Commentaires en ligne


151 évaluations
5 étoiles:
 (108)
4 étoiles:
 (27)
3 étoiles:
 (8)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (6)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un beau film, un beau transfert blu ray
Dans Gran Torino, on sent bien la patte de Clint Eastwood qui met tout son talent au service d'une histoire solide avec une étude des caractères profonde et juste. Au travers de ses films, il s'en est souvent pris au système américain qu'il critique l'air de rien sous bien des aspects. C'est également le cas ici avec cette...
Publié le 10 décembre 2009 par Ditchovitch

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un bon petit film mais pas un chef d'oeuvre
Je suis un peu sévère sur ma note, mais c'est parce que je ne comprends pas l'engouement pour ce film juste sympathique. Le scénario est basique, la réalisation soigné et le film bénéficie de l'aura de Clint. Je n'ai pas grand chose à lui reprocher à vrai dire. Juste que pour moi, c'est un bon petit film et...
Publié le 13 août 2012 par Oswaldo


‹ Précédent | 1 216 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un beau film, un beau transfert blu ray, 10 décembre 2009
Par 
Ditchovitch "Ditchovitch" (Belgique) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino [Blu-ray] (Blu-ray)
Dans Gran Torino, on sent bien la patte de Clint Eastwood qui met tout son talent au service d'une histoire solide avec une étude des caractères profonde et juste. Au travers de ses films, il s'en est souvent pris au système américain qu'il critique l'air de rien sous bien des aspects. C'est également le cas ici avec cette étude du vieux vétéran de la guerre qui vit dans un système qu'il ne comprend plus et qui faute de repères a fini par perdre toute sociabilité. Il dresse le profil archétypal de l'Américain raciste et rustre reclus sur lui même dans son microcosme assis sur ses seules valeurs personnelles. L'histoire est prenante et nous dévoile que derrière le vieux grincheux se cache un être juste et droit, pétri de remords et qui apprend enfin à regarder à l'intérieur de l'autre en faisant fi de ses lourds préjugés. Peut-être au travers de cette étonnante relation amicale qu'il entretient assez subitement avec une famille de vietnamiens (que tout opposait) va t-il ouvrir son coeur et trouver la Rédemption pour les actes qu'il a commis ou pour ce qu'il n'a pas su faire et enfin être en paix avec lui même? (Réponse dans le film). On l'a bien compris, cet Eastwood là, bien que toujours critique, emprunte de nouveaux sentiers dramatiques. Ceux qui attendent le grand Clint qui dézingue tout à tour de bras et de gros calibres risquent d'en être pour leurs frais. Gran Torino est un film simple, intelligent et profond relevé par un humour jubilatoire : Les réflexions cinglantes d'Eastwood grossier et rabat-joie sont jouissives et que dire des joutes verbales qu'il échange avec son coiffeur... Un très bon moment de cinéma qui porte réellement à réflexion.
Apport HD : Très convaincant. On a droit à un transfert HD de très bonne facture technique. L'image est très belle et vraiment HD sur la majorité des plans. Les couleurs sont bien réalistes et juste un poil désaturées. Tous les plans larges sont parfaitement définis et offrent une belle profondeur de champ surtout en pleine lumière. Le piqué est au diapason et se montre très précis avec notamment des gros plans vraiment bien détaillés. La définition reste stable et ne fléchit que peu souvent. En effet, les quelques plans plus flous sont minoritaires et sont plutôt dus aux prises de vues qu'au transfert. Il est toutefois à noter la présence assez régulière de plus ou moins fins bords d'écran floutés. Le grain est d'une discrétion absolue et à moins de se coller à l'écran, il est pratiquement invisible. Côté son, c'est très précis en VF (5.1) comme en VO (HD) mais rien de vraiment foudroyant vu le caractère assez calme de l'oeuvre. Un beau transfert Blu ray donc et présenté de surcroît dans un classieux boîtier métallique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un testament de son vivant...., 12 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino (César 2010 du Meilleur Film Etranger) (DVD)
Comme c'est souvent avec le Beau Clint, le scenario tient sur un ticket de métro.
... Bon d'accord, un peu plus... Allez une page, et en écrivant gros, heing !
On l'accuse de simplisme ? de manichéisme ? Mais le personnage de Kowalski est un beau salopard. Avec des nuances, c'est tout. Comme dans la vie.
Les vrais salauds sont rares. tout comme les saints. Mais ils existent. On en connait tous.
Eastwood aurait pu tomber dans le piège de rendre Bon comme le pain cette ordure raciste, xénophobe, misanthrope, mauvais père de Kowalski.
Il aurait pu aussi en faire un vengeur actualisé 21ème siècle boosté à l'ultra-violence : "Dirty Harry massacre à la tronçonneuse les tueurs du vendredi 13".
Héééé non !!!
Il nous montre qu'il n'est jamais trop tard pour changer. C'est ça, le sujet du film. Ce film est "La Rédemption de Dirty Harry".
Et pour éviter le pathos, il pimente les dialogues de passages franchement loufoques pour désamorcer la gravité des situations.
On lui reproche de trop en faire ? Tout est pourtant cohérent dans les personnages.
Eastwood est comme ça.Il ne franchit jamais la ligne jaune.
Pas comme certains... Je suis gentil, je ne donnerai pas de nom !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du grand Clint, avec la petite larme qui va bien, 10 octobre 2010
Par 
Gael Pinson (CALAIS France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino [WB Environmental] (DVD)
Oui, le scénario est basique mais l'essentiel n'est pas là. Depuis "à minuit dans le jardin du bien et du mal", quel chemin parcouru par Eastwood. Hallucinant. J'avoue avoir mis longtemps à me décider à voir "grand torino" mais je n'ai pas été déçu, hormis par ma propre petite larme.....
L'histoire est juste belle, trop sans doute, mais elle ressemble tellement au parcours du réalisateur entre "Harry" et "lettres d'Ywo jima". De la finesse, des relations humaines, du vrai, un peu de réalisme, etc...
En un mot, un très bon moment de cinéma.
J'ai A.D.O.R.E....
A ne pas bouder. Ce qui ont aime "l'échange" vont adorer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une belle étude girardienne de la violence, 28 janvier 2012
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino [WB Environmental] (DVD)
A nouveau, dans ce film sorti en 2008, qui suit Mystic River, le réalisateur Clint Eastwood invite le spectateur à plonger dans la mécanique de la violence. Ce n'est pas l'exposé brutal de celle-ci à grands renforts de klaxons cinématographiques qui nous est proposé ; tout son contraire. Le temps de la réflexion est possible car celui de la définition des êtres, de leur milieu social, de leurs rêves et espérances, de leur condition humaine est pris. Parfois, même, j'ai trouvé que ce temps s'étirait sans limite. Mais comment agir autrement pour montrer l'évolution de la psychologie de ce vétéran de la guerre de Corée, campé par Clint Eastwood, veuf, catholique mais vouant au diable ses blessures, refusant le pardon, malgré l'ultime prière faite par son épouse au jeune prêtre de 27 ans qu'il qualifie de "puceau" ne connaissant rien à la violence ni à la mort.

Educations croisées. Le vieil ours mal léché a pour voisins une famille de Hmong, peuple fier d'Asie, guerrier, qui fut un allié des troupes françaises en Indochine puis de celles américaines dans la guerre du Vietnam (cf. Opérations Spéciales : 20 Ans de Guerres Secrètes du colonel Jean Sassi et aussi Commandos de choc en Indochine. (Les héros oubliés) de Erwan Bergot). Une communauté importante de Hmongs vit en Guyane française. La fierté de la jeune fille, la faiblesse apparente de son frère vont toucher ce vieil homme qui prendra leur défense.

Moins profond à mon sens que "Mystic River" dans son analyse de la violence, il conduit cependant à une véritable révélation s'inscrivant dans la lignée de la compréhension du Le prophétisme hébreu du métaphysicien catholique Claude Tresmontant et de Je vois Satan tomber comme l'éclair de René Girard.

La conclusion, étonnante du film, s'inscrit bien dans la démonstration de la vacuité de la violence, de son surpassement par l'innocence affirmée; la victime émissaire n'est plus coupable. Elle est victime car innocente. (Je ne puis m'exprimer plus sans dévoiler cette fin magnifique).

Clint Eastwood est un grand réalisateur, profond, puissant dans sa réflexion humaniste. Un film à méditer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Blu-Ray "Gran Torino"., 12 août 2011
Par 
lepetitalex "lepetitalex" - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino [Blu-ray] [Import belge] (Blu-ray)
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange...

L'image du Blu-Ray de "Gran Torino" est très belle, toute en finesse. La définition est excellente avec un très bon piqué. Les Noirs sont profonds, la très fine gestion des contrastes permet un niveau de détail très poussé. De plus l'image offre une belle profondeur de champ qui donne au film un bel aspect tridimensionnel. La palette colorimétrique respecte bien les choix du chef opérateur et restitue des couleurs biens saturées et douce, les teintes restant très naturelles.

Pour finir je vais défoncer une porte ouverte en indiquant que le Master est d'une propreté absolument impeccable, qu'il n'y a pas la moindre petite tache à se mettre sous la dent, cela semble évident pour un Film sorti il n'y a que quelques années au Cinéma puis sur le support Blu-Ray, pourtant de nombreux films récents sont loin de présenter une image aussi irréprochable.

Deux Pistes Audio sont disponibles pour l'Anglais, une en Dolby TrueHD 5.1 et l'autre en Dolby Digital 5.1. La Piste Audio Française est en Dolby Digital 5.1.

L'interactivité est Sous-Titrée.

"L'Homme et la Voiture". (9 mn 20s)

"Gran Torino : Plus qu'une voiture". (3 mn 55s)

"La signature Eastwood". (19 mn 15s) Un reportage intéressant qui fait office de Making Of.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le dernier rôle de Clint Eastwood, 3 juillet 2011
Par 
EagleOne - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino [Blu-ray] (Blu-ray)
Gran Torino (2008) a forcément un statut particulier dans la filmographie de Clint Eastwood, puisque c'est le dernier film où l'acteur-réalisateur passe devant la caméra.
Certes, il peut toujours revenir sur sa décision ... mais la dernière scène où il apparait ne laisse aucun doute sur les adieux de Clint Eastwood en tant qu'acteur.

~ Synopsis :

Dans ce film, Clint Eastwood interprète un vieux vétéran de la Guerre de Corée, Walt Kowalski. Veuf, solitaire, bougon, râleur, il fait presque figure d'intrus dans un quartier majoritairement occupé par des immigrants hmongs. Bourré de préjugés, il méprise entièrement ses voisins.
Cependant, par un concours de circonstances, Walt prend leur défense contre un gang local, il devient d'une certaine façon le mentor du jeune Thao et se lie d'amitié avec sa jeune soeur, Sue. Par la force des choses, Walt se rend compte qu'il a plus de choses en commun avec ces gens qu'avec ses propres enfants.

~ Critique :

En tant que réalisateur, Clint Eastwood fait comme toujours preuve d'une extrême sobriété. La caméra semble toujours placé là où il faut pour souligner le jeu des acteurs.
Personnellement, je considère que Clint Eastwood est l'un des derniers réalisateurs classiques (comme Martin Scorsese) et c'est toujours un plaisir que de découvrir l'un de leurs films.

Comme je l'ai dit plus haut, Clint Eastwood travaillera désormais uniquement derrière la caméra et Walt Kowaski devrait donc être son dernier rôle.
Un rôle un peu particulier, où l'acteur parvient à caricaturer certains des personnages qu'il a interprétés autrefois :
- l'inspecteur Harry Callaghan et ses propos virils et racistes, ;
- le sergent Highway (Le Maître de guerre), vétéran également marqué par la Guerre de Corée, qui lève le coude sans difficultés et qui parle aussi comme un charretier.

Encore une fois, Eastwood interprète un personnage torturé par son passé, et mal à l'aise dans la société.
Un type qui ne correspond pas du tout à l'image du héros de l'Amérique bien pensante et qui n'est vraiment pas "politiquement correct".

Et une fois encore ce film montre une violence qui est celle de tous les jours dans certains quartiers, où les gangs font régner la loi et où les innocents doivent longer les murs.
Presque 40 ans après la première enquête de Harry "Le Charognard", Eastwood aborde finalement les mêmes sujets qui restent malheureusement d'actualité.

Pourtant, Gran Torino ne fait pas qu'une synthèse des thèmes et des personnages eastwoodiens.
Il y a surtout une différence de ton. Ici, l'acteur n'hésite pas à en rajouter un peu, quitte à accentuer le côté un peu ridicule du personnage de Kawalski.

On rit beaucoup, notamment pendant toute la partie où Kowalski prend sous son aile Thao et où il essaie d'en faire un "homme".
Mais on est aussi ému lorsque ce film, qui flirte un moment entre comédie et tragédie, vire définitivement au drame.
L'épilogue, bien que prévisible, parvient ainsi à nous arracher une larme.

Bref, un très bon film, avec un sujet et des personnages qui suscitent l'émotion.
Pas grand chose à redire au niveau du blu-ray : l'image est très propre et le son correct.
je suis donc totalement satisfait. ;-)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Pardonner, c'est vivre, 22 novembre 2010
Par 
Veilleur - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino (César 2010 du Meilleur Film Etranger) (DVD)
Clint Eastwood a réalisé un grand film. Il faut le regarder jusqu'au bout parce que c'est sa fin qui donne sa saveur. Eastwood est taraudé par la justice : la sienne, celle des autres, celle de Dieu. La justice sous toutes ses formes : celle que l'on distribue, en parole ou en plomb, celle que l'on reçoit. Mais également son contraire : l'injustice faite aux autres, l'injustice que l'on donne. Qui dit justice implique également de réfléchir à ses corolaires : la vengeance et le pardon. En qualité de réalisateur et d'acteur, Clint Eastwood aura tourné autour de cette thématique, l'éclairant de manière particulière dans chacun de ses films. Ce thème en constitue la trame de fond, quel que soit le scénario développé, ici autour d'un adolescent ayant du mal à se positionner face à un vieil homme bougon accroché à son passé.

C'est le passé que Walter Kowalski a du mal à exorciser. Un passé qui remonte à des actes commis durant la guerre de Corée il y a plus de cinquante ans, et qui l'auront enfermé dans une cuirasse au vernis rigide, raciste, intolérant. Walter se protège comme il peut, avec la seule épine de la violence donnée comme ultime protection. Avec la maladie qui se développe, Walter va changer son regard sur ses voisins Hmongs et sur lui-même, sans doute et sans l'avouer, sous l'influence de ce jeune prêtre fraîchement émoulu du séminaire. Comme réponse à la violence donnée, il aura la violence reçue, sachant que celle-ci résoudra ses angoisses personnelles et lui apportera le pardon dont il avait soif. La scène finale où il s'offre en victime expiatoire, et où son corps est en offrande les bras écartés face au ciel, est remarquable.

Clint Eastwood filme d'une manière conventionnelle et sans fioriture. Ce film à le même impact que "Million Dollar Baby". Il fait partie des bons opus du réalisateur.

Les deux bonus du DVD sont médiocres car s'attachant à faire des descriptifs des collectionneurs de voiture. Complètement à côté de la plaque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Passionnant, 13 mars 2012
Par 
Walterjovi - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino (César 2010 du Meilleur Film Etranger) (DVD)
Imaginez Clint Eastwood devenu imbuvable, acerbe, raciste, mauvais comme une teigne mais courageux comme pas deux : vous avez son personnage dans "Gran Torino". Un "Dirty Harry" en pire mais qui trouve la voie de la sérénité par une rédemption pourtant incertaine auprès d'une minorité asiatique terrorisée par un gang. Et ce final que certains trouveraient inattendu et qui reste une leçon de morale épatante...
Sobrement filmé (le film possède un grain vieillot que j'adore), utilisant une belle musique avec parcimonie, "Gran Torino" est un beau film avec un vrai sujet de fond et qui montre qu'en vieillissant, Clint Eastwood s'est bonifié comme le vin. Une merveille à découvrir d'urgence!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Eloge de la transmission, 2 août 2012
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino (César 2010 du Meilleur Film Etranger) (DVD)
« Gran Torino » est sans aucun doute une des plus beaux films de Clint Eastwood et le meilleur film de l'année 2009. Son scenario est d'une justesse de ton fabuleuse et peint notre monde actuel, par petites touches, mais dans toute sa complexité.

Malgré une certaine dureté l'histoire est traitée avec un fol optimisme et ne sombre jamais dans la facilité. On retrouve dans « Gran Torino » toutes les grandes questions actuelles : la perte d'identité, l'immigration, la transmission des valeurs et des savoirs - notamment pour les travaux manuels - que le héros ne parvient pas à effectuer avec ses enfants, pour la réussir avec le jeune Hmong, et surtout l'amour et l'engagement désintéressé pour son prochain.

Le parcours du (très vieux) héros, sa rédemption, avec en contre point la maturation de tout ce processus auprès du (très jeune) prêtre est magnifiquement racontée. L'interprétation, notamment celle d'Eastwood est gigantesque. Tout est bien vu dans le film, des petits enfants blasés du héros, qui ne pensent qu'à leur I-Phone et leur héritage (sans efforts) à sa famille en général, obsédée par un matérialisme et une vie vide de sens. A l'inverse, le jeune Hmong prêt à travailler comme un fou pour recueillir le savoir du personnage joué par Clint Eastwood. Ce n'est d'ailleurs pas un hasard, s'il insiste autant sur les savoir faire manuel (outils etc.). Le prêtre est un joli personnage aussi. Le seul avec qui le héros finit par dialoguer d'égal à égal, alors qu'il le prenait au départ pour un petit jeune intello.

Un vrai chef d'œuvre, en phase avec notre époque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 26 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un film à voir en version originale..., 13 juillet 2009
Par 
freddiefreejazz (Quelque part dans le Sud Ouest...) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Gran Torino (César 2010 du Meilleur Film Etranger) (DVD)
Ce film, pour pleinement l'apprécier, faut le voir en V.O. (pour la voix incomparable de Clint et ses grognements). Puis sur grand écran. Tout récemment, j'ai revu Gran Torino chez un ami, nous l'avons regardé en version française, et finalement ça ne m'étonne pas que les notes soient si basses. La doublure est très mauvaise. Perso, j'achèterai le dvd quand j'aurais fait des économies, mais l'avoir vu trois fois au cinéma m'a convaincu que l'on tenait là, peut-être, le meilleur film de Clint Eastwood (avec Mystic, Million Dollar et Sur la Route). Le coup des deux grilles de confessionnal (le simulacre de la première avec le prêtre et la véritable avec le jeune Thao, derrière les grilles de la cave où Walt crache le morceau - un horrible crime commis en Corée -, ça, c'est une vraie idée de génie...). Sans parler de la combinaison réussie et extraordinaire entre deux mythes fondateurs que le film sollicite et modifie : celui qui arrache les hommes au cycle de la vengeance (la mythologie grecque) et celui de l'homme dieu sacrifié pour le salut de l'humanité (la figure christique de la scène finale, après les efforts de Walt pour une certaine idée de la transmission, de la justice, de la croyance et de la foi). Impressionnant. Un chef d'oeuvre sans aucun doute.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 216 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Gran Torino [Blu-ray]
Gran Torino [Blu-ray] de Geraldine Hughes (Blu-ray - 2009)
EUR 5,99
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit