Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand soudain, et surgit de nulle part...
La première chose qui frappe, c'est la pochette. Plus "cliché" ça n'existe pas. Elle a toute fois un mérite, celui de nous annoncer d'entrée la couleur.
Jorn Lande, puisqu'il s'agit de lui, donne très clairement dans le Hard Rock guerrier, le Metal lourd. D'ailleurs, dès l'introduction de "Spirit black", le son massif et...
Publié le 8 août 2009 par Vincent

versus
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Assez inégal, dommage ...
Je trouve ce dernier Jorn Lande plutôt pas mal mais il comporte à mon avis des titres dispensables qui desservent le reste de l'album (" The last revolution", "Burn your flame" ou encore "Road of the cross").
De plus, notre serviteur Norvégien en fait des tonnes et force en général trop ses vocalises. Ce qui en plus de la musique un poil...
Publié le 20 juin 2010 par Laurent Jacquot


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Quand soudain, et surgit de nulle part..., 8 août 2009
Par 
Vincent "The Chameleon" (Haute Savoie) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirit Black (CD)
La première chose qui frappe, c'est la pochette. Plus "cliché" ça n'existe pas. Elle a toute fois un mérite, celui de nous annoncer d'entrée la couleur.
Jorn Lande, puisqu'il s'agit de lui, donne très clairement dans le Hard Rock guerrier, le Metal lourd. D'ailleurs, dès l'introduction de "Spirit black", le son massif et appuyé de la batterie, jumelée au bruit des glaives qui s'entrecroisent, illustre à la perfection les batailles que le chanteur Scandinave et les siens sont près à nous (dé)livrer.

La deuxième chose qui en impose, c'est sans conteste la voix de Jorn elle même. (Attention aux noms d'oiseaux qui vont suivre !). Pu.ain d'bord.. de mer.. de non de D... !!!! Il le sort d'ou ce coffre ? Il la sort d'ou cette voix ? Laissez moi vous dire que tous les chanteurs de Metal extrême et autres Black Métaleux n'ont qu'a bien se tenir (allez hop ! à la niche). Mon premier Jorn et sûrement pas le dernier.
Tout aussi troublant, il est un fait que le timbre vocal du chanteur n'est pas sans évoquer (très fortement) un Coverdale et plus encore un Ronnie james Dio des grandes heures. Sûr que "Road of the cross" (décidemment tout un programme) n'aurait nullement dépareillé sur un "Holy diver" ou un "The last in line" de ce même Ronnie james Dio. C'est vrai que pour le côté révélation quant à ces influences, d'autres avant moi en avaient déjà fait état...

Bien sûr ! Tout ça ne servirait à rien si les morceaux n'étaient pas en premier lieu... De bons morceaux, pour ne pas dire très bon.
Naviguant entre Hard Rock et l'idée que je me fais du "vrai" Heavy Metal, "Spirit black" est aussi supporté par une production à l'image de ce que ce style représente d'ordinaire pour tout fans du genre qui se respectent. Lourde, épaisse, massive, en un mot: ENORME !!!

Certains ne manqueront pas de trouver tout cela un tantinet gros(tesque) dans sa caricature... Qu'importe. A chaque fois que je pose la galette de ce Metal brûlant, mes cheveux poussent, mes muscles se gonflent et je prend 100 kilos. Ca y est maman ! Je suis un hooooomme !!

Avec 9 titres au compteur, l'album n'est pas très long (40' env), mais sa version Digipack propose en plus une remarquable reprise du "Sun goes down" de Thin Lizzy. Une fin d'album qui tranche (normal !) d'ailleurs avec l'aspect "hauts fourneaux" de "Spirit black".

En vérité je vous le dis, voilà enfin du Hard... Pour nous... Les hommes. 18/20
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Dans la lignée des albums de légende, 14 septembre 2009
Par 
D. Vincent (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirit Black (CD)
Voilà un album qui à est mon humble avis l'une des meilleures réalisations Heavy de cette année.
Vous aimez Rainbow, Black Sabbath (de la période Dio pour les deux groupes), ou Whitesnake? alors vous adorerez ce fameux "Spirit Black".
Evidemment, il n'y a rien de novateur quand on écoute cet album, d'ailleurs Jorn Lande revendique clairement les influences citées au début de cette chronique.
Le bonhomme possède un énorme savoir-faire puiqu'il sévissait avec les groupes The Ark et Masterplan.
Espérons qu'avec ce nouvel album viendra réellement le temps de la reconnaissance.
Dès le premier morceau aussi le titre de l'album on a droit a une ambiance lourde et malsaine digne de Black Sabbath.
On est subjugué par "Road of the Cross" avec ses calvacades métalliques.
"Rock'n'roll angel" titre Heavy avec son riff assasin, ainsi que "City in between" combinant mélodies et guitares "Killeuses".
Le groupe nous délivre des titres plus traditionnels mais efficaces comme "Burn your name", "World gone mad" ou "The last revolution".
Il y a deux reprises qui figure sur cet album "I walk alone" de Tarja Turunen et celle trés fidèle de "the sun goes down" de Thin Lizzy.
"Spirit Black" est à classer parmi les albums de légende dans le monde du Metal, sa force réside au niveau de sa réalisation établie par un artiste et son groupe qui ne sont ni des poseurs ou des frimeurs mais qui méritent d'avoir leur place dans la cour des grands!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Assez inégal, dommage ..., 20 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirit Black (CD)
Je trouve ce dernier Jorn Lande plutôt pas mal mais il comporte à mon avis des titres dispensables qui desservent le reste de l'album (" The last revolution", "Burn your flame" ou encore "Road of the cross").
De plus, notre serviteur Norvégien en fait des tonnes et force en général trop ses vocalises. Ce qui en plus de la musique un poil lourdaude donne une impression assez indigeste au bout de plusieurs écoutes.
"World gone mad" est à mon sens le meilleur titre notamment dû au fait qu'il pose plus sa voix.
En résumé, quelques titres pas terribles, d'autres corrects et deux ou trois excellents.
C'est un sentiment mitigé dans la continuité des mes opinions concernant le reste de la discographie solo de Jorn Lande.
La reprise en bonus de Thin Lizzy est réussie, contrairement à bon nombre d'autres auparavant ("Lonely is the word" ou "Fool for your loving" notamment).
Mon plus grand regret reste Ark (superbe album "Burn the sun"), qui avait vraiment le potentiel pour faire une superbe carrière.
A l'aube d'une sortie hommage à l'éternel Ronnies James Dio (au fait, les fonds récoltés sur les ventes iront-ils vers la recherche contre la maladie ?), et d'un retour au sein de Masterplan dont on se demande la réélle motivation, j'ai la sensation que la suite de la carrière de Jorn Lande - du moins sur le plan artistique - risque de tourner un peu en rond.

Mes Titres préférés : "World gone mad", "Rock'n'roll angel", "I walk alone".

Note : 13/20.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un petit bijou, 13 juin 2009
Par 
Bordg David "Papa bordg" (Vernon, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirit Black (CD)
Jorn et son groupe reviennent avec une nouvelle galette chaude comme le vesuve! Le son enorme lourd comme une betonneuse,rythmique destructrice et morceau te martelant la tete a te la faire imploser!!! Et le chant toujours aussi beau et surpuissant.alors la difference elle est ou? Et pour moi il y en a une sur l album. Il s ecoute en boucle sans aucune forme de lassitude attention les autres albums sont superbes aussi mais parfois un peu conventionnels. Mais pas celui-ci tout comme worlchanger qui etait le meilleur album a ce jour. Spirit black possede les qualites de son predecesseur de 2001 avec une puissance plus accrue et DES chansons aussi bonnes voire meilleurs. Ecouter spirit black, I walk alone, road to the cross, rock n roll angel,world gone mad une tuerie je vous dis
Mais ayeux une tuerie. L album de l annee avec ki de townsend,et American soldier de queensryche. Vite vite donne nous DES concerts de feu papa lande.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 Halte là !!, 11 mai 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Spirit Black (CD)
Le Bureau de Vérification des Chroniques Bien Trop Elogieuses (BVCBTE) se doit d'intervenir.

Ouvrons le dossier.

Jorn d'abord. Grand monsieur, certes, qui n'aurait pas du quitter Masterplan (ça tombe bien, il y est retourné, z'ont pas du en vendre des brouettes de leur Mk II...) mais qui a entretemps produit des albums hautement recommandables, y compris The Duke ou encore cet album de reprises, bien au dessus de la moyenne du genre.
Donc un nouvel album de Monsieur Lande, c'est toujours une bonne nouvelle.

Accusez, rasseyez-vous, on n'en a pas fini.

L'album ensuite, on en parlait justement. Et le voilà donc cet album avec, prends-ça dans ta face, du gros son évidemment.
C'est aussi pour ça qu'on l'aime la carrière solo de Jorn, pour ces albums bien débordants de bons gros grondements épais comme des tranches de lard qui débordent de partout. Le metal. Le bonheur.
La vacherie est que le son parfois cache la pauvreté de l'inspiration, ça on le sait, on est donc vigilant et on ne tombe pas dans les pièges grossiers. Bien.

Bon ben là, ça ne va pas du tout, c'est raté.
C'est album est vide. Pas l'ombre du bout de la queue d'une chanson. Oui, je sais, c'est cruel. Non ce n'est pas exagéré, c'est triste.
Le BVCBTE a bien essayé de sauver un titre, celui-ci et puis peut-être celui-là et lui, là, pourquoi pas... ...mais non, c'est pas bien raisonnable tout ça, franchement, tu y crois, toi ?
En même temps, ce n'est pas bien grave, un passage à vide, ça arrive même aux meilleurs. En même temps, c'est dommage, ça fait tache. Bon, on ne va pas non plus passer le printemps là-dessus.

Jorn semble du même avis puisqu'il est retourné voir chez Masterplan si les chansons y sont.

Oublions ça, rengainez le porte-monnaie et remerciez le BVCBTE dont la prochaine mission sera de s'inventer un acronyme plus sexy.

Amen.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit