undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

12
4,7 sur 5 étoiles
Automatic For The People (U.S. Version)
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:11,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
En pleine explosion de rage juvénile (et non pas mauvaise pour autant!), R.E.M fait du très bon dans la différence. On peut y déceler de nombreuses influences parmi les grands tels Neil Young, mais encore une fois la différence se fait dans les orchestrations, rarement aussi bien menées par un groupe de rock. Automatic for the people est appelé à devenir une référence, car au delà de ces premiers arguments, les morceaux sont très très bons, les riffs superbes, la voix au zénith. Les paroles valent le détour aussi, et si tout le monde est au fait avec le très beau Everybody Hurts, sachez que l'album retient de bien plus beaux bijoux prêts à scintiller à vos oreilles, notamment le magnifique "Find the river" et ses choeurs qui donnent envie de se joindre à l'ensemble automatiquement. L'album est très varié musicalement, et le son toujours actuel (même si nos aujourd'hui oreilles sont éduquées à d'horribles sonorités boomerisées, en 5.1 inutiles ou autres effets de mode qui font passer les œuvres derrière leur procédés techniques de diffusion. Ça y est je m'énerve!). Chaque morceau a une personnalité, certains plus rocks, d'autres plus folk, ne se contentant pas d'un seul riff sur toute la longueur (que Revolver ou BB Brunes viennent y prendre quelques leçons), intégrant des changements surprenants dans des structures originales. Bref, un de mes albums préférés, un album fondateur, et peut être un baromètre de créativité qui mettrait beaucoup de groupes dans la case plagiat.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 décembre 2000
Il s'agit tout simplement du moment album de REM et sans doute du meilleur album rock des 90's. La bande d'Athens nous livre ici un album acoustique, loin de la furie électrique grunge en vogue à l'époque, dont la puissance mélodique explose dans des chansons comme The Sidewinder Sleeps Tonite, Man On The Moon ou encore la superbe ballade Everybody Hurts. INDISPENSABLE!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 16 juillet 2014
Si feu REM est aujourd'hui un groupe dont on se gausse, en 1992, il était au sommet de sa courbe ascendante.

Succédant au carton mondial de "Out Of Time", "Automatic For The People" en conserve les principales caractéristiques musicales, avec un son très acoustique (mais avec des attaques très sèches), dans une approche qu'on pourrait qualifier de Country/Folk/Rock ou plus simplement, d'alternatif, si cette appellation signifiait réellement quelque chose (en fait, à ce moment là, la musique de REM se définit plutôt par ce qu'elle n'est pas).

Mais contrairement à leur disque précédent, "Automatic…" est sombre, à l'image de ce qui est peut être leur meilleur titre "Everybody Hurts", adressé aux candidats au suicide (on dit que Kurt Cobain l'écoutait en boucle).

Il faut dire que Michael Stipe sort de dépression, il est dans sa phase "Toto 30 ans, que du malheur" et il parsème ses textes d'évocations de la mort, de l'âge, etc.

Attention, ce n'est pas pour autant, un REM brûlé (ni éteint) qui se présente.

Chacune des 12 chansons est une réussite : de "Drive", jouée brute et enlevée (comment ce titre là a t-il pu être écarté de leur best of "In Time: The Best Of REM 1988-2003" -réinjecté en bonus live toutefois, sur l'édition limitée ? Mystère.) à "Man On the Moon", "Ignoreland", "Nightswimming"…

L'ambiance nostalgique, trouble, aqueuse, n'exclut pas une belle énergie avec des musiciens en pleine possession de leurs moyens (mention spéciale à Mike Mills pour sa basse inventive) et un Michael Stipe qui chante (enfin ?) bien, d'une voix puissante, lyrique mais sobre et habitée.

Je trouve que l'écho est parfois un peu trop présent sur la batterie, mais à part ça, rien à redire. D'autant plus que bien que natifs d'Athens, REM ne s'est pas contenté de démos. Chaque titre est travaillé, poli, enveloppé par une orchestration aussi discrète qu'indispensable, due à John Paul Jones.

Au rayon des influences, les Byrds sont toujours cités, mais on pourrait aussi évoquer le XTC époque "English Settlement" (sur "Try Not To Breathe" et The Side Winter Sleeps Tonite" notamment ), voire Cat Stevens sur "Find The River"…

REM parvient à donner à l'ensemble, une cohérence là où d'autres auraient créé une lassante uniformité.
Du très haut REM de prime abord et un disque qui ne parvient pas à vieillir.
Très recommandable.
1313 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 20 décembre 2014
R.E.M. a donc enfin atteint le statut qu’il méritait, par la seule force d’un style qu’il n’a fait que creuser opiniâtrement et celle d’un songwriting qu’il est parvenu à élever parmi les meilleurs de son époque. Abandonnant pour un temps les tournées, le groupe va retourner en studio - sitôt la promo de OUT OF TIME assurée - et va réussir un exploit de taille : réaliser un encore meilleur album ! Son chef-d’œuvre définitif.
Poursuivant sur son acoustique voie, R.E.M. va pousser ses inspirations dans leurs derniers retranchements et assombrir le propos comme jamais auparavant. D’emblée, les arpèges maléfiques de l’angoissant DRIVE annoncent la couleur et - comme transpercés par les interventions en cascade de la guitare électrique - paraissent appeler l’auditeur à son secours. Pareil pour EVERYBODY HURTS, subliminale fausse ballade, qui résonne comme un cantique chanté par un hérétique de l’amour et dont la beauté mélodique semble renforcer le profond désespoir qui l’habite. R.E.M. atteint ici des sommets, en nourrissant son usuelle mélancolie avec les arrangements de violons de John Paul Jones (NIGHTSWIMMING, DRIVE) ou en créant d’idéales pop songs à partir d'authentiques ritournelles de marins (TRY NOT TO BREATHE), et va tutoyer l’éternité en lavant la lune d’une souillure causée par des pas superflus (MAN ON THE MOON). Cet album rendra définitivement automatique le succès de R.E.M., auprès du peuple qui ne trouvera plus jamais mieux ailleurs.
Tops : DRIVE, EVERYBODY HURTS, MAN ON THE MOON, FIND THE RIVER, THE SIDEWINTER SLEEPS TONITE
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 10 juillet 2010
Je ne citerai pas Tom Petty que j'apprécie beaucoup mais il suivit de près les grands groups des 60's alors que U2 (je n'apprécie pas trop la voix de Bono mais c'est un grand groupe), Midnight Oil et donc REM sont de formidables héritiers de l'âge d'or du rock, de la pop des années 80-90 : énergie mais aussi harmonie, compositions de qualité et des arrangements adéquats, originaux, de l'intelligence et donc beaucoup de plaisir pour l'auditeur.
Ce qui vaut pour ce CD est tout autant valable pour le « jumeau » « Out of time ».
Michael Stipe et ses complices sont inspirés, ont des arrangements qui certes , ont un son des années 80-90 avec quelque fois une batterie bien appuyée (trop ? question de choix de mixage et d'époque donc !), outre une formulation habituellement rock (inclus des accords de guitare à la Byrds, le groupe s'étant quelque fois joint en concert à Roger McGuinn, c'est une des influences) savent ajouter orgue, cordes etc.. .
REM (MOR en français : mouvement oculaire rapide des yeux pendant le sommeil), je ne me suis pas observé pour ce qui est des yeux mais cela fonctionne bien avec les oreilles,alliant rêve et réalité de manière vraiment réjouissante.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 10 octobre 2011
Sans doute le meilleur album de REM: tout est bon, du fantastique morceau d'ouverture à la magnifique chanson finale. Aucun remplissage entre, chaque morceau développe un climat, une ambiance, et c'est la grande force de ce disque. Un peu tristounet certes, mais c'est le style de REM. quand c'est réussi aussi pleinement comme sur ce disque, il n'y a rien à en redire.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 31 janvier 2014
Le titre de meilleur groupe de la planète en 1992, grâce à un album exsudant la tristesse jusqu'à la morbidité. Et si une monstrueuse beauté ruisselle littéralement de ces chansons, et si une exaltation étrange envahit l'auditeur, c'est bien là une énigme et un paradoxe de plus dans le monde si énigmatique et paradoxal de R.E.M.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 janvier 2006
Après des années d'écoute, je continue toujours autant à me régaler en passant cet album de REM N'hésitez pas.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 octobre 2004
Un album pus calme moins joyeux que out of time. Mais cet album est aussi plus intimiste, des mélodies douces moins enlevées que celles de out of time. Mais il n'en rest pas moins un album magnifique avec comme fer de lance un splendid everybody hurts.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 septembre 2011
je ne regrette pas cet achat très bon album de musique dans la lignée de son auteur je le recommande à tous d'après la personne concernee
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé


Monster
Monster de R.E.M.
EUR 10,99