Commentaires en ligne 


37 évaluations
5 étoiles:
 (28)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable !
"Paranoid" est le second album de Black Sabbath. C'est aussi le disque grâce auquel j'ai découvert le groupe. Etant peu familier avec son oeuvre, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'un "Best Of" à l'époque, car tout y est. Il n'y a absolument aucune faiblesse.
Le son est tout d'abord énorme, et il a bien été...
Publié le 21 novembre 2005 par Barbuz

versus
5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 SABBATH mérite mieux
Sabbath est l'un des plus grands groupes de rock (pionner du hard si l'on veut) et il est désolant de constater que leur discographie est aussi mal traitée. J'en veux pour preuve le coffret regroupant tout en cd. Le son reste très moyen, beaucoup de souffle. Pas vraiment de remastering effectué; il serait temps qu'un bon ingénieur du son...
Publié le 5 mai 2009 par jfp67


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

30 internautes sur 31 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Indispensable !, 21 novembre 2005
Par 
Barbuz - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
"Paranoid" est le second album de Black Sabbath. C'est aussi le disque grâce auquel j'ai découvert le groupe. Etant peu familier avec son oeuvre, j'étais persuadé qu'il s'agissait d'un "Best Of" à l'époque, car tout y est. Il n'y a absolument aucune faiblesse.
Le son est tout d'abord énorme, et il a bien été restitué sur la version remasterisée. On entend distinctement chaque instrument, y compris cette fameuse basse qui claque, marque de fabrique de Geezer Butler.
Les compositions sont fabuleuses, incendiaires. Que dire, qu'écrire de plus sur des chansons comme "War Pigs" et ses textes guerriers et impitoyables, "Paranoid" et son discours désespéré et fataliste, "Planet Caravan" et son ambiance onirique, sur la vengeance terrible de "Iron Man", la colère insidieuse de "Electric Funeral", la réalité implacable de "Hand Of Doom", l'explosif "Rat Salad" (un instrumental dans lequel Bill Ward y va de son solo de batterie) et enfin ce monument de rock halluciné qu'est "Fairies Wear Boots" ?
Ecoutez, c'est tout. Paranoid est un album majeur dans l'histoire du hard-rock, du Heavy Metal, et du rock tout court. A ne rater sous vraiment aucun prétexte.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Classique parmi les classiques., 19 avril 2010
Par 
orion (Vinland) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Il faut battre le fer tant qu'il est chaud !
C'est ce qu'ont dû se dire les 4 britanniques de Black Sabbath qui, au début de l'année 1970, avaient balancé à la face du monde leur premier album éponyme. De grosses guitares, une rythmique implacable et un chant de possédé. Un nouveau style musical était né : le Heavy Metal.

Descendu par les critiques de l'époque mais déjà adulé par de nombreux fans, Black Sabbath revient en force en cette même année avec son second album, intitulé "Paranoid".
Si la pochette n'a rien à voir avec le titre de l'album, c'est qu'il aurait dû s'intituler "War pigs" (et, même dans ce cas là, le rapport est assez vague...) Mais en pleine guerre du Viet Nam, la maison de disque a préféré donner à cette galette le titre du morceau qui avait déjà fait un petit carton en tant que single. Pour l'anecdote, "Paranoid" fut écrit en jammant, en une petite demi-heure, pour compléter l'album. C'est marrant comme un morceau écrit à la va-vite peut finir comme un grand classique du Rock au sens général.
Que dire du contenu ? C'est un véritable "best of". Tous les titres les plus célèbres du Sab' première période y sont réunis: "Iron Man", "War Pigs", "Paranoid", "Fairies wear boots"... Si ces titres ne vous disent rien, c'est que vous avez dû hiberner ces 40 dernières années... Eh oui, 40 ans déjà ! Setlist complétée par le superbe et carrément psychédélique "Planet caravan", les lourds "Hand of doom" et "Electric Funeral" ainsi qu'un petit instrumental, "Rat salad", premier d'une longue série.
Et ce son vintage qui nous rappelle lui aussi que tout cela ne nous rajeunit pas...

Même si les chroniqueurs de l'époque ne semblent pas avoir compris ce qui se passait, les fans, eux, sont de plus en plus nombreux et "Paranoid" va même finir premier des ventes en Angleterre. Le phénomène Sabbath est en marche.
Album indispensable pour comprendre par où tout a commencé.

Cette édition 2010 propose le CD dans un digipack avec livret de 12 pages comprenant story de l'album, photos et reproductions de pochettes. Le CD reproduit, lui, le centre du vinyl.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'acte fondateur du Heavy Metal, 30 janvier 2011
Par 
Jean Bal (Conflans-en-Jarnisy, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Black Sabbath réussit avec son second album la synthèse idéale de tout ce qui faisait vraiment son originalité au sein du courant "Hard Rock", comme on disait à l'époque.
Ici, pas de blues ou de soli interminables, juste des thèmes ultra-lourds enchainés comme à la parade. Une musique primale servie par des instruments dont les cordes jouent un demi-ton en-dessous de l'accordage normal, histoire de faciliter le travail du guitariste Tony Iommi qui - suite à un accident sur une machine-outil - sera toujours obligé de jouer avec deux prothèses de plastique rudimentaires collées au bout de ses doigts.
Le son ainsi produit par le quatuor de Birmingham est proprement inouï. Et le plus étonnant, c'est que cet album est indéniablement l'un de ceux qui ont le moins vieilli de la discographie du grand Sabbat!
Quant aux compositions, est-il seulement nécessaire de rappeler qu'elles méritent presque toutes le titre de « classiques des classiques »?
Il y a d'abord "War Pigs", l'ode anti-guerre aux paroles naïves et aux riffs hachés, qui s''engouffre dans le crâne de l'auditeur dès le lancement du disque. Ce titre devait au départ donner son nom à l'album, d'où la photo ridicule du gugusse en collants roses et casque de mobylette qui brandit un sabre sur la pochette.
Il y a surtout le monstrueux "Iron Man", qui n'a pas pris une ride dans la catégorie « arme musicale de destruction massive ». Et ce ne sont pas les producteurs d'Hollywood qui diront le contraire.
Puis il y a, forcément, "Paranoïd", l'immortel emblème en pur Metal, que le groupe mis en boîte en moins d'une demi-heure, en fin de séance d'enregistrement. Un coup de génie marqué assurément par le sceau du Prince des Ténèbres, qui n'a pas pris une ride en 40 ans.
Et les autres morceaux ne déméritent pas, de la petite planerie enfumée "Planet Caravan" au sarcastique "Fairies Wear Boots" qui traite littéralement tous les skinheads de "chochottes"!
La basse cogne en plein abdomen, la batterie est tendue de peaux humaines et la guitare virevolte comme une goule assoiffée de sang.
Que du bonheur, donc.
Surtout que ce grand braillard d'Ozzy Osbourne possédait encore à l'époque toutes les ressources de cette voix suraigüe et nazillarde que des hordes d'héritiers incestueux essayeront toujours d'imiter sans jamais y parvenir vraiment.
Paranoïd est un disque majeur, par la qualité de ses compositions, par son importance historique pour la musique électrique, mais aussi parce qu'il fait partie des enregistrements qui tout simplement ne peuvent pas vieillir.
Si cet album sortait seulement aujourd'hui, au XXIème siècle, je suis convaincu qu'il aurait autant - voire plus - de succès qu'en 70.
Il a en effet de quoi satisfaire amplement les besoins en adrénaline des Heavy Metal Kids de toutes les époques et de tous les âges.
J'en suis la preuve vivante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 origine du metal: Iommi inventeur du metal, 23 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Bizarre de lire tous ces commentaires et de me rendre compte à quel point les erreurs sont là. C'est pas du tout des textes guerriers ou je ne sais quoi.
tout simplement c'est puissant, à lire et à écouter.

C'est la puissance même!!!

War pigs, ca dénonce la guerre du Vietnam avec je vous l'accorde un parallèle avec l'occultisme. Mais Geezer Butler se défendait de prôner l'occultisme. Lui même avait un regard de désapprobation et sans cesse avertissait contre ça.
Generals gathered in their masses : les généraux collectent parmi les gens ordinaires
just like witches at black masses : juste comme les sorcières durant les messes noires

Paranoid, c'est tout simplement un texte qui évoque le sentiment de quelqu'un qui se sent seul et si tu écoutes les dernières lignes tu peux comprendre que ce n'est pas si fataliste que ça puisque il demande à celui qui lit ou écoute de ressentir la vie le mieux qu'il peut, pas comme lui... etc

Hand of doom, texte contre la toxicomanie

Pour les textes, c'étaient Butler et Ozzy qui écrivaient.

Iommi pour bon nombre de gens éclairés, c'est lui qui a inventé les riffs du métal, et par la suite bon nombre de groupe sont arrivés, ont joué ces mêmes riffs, sans aller plus loin dans l'aventure.
d'autres parlent de Blue Cheer... pour moi, c'est sans hésitation lui

album sorti le 18 septembre 1970 , jour de la mort de Jimi Hendrix et époque troublée, un contexte particulier
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Peut mieux faire !, 10 avril 2009
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Tout d'abord, contrairement à ce qui est annoncé depuis des mois, le disc 2 n'est pas un SACD hybride, mais un DVD video, qui contient 2 pistes sonores, une stereo et une 5.1. Ce n'est pas non plus un DVD audio, avec pistes sonores spécifiques, qui seraient de meilleure qualité.
Contrairement à la version deluxe edition de Brain Salad Surgery d'ELP sortie il y a quelque temps sur le même label, qui était bien un SACD hybride. On peut d'ailleurs se demader à quoi peut bien servir le 1er CD audio dans ce cas, puisque un SACD hybride se lit tout à fait dans un lecteur de CD normal.
Bref, il y a de quoi s'interroger sur ces maisons de disques qui sont incapables de choisir un format audio pour la reproduction en multicanal.
Dans le cas de Paranoid de Black Sabbath, puisque le choix du format est le DVD video, pourquoi ne pas nous fournir en bonus le concert de Paris en 1970 ? Il y a vait largement la place de le mettre...Ce sera sans doute pour la prochaine sortie deluxe edition remastered plus plus dans 5 ans.
Pour le packaging c'est bien, mais la reproduction des faces avant et arrière pourrait être de bien meilleure qualité. Que nos chers labels s'inspirent un peu de ce qui se fait (tres bien) au japon en mini replique de LP.
Qu'on ait enfin un produit "deluxe" comme indiqué sur l'emballage !
Une suggestion pour de futures éditions : inspirez vous de ce qui a été fait pour les réeditions des Genesis, son plus videos, tout est là.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Riffs lourds et puissants de IOMMI l'inventeur du Metal et textes hyper puissants de Butler, 24 juillet 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
La musique est de IOMMI et les textes de Butler .

Reste un timbre de voix, unique dans le metal. Ozzy c'est sa personnalité qui a contribué en partie àu succés de SAbbath;je dis ça car en ce moment , Ozzy dispute à iommi la revendication du nom-sa femme sharon doit en être responsable- pour la période où Ozzy quite le groupe.

Une partie de la déclaration d'Ozzy: after constant and numerous changes in band members, the brand of 'Black Sabbath' was literally in the toilet and Tony Iommi (touring under the name Black Sabbath) was reduced to performing in clubs.
c'est plutôt vil comme propos!

Album sorti en pleine guerre du Vietnam. War pigs chanson engagé contre cette guerre où Butler fait un parralèle avec l'occultisme comparant l'esprit des responsables de la guerre à des esprits demoniaques.
Butler se défendra toujours de ne pas appartenir au satanisme d'ailleurs Sabbath refusera de jouer lors d'un festival connu en Angleterre à la demande de satanistes.
Iommi est catho bien qu'il explique sur le premier album, utiliser un accord qu'au moyen age on employait. c'est une quarte augmenté au niveau des intervalles dans une gamme, rien de bien compliqué...
en fait,le triton a été systématiquement évité car jugé trop dur à l'oreille, ce qui lui valut le surnom de « Diabolus in Musica » ' le « Diable dans la musique ».

Ca a suffit a bon nombres à coller une image sulfureuse au groupe. Ca + la personnalité d'OZZy.
En tout cas le metal, c'est pas du tout une musique démoniaque dans le fond, c'est juste la forme , les symboles qui sont pris.

je trouve les textes trés cohérents d'ailleurs à cette époque et aprés d'ailleurs, on constate souvent que les paroles sont souvent inadaptés à la musique, parlant souvent d'histoires d'amour ou de trucs ridicules.
Sur Sabbath, la musique et les textes sont d'une telle puissance que ça reste de loin pour moi intouchable.
A l'écoute de cet album, on se rend compte avec 40 ans de recul que jamais personne autre que Iommi n'a joué avec autant de profondeur-tout est parfaitement senti- et une lourdeur , une puissance si particulière . c'est toujours une surprise de constater ça.
Iommi the godfather of Metal
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une nouvelle génération pointe le nez..., 8 janvier 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Paranoïd (qui dénonce la guerre du Vietnam), c'est Black sabbath. Du heavy Metal made in Great Britain. Sorti en 1970, ce deuxième album du groupe marque l'apparition d'une nouvelle génération de groupes, les Beatles ayant remballé leurs gaules. La « new generation » en question va conduire un mouvement plutôt agressif constitué de Deep Purple, Led Zep et de Black Sabbath notamment. Ce dernier, considéré comme moins talentueux que les deux autres (et pourtant !), traîne une réputation sulfureuse. Dès le début du disque, War Pigs aux textes guerriers (à la batterie virevoltante), rageur, féroce, annonce la couleur de ce que va être Paranoïd : plein de vigueur, de multiples ruptures de rythmes et des solos signés Tommi Iommi. Paranoïd, qui donne son nom à l'album est concis, brut au discours désespéré, fataliste mais terriblement efficace. Planet Caravan est une ballade onirique. A retenir aussi Iron Man, Electric Funeral (aux riffs sombres et tordus), Hand Of Doom (aux passages menaçants), Rat Salad (instrumental au rythme galopant et fait de variations de rythmes avec solos et sur lequel Bill Ward mérite une mention particulière) et surtout Fairies Wear Boots vantant les aventures d'un strip-teaser. Cet album est essentiel pour les jeunes qui ne connaitraient pas ces barons du hard qui ont créé un style qui, à l'époque, était novateur. La voix d'Ozzy Osbourne le déjanté, est si caractéristique, sur les riffs saturés de Tommi Iommi et soutenue par la basse omniprésente de Geezer Butler. Tout ceci donne à l'ensemble un souffle épique et glauque. La presse spécialisée, à l'époque, n'a pas très bien accueilli Black Sabbath et son style. Le public lui réservera un triomphe. Dans le temps, des groupes ont subi l'influence du Black Sabbath, et non des moindres : Iron Maiden, Metallica, Nirvana, Alice In Chains...Paranoïd est resté 65 semaines dans les charts américains. Que dire de mieux ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 MEGA...NOID, 12 juin 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Un album essentiel et indispensable pour les jeunes générations qui ne connaitraient pas ces ancetres du hard. Au meme titre que LED ZEP, PURPLE, COOPER, le BLACK a inventé un style qui, à l'époque était novateur. 30 plus tard, la magie (noire...) opère toujours. La voix si particulière d'OZZY sur les riffs saturés d'IOMMI et la basse omniprésente de BUTLER donne à l'ensemble un souffle épique. Il n'y qu'à écouter "WAR PIGS", "HAND OF DOOM" ou "FAIRIES WEAR BOOTS" pour se rendre compte que ces gars sont à l'origine du doom, du speed, du black métal et que cela n'a pas pris une ride, surtout sur cette version remastérisée. A l'écoute de ce CD, "Raise your hands in the air, mother's f...... !" comme le dit s'y bien le déjanté OZZY et long live R'N'ROLL !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Beatles du Dark Metal !, 20 juin 2013
Par 
Darko (Bretagne - France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Il y a des groupes que j'ai beaucoup écouté et que je n'écoute pratiquement plus, du punk rock, du hard rock, du Heavy metal, d'autres trucs encore, les goûts changent, les années passent...mais s'il y a un groupe que je ne renierai jamais c'est bien Black Sabbath...

Paru en septembre 1970, ce volume II des aventures du Sabbath noir contient son lot de pépites qui continueront encore longtemps de briller au firmament de l'astre noir : War Pigs, Paranoïd, Planet Caravan, Iron Man, Electric Funeral, Hood of Doom, Fairies Wear Boots...Album miraculeux d'une puissance tellurique rarement égalée, "Paranoïd" marquera et influencera plusieurs générations de metalleux en herbe. Tout y est fabuleux, les compos, le son, la voix fantomatique d'Ozzy, les riffs diaboliques de Tony Iommi et la frappe dantesque de Billy Ward.

Si tous les groupes pop essaieront peu ou prou de reproduire l'oeuvre des Beatles, et bien il en est de même des groupes metal à l'égard de Black Sabbath ! Leur dette à son endroit est immense !

En cela ils sont bien les Beatles du Dark Metal et "Paranoïd" leur disque-totem !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 SABBATH mérite mieux, 5 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Paranoid (CD)
Sabbath est l'un des plus grands groupes de rock (pionner du hard si l'on veut) et il est désolant de constater que leur discographie est aussi mal traitée. J'en veux pour preuve le coffret regroupant tout en cd. Le son reste très moyen, beaucoup de souffle. Pas vraiment de remastering effectué; il serait temps qu'un bon ingénieur du son se penche sur la question. Bien sûr Sabbath ne vend plus assez pour ça ... dommage. Ecoutez les pépites produites, souvent des ballades magnifiques jouxtant des compos bien rock.
Quant aux pochettes du coffret, c'est tout aussi approximatif...

Et voilà que le tant attendu PARANOID SACD, dont la sortie fût repoussée maintes fois, n'est pas un SACD ! sacrilège. Rendez-vous raté.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Paranoid
Paranoid de Black Sabbath
Acheter l'album MP3: Rupture de stock
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit