undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

8
4,6 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

28 sur 30 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 septembre 2008
Voilà ce que peut donner un chef d'oeuvre transcendé par des interprètes d'exception.
Tout est magique, le chef, les voix, l'orchestre et la prise de son.
Le diable l'est plus que jamais, les chasseurs nous donnent du choeur à tomber à la renverse et Agathe nous fait pleurer de bonheur.
Quelle energie et quel romantisme!
Un bain de remise en forme qui ressemble à l'electrochoc de la version de la 5 de Beethoven par le même Kleiber!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
11 sur 14 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 11 décembre 2009
Survoltée, éclatante, fine, fulgurante, rebondissante, princière, magnifiée par une technique d'enregistrement grandiose, la version de Carlos Kleiber domine le marché depuis 1973, ce dont le chef est le principal responsable. Son seul défaut est d'avoir moins marqué que d'autres la saveur nationale et populaire de cet opéra, ce qui fait qu'elle a inspiré des réserves à certains amateurs du Freischütz.
La scène de la Gorge-aux-Loups est en Cinémascope grâce aux effets stéréo, ce qui n'enlève rien à la valeur du travail d'orchestre. La distribution n'est ni insuffisante ni exceptionnelle : un Max un peu fade, intelligent, certes, on le sait, Peter Schreier, un Kaspar à la voix pas assez noire, Theo Adam (on regrette Kurt Boehme), une Agathe qui est Janowitz, voix crémeuse, expression réduite; on préfére l'Ännchen d'Edith Mathis.
Hélas, les dialogues sont enregistrés par des acteurs, à la diction parfaite sans doute, mais le procédé enlève beaucoup de naturel théâtral. Bizarre procédé, qui avait déjà porté tort à Fricsay (la Flûte enchantée): c'est évidemment impossible au théâtre, où on n'imagine pas des acteurs surgir en scène pour remplacer les chanteurs et en studio on peut toujours faire une pause, puisque que les interprètes sont gênés quand il s'agit de passer de la voix chantée à la voix parlée, et inversement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 avril 2012
Cette version est en tous points parfaite,tous les chanteurs sont excellents.On est bien triste en entendant ce pauvre Max conter ses malheurs,on est subjugué par cette soirée d'attente amoureuse célébrée par Agathe,on est inquiet à l'évocation de la Gorge aux loups par Max-Agathe-Änchenn et on frémit avec Max quand il s'y rend...On pourrait continuer encore les citations louangeuses.L'orchestre de Kleiber est lui aussi irréprochable,et la prise de son est d'une netteté extraordinaire.Voilà deux disques à posséder par tout amoureux du bel opéra.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 juillet 2014
superbe interpretation ;je suis fan d'opéra ;je ne connaissais pas celui -ci ;il m'a ravie ;les mélodies sont envoutantes et les interprètes de grande valeur
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le "Freischütz" est une oeuvre géniale,rarement présentée chez nous,et qui attend toujours sa version de référence au disque.Trop souvent les chefs ne font de Weber qu'un précurseur de Wagner,alors que sa musique vaut avant tout pour elle-même. Cette version a toujours été surestimée,car il a toujours été de bon ton de glorifier chacune des trop rares réalisations discographiques du regretté Carlos Kleiber.Ici les chanteurs sont bons (Schreier,Mathis...)ou excellents (la superbe Agathe de Janowitz,l'excellent Adam...)La staatskappelle de Dresde était à l'époque l'un des tous meilleurs orchestres du monde,mais Kleiber tourne cette musique subtile en démonstration de force (la coda de l'ouverture!la gorge aux loups!les choeurs!)qui devient contresens;le chef est peu aidé il est vrai par une prise de son trop spectaculaire et des dialogues parlés déclamés(voire hurlés) par des acteurs qui n'ont jamais peur d'en faire trop.
Pour la poésie et le romantisme,retournons au superbe Keilberth avec Grümmer et au direct Vienne de Böhm avec Janowitz et King,hélas moyennement capté.
88 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 septembre 2013
je cours après depuis tant de temps.. merci pour cette disponibilité. De beaux moments en perspective, avec des artistes rares et merveilleusement réunis
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 novembre 2013
Cet opéra est vraiment superbe. Même si ce CD n'est pas un enregistrement récent il y a tout de même la qualité Deutsch Grammophon.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2011
Concernant la qualité de cette interprétation, je n'ai rien à ajouter de plus de ce qui a été déjà dit. Le son est très bon par ailleurs. J'ai acheté cet opéra car j'ai lu que Weber était un précurseur qui a beaucoup inspiré Wagner. En l'occurence, Weber a essayé de transformer l'opéra en un art total sans y être tout à fait parvenu. Il est aussi le premier (ou un des premiers) à utiliser dans sa composition le système motivique ( les leitmotiv)qui n'est pas encore très abouti mais qui a le mérite d'exister, ce qui n'échappa pas à Richard Wagner. On connaît la suite...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Weber: Der Freischütz
Weber: Der Freischütz de Cologne Radio Symphony Orchestra, Erich Kleiber, Alfred Poell, Heiner Horn, Elisabeth Grümmer Cologne Radio Chorus
EUR 13,98