undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos Cliquez ici cliquez_ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles4
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:8,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ces soi-disant lost sessions trainaient bien rangées dans les tiroirs d'A&M, le producteur n'ayant pas jugé utile d'éditer ce CD du vivant de Getz.

Voguant sur la vague d'intérêt qu'avait suscité la mort de Getz, elles retrouvent aux yeux des producteurs assez de valeur, en terme de $, pour en faire un disque posthume. Et ce d'autant plus qu'il y aurait des "bossas" et que même si la période bossa représente très peu de temps dans la carrière de Stan GETZ, il y a de quoi attirer le grand public.

Les ballades sont toutes magnifiques. Tout d'abord parce qu'elles sont dues à de grands compositeurs ("Yours And Mine" est de Thad JONES, "Soul Eyes" de Mal WALDRON, "Beatrice" de Sam RIVERS et "The Wind" de Russ FREEMAN). Ensuite parce que Stan GETZ, très inspiré, a encore tous ses moyens techniques contrairement aux enregistrements poignants People Time : The Complete Recording (où l'on sent qu'il a des difficultés au niveau du diaphragme).

Je suis moins convaincu par les bossas. Toutes ont été composées par Kenny BARRON qui est loin, comme compositeur, de valoir ceux que je viens de citer (non pas qu'il soit un mauvais compositeur mais il est face à de superbes compositions). Certes "Joanne Julia" est très réussie, "Feijoada" est un plutôt banal que Getz arrive à améliorer sans pour autant le rendre inoubliable. Mais "Sunshower" et surtout "El Sueno" et "Spiral" n'ont pas grand chose à voir avec une bossa et je n'ai pas accroché. Question de goût.

En conclusion, si les ballades sont magnifiques, les bossas sont entre bonnes et très bonnes mais, pour moi, loin du niveau de certaines bossas enregistrées avant et je vous invite à découvrir ce disque méconnu : Best of Two Worlds.

Pour ceux qui veulent vraiment découvrir le Getz de cette période, préférer : People Time : The Complete Recording, Anniversary, Serenity, Quintessence Vol.2, Voyage, My Old Flame (qui contient les merveilleux "The Dolphin et "Spring Is Here"), le sublime Blue Skies.

Il est difficile de noter un disque dont la moitié est somptueuse et l'autre moins bonne. J'avais mis 4* mais c'est un peu sévère donc 4,5*.
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 novembre 2007
Amateurs de Stan Getz, précipitez-vous sur cet album.Vous y découvrirez de magnifiques balades.Stan Getz au sommet de son art. Et en plus, la prise de son est très bonne.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 décembre 2011
Bon.
Soit j'écris un article de 10 pages , car si on veut aller au bout des choses c'est bien ce qui serait nécéssaire tellement ce disque est immense, soit je me contente de dire ,que, à la fin de sa vie , Stan Getz avait atteint le ciel : son / phrasé / imagination / absence de toute redondance, bref...
Achetez ce disque sinon, vous ne saurez jamais que vous avez été malheureux avant de l'entendre...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 juin 2011
Enregistré peu avant son décès et édité en CD douze ans après, Bossas and Ballads mérite un détour. Celui qu'on nommait "The Sound", bien que malade, est toujours là avec ce talent incroyable, ce son à nul autre pareil, fait de velouté, de lyrisme, et toujours expressif. Contrairement à d'autres grands de la famille du Jazz, Stan Getz avait la noblesse d'âme de laisser ses souffrances et ses addictions derrière la scène quand il jouait. Bien qu'étant d'un caractère entier capable de véritables élans du coeur comme de noires colères, Getz disait "je joue chaque note, même la moindre, en essayant de la rendre la plus belle possible". Trop jeune pour avoir connu le grand Stan Getz, je l'ai découvert et apprécié après sa mort, peu importe car voilà bien là un artiste immortel.

*** - A noter une prise de son de qualité avec un bel équilibre spectral et spatial, de beaux timbres, sans aucune dureté - ***
11 commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)