Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le colosse en trio avec Oscar Pettiford et Max Roach..., 26 juillet 2009
Par 
oiseau de nuit (Quelque part dans le Sud Ouest...) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Freedom Suite (CD)
Cet album permet de mesurer l'importance de Sonny Rollins, dans l'histoire du saxophone ténor. A vingt-huit ans, en pleine possession de ses moyens, il enregistre ce trio (sans piano) aux côtés du contrebassiste Oscar Pettiford et du batteur Max Roach. C'est son dernier album pour Riverside (dont la présente réédition, peaufinée par le producteur Orin Keepnews, restitue un son exceptionnel, "remastérisé" en 24 bits)... En 1958, date de cet enregistrement exceptionnel, Rollins semble régner en maître. John Coltrane n'est pas encore un problème pour celui qu'on surnomme déjà le "Colosse". C'est bien plus tard qu'il se remettra en question (cf. The Bridge en 1962)...

Ici, c'est dans une liberté énorme, un sens du jeu et de la répartie (sans parler de l'écoute entre musiciens, comme en témoigne l'extraordinaire troisième mouvement) que Rollins expérimente, transgresse, contrôle tous les dérapages, laissant une musique d'une modernité inouïe, et accessible, malgré son niveau d'exigence. On notera aussi un remarquable duo sax/contrebasse (Till There Was You), d'une spontanéité magistrale, et enfin un duo contrebasse/batterie (There Will Never Be Another You, titre déjà présent dans l'unique album de Max Roach-en leadeur- sur Riverside, l'excellent "Deeds, Not Words").

Dans la continuité de Coleman Hawkins, Rollins se montre très créatif, proposant des idées au contenu plus abstrait que musical (Freedom Suite bien sûr, mais aussi les très roboratifs Till There Was You et Will You Still Be Mine). Epoustouflant. Depuis 1957, la formule du trio semble être le format privilégié du saxophoniste. Avec Oscar Pettiford (un son de contrebasse énorme, une technique d'une exigence amoureuse) et Max Roach (l'inventeur de la batterie moderne), il propose une alternative à ses enregistrements précédents (Way Out West aux côtés de Ray Brown et Shelly Manne et le fameux A Night At The Village Vanguard en collaboration avec Wilbur Ware et Elvin Jones/Pete La Rocca). Plus tard, des saxophonistes comme Joe Henderson, Tommy Smith, Donny McCaslin reprendront pour notre plus grand plaisir cette formule reine du trio sans piano (pianoless trio)... A déguster sans modération.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Freedom Suite
Freedom Suite de Sonny Rollins
Acheter l'album MP3EUR 10,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit