Commentaires en ligne 


19 évaluations
5 étoiles:
 (10)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'excellence Beatles encore au rendez vous (?)
'Let it be' est percu de deux manières. Pour certains, après la trilogie fantastique 'Sgt Pepper-'The Beatles'-'Abbey Road' mais aussi les indsipensables 'Rubber Soul'-'Revolver', cet album a marqué une déception, une régression. Pour d'autres qui ne cherchent pas avoir une vision d'ensemble de la carrière du groupe c'est un...
Publié le 13 octobre 2000 par emma_t

versus
7 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'album de la controverse
Ben ouaip ! Que dire de Let it be ? Les Beatles eux-mêmes sont partagés, d'ailleurs, les dissensions qui sont apparus dans la génèse des chansons, puis de l'album, n'ont pas une petite part dans la séparation finale du groupe.
Pour tout fan des Beatles qui se respecte, je pense que ce serait dommage de se priver de cet album, ne serait-ce...
Publié le 17 mai 2001


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 L'excellence Beatles encore au rendez vous (?), 13 octobre 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (CD)
'Let it be' est percu de deux manières. Pour certains, après la trilogie fantastique 'Sgt Pepper-'The Beatles'-'Abbey Road' mais aussi les indsipensables 'Rubber Soul'-'Revolver', cet album a marqué une déception, une régression. Pour d'autres qui ne cherchent pas avoir une vision d'ensemble de la carrière du groupe c'est un album très agréable. Cet album est sorti un an et demi après l'enregistrement des morceaux (janvier 69). Le concept initial de cet album était de faire du Live rien que du Live comme au bon vieux temps. 'Finies les bidouilles en studio', était le mot d'ordre. Ces séances d'enregistrement bien que productives (trop d'ailleurs) n'ont fait que lasser les Beatles qui ont donc laisser tomber le projet. Apres quelques vacances, ils se sont retrouvés pour un nouveau disque : 'Abbey Road'. Les enregistrements de ce qui allait devenir l'album 'Let it be' passeront entre différentes mains avant de finir en 1970 dans celles de Phil Spector, illutre producteur Américain à qui Lennon et Harrison ont demandé de faire un album 'présentable' à partir des heures de chansons enregistrées. Et voila le résultat... l'album 'Let it be'. Si le résultat a satisfait Lennon et Harrison, Mc Cartney (peut etre parce que pour une fois, il n'a pas tout dirigé) s'est avéré fort mécontent du résultat et notamment du traitement de sa chanson "The long and winding road". C'est vrai que la méthode Spector (Choeurs et grosses orchestrations) peut laisser pantois quant au résultat sur cette chanson ou encore sur la version de "Let it be" et de "Across the universe"... Enfin, les deux premières chansons signées Mc Cartney sont des ballades d'anthologie et la troisième composée par Lennon est un vrai petit bijou. Est ce que les arrangements de Spector ont vraiment 'gaché' ces chansons? 'Non' répondrons ceux (nombreux) qui trouveront ces morceaux agréables, 'oui' pour d'autres. Le reste de l'album est lui moins spectorisé : D'une part, on trouve les deux bonnes compositions de Harrison "I me mine" et "For you blue" et l'excellent acoustique "Two of us" chanté en duo par Lennon/Mc Cartney. D'autre part, les morceaux enregistrés Live lors du concert donné sur le toit d'Apple fin janvier 69 par les Beatles ont été préservés tels quels. Bien que bidouillés dans le but de faire un peu plus Live (!) par Spector, ils n'ont donc pas subi de réenregistrements orchestraux. Ces morceaux sont "Dig a pony", "I've got a feeling", "One after 909" et "Get back". Reconnaissons qu'à part le dernier cité, ces morceaux ne sont pas du 'meilleur Beatles'. Quoiqu'il en soit on trouve sur cet album 3 ou 4 chansons excellentes, et 3 ou 4 autres très bonnes. Certes l'album n'a pas la 'cohésion' d'Abbey Road' mais il est d'un niveau plus qu'honorable. Alors que demander de plus? C'est sur qu'avec les Beatles, on devient très exigeant...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Très belle réédition, 6 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Vinyle) (Album vinyle)
Même commentaire que pour le Sergent Poivre: très belle pochette d'excellente facture ... ensuite un bon vinyle 180g avec le label d'origine (Apple) ... et le son .... vraiment bien remastérisé!!
on est loin de la qualité décevante de certaines rééditions (Exile .. par exemple ...)
Bref un must have pour les amateurs du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A titre posthume..., 8 janvier 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (CD)
Si l'on se réfère à ce que les Beatles ont pu créer précédemment dans leur carrière, on pourra être déçu par Let It Be. Si l'on fait abstraction de l'ensemble de leur meilleure aeuvre et plus précisément du triptyque Sgt Peppers, The Beatles et Abbey Road, complétés par Rubber Soul et Revolver toutefois, on verra Let It Be comme un très bon disque.
En tous cas, Let It Be (sorti en mai 1970) est un album que d'aucuns qualifient de posthume, étant sorti un mois après que les Beatles se soient séparés. Le disque a été enregistré alors que des tiraillements commençaient à lézarder le groupe mythique, raison pour laquelle il a mis du temps à être créer et à sortir. Dans un premier temps, l'album a accouché de Maggie May et de One After 909 (live), album qui portait initialement le nom de projet Get Back. Get Back figure sur Let It Be et a été enregistré live sur le toit de la maison de disques Apple pour le tournage d'un documentaire du même nom que l'album (enregistrés live également Dig A Pony, I've Got A Feeling). Ce « Rooftop Concert » devait être la dernière fois que les « 4 garçons dans le vent » étaient vus ensemble sur scène.
Dans Let It Be, vous trouverez des morceaux qui valent le déplacement. Outre Get Back de McCartney, un des meilleurs morceaux jamais réalisés par les Fab Four, une bien agréable ballade spirituelle signée Lennon (Across the Universe), dans laquelle il montre qu'il est encore capable de bien belles choses, I Me Mine une des plus grandes compositions de George Harrison, Let It Be orchestré par Phil Spector et sans l'aval de son créateur Paul McCartney. Bonjour l'ambiance ! En 2003, Macca ripostera en sortant Let It Be...Naked. McCartney, par ailleurs n'était pas du tout satisfait du résultat (dans son dos) de The Long And Winding Road. A écouter également For You Blue (Ringo Star), Two of Us (une acoustic song chantée par Lennon et McCartney réconciliés pour l'occasion)
On a toujours dit que Let It Be était le dernier enregistrement des Beatles. Il est sorti en mai 1970 (un an et demi après les premiers morceaux figurant sur l'album et situés en janvier 1969) mais a été enregistré bien avant Abbey Road qui reste le chant du cygne des Beatles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Malgré Spector, du magnifique son..., 22 mai 2006
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (CD)
Cet album est la bande-son du film qui porte le même nom, bien que le titre supposé ait été "Get Back" pendant très longtemps. On dit de cet album et du film qu'ils montrent des Beatles au bord de la rupture, chacun prenant des directions très différentes: Lennon influencé par Yoko, Harrison encore plongé dans sa culture indienne, MacCartney et Ringo essayant encore de plaire à tout le monde, faisant du mieux qu'ils peuvent pour cacher le manque d'entente entre les quatre. Personnellement, aux yeux de la musique qu'ils produisent, je pense plutôt que tout cela est exagéré, comme a toujours voulu le faire croire MacCartney. Vu la musique qu'ils sont encore capables de produire, on se demande qui est fautif dans cette affaire. Les chansons sont toutes magnifiques, Harrison signe "I Me Mine", l'une de ses plus belles avec "Something" sur Abbey Road et "While My Guitar Gently Weeps" sur l'Album Blanc. Lennon signe principalement "Across The Universe", où il montre qu'il est encore capable de produire des chansons magnifiques, admirablement interprétées. MacCartney singne les deux chansons-phares de l'ambum, Get Back et Let It Be, qui sont devenues immortelles au fil du temps.

Alors, à qui la faute rendant cet album si spécial? Phil Spector?? Sa touche personnelle est assez présente, avec le fameux "mur de son" dont il est le spécialiste, à tort ou à raison... Ces enregistrements sont live, enregistrées pour beaucoup d'entre eux en une prise. Alors on peut penser que Spector a voulu faire croire à un disque abouti, alors que les enregistrements à la base ne le sont pas. Le fait de ne pas avoir prévenur MacCartney des modifications qu'il apportait à "The Long and Winding Road" relèvent du sacrilège, de la profanation!! Ecoute-t-on vraiment ce que les Beatles ont voulu?? Apparemment non, car Macca lui en aura toujours voulu.

Alors "Let It Be... Naked", sorti en 2003, est la réponse de MacCartney, plus de 35 ans apres. On retrouve les mêmes chansons, mais tellement plus naturelles... On se sent beaucoup plus près des Beatles et de leurs compositions. Alors que peut-on en conclure?? Comme on dit sur Amazon, "Achetez les deux, c'est mieux!!". Rien que pour la comparaison, le fait d'avoir les deux versions, "spectorisées" et "déspectorisées" est très important. L'un ne remplace pas l'autre, d'ailleurs quel album des Beatles en remplace un autre?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 If it looks like the end, and sounds like the end, then..., 11 novembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Cassette)
Historically there is a real sense in which the "Let It Be" album made it easier to accept the idea that the Beatles had broken up. Not just because the album is essentially the soundtrack from the film that showed the Beatles disintegrating right before our eyes, but also because it is just not a great Beatles album, certainly not in comparison to "Abbey Road" (or even the collection of singles like "Lady Madonna" and "Hey Jude" that Apple put out after the end, most of which ended up on the CD "Past Masters - Volume Two").
The culprit who is fingered for this disaster (a Beatles album that is not "great" qualifies as a disaster), is Phil Spector, who was brought in to do some post-production mixing and overdubs. But the only song that really got the legendary "Wall of Sound" treatment was "The Long and Winding Road," with "Across the Universe" and "I Me Mine" only getting a touch of the same. That is not much to hang Spector as the primary culprit. The biggest sin here is that he did not work with the Beatles the same way that George Martin always did and the responsibility for so many of the songs being sub-standard has to fall on the Beatles who wrote them. Personally, I never liked "Let It Be" and "The Long and Winding Road" half as much as "Hey Jude" (it was like comparing all of Led Zeppelin's ambitious songs to "Stairway to Heaven" in the next decade).
It helps a little bit to recall that the idea here was that the Beatles were performing these songs live (who can forget the famous rooftop concert), in another attempt to get excited about their music. Sometimes I just think of "Let It Be" as the anti-Sgt. Pepper album, because whereas that classic Beatles album has a superb sense of construction from start to finish, the songs on this one seem to be arranged in a haphazard fashion (e.g., "Dig a Pony" followed by "Across the Universe"). I know this seems a strange thing to say after "The White Album" and side 2 of "Abbey Road," but both of those albums still have cohesiveness even when they are splicing unfinished songs together that this one is totally missing. Maybe on a subliminal level the group was telling the world "You WANT us to break up, because this is what you get from here on out."
The bottom line is I still listen to this one from time to time, but still a lot less than any other Beatles album (yes, I listen to "side 1" of the "Yellow Submarine" soundtrack more than "Let It Be"). Besides, everybody knows it is not a real Beatles album if George Martin is not the producer. When "Let It Be...Naked" came out in 2003, having mixed out Spector's contributions, deleted the bits of conversation, cut a couple of songs ("Dig It" and "Maggie Mae"), added "Don't Let Me Down," and resequenced the tracks, it just struck me as too little too late. At best it was a marginally better album. No wonder "Abbey Road" is considered the "last" Beatles album. It is not just because it was recorded after "Let It Be," but because it lets the Beatles go out on a much higher note (plus "The End" gets to serve as a benediction of sorts).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Dernier cantique, 25 février 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Facilement négligé dans les rétrospectives au regard des œuvres précédentes, LET IT BE a beaucoup souffert du délit de sale gueule. Pour sa pochette d’abord (plus proche d’une compile de supermarché que d’un album des Beatles), ses choix de production ensuite (on ne reviendra pas sur le rôle du pauvre Phil Spector) et surtout son désintérêt de la part des Quatre, déjà séparés lorsque sortit cet album enregistré un an plus tôt. Et pourtant (à nouveau) quelle collection, quelles chansons ! En faisant abstraction de quelques bribes de morceaux tronqués (les bandes avaient été volées, puis passées au compteur Geiger avant d’être récupérées !) et qui nuisent quelque peu à la cohérence de l’album, nous avons là un disque maousse-costaud, quasi un demi White Album (ce qui se vérifie sur LET IT BE… NAKED, sa version pré-spectorienne).
Et là encore, chaque style abordé se voit décliné avec la brillance habituelle (qui a dit naturelle ?) des Fabs : Rocks imparables (GET BACK, I'VE GOT A FEELING), pop rétro (FOR YOU BLUE), folk mélodique (TWO OF US, ACROSS THE UNIVERSE), ballades subliminales (LET IT BE, THE LONG AND WINDING ROAD)... Alors peu importe si nous avons affaire à un puzzle assemblé par d’autres, ceux qui ont créés les pièces étaient des mages. Ainsi soit…
Tops : LET IT BE, GET BACK, ACROSS THE UNIVERSE, I'VE GOT A FEELING, THE LONG AND WINDING ROAD, I ME MINE
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Une page se tourne: les Beatles se séparent!, 23 septembre 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Enregistrement original remasterisé) (CD)
1970: 1968+2... La révolte de mai n'a pas changé la société, les profs sont toujours aussi guindés et les parents toujours aussi rabat-joie! Au lycée Colbert à Paris, on ne rigole pas tous les jours...

Qu'il en soit ainsi, "Let it be", chantent avec talent les Beatles. Une fort belle ballade teintée de fatalisme. A l'époque de toute façon, on ne comprend pas les paroles, et il ne faut pas compter sur le prof d'anglais pour nous les traduire. Le reste du disque est tantôt mélodieux (" Across the Universe", "The long and winding road") , tantôt musclé ("Dig it", "I me mine"). Enfin, "Get back" ne manque pas de nerf et perpétue par son énergie le souffle de la révolte de la fin des années 60, alors on aime!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 référence oblige, 10 octobre 2012
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (CD)
Que dire,qu'ajouter à la critique,critique positive,au sujet d'un CD des BEATLES,celui de "Let it be"en particulier?
Qu'il s'agit là d'un classique(Déjà!),d'une référence,référence oblige?Dans tous les cas,combien de plaisir nous procure ce CD,combien de souvenirs agréables rappele-t-il à ceux qui sont dans le temps,avancés!"Get back".Many thanks
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un album à redécouvrir !, 5 août 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Enregistrement original remasterisé) (CD)
Je voudrais réparer une injustice ! En effet, cet album a souvent été gratifié de décevant, de manque de consistance....En le réécoutant, je me suis dit que c'était quand mmême bon. Quand on constate déjà qu'il y a trois gros succès (Let it be, The long and winding road et Get Back) mais aussi d'autres morceaux de très grande qualité (Two of us, I me mine, Across the Universe, I've got a feeling...), on ne peut pas considérer "Let it be" comme un album moyen ! Je mets au défi de nombreux groupes de produire un CD d'aussi bonne qualité de composition et d'interprétation ! J'espère avec ce commentaire vous avoir persuadé de le réécouter !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Le dernier album...., 16 juin 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Let It Be (Enregistrement original remasterisé) (CD)
L'album est moins évolué que les précedents un peu particulier il est vrai, mais la qualité du son remasterisé est ahurissante.Ce CD est parvenu dans les temps en parfait état.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit