Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Romantic poet ..., 21 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Live Hot Point (CD)
Un live d'Elliott Murphy , ça ne se rate pas . Celui - ci date de 89 , enregistré à Lausanne , et il est très proche de ce qu'il faisait dans ses premiers albums , disons jusqu'à Murph The surf ... ( je dis ça pour les fans , car l'on a un peu de mal à retrouver le Elliott qu'on aime dans ses albums récents ) ... Par rapport au skeud d'origine , on a 5 titres en plus ; dont le sublime "A Change Will Come" paru d'abord sur Affairs ( le mini - album acoustique tout bleu ) , puis sur l'album plus rock ( et excellent ) qui porte ce titre ( Change Will Come , vous suivez ? ) ... Elliott alterne dans ce live bien chaleureux , les titres seuls à la guitare ( "You Never Know What You're In For" et le fantastique "How's The Family" qui est sans doute la chanson la plus triste que je connaisse , mais aussi une de ses plus belles ) et les titres carrément rock ( "Route 66" , "Drive All Night , un peu son "Born To Run" à lui ) avec l'appui de Chris Spedding , paraît - il recruté à la va - vite , mais qui assure comme un chef , évidemment ( notamment sur "Hey Miss Betty" , de lui ) . Et puis , bien sûr , il y a le morceau de bravoure de Murphy , "Diamonds By The Yard" qui reste , quelle que soit la version qu'il en fait , la quintessence de la chanson rock poétique inspirée ( à mon avis , on ne peut pas faire plus beau que ces vers :" As I lay down with my lady / The sounds of the night keep me warm / I'm living a city life called maybe / Tonight there's no reason to be strong" ... )... Magnifique !
Et en plus , il essaie de parler français , maintenant qu'il est "un estudiant de français" comme il dit : présentant Tony Machine , son vieux pote , il le décrit comme étant "un batteur très très dangerous" ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit