undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_PhotoM16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
8
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:5,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 octobre 2014
La guitare me ramone le bide. C'est épique. Solarfall est un morceau qui m'a toujours marqué, j'adore ce riff. C'est peut être plus accessible, certes, mais la guitare est tellement bien maîtrisée. Les compos sont longues mais l'on ne s'ennuie pas. C'est clair que c'est un chef d'oeuvre.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
jusqu'à l'album blizzard beast, immortal était un groupe sympa avec son identité et son originalité propre: le chant est reconnaissable entre mille et le concept non satanique orienté vers les légendes scandinaves et l'hiver éternel est intéressant.

mais la musique était jusque là brouillonne, à vouloir jouer plus vite que la musique, celle-ci laisse un goût de peut mieux faire. immortal a dû le comprendre avec le titre mountain of might (seul titre heavy et épique sur le très reign in bloodien blizzard beast) et développe ce style sur at the heart of winter et... bingo! le carton!

il faut dire que tout les atouts sont réunis: enfin une production à la hauteur qui étoffe des compos béton (riffs heavy et arrangements monstrueux qui relèvent un black maintenant parfaitement maitrisé).

les six titres du disque sont excellents et variés et passent comme un pet sur une toile cirée.

cet album m'a fait totalement adhérer au groupe qui ne m'a pas déçu par la suite...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 juillet 2006
C'est simple, je n'avais pas été autant bluffé par un album depuis l'écoute du premier Led Zep y a quelques années.

Immortal est catalogué black metal. Ne fuyez pas ! Car le black a de multiples facettes (de l'hyper speedé style Marduk à l'atmosphérique genre Burzum). Et sur ce disque, Immortal nous sort un truc entre les deux :p

On y trouve donc un poil de blast-beats (mais pas trop), des riffs EXCELLENTS à la pelle, des ambiances froides épatantes, un son réellement abrasif, la voix un peu crapaud d'Abbath (mais les riffs sont tellement bons qu'elle se fait facilement oublier), de la mélodie à tout bout de champ, des harmoniques qui sortent de nulle part mais qui tombent toujours au bon moment, tout comme les arpèges. Il y a beau y avoir 6 morceaux qui tournent autour des 8 minutes chacun, on ne s'ennuie pas une seconde. Bref, un disque formidable :D

Devrait plaire aux amateurs de morceaux mélodiques (et pas seulement aux black metalleux) pour peu que la voix ne vous dérange pas.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 15 février 2016
Un album majeur,heavy,violent et aux ambiances prenantes à souhait (l'intro' du morceau titre!).C'est ainsi que l'on pourrait décrire ce 5éme album d'immortal (qui pour beaucoup marque la fin des meilleures années et compositions du groupe),qui est à la fois un disque de black metal et de heavy au sens propre du terme.Ici le groupe réunit ses influences nwobhm et thrash pour le plus grand plaisir de l'auditeur.
Certains y voient une trahison,pas moi!Je suis fan de thrash et de heavy,et je trouve que ce groupe est vraiment intéressant de part le concept qu'il développe (c'est pas du satanisme à la mayhem!),et par la volonté qu'il donne à vouloir être entendu autrement que par les "puristes" (quel cliché ce terme!)du black.Alors si vous êtes réfractaire au black,écoutez cet album!Vous vous mettrez peut-être pas à aimer le black pour autant,mais vous entendrez un groupe (abbath surtout) qui en dépit des critiques à toujours fait ce qu'il voulait faire!Alors si vous êtes fan de heavy et de thrash,mais que vous souhaitez entendre ces deux musiques de façon plus extrême,jetez vous sur cette perle noire!Croyez moi vous allez adorer,tant ce disque touche au génie musical de très prés!Quasi' indispensable!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 décembre 2015
J'ai entendu parler de cette album il y a quelques temps par un ami et ai décider de l'acheter . Et QUELLE Tuerie !!
Fan de métal et surtout de black qui n'ont jamais entendu parler de ça , alors jeter vous dessus les yeux fermés ..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 16 juillet 2010
A l'époque, Demonaz se retrouve en grande difficulté (passé près de l'amputation), et Abbath se retrouve aux gutares (il avait fait la batterie sur Battle in the north, ce type est hallucinant). On se posait alors tous des questions. Immortal était déjà pris au sérieux, mais restait emblématique d'une scène black metal extrême, parfois difficile d'accès, parfois kitsch (les clips d'Ancient), qui commençait à se mordre la queue. Un certain succès (relatif) s'empara insidieusement du mouvement, qui s'éloigna de plus en plus de ses objectifs premiers, version Euronymous. Immortal réussit le tour de force de sortir un disque magistral, dans une certaine tourmente identitaire, en combinant ambition musicale et thèmes nordiques. Résultat, un album époustouflant tant sur le plan mélodique que sur les textes, les libérant de certains carcans (mêmes si les thèmes nordiques leur étaient déjà chers). Le black metal se rapproche alors de ces légendes du nord, plus riche en imagination que n'importe quel satanisme, jusque dans les choix graphiques, pochettes...Des riffs hallucinants, des passages en son clair magnifiques, comme l'intro d'"At the heart of winter", sublime morceau épique avec de très bon enchaînements. Les morceaux sont longs, c'est pour ça qu'il n'y en a que 6. Très inventif, la puissance ne se limite pas aux blasts, peu présents. Le riff clair de "Solarfall" surprend, la suite renverse...Pour ceux qui aiment "Blood on Ice" de Bathory, on sent ici une continuité avec le regretté Quorthon, maître du Viking metal. Bref, un album à avoir, qui vous possédera. Heart Of Winter, c'est ce que Moutains Of Might avait promis.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 décembre 2007
Pour moi, si il y a un album d'Immortal à retenir, c'est bien celui ci! Après un Blizzard Beast à la production calamiteuse, Abbath et sa bande accouchent d'une montagne, qui certes, n'égale peut etre pas l'intensité d'un Battles in the North, mais redonne une dimension épique tripante au groupe. Les six titres de l'album, sont longs, touffus, émaillés de breaks puissants et de riffs qui refletent totalement l'imagerie "du froid" caractéristique d'Immortal. Très peu de blasts mais un coté heavy qui fait d'Immortal un véritable mastodonte du black métal!
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2007
Toute la puissance d'Immortal dans un album dédié au concept du groupe Le Grand Nord.Ici les Gimmiks black sont au service de l'ambiance.Les riffs mélodiques du heavy tiennent tete aux blasts du black d'une manière quasi magique.La prod est à la hauteur , merci les studios Abyss.Chef d'oeuvre D'Immortal tout comme le suivant Damned in Black.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)