undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

7
4,1 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 avril 2009
This revealing memoir is a real pleasure to read. Intriguing and even suspenseful, the story grips the reader like a novel, with excellent characters and dialogue, while offering well-researched information to put the narrator's adventures in context. The heroine, Alice Wunderland, is a forty-year old IT specialist who decides to train as an English teacher when she's thrown out of work by the high tech downturn. What she discovers at the Sorbonne is the cruel and strange world of competitive exams for teachers intended to select the "best", but which, in one absurd incident after another, looks like an immense machine run amuck. A remarkably insightful book about France.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2012
Maintenant je comprends d'où vient le niveau lamentable des étudiants français en anglais. D'ou vient cette peur d'admettre des native speakers aux universités françaises? Excellent livre, bienvenue au monde de Kafka!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 15 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 août 2011
A quoi sert l'Agrég? Dans cet essai personnel, drôle mais minutieusement documenté, Laurel Zuckerman parvient à plusieurs conclusions, dont la plus dérangeante - mais pas la moins convaincante - est: à produire des enseignants dont est on peut être certain d'au moins une chose: ils ne sauront jamais, ou en tout cas qu'anecdotiquement et en dépit de leur formation (car ce ne sont pas les collègues ou les inspecteurs croisés en cours de carrière qui vont y changer grand chose) enseigner l'anglais efficacement à des adolescents français. Une bonne nouvelle pour les promoteurs de cours à domicile ou de séjours linguistiques, mais une tragédie pour les ambitions méritocratiques de la République et un désastre pour la compétitivité de la France. Une petite victoire, conclut Mme Zuckerman, pour les défenseurs de la langue française.

Si vous vous intéressez à l'éducation, à l'utilisation des ressources du contribuable, ou acceptez simplement de lire une histoire vécue aux rebondissements ahurissants, je vous défie de vous plonger dans les aventures d'Alice au pays des grands concours français. Vous découvrirez progressivement sur la base de quels exercices intrinsinquement français sont recrutés les professeurs d'anglais d'élite, comment apprendre la grammaire anglaise 'façon jury d'agrégation' quand on est un natif anglo-saxon, comment écrire sur tout sujet sans polémique (quand on a des opinions sur la littérature) ou sens de l'humour (quand on en a un solide), où s'assoir dans un amphi pour avoir plus de chances d'être admis, que faire si on part avec le handicap d'être américain dans un univers qui ne reconnaît (officieusement) que l'anglais britannique. Plus sérieusement, l'auteur démontre à travers maintes données que l'Agrégation d'anglais (voire des autres langues vivantes) est profondément biaisé vers les candidats français. Parents, citoyens, ne vous étonnez pas de trouver si peu de professeurs natifs dans les lycées, même depuis l'ouverture des concours aux ressortissants des autres états européens.

Ce livre, que j'ai lu à toute vitesse, m'a mis très en colère: mon reste de foi en la pseudo-méritocratie du système français a dégringolé comme Alice au fond du trou. A coût énorme, on recrute des professeurs d'immense talent... mais pas pour l'enseignement. Et sans famille anglophone, cours particuliers ou séjours linguistiques hors de prix, impossible d'apprendre l'anglais. Sans réforme courageuse et spectaculaire, la France restera dernière de la classe en Europe pour le niveau d'anglais de ses lycéens.

(Mais que ceux qui rêvent encore de faire carrière comme inspecteur dans l'Education Nationale se rassurent quand même un peu: il ne leur sera pas nécessaire de connaître le pluriel de 'canard' en anglais.)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 2 novembre 2013
You have some interest in and/or knowledge of the French higher education system. Made redundant from a high-powered, well-paid job, Zuckerman decides to take the course to become an English teacher in France and finds that the French system serves mostly to inform her that she isn't well-versed enough in English to pass muster.
By turns amusing and an indictment of an out-of-touch, outdated, rather elitist and chauvinistic method of teaching English and recruiting teachers to do it.
I enjoyed the book as a whole, yet I rail against the idea that you can be an English teacher just because you speak the language . Mm-hmm.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 octobre 2013
Livre divertissant.
On partage ou pas l'avis de l'auteur mais la lecture en compagnie de l'auteure reste un moment agréable
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 juillet 2012
J'ai apprécié ce livre qui en dit long sur les principes de l'éducation nationale en France.
Je n'avais pas connaissance des difficultés à braver pour l'obtention d'une agrégation, c'est chose faite grâce à ce livre. Les langues ne sont déjà pas la panacée des étudiants Français ; à partir du moment où les profs natifs de la langue qu'ils veulent enseigner ont la pédagogie nécessaires, pourquoi tant d'exigences inutiles ? C'est mon avis.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 avril 2012
Après lecture de ce livre je comprends enfin pourquoi arrivé en France à l'âge de 12 ans en parlant couramment l'allemand j'ai eu des notes catastrophiques en cette langue !
Je comprends aussi un peu mieux cet énorme gâchis qu'est l'éducation nationale. Et je me félicite d'avoir été terminer mes études aux Etats-Unis.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus