undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles4
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 août 2009
Surprenant, intéressant, du blues / jazz digne du XXI ° siècle, des arrangements très fouillés sans tomber dans l'expérimental. Plus les écoutes se répètent meilleur c'est...
Un seul bémol : la scène sonore est peut être un peu écrasée (les instruments à vents sont un peu effacés)
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 octobre 2014
Otis est toujours une référence dans le domaine du blues, une voix est un talent a toute épreuve, pas assez connu du grand public....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 avril 2013
Un des tous meilleurs, et tous ses disques sont bons ! Du blues avec toujours un petit quelque chose en plus.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 27 octobre 2009
Pour faire suite à une très intéressante chronique du disque de Marquise Knox Man Child où notre excellent ami commentateur soulignait que les représentants du blues actuel n'étaient pas que des grabataires, ou des artistes décédés, j'attire votre attention cet album de Otis Taylor. La photo de couverture a été prise au studio Sunrise, pendant les quelques jours qu'ont duré l'enregistrement (de 9h à 12h et de 15h à 17h30, avec pause goûter). Otis Taylor, âgé de trois ans et six mois (il en a aujourd'hui quatre) fait preuve d'une grande maturité musicale, et sa voix en étonnera plus d'un. Le jeune Otis produit un Chicago blues pur lait, dont les arrangements tranchent parfois avec ses illustres aînés, en y incorporant une crécelle Winnie l'Ourson, et le fameux vibraphone Fisher Price. Son premier album PAMPERS'S BLUES avait été salué comme il se doit par la presse spécialisée ("Pirouette" "Abricot" "Okapi") celui-ci ne manquera pas de séduire un plus large auditoire. On y retrouve « Young girl down the street » qui fait référence à Maggie May, copine de halte-garderie de Otis qui lui avait refilé une otite en 2008, « Lost my guitar » est un blues lent, terrible, sensible, revenant sur la perte de son doudou, « Mama's best friend » parle tout simplement de l'homme qui passait beaucoup de temps auprès de sa mère, lorsque son papa partait travailler... « Walk on water » est une tendre évocation à peine voilée de cette sensation curieuse, de marcher sur une flaque, jaunâtre et odorante, justement lorsque sa Mama est trop occupée avec son best friend pour intervenir. Ce disque est une succession de tranches de vie, simplement racontées, ponctuées de couinements de tétine en latex, habilement utilisées en guise d'harmonica, ou de riffs rageurs de guitare Chicco (livrée avec 3 piles R6).

Otis, un talent qui monte.
77 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,84 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)