undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
2
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 21 août 2008
Deux ans après avoir enregistré le sublime Getz/Gilberto, les complices se retrouvent à nouveau pour une série de concerts à travers les États-Unis : celui du 9 octobre 1964 au Carnegie Hall de New York a été gravé. Il constitue pour moi un réel désappointement après la perfection du premier opus. Les raisons ne tiennent en aucun cas au talent des musicens mais à la manière dont le concert s'est déroulé et surtout dont l'album a été édité. On ne retrouve pas à l'audition de cet album la magie du premier pourtant enregistré en studio et l'on a l'impression d'une juxtaposition de talents au lieu d'une collaboration comme cela a été le cas dans les cinq premiers albums getziens dédiés à la bossa nova.
1. La sélection fait jouer en premier le nouveau quartette de Stan Getz (Gary Burton est au vibraphone, Gene Cherico à la basse et Joe Hunt à la batterie) qui interprète quatre morceaux à la suite (dont le sublime "Grandfather's Waltz") puis le trio de João Gilberto (comprenant Keter Betts à la basse et Helcio Melito à la batterie) qui interprète les six chansons suivantes. Les jazzmen d'un côté et les musiciens brésiliens de l'autre.
2. Il convient de signaler à l'amateur de bossas que, s'il oriente ses choix sur cette édition Verve Originals, il ne trouvera pas les chansons d'Astrud Gilberto qui n'ont pas été éditées sur le LP d'origine.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 6 février 2016
Getz/Gilberto #2 - Live at Carnegie Hall (1964) est un album qui me laisse toujours aussi songeur même après plusieurs écoutes. L'album semble bizarrement tronçonné en une série de performances où chacun des protagonistes se met en valeur : João Gilberto, Stan Getz e Astrud Gilberto. L'album débute par la performance de Stan Getz dans le registre qu'on lui connait (4 morceaux). Une autre section musicale plus Bossa que Jazz avec João Gilberto à sa tête entre en piste (6 morceaux). Troisième partie avec les trois artistes, João Gilberto, Stan Getz e Astrud Gilberto, certainement le plus beau moment de l'album (5 morceaux). L'album semble refléter les tensions existantes entre les trois "compères". Dans le prolongement de l'excellent Getz Gilberto (1963), Getz/Gilberto #2 - Live at Carnegie Hall est un superbe témoignage de ces années flamboyantes Jazz / Bossa Nova qui vont progressivement s'estomper. Au delà des histoires de coeur et des egos, plus d'unité et de complicité auraient certainement transcendé l'album, très bon au demeurant (bossa-normandie.over-blog).
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Stan GETZ a très souvent enregistré de bon très album et ce particulièrement quant il s'attaquait à cette fameuse et sensuelle musique Brésilienne qu'il savait tant magnifier.
Ici avec ce GETZ/GILBERTO No 2 bossa nova/samba nous avons encore la crème de musiciens de jazz latino lors de cet enregistrement live de 1966 dans la mythique salle du CARNEGIE HALL à NEW YORK.
Voici pour vous plus d'une heure de musique de rêve avec des musiciens aux talents exceptionnels , bien sur Stan au saxo et Joao à la guitare, mais les deux génies sont accompagnés entre autre Gary BRUTON au vibraphone et Gene CHERICO à la contrebasse.

Un album dont la qualité du son laisse à désirer et qui mériterait une légère remastérisation pour être absolument parfait d'où ma préférence pour les autres album s du saxophoniste dans sa période Brésilien tel le numéro 1 avec mes mêmes artistes mais enregistré en studio, ou le jazz samba avec Byrd ou jazz encore avec Luis BONFA.
Ce disque ravira quand même les fans de l'artiste ainsi que les amoureux de musique Brésilienne.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)