undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles11
4,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:16,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 23 décembre 2013
one,two ,three..."sad,sad,sad", et ça démarre sur des "chapeaux de roues"! pas le temps de reprendre son souffle et déjà le "hit" arrive :" mixed emotions",puis on passe à l'angoisse de la nuit avec "terrifying" sorte de "miss you" rock... puis la machine s'emballe avec "hold on to your hat" petit frère de "rip this joint". un blues rapide ,"hearts for sale"qui amène un petit country pas dégeu "blinded by love".reprise des hostilités avec "rock and a hard place" du jagger pur cru suivi de LA chanson de keith qui "can't be seen with you".le slow ou chanson lente de l'album "almost hear you sigh"(échappée des sessions de"talk is cheap") qui, si elle n'arrive pas a la cheville d'"angie" ou de "lady jane",est quand même une belle ballade."continental drift" et tout d'un coup nous voila replongé dans les 60's(époque ou la musique orientale n'était pas encore de la world music,mais ou il était "bon" d'en "parfumer" les chansons) avec un petit hommage à brian jones!"break the spell"est un morceau un peu plagié sur "everybody needs somebody to love" ..si ,si,si, écoutez bien!et enfin pour finir ,la deuxième de keith "slipping away",ballade country un peu mièvre ... bref "le retour" tant annoncé est arrivé avec cet album. depuis,ils n’arrêterons plus de tourner et de sortir des disques plus (voodoo lunge) ou moins (briges to babylon )bien! cet album fut critiqué lors de sa sortie ,et est devenu un"bon album" au fil du temps ,et il arrive encore aux protagonistes de jouer certains morceaux (rock and a hard place) en concert aujourd'hui! preuve si il en fallait que ce disque est bel et bien un "bon" disque des stones....
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 août 2013
Après les quatre monuments : Beggars Banquet, Let It Bleed, Sticky Fingers et surtout Exile. Cet album est pour moi mon préféré des Stones, son "modernisé" tout en restant Stones. Rien n'est a jeter dans cet album, tout passe incroyablement bien. Mes préférences ? Sad Sad Sad, Mixed Emotion, Can't Be Seen et Slipping Away. Ce sont des chansons sous estimées, des hits bruts.

Je le conseille sans aucun doute
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2016
JE ME REECOUTE LES ALBUMS DE LA BANDE A MICK
ET JE DOIS DIRE CET ALBUM EST TRES BON
BIEN ROCK AVEC DE GROS TUBES CALIBRES POUR LES RADIOS
ROCK IN THE HARD PLACE MIXED EMOTIONS TERRYFING DU
GRAND ROCK DES PIERRES QUI ROULENT
LE DUO JAGGER/RICHARDS TOUJOURS IMMENSE
MERCI A VOUS LES PAPYS DU ROCK JE CONSEILLE FORTEMENT
BONNE ECOUTE
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 avril 2015
Encore 5 star,car je l'ai écouté y a peu mick joue de l'harmonica!!!!!(cet album je l'ai depuis 20 ans)ct juste pour dire aux futurs musiciens (nes)et aux futurs rockeurs (ses) que le rock n'est pas mort bordel!!!!!!!c'est vrai c d papy mais m**** ils nous ont fait de la bonne musique.....😎
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2013
Pour moi le dernier album des Stones vraiment très bon.L'esprit rock'n'roll est là,on le sens dans tous les morceaux.Après Undercover et Dirty Work,il y avait comme un malaise,ouf Steel Wheels a tout relancé.La tournée suivant le disque était plus que bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 18 juillet 2008
Celà fait toujours du bien d'entendre les STONES refaire de la bonne musique.
Comme avant la sortie de "Some girls", les journalistes les avaient enterré (la faute à 2 albums médiocres), et bien non, c'est repartit pour un tour, ou plutôt pour une tournée mondiale.
J'ai eu la chance de les voir en 1990 à Marseille, et bien "Steel wheels" passe trés bien l'épreuve du Live.
Un album à posséder.
0Commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 novembre 2013
peut être pas le meilleur, mais cela s'écoute bien quand même.l'album n'a pas trop vieilli. un album qui s'écoute bien.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2012
Cet album est un joyau empli de chansons inspirées, alliance de rocks ciselés, de ballades poignantes, mêlant rock'n roll, country, funk, blues, et ... world. On a dans cette galette une collection de titres splendides au son resté moderne plus de 20 ans après. Rien à jeter, la magie stones est présente, et on a encore la basse si cool de Sir Bill Wyman dans les morceaux.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 juillet 2004
Un album satisfaisant des Stones après le mauvais Undercover et le très moyen Dirty Work. On est naturellement loin des pépites Sticky Fingers, Exile ou Let it Bleed mais au moins cet album est rock et plutôt cohérent. Le dernier avec Bill Wyman, Le bassiste des Stones.
Ce ne sera pas le cas pour ses successeurs, Voodoo Lounge et Bridges to Babylon insipides, au son FM, et sans ligne directrice.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2011
Après un tel couplé d'albums merdiques (Undercover et Dirty Work), rien n'était moins sûr, concernant les Stones, qu'ils ne nous pondent pas un troisième album du même (très faible, pléonasme) niveau. Jamais deux sans trois. Mais, heureusement, Steel Wheels, l'album faisant suite (avec trois ans d'écart) à Dirty Work, est largement supérieur...même s'il reste quand même assez inégal et loin d'égaler l'album qu'ils feront par la suite, Voodoo Lounge. Quant aux albums des années 60-70, inutile d'en parler, Steel Wheels n'arrive vraiment pas à leurs chevilles. Au moment de l'enregistrement de Dirty Work, la tension est très forte entre Jagger et Richards. Le groupe n'en est pas à se séparer, mais honnêtement, ce n'est pas loin. Les deux font une carrière solo (du moins, essaient...). En 1989, sentant que le pire de la crise est passé, les deux se retrouvent, avec Charlie Watts, Bill Wyman et Ron Wood, afin d'enregistrer un nouvel album, pour 'panser les plaies'. Ca sera Steel Wheels, avec sa pochette hideuse, qui sera suivi d'une faramineuse tournée illustrée par le live Flashpoint.

Steel Wheels, bien accueilli et par les critiques, et par les fans, sera l'écrin de plusieurs chansons qui marcheront bien en radio : Terrifying, Mixed Emotions, Rock And A Hard Place, Sad Sad Sad. Personnellement, si j'ai du mal avec Mixed Emotions, j'adore les autres titres cités, et j'aime encore plus Can't Be Seen et Slipping Away, deux très bonnes chansons interprétées par Keith Richards. Le son est bien rock (le producteur est Chris Kimsey, déjà producteur du ratage Undercover), les chansons de l'album, en live, seront trèsbien interprétées, bien défendues (sur Flashpoint, versions excellentes de Rock And A Hard Place et Can't Be Seen, et un Sad Sad Sad d'enfer). Malgré ces chansons franchement bonnes (mais simplistes : du rock couillu, juste ça), l'album offre aussi des chansons nettement moins convaincantes : Hold On To Your Hat, Break The Spell, Blinded By Love et (me concernant) Mixed Emotions sont franchement d'un niveau très inférieur. L'album, assez long par rapport aux précédents (53 minutes, à l'époque leur plus long depuis les 67 minutes - ça reste leur plus long - de Exile On Main St), est donc inégal.

Oui, il est inégal, ce Steel Wheels, mais ça ne m'empêche pas de vraiment bien l'aimer, c'est mon Stones préféré des années 80 (qui, heureusement pour eux, se terminent). Hé oui, je le préfère à Tattoo You ! Par la suite, le groupe sortira le live Flashpoint, qui sera mon premier album des Stones, acheté alors que j'avais 9 ans (au moment de sa sortie, donc, en 1991), en même temps que le 45-tours Highwire qui était proposé en bonus-track dessus. Rien que parce que ce fut mon premier Stones, vous comprenez donc que Flashpoint, mais j'y reviendrai, est un disque qui compte pour moi ! Et si Steel Wheels, découvert bien plus tard (mais avant Sticky Fingers, Exile On Main St et Let It Bleed) compte moins pour moi, c'est quand même un album que j'aime ! Un album loin d'être grandiose, mais marquant le retour des Stones avec de la qualité.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

33,88 €
6,95 €
16,99 €
11,76 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)