Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un album historique, 28 octobre 2009
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Astrud Gilberto Album (Verve Originals Serie) (CD)
Cet album constitue un must de la Bossa Nova en 1965, derrière l'interprête il y a surtout Antonio Carlos Jobim qui en moins de cinq ans inventera le style nouveau de la musique brésilienne d'aujourd'hui. Il contient les trois standards "Agua de beber", "Dindi" dans une version toute aussi bonne que celle de Franck Sinatra et surtout "Photograph".
On peut résumer la Bossa à trois grands albums " Getz/Gilberto", "Elis et Tom" et "The Astrud Gilberto album".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 The Astrud Gilberto Album (1965) - Astrud Gilberto, 12 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : The astrud gilberto album (Album vinyle)
The Astrud Gilberto Album est le premier album solo de l'égérie de la Bossa Nova, Astrud Gilberto. Les musiques ont été composées par Antônio Carlos Jobim, hormis "And Roses and Roses" écrite par Dorival Caymmi. Au niveau de l'accompagnement musical que du "lourd" : João Gilberto à la guitare, João Donato au piano, Bud Shank au saxophone alto... L'album mélange avec succès des ballades jazzies et des airs plus enlevés de Bossa Nova. La voix suave et sucrée d'Astrud Gilberto s'adapte à merveille aux accompagnements sobres ("Agua de Beber") ou aux orchestrations plus élaborées, mais tout aussi délicates ("How Insensitive"). La grande force de The Astrud Gilberto Album, outre la qualité des compositions, est de mettre en valeur la douce voix d'Astrud Gilberto grâce à une orchestration mesurée et sans emphase. "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! Suspendez votre cours". C'est un peu ce que l'on peut ressentir à l'écoute de cet album, une forme d'intemporalité musicale portée par une délicieuse voix (et là qu'importe l'anglais ou le portugais) soutenue par de brillants musiciens. N'hésitez pas à écouter son autre "chef d'oeuvre", le superbe Beach Samba (1966) dans la foulée (bossa-normandie.over-blog).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le charme envoûtant de la reine Astrud, 14 mai 2012
Par 
Jean René (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Astrud Gilberto Album (Verve Originals Serie) (CD)
Un album fondamental pour le jazz et la bossa nova. Astrud Weinert, à la voix si chaleureuse et si sensuellement mélancolique, est née au Brésil d'un père allemand et d'une mère brésilienne en 1940 et à grandi à Rio. Elle épouse en 1959 le fameux Joao Gilberto, le "père de la bossa nova" et le suit aux Etats-Unis en 1963. Elle rencontrera alors le saxophoniste Stan Getz. Leur collaboration produira d'absolus chefs d'oeuvre, indémodables, dont la présente compilation est un excellent panorama.

Astrud chante mieux que quiconque l'amour, l'amour mélancolique, l'amour souvent triste tel les débris qui en survivent à la fin d'une liaison. Dans ses chansons de prédilection, on trouve d'admirables textes qui rappellent ce que le Brésil doit au Portugal et à son spleen (saudade). Je ne puis m'empêcher d'en citer:

"What was I to say? What can one say, when a love affair is over?"

et surtout la poignante "gentle rain":

Gentle Rain
We both are lost
And alone in the world
Walk with me
In the gentle rain
Don't be afraid, I've a hand
For your hand and I
Will be your love for a while

I feel your tears as they fall
On my cheek
They are warm like gentle rain
Come little one you have me in the
World and our love will be sweet
Very sweet

Our love will
Be sweet very sad
Very sweet like gentle rain
Like the gentle rain
Like the gentle rain

avec Astrud, la tristesse devient une drogue douce, très douce. Et comme l'avait découvert André Malraux après le décès de Louise de Vilmorin, elle n'est même pas soluble dans le whisky. Mais s'il vous plait, donnez-m'en encore une dose.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The Astrud Gilberto Album
The Astrud Gilberto Album de Antonio Carlos Jobim and Astrud Gilberto
Acheter l'album MP3EUR 9,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit