undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,5 sur 5 étoiles2
3,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Bon, n'ayons pas peur des mots, ce disque est une bombe artisanale qui vous explose en pleine "gueule". Mieux : un feu d'artifice étourdissant, le testament d'un Artiste qui va jusqu'au bout de ses idées, quitte à se brûler les ailes... Trane s'est séparé de son quartette classique en septembre 65 et entame alors une carrière plus free, plus libertaire. Tout le monde n'appréciera pas. Ne pensez pas que c'est du snobisme ou de la condescendance de ma part. Nombreux sont les fans à s'être fixés sur son quartette classique sans écouter ce que le saxophoniste a enregistré par la suite. Je ne saurais les blâmer. Il faut du temps. Cet enregistrement de John Coltrane qui paraît pour la première fois en cédé (sur le label Free Factory) est donc le témoignage de son dernier concert à Newport (en juillet 1966) avant de décéder des suites d'un cancer l'année suivante. Trois morceaux seulement (My Favorite Things, Welcome et Leo). Le disque s'étend sur près d'une heure. Trane n'est pas devenu incohérent, seulement il continue son exploration du jazz d'une manière absolue, et c'est justement cette quête d'absolu qui le distingue de tant d'autres. Tant pis pour celles et ceux qui ne pourraient suivre.

Pour la petite anecdote, même George Wein, le directeur du festival de Newport, voulait mettre un terme au concert, dès la fin du premier morceau... C'est vous dire ! Du quartette classique, seul Jimmy Garrison est resté. La femme de Trane (Alice McLeod devenue Alice Coltrane) est au piano, Rashied Ali est à la batterie et Pharoah Sanders (qui avait déjà collaboré auprès de Trane sur son album de 1965, Ascension) joue du saxophone ténor, de la flûte et des percussions. Je ne décrirai pas trop la musique, mais disons que c'est un volcan en continuelle éruption, une lave parfois en fusion, entre volupté et cris incarnés (ce jaillissement de notes)...

Le disque contient ces moments où l'on reconnaît la mélodie (le classique My Favorite Things ou encore le très beau Welcome paru initialement sur l'album Kulu Se Mama), d'autres de pure transe avec ses improvisations totales. L'auditeur finit alors par être littéralement habité par cette musique décapante, sorte d'appel à être complètement soi-même (mais il faut être seul ou entre musiciens et "connaisseurs", ne faîtes pas l'erreur d'écouter ce disque avec une personne qui s'est arrêtée à l'ère du swing, il vous prendrait pour un fou et vous finiriez pas le croire...). Seul bémol à cette expérience unique : le son et quelques grésillements, notamment sur My Favorite Things. Le début de ce thème est amputé d'un solo de contrebasse (neuf minutes environ, comme dans le double album "événement" sorti chez Impulse, il y a trois ans...). Les producteurs du disque, ces malins, ont eu une idée de génie: ils ont passé la coda du morceau au tout début pour qu'on puisse reconnaître le thème (lire les notes de pochettes)!!! Et sur Leo, le dernier titre, un autre défaut : on passe de la stéréo au mono. Bien sûr, ça ne dure que quelques secondes, mais la qualité d'écoute s'en trouve un peu gênée. Bien dommage. Verdict : entre deux et trois étoiles pour la production. Cinq étoiles pour la musique.
1111 commentaires|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 avril 2014
Qualité sonore médiocre pour les collectionneurs, free jazz. L'ambiance du live me donne une impression de proximité que j'aime beaucoup et je pense que c'est ce qui sauve un peu cet album
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)