undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 novembre 2002
Love, Power, Peace est le seul album live de james brown avec les Originals JB's. on les retrouve tous : Jabo Starks, Bobby Bird, Phelps Collins et évidemment Bootsy à la basse.
Une énergie à faire péter les plombs, une ambiance de feu (la légende raconte qu'une fille est montée sur la scène faire un strip-tease), une technique musicale phénoménale. Après s'être renouvelé en 1970 avec Funk Power, J.Brown est parti prouver au monde entier qu'il était le meilleur : et il est passé par l'Olympia pour le prouver à Paris. Mémorable.
11 commentaire|20 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2011
Parfois certains artistes sont touchés par la grâce divine le temps d'un album ou d'un concert. James Brown faisait partie de ceux qui l'étaient en permanence. La preuve tient dans cette heure de live.
James Brown y est habité, comme en transe. Il donne des interprétations et surtout réinterprétations magistrales de son répertoire (quelle classe sur "It's A Man's World" !). Ca donne à la fois la chair de poule et envie de danser, chanter, crier.
Le tout supporté par la Dream-Team du Funk, les prêtres du Dieu groove portés en transe par le Saint Brown.

Sans doute le plus grand moment de la musique Soul et Funk, et l'un des plus grand de la musique en général.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2009
Cet enregistrement réalisé à l'Olympia nous fait regretter de ne pas y avoir été. Mais l'enregistrement parvient à nous emmener dans le groove et nous faire rêver que l'on est dans la salle. James est ici le maître absolu avec Bootsy Collyns à la basse et âgé de 17 ans seulement! Les musiciens sont en harmonie au service du Funk pour le porter à son apogée.. merci James...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 octobre 2014
Le film sur la vie de James Brown doit normalement vous donner envie d'explorer la discographie de James.

Pourquoi ne pas commencer par cette véritable bombe !

Il a fait aussi bien (les concerts à l'Apollo) mais jamais mieux.

Ce concert évoqué dans le film rend mieux sur ce CD que dans la BO du film.

Ecoutez le, écoutez les tous. Ça n'a pas pris une ride.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un seul regret à l'écoute de ce génial live donné à L'Olympia en ce 8 mars 1971 : de ne pas y avoir été !!
James Brown prouve ici sa réputation de "Godfather of Soul" en mettant le feu à la salle !
L'Olympia est en fusion, l'ambiance est palpable, le public est transporté par cette incroyable énergie, par ce groove surpuissant !
Servi par une prise de son tout à fait correcte, on y est presque,... presque... C'est déjà ça !!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

7,99 €
7,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)