Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 RoboCool
Bien remis du triomphe Manic Nirvana, 3 ans, il a pris le temps, Robert Plant revient avec des envies plus acoustiques et plus ou moins la même équipe dans ce qu'on peut, aujourd'hui, percevoir comme une étape essentielle dans les retrouvailles avec Jimmy Page et, plus généralement, la tonalité worldo-folkisante qu'a pris sa...
Publié il y a 2 mois par STEFAN

versus
3.0 étoiles sur 5 début de la "world music"
et oui ,il faut toujours un début , et avec le recul cet album est un vrai départ pour la world music! fini le hard et le blues, et bonjour le regard sur les autres musiques...en dire du bien ou du mal ne serait que baliverne , et le mieux est de l'écouter!
Publié il y a 5 mois par rory richards


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 RoboCool, 15 octobre 2014
Par 
STEFAN (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
Bien remis du triomphe Manic Nirvana, 3 ans, il a pris le temps, Robert Plant revient avec des envies plus acoustiques et plus ou moins la même équipe dans ce qu'on peut, aujourd'hui, percevoir comme une étape essentielle dans les retrouvailles avec Jimmy Page et, plus généralement, la tonalité worldo-folkisante qu'a pris sa carrière depuis et le rapprochement jamais aussi logique qu'on peut faire de l'album avec l'ex-formation du vocaliste.

D'ailleurs, il n'y a qu'à regarder le line-up pour se convaincre rétrospectivement qu'on y est déjà presque. A l'exception de Porl Thompson (et de Jimmy Page évidemment) on y retrouve tous les musiciens qui participeront à l'ossature du faux-Zeppelin de No Quarter. Et ça s'entend aussi dans le son avec, en introduction de l'allbum, les deux chansons les plus zeppeliniennes de tout le répertoire de Robert Plant, Calling to You et Down to the Sea, la première reconvoquant l'outil riff au menu, la seconde explorant les flaveurs orientales qui peupleront bientôt la relecture du répertoire de Led Zeppelin par ses deux figures de proue historiques. Et ce n'est pas qu'un compromis à ceux qui veulent que Robert refasse ce qu'il faisait si bien, il y a si longtemps comme le prouve, plus tard dans l'album l'excellent hard rock Memory Song (Hello Hello) ou le blues rugueux Promised Land.
C'est aussi, on n'est pas à un paradoxe près, l'album qui dirige Plant vers les terres plus acoustiques qui constituent désormais une grande part de son répertoire. Ca commence avec l'aérien Come Into My Life où la douce voix de Máire Brennan propose un joli contrepoint au velours rapé de Robert. Ca se poursuit avec If I Were a Carpenter où le fantôme d'un Raising Sand à venir n'est déjà pas très loin, The Greatest Gift un blues à cordes de belle tenue, le joli Coulour of a Shade ses tintantes guitares acoustiques, son hurdy gurdy celtisant et sa belle basse fretless.
Et puis il y a les morceaux "entre les deux", ceux où l'équipe de déjà trois albums montre quelques signes d'essoufflement. C'est vrai sur I Believe un peu mou et facile ou sur un Great Spirit qui, malgré un beau solo de guitare, ressemble trop à du Peter Gabriel-bis pour qu'on marche dans la combine. Tout ça pour dire que si l'album est vraiment très bon, sonne excellemment bien qui plus est, il n'égale pas la performance de son Manic Nirvana de devancier, mais il s'en approche, le bougre !

Un an plus tard, comme vous le savez tous, Robert retrouvera Jimmy, un retour réussi dont le Page avait grandement besoin, pas le Plant qui, à de très rares exception, mène une parfaite carrière solo, dont Fate of Nations n'est pas un chapitre à négliger, surtout pas.

Robert Plant - vocals
Kevin Scott MacMichael - guitar, backing vocals
Oliver J. Woods - guitar
Charlie Jones - bass
Chris Hughes - drums
Pete Thompson - drums
Nigel Kennedy - violin
Richard Thompson - guitar
Francis Dunnery - guitar
Phil Johnstone - harmonium
Nigel Eaton - hurdy gurdy
Máire Brennan - backing vocals
Michael Lee - drums
Maartin Allcock - all instruments except drums and vocals on "Colours of a Shade"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 17 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hors des sentiers battus, 20 janvier 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
jetenais à réhabiliter cet album très bon et bien ficelé. Ce n'est pas du commercial, mais quel plaisir !!! Robert Plant et ses comparses concoctent une galette qui suinte les influences. A la fois très ancré dans les sonorités 90's, il rappelle les 70's, tout en ameutant des sources venues d'Orient. "Calling to you", hymne heavy ouvre le bal. C'est vif, puissant et Percy n'a rien perdu de sa superbe !!! L'album enchaîne sur une première partie très pop. Robert déballe quatre jolies balades rock, de "Down to the sea" à "29 palms". La suite est plus nerveuse et revient dans le hard. "Memory song" nous fait découvrir un très habile Mickael Lee à la batterie, si bien qu'on sent les influences Zeppelinniennes remonter, vu que le jeu du jeune premier s'approche du dieu Bonzo !!! "If i were a carpenter" rappelle le pan folk du grand dirigeable. Percy est toujours aussi touchant quand il s'agit de susurrer de tels odes !!! "Colours of a shade" est encore plus inscrite dans l'héritage. Planante, cette balade folk rappelle un "Battle of evermore". "Promised land", furieusement bluesy descent en droite ligne d'un "When the levee breaks". Percy s'arrache au micro et à l'harmonica, la batterie est efficace et les solos de Macmickaël, accompagné de Francis Dunnery et Robert Plant lui-même sont furieusement jouissifs !!! "The greatest gift" a des sonorités Pink Floyd au niveau des guitares. Très beau slow, très 90's, plein de nostalgie et quel solo de Mac Mickaël encore !!! L'album se termine sur deux hymnes politiques. "Great spirit", très buesy avec des solos de folie d'un Mac Mickaël terriblement efficace. "Network news" revient au sonorités de "Manic Nirvana" l'album précédent. Hard rock, lancé contre la surmédiatisation de la guerre en Irak, digne d'un Neil Young. Bien ficelé, efficace et avec des parties joussives, cet opus est loin des sentiers battus, loin du FM mais c'est du bon, du très bon, alors ne gachont pas ce plaisir. Seul hic, il se fait plutôt rare et est plutôt difficile à trouver dans les grands disquaires. Le net et l'importation sont souvent requis pour posséder ce martien !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une enième perle, 11 octobre 2009
Par 
Elmejeco (St Brieuc, Bretagne) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
Album saisissant de par la richesse de son instrumentation et l'energie qu'il peut déployer. Cet album regorge de petites pépites, et nous rappelle par moments de la beauté du Dirigeable..

Très belle reprise de Tim Hardin dans "I'm a Carpenter"...

Du grand Robert, comme a son habitude.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 début de la "world music", 28 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
et oui ,il faut toujours un début , et avec le recul cet album est un vrai départ pour la world music! fini le hard et le blues, et bonjour le regard sur les autres musiques...en dire du bien ou du mal ne serait que baliverne , et le mieux est de l'écouter!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 du bon plant, 15 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
toujours égal à lui même robert plant nous balance des mélodies suaves .Cette album contient de hits 29 palms et if i were a carpenter chanter également par johnny halliday
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 S'il n'en fallait qu'un, 15 novembre 2013
Par 
Laurent Jacquot "Tony Clarkin" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
Après un "Manic nirvana" bien tranchant mais trop peu inspiré, il fallait redresser la barre et trouver un équilibre entre claviers et guitares, puis surtout regagner le chemin de la mélodie.
"Fate of nations" est effectivement un condensé de tout ça, alternant les compositions assez faciles d'accès comme les radiophoniques "I believe" ou "29 palms" mais aussi plus rock comme "Promised land" ou "Come into my life". Sans oublier l'émouvant "The greatest gift" ou l'ambiancé "Great spirit".
Pas de titres vraiment faibles, et c'est une bonne surprise ... quelques morceaux peuvent être un peu en dessous des autres mais c'est selon les appréciations et préférences de chacun.
On peut alors penser à "Calling to you" dont le refrain est un poil lassant, un "Down to the sea" qui ne décolle pas vraiment, un "Colours of a shade" qui laisse un peu froid ou encore un "Network news" presque moyen ... mais encore une fois ce n'est qu'un avis personnel.
"Fate of nations" est de toutes façons certainement le plus abouti de la carrière solo de Robert Plant, ce dernier contenant un large éventail de compositions pouvant satisfaire tout le monde.
On pense notamment aux réfractaires de sa période prédominée par les claviers, pourtant bien inspirée sur bon nombre de compositions.
"Fate of nations", s'il n'atteint pas le niveau maximal de notation s'en rapproche toutefois fortement, lui permettant d'accéder au podium des oeuvres de l'ex-dirigeable.

Mes titres préférés : "Promised land", "29 palms", "Come into my life", "The greatest gift".

Note : 16/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 superlatif, 27 octobre 2008
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
merci au commentaire précédent qui m'a permis de découvrir cet album à côté duquel j'étais passé alors si comme moi vous l'avez râté ,séance de rattrapage INDISPENSABLE !!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent, harmonieux, délicatement puissant..., 2 juin 2011
Par 
gégé-blues (FRANCE-Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fate of Nations (CD)
L'ancien showman de Led Zeppelin nous revient en 1993 avec un sixième album solo de toute beauté. Tout commence par l'excellent « calling to you » titre qui aurait pu facilement faire partie du répertoire du dirigeable, d'autres compositions restent dans le style zeppelinien quand il se faisait délicat. Robert Plant ne renie pas ses influences même s'il s'en écarte facilement « colors of a shad » ou « beleive » des balades toute en harmonie. C'est sa voix qui domine l'ensemble, une voix inoubliable, une référence vocale de renom. Les musiciens sont des virtuoses et portent bien Robert très à l'aise "promised land". Une seule reprise dans cet album, le tube de Tim Hardin « If I were a carpenter » magnifique ! C'est beau, recherché, très mélodique...(12 titres / 63mn36 )
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fate Of Nations
Fate Of Nations de Robert Plant
Acheter l'album MP3EUR 9,49
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit