Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 les symphonies de haydn chez Naxos - volume 16, 7 mars 2009
Par 
Nicolas Mesnier-Nature "NMN" "LE DISC... (Besançon, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Haydn: Symphonies vol.16 Nos. 74, 75 & 76 (CD)
L'acquisition du colossal corpus des symphonies de Haydn chez Naxos permet au mélomane curieux d'en posséder les 34 volumes sans avoir de doublons. La collection a aussi l'avantage de répartir entre plusieurs interprètes l'exécution des oeuvres, ce qui évite l'écueil de la monotonie. Précisons que toutes les versions se font avec de petites ou moyennes formations et que les chefs ne jouent pas la carte d'un baroque tranchant violemment avec la tradition : on est plutôt dans un modernisme sage et de bon goût qui, à défaut d'être génial, convaincra ceux qui veulent découvrir ces symphonies sans se faire violence. Il n'y a pas de logique éditoriale quant à la politique d'enregistrements, qui ne suit un ordre ni croissant ni chronologique (les numéros des symphonies ne correspondent pas aux dates de composition).

En plus de sa formation de musicien - il étudia le violon avec Schneiderhahn - Helmut Müller-Brühl étudia la théologie et la philosophie. Il dirige depuis 1963 l'Orchestre de Chambre de Cologne, fondé par Abendroth, son professeur, en 1920. Cette formation joue de la musique ancienne sur instruments modernes, à l'image de St Martin-in-the-Fields.

La symphonie 74 (1780) a au milieu du Vivace des développements harmoniques assez audacieux, et son Trio laisse chanter le basson. La 75 (1779) a un II de caractère hymnique avec thème et variations et un Trio avec flûte dominante. Dans la 76 (1782) on entend un thème proche d'une valse dans le I et le Trio, un long et prenant Adagio et s'acheve sur un très élégant Finale. Livret en français.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit