undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici nav_WSHT16 cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles8
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Prix:7,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 14 octobre 2009
"une nuit à Paris", c'est le Ten CC que j'aime. Ce pastiche à la française, à la tonalité très sérieuse, est d'une haute tenue musicale. Certes un brin déjanté, mais ça excite les neurones dans le sens où pendant 8 minutes les auteurs nous promènent avec de superbes changements de mélodies, de rythme et de style tout en ponctuant les 3 parties de ce mini opéra avec des choeurs puissants menant la tension à son paroxysme sur le final. L'imitation ambiance parisienne et ses clichés sont traités ici de façon subtile, ponctuant les couplets de quelques bruitages et mots français (des oh la la, des "gendarmes dans la gendarmerie", des "bonjour monsieur", "merci monsieur", des "Henri", ... etc). Pour le reste de l'album, la sucrerie "Im not in love" sortie en 45t à l'époque est bien sûr géniale. Composition typique d'Eric Stewart avec l'aide de Gouldman, le travail commun effectué sur ce titre par les 2 autres est édifiant. L'idée de Kevin et lol d'enregistrer une seule note (ou plutôt les 3 notes formant un accord) en continu sur un 16 pistes répété 16 fois donne à l'écoute une impression surréaliste, presque angélique. Les autres titres de l'album sont moins évidents mais valent le détour jusqu'au très curieux et nostalgique "the film of my love". Je ne connais pas les 2 bonus tracks, ceux-ci n'étaient pas dans le LP de l'époque. Bref, un album superbe, très inventif. Le seul reproche qu'on pourrait lui trouver (mais là, je pinaille) c'est qu'il est moins cohérent que le fameux "how dare you", avec cette impression de changer brutalement d'univers à chaque morceau. Mais finalement, est-ce un défaut ?
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Évidemment, il y a le tube, celui qui, en France tout au moins, occulte toute la carrière d'une des plus belles bêtes pop d'après les Beatles, ce I'm Not in Love d'ailleurs incompris par les francophones, un peu comme le Born in the USA du Boss, excellente chanson de non-amour recyclée en slow poisseux, mais sur The Original Soundtrack il y a aussi l'exceptionnel Une Nuit à Paris, suite "progopoppiste" à dégoûter Queen un an avant Bohemian Rhapsody, sans autant de succès, sans doute trop finaud, injustice. Et puis d'autres chansons qui font mouche, un Blackmail au groove d'enfer et à la mélodie itou, du hard rock d'opérette qui s'assume avec l'irrésistible The Second Sitting for the Last Supper, de la belle ballade épique à faire baver le Mercure de Mai (Brand New Day), une petite coolerie les cheveux au vent mais toujours la théâtralité du quatuor (Flying Junk), de la pop plus Broadway que Carnaby Street mais tellement bien troussée qu'on n'y résiste pas (Life Is a Minestrone), et une dernière folie kitsch qui nous fait glisser en gondole à Venise histoire de boucler la boucle d'un albim qui assume d'avoir envie de toucher à tout même ce qui est supposément de mauvais goût (The Film of My Love). Et encore un peu plus avec un délicieux bonus, une post-McCartneyserie ou pré-Partridgerie d'exception (Channel Swimmer) et un second plus accéssoire, un peu sans direction (Good News) mais, bon, c'était une face B à l'époque et un bonus aujourd'hui, faut pas se plaindre... Bref, ce minuscule bémol mis à part, oui, vraiment, en 1975, 10cc a le truc, sort son plus bel opus et un des tous meilleurs albums pop des septantes. Épatant !

1. Une Nuit A Paris 8:40
- Lol Creme – Vocals, Pianos, Vibes, Percussion
- Eric Stewart – Vocals, Steel Guitar
- Graham Gouldman – Vocals, Bass, Percussion
- Kevin Godley – Vocals, Drums, Timpani, Percussion
2. I'm Not in Love 6:08
- Eric Stewart – Lead Vocal, Electric Piano
- Graham Gouldman – Guitar, Bass, Backup Vocals
- Kevin Godley – Moog, Backup Vocals
- Lol Creme – Piano, Backup Vocals
3. Blackmail 4:28
- Lol Creme – Vocals, Organ
- Kevin Godley – Vocals, Drums
- Eric Stewart – Vocals, Guitar, Steel Guitar, Piano
- Graham Gouldman – Vocals, Guitar, Bass
4. The Second Sitting for the Last Supper 4:25
- Eric Stewart – Lead Vocals, Guitar, Organ, Piano, Electric Piano, Backup Vocals
- Kevin Godley – Drums, Percussion, Backup Vocals
- Lol Creme – Guitar, Percussion, Piano, Backup Vocals
- Graham Gouldman – Guitar, Bass, Backup Vocals
5. Brand New Day 4:04
- Kevin Godley – 1st Lead Vocal, Marimba, Bass Drum, Timpani, Cellos, Backup Vocals
- Eric Stewart – 2nd Lead Vocal, Guitar, Backup Vocals
- Lol Creme – Pianos, Gizmo, Violins, Moog, Backup Vocals
- Graham Gouldman – Bass, Double Bass, Backup Vocals
6. Flying Junk 4:10
- Eric Stewart – Lead Vocals, Lead Guitar, Electric Piano, Piano
- Graham Gouldman – Bass, Acoustic Guitar, Six String Bass, Autoharp, Backup Vocals
- Lol Creme – Acoustic Guitar, Piano, Autoharp, Backup Vocals
- Kevin Godley – Drums, Percussion, Backup Vocals
7. Life Is a Minestrone 4:42
- Lol Creme – Lead Vocal, Piano, Electric Piano, Percussion, Guitar, Backup Vocals
- Kevin Godley – Drums, Timbali, Percussion, Backup Vocals
- Eric Stewart – Guitar, Backup Vocals
- Graham Gouldman – Bass, Guitar, Acoustic Guitar, Backup Vocals
8. The Film of My Love 5:07
- Graham Gouldman – Lead Vocals, Bass, Guitar, Mandolins
- Eric Stewart – Guitar, Organs, Percussion, Backup Vocals
- Lol Creme – Piano, Percussion, Mandolins, Backup Vocals
- Kevin Godley – Bongos, Percussion, Backup Vocals
Bonus
9. Channel Swimmer 2:56
10. Good News 3:50
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 octobre 2012
Parody, Une nuit à Paris ... is a story of the way the english see the french as pimps and wine drinkers looking for a good time and ripping off tourists ... Overlaid vocals are rich and moving,

Lyrics are sharp and arty - probably the best thing this line - up ever did - can't wait for the remaster ...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 septembre 2012
Retrouver 10CC est un plaisir incroyable. On redécouvre toute la richesse des arrangements, la créativité d'un groupe majeur. Dire qu'ils sont injustement méconnus est excessif mais ils méritent d'être re considérés à leur juste valeur!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2011
L'influence '' Beatlessiène '' du groupe n'a jamais été démentie ! pourtant sur cet album , l'influence vient
plutôt de Queen ; entre ''Killer Queen'' et ''Bohemian Rhapsody '' le début du disque mélange les deux titres ,
avec succès ! le troisième morceau ''I'm Not In Love '' sera un tube planétaire ( même en France ! )
Le reste ; une suite de bonne chansons ; il est vrai , déroutant parfois pour 1O CC ! le rock'n Roll (piste 4),
à nouveau Queen , ( piste 5 ) ,la piste 6 ne ferait pas défaut sur ''Venus & Mars '' des Wings ...
La piste 7 , encore du MC CARTNEY ! La piste 8 , s'approche à nouveau plus des extravagances de Freddy Mercury ,
où , plutôt d'une rengaine à faire pâlir les grands parents !
Bref , UNE HORREUR !!!
Ils restent les deux ''Bonus Tracks'' , sympas , dans la ligne mélodique des bons Wings , enfin du bon Mac CARTNEY!
Bien que le dernier morceau ''Good News'' se rapproche , à nouveau vers Queen ...
... Lady DI ,pas reine, mais une nuit à Paris ...
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 décembre 2015
Redécouvert ce CD made in 1975: super bien fait, ça part un peu dans tout les sens, mais assez génial !
Bien à part du tube i'm not in love, le morceau "OpéraRock" genre Queen, et autres plus courts sont très inventifs et bien produits.
Ce groupe est anglais, les voix sont mises en avant, mais aux harmonies style America, Eagles.
Les 2 Bonus tracks à la Wings McCartney sont bien sympas !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 mars 2013
tout commence en cassant de la vaiselle, puis le chanteur attaque gentiment, puis est pris en filature vocale par le reste du groupe ! original de 1975 pour inconditionnel du groupe( a noter I'm not in love qui releve la qualite du produit)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 décembre 2014
J'ai deja cet CD, il est fantasique, una chose tres importante entre moi CD collection... One night in Paris... Mario
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €