Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour l'île déserte, 9 juin 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Symphonie N° 8 & 9 (CD)
Ces enregistrements des deux Symphonies de Schubert les plus connues sont deux sommets absolus à côté desquels toutes le versions paraissent fades et ennuyeuses.

Dans la célèbre Symphonie Inachevée, Klemperer ose des contrastes de sonorités inouîs, entre des cuivres durs comme de la glace et des violons qui évoquent des rayons de soleil d'une douceur infinie. En refusant de noyer la musique dans les violons pour produire du beau son, Klemperer peut choquer à la première audition, mais son interprètation devient vite indispensable tant les versions plus conventionnelels perdent leur intérêt après celle-ci. La mise en place rythmique est parfaite et évite toute langueur inutile à ce voyage sonore inoubliable.

Cette même maîtrise du rythme caractérise l'interprètation de la 9 ème Symphonie. Celle-ci annonce déjà Bruckner par certains développements qui peuvent donner lieu à des longueurs ennuyeuses avec d'autres chefs, mais que Klemperer transcende en maintenant une tension de tous les instants!

La qualité technique de l'enregistrement est satisfaisante, sans plus.
2 versions de référence sur un même disque !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit