Commentaires en ligne 


14 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une démonstration de heavy metal
après le retour fracassant sur le devant de la scène grace à l'excellent "Screaming For Vengeance", Judas Priest sort en 1984 ce qui reste son meilleur album des années 80, "Defenders Of The Faith". La voix de Rob Halford s'est encore améliorée, et le talent du tandem guiatristique KK Downing/ Glenn Tipton a su sortir des riffs...
Publié le 9 novembre 2003 par Bizeaud Walter

versus
4 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Un pilier du heavy
Malgré ses défauts ( comme tout les autres albums de Judas Priest, celui-ci n'est pas exempt de chansons inintéressantes ), son côté caricatural à l'extrême, Defender of the Faith est le meilleur album du groupe pour les années 80, son second meilleur album après Sin after Sin ( et juste devant Painkiller ) , ainsi que tout...
Publié le 30 juillet 2006 par Alcofrybas Nasier


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 une démonstration de heavy metal, 9 novembre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
après le retour fracassant sur le devant de la scène grace à l'excellent "Screaming For Vengeance", Judas Priest sort en 1984 ce qui reste son meilleur album des années 80, "Defenders Of The Faith". La voix de Rob Halford s'est encore améliorée, et le talent du tandem guiatristique KK Downing/ Glenn Tipton a su sortir des riffs d'anthologies ("Freewheel Burning" "Rock Hard, Ride Free" "Sentinel") et certaines de leurs meilleures chansons. Il n'y a rien à jeter sur ce disques quasiment constitué de dix hymnes à la gloire du heavy metal. Sur ce remaster se trouvent aussi les bonus "Heavy Duty/ Defenders Of The Faith" (live) et "Turn On Your Light", une ballade acoustique, probable subside des sessions de l'album "Turbo".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Metal masters !, 16 août 2013
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
S'il y a un groupe qui symbolise le Metal dans la première partie des eighties, c'est bien Judas Priest.
Deux guitaristes en symbiose parfaite qui alignent riffs tranchants et solos dynamiques, un chanteur qui pousse dans les aigus sans nous fatiguer ou se ridiculiser et une section rythmique d'une solidité à toute épreuve. Ajoutons à cela le look tout en cuir avec ceintures et bracelets cloutés et des hymnes mondialement connus parmi les hordes de hardos et vous obtenez LE groupe de Metal.

Judas Priest, en cette année 1984, nous offre le successeur de son terrible "Screaming For Vengeance", un album qui avait permis au groupe d'assoir sa popularité aux Etats-Unis et donc d'agrandir encore sa fanbase. Au sommet de leur gloire, les Anglais ne devaient pas décevoir... "Defenders Of The Faith" est tout simplement l'album qu'attendaient les fans. Au moins aussi bon que "Screaming", certains diront même meilleur. Quoiqu'il en soit, il s'agit d'un excellent album doté de compositions solides trempées dans un acier inoxydable. A commencer par "Freewheel Burning", le titre d'introduction, qui peut être considéré comme un "Painkiller" avant l'heure. Ca fuse de partout, KK Downing et Glenn Tipton s'en donnent à coeur joie et Rob Halford est dans une forme étincelante. Et quel débit, notamment sur le bridge du morceau ! Je vous mets au défi de chanter cette partie aussi vite que lui sans vous planter !
"Jawbreaker" vous rentre dedans comme un bulldozer lancé à vive allure. Là encore, le solo est un modèle du genre. Comme sur le titre suivant, "Rock Hard Ride Free" qui voit le tempo s'alourdir. Avec son refrain d'une simplicité déconcertante, ce titre atteint sa cible.
Arrive alors l'intro de "The Sentinel"... encore un moment à faire figurer au panthéon du Metal. Rob Halford démontre une fois de plus sur ce morceau qu'il est l'un des meilleurs chanteurs de Metal de l'époque, si ce n'est LE meilleur. Downing et Tipton nous y font encore une démonstration de duel de solos dont ils ont le secret.
Et quand le Priest veut se faire plus inquiétant, ça donne "Love Bites". Rythme martial, son de basse un peu inhabituel pour le groupe mais réussite totale.
Reprise d'un tempo rapide sur "Eat Me Alive" et retour du duels de guitaristes sur les solos. Puis c'est au tour de "Some Heads Are Gonna Roll" de nous faire retrouver un rythme mid-tempo. Un titre assez classique dans sa construction, qui fait un peu penser au "You've Got Another Thing Comin'" de l'album précédent (qui fut un gros succès pour le groupe aux USA), mais pas dénué d'intérêt.
Le groupe se fend aussi d'une ballade ("Night Comes Down") et celle-ci est réussie, comme souvent avec les ballades du Priest ("Beyond The Realms Of Death", "Before The Dawn"...)
Enfin, "Heavy Duty" nous entraîne sur un tempo très lourd évoquant une machine qui avance inexorablement en détruisant tout sur son passage, un peu à l'image du monstre mécanique de la pochette. Comme pour accentuer cette impression, ce titre ne comprend pas de solo. Je parlais d'hymnes en introduction. Eh bien ce "We Are Defenders Of The Faith" repris par des centaines de voix (c'est l'effet que ça donne) qui ponctue le lourd "Heavy Duty" en est un de plus, assurément.
Le seul point faible de cet album est sa production. Evidemment, elle reflète l'époque et n'avait rien à se reprocher à ce moment-là mais aujourd'hui, cet album manque d'un son plus mordant pour mettre encore plus en valeur les dix joyaux qui le composent.

"Defenders Of The Faith" est l'un des meilleurs albums de la discographie très fournie de Judas Priest, ce qui n'est pas peu dire. Suivra le controversé "Turbo" en 1986 (qui reste un très bon album à mon avis mais dans un style plus soft) puis un "Ram It Down" en demi-teinte (1988). Il faudra attendre 1990 et la sortie d'un "Painkiller" d'anthologie pour connaître la suite des aventures du Metallian.

Retrouvez cette chronique sur le site "auxportesdumetal.com" dans la rubrique "back to the past".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 The (re) masters of Metal, 21 janvier 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
Je n'ai rien à ajouter de plus sur les commentaires très flatteurs ( et justifiés) des 5 étoiles mais je précise tout de même que ceux qui possèdent le CD d'origine ont tout intérêt à acquérir ce CD remasterisé. La différence est énorme et je pèse mes mots. Les guitares et la batterie sont bien plus percutantes et puissantes. La voix exceptionnelle de Rob Halford ressort aussi bien mieux. On croirait que l'album a carrément été réenregistré tout récemment mais les fans savent bien qu'Halford ne serait plus capable de nos jours, de telles prouesses vocales. Eh oui, même pour la voix du PRIEST , vulnerant omnes,ultima necat!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Les 80' s, 30 juillet 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
Je ne peux pas qualifié 1 album de Judas comme ultime chef-d' oeuvre, mais l' ensemble de leur carrière, surtout de 74 à 90, est fantastique voir unique car chaque albums de cette période sont différents les uns des autres, et créent le meilleur du heavy metal tout simplement. Pour les années 80 "Defenders of the faith" me semble l'album le plus complet, efficace et le plus representatif de leur style, les morceaux sont agressifs, mélodiques,variés, Halford est super, Tipton et "KK" sont au sommet de la six cordes.... Bref il n'y a rien à jeter, les 80's sont là avec toutes ces émotions si caractéristiques, les titres "the sentinel", "rock hard ride free", ou bien encore "love bites" et "jawbreaker" sont des classiques intemporels. Certains prefèrent Screaming for vengeance ou bien British steel, pour moi ces albums sont tout aussi bons et cultes, mais je trouve que Defender posséde cette touche de modernité et de classicisme hissant le groupe au sommet du genre. Incontournable !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le Metallian..., 1 septembre 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
Après le terrible British Steel et la perfection atteinte par Screaming For Vengeance, Judas Priest remet ça avec leur création la plus intelligente et la plus mature. Plus homogène que son prédécesseur, les morceaux sont tous d'un gabarit énorme, très varié, Judas Priest nous a encore offert une référence du Metal.

L'album commence fort sur un titre rapide, à l'instar de British Steel, Freewheel Burning. On a déja droit a un riff d'anthologie, un riff rapide, on continue avec Jawbreaker qui est l'une des meilleures chansons de l'album, rien a dire, une chansons tout simplement inattaquable, après vient a Rock Hard,Ride free, du très bon, des solis d'une grande profondeur et d'une superbe complexité tout en restant très intelligent plutot que de se perdre dans un déluge de note mal inspiré. C'est le morceau plus lent de l'album, bien meilleure que Take Theese Chains sur Screaming par exemple, ensuite on a le géant de l'album : The Sentinel, tel Jawbreaker, ce morceau est quasiment parfait, tout est bon, absolument rien a dire, c'est le plus décoiffant et la plus grosse claque de l'album, ensuite on a Love Bites, un morceau très simple mais super efficace, Eat Me Alive qui est un morceau plus aggressif mais tout de même très bon, la chanson révolutionnaire Some Heads Are Gonna Roll, on a encore droit a un riff magistral qui collerait bien avec Ram It Down , une ballade même si je préfere dire fausse ballade, Night Comes Down avant d'arriver au morceau qui contient l'un des meilleurs Riff des Metal Gods : Heavy Duty, puis on termine sur Defenders of the Faith, suite de Heavy Duty qui rappel peut être un peu United, saug que United est un morceau a part entière. Defenders Of The Faith c'est le truc imparable qu'on achète heureux et vaincu. Pour conclure si ce n'est pas mieux que Screaming for vengeance c'est encore moins pire.

Keep your Metal Faith with the Priest !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 un album qui mérite son statut de classique, 7 juin 2014
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders of the Faith (CD)
même si je connaissais la plupart des titres de cet album, c'était par le biais de morceaux sur des compilations (telle metal works) ou encore en live (priest... live en tête) voire même grâce à des reprises faites par d'autres (la liste est longue mais je pense à love bites reprise par nevermore). il était donc temps pour moi de me procurer enfin defenders of the faith pour avoir l'ensemble des chansons de l'album dans leur intégralité et avec homogénéité!
la première chose qui saute aux oreilles, c'est la batterie: autant le jeu de dave holland colle bien sur Turbo (que j'adore vraiment), autant ça fait bizarre d'écouter des morceaux typés speed metal tel jawbreaker sans double pédale!
passé un petit moment d'acclimatation, on ne peut que reconnaître que ce disque représente les débuts du heavy metal moderne tel qu'on le connait aujourd'hui: les bases sont là avec le jeu des guitares, le son, le chant et la construction des compositions.
personnellement, je trouve que defenders of the faith est l'album qui préfigure painkiller quelques années et expérimentations plus tard. une sorte de prototype pas si brute que çà (toujours à cause de la batterie, mais bon...) et qui vaut que l'on se penche dessus, si comme moi on est passé à côté jusqu'ici!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Très grand heavy!, 9 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
Cet album est un joyau de heavy mélodique, on a du très haut de gamme (à peu près tout), et quelques titres plus rock rentre-dedans (le coup de boulesque "eat me alive", ou "defender..."). Ce disque prédispose au futur "Painkiller", qui atteindra un son surpuissant avec l'arrivée d'un nouveau batteur plus thrash. Ce disque est à ranger direct avec "British..." et "Screaming...". Et en bonus, on a droit à un titre absolument renversant de beauté, tout en son d'orgues et de grattes. Quand on pense qu'il y en a qui ne jurent que par ac/dc, les pauvres...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 La Foi au Metal, 31 août 2009
Par 
D. Vincent (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
Deux ans aprés la sortie de "Screaming for vengeance", Judas Priest publie "Defenders of the faith" qui est tout aussi bon.
Une chose vient à l'esprit bien que cet album est dans la lignée du précédent c'est sa sophistication mais attention!!! Judas Priest nous propose un Heavy Metal furibard et direct.
Toutes les recettes du groupe sont là si ce n'est les morceaux qui deviennent plus travaillés.
Rob Halford nous gratifie d'une sacré performance au chant et le duo de guitaristes K.K Downing et Glenn Tipton nous offre de magnifiques duels de guitares ainsi que de sublimes harmonies siamoises.
Il y a des riffs inventifs avec les morceaux comme "Freewheel Burning" et "Jawbreaker".
Le groupe met le compteur dans le rouge avec "Eat me alive" et "Some heads are gonna roll".
"Rock hard, ride free" est de la même lignée que "You've got another thing comin'" de "Screaming..." n'empêche que c'est encore un autre hymne pour les concerts.
On soulignera que "The Sentinel" est un morceau architectural magnifique, tout y est, climat moderniste, chant de Halford, les duels de guitares tout en étant direct et percutant.
"Love Bites" confirme cette direction aux accents de sophistication qui est aussi un titre réussi.
"Defenders of the faith" est l'oeuvre d'un groupe qui a manisfestement la foi (d'où le titre de cet album), sûr de ses certitudes et de ses intentions.
C'est un autre chef-d'oeuvre de Judas Priest.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 parfait, 9 mai 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
tres bon groupe de heavy de j'adore et fan de BLACK et un peus de PUNK a coté je le conseille a tous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quintessence de l'authentique Heavy Metal, 8 juin 2008
Par 
Vincent "The Chameleon" (Haute Savoie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Defenders Of The Faith (CD)
"Defenders of the faith" est tout simplement un album Majeur de JUDAS PRIEST. Ce disque concentre à lui tout seul tous les éléments fédérateurs du style Heavy Metal: Un chanteur au sommet, sans démonstrations (mais quelle démonstration !), et dont la voix n'a pour seule but que celle de servir le groupe dans une constante musicalité.
Et puis il y a aussi cette composante essentielle du style Heavy Metal: La paire guitaristique. Maitres du riff et du solo qui tue ("Jawbreaker", "The sentinel", "Rock hard ride free" en tête), Glenn et KK en sont une nouvelle fois la plus parfaite incarnation aux travers d'un album d'une densité inouie. Ces fameuses guitares sont elles même soutenues par une rythmique droite, carrée, forgée dans un acier chauffée à blanc, ou la double grosse caisse et la course en avant ne sont jamais de mise. Tant mieux ! Le Metal n'atteignant le meilleur de son efficacité que lorsque celui ci est frapper avec force... Dans la simplicité.
Bien sûr, ce savoir faire unique ne serait rien sans la mise en valeur d'une production particulièrement grasse, épaisse comme de la fonte, signée une fois encore Tom Allom.

En cette année de 1984, le Priest intalle à jamais sa suprématie au panthéon des "Dieux du Metal". Feront-ils mieux après ? 19,5/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Defenders Of The Faith
Defenders Of The Faith de Judas Priest
Acheter l'album MP3EUR 6,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit