undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles9
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVDModifier
Prix:22,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1000 PREMIERS RÉVISEURSle 4 décembre 2010
Pendant des décennies, il semblait que rien ne pouvait rivaliser en DVD avec la version de Baryshnikov (1983). Mais voici enfin une version suprême, globalement très supérieure à son illustre devancière. Tout d'abord, elle propose la version complète de la chorégraphie Petipa-Gorsky (quatre actes, plus de deux heures de spectacle). Cela ralentit beaucoup l'action, surtout au premier acte, mais le Mariinsky a de tels bataillons d'excellents danseurs qu'on ne saurait se plaindre d'un pareil festival !

La scène, très grande, permet de placer les nombreux participants sans les entasser. Les décors et les costumes sont absolument somptueux, même si l'on peut trouver d'un goût discutable les tutus multicolores du rêve de Don Quichotte (mais pourquoi, après tout, Don Quichotte ne rêverait-il pas kitsch ?) Enfin, la qualité de l'image (haute définition, format 16:9) est parfaite. Un détail amusant : Brian Large est le même réalisateur qui filma Baryshnikov en 1983 (avec une qualité d'image alors très inférieure).

Quant au plus important (la danse), quelle fête ! Combien de compagnies peuvent s'offrir le luxe de distribuer des danseurs de premier ordre dans des rôles secondaires ? Espada (Andrei Merkuriev), la danseuse des rues (Yekaterina Kondaurova), Mercedes, les gitans..., tous les personnages dansent leurs numéros sans qu'on puisse trouver le temps long. Ce qui n'est parfois qu'intermèdes fastidieux devient ici du grand art. Et enfin, quelle extraordinaire performance donnent Olesya Novikova et Leonid Sarafanov ! Aucune difficulté technique ne leur résiste, et il semble que le niveau technique des danseurs ne cesse de progresser. Chez les danseuses, les tours fouettés sont désormais doubles, les jambes s'élèvent à 180°... Et les danseurs enchaînent les sauts et les pirouettes sans même prendre le temps de reprendre de l'élan. Particulièrement mince et élégant, avec un visage d'ange, le jeune Sarafanov est une vraie bête de scène. Il semble ne faire aucun effort, mais plutôt s'amuser comme un fou. Aussi charismatique que Baryshnikov, il se permet d'égaler ici son illustre aîné, ce qui n'est pas rien !

Dernière remarque : dans l'excellent documentaire « Ballerina », de Bertrand Normand, on peut suivre les débuts professionnels de deux jeunes danseuses du Mariinsky : Alina Somova et Evgenia Obraztskova (qui joue aussi dans « Les Poupées russes », de Cédric Klapisch). Il est amusant de les retrouver ici dansant ensemble (tèrs remarquablement) le rêve de Don Quichotte, respectivement dans les rôles de la Reine des Dryades et de l'Amour.
0Commentaire15 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Ludwig Minkus, "Don Quichotte", chorégraphie Petipa - Gorsky, (1869), Théâtre Mariinski, 2006, 1 DVD Decca 2009.

Malgré les costumes et maquillages grossiers des rôles de caractère dont les faux nez (Sancho, Lorenzo, Don Quichotte) ou les perruques (le chef des Gitans) sont risibles - mais les costumes des danseurs, eux, sont très beaux-, ce spectacle est brillantissime; c'est le triomphe de deux adolescents amoureux, elle (Olesya Novikova), jolie et gentille, lui (Leonid Sarafanov), pas le plus hispanique des Basilio, avec sa blondeur de petit prince d'Elseneur, mais délicieusement fringant, roublard et... espiègle pour deux; un couple d'étoiles, jamais en défaut, osmose de la technique et de l'instinct, deux irrésistibles bêtes de scènes!
L'école russe a renoué avec ses âges d'or!
0Commentaire10 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2012
Rien à ajouter aux commentaires déjà exprimés, regarder ce ballet est un moment de pur bonheur, tous les interprètes sont en état de grâce, et comme il a été dit tout le monde à l'air de s'amuser énormément, alors que leur travail artistique tient du prodige, une technique hors pair, leur prestation est on ne peut plus parfaite, quelle aisance et pourtant que de labeur pour arriver à un tel résultat, j'avais déjà plusieurs versions de ce ballet, mais celle-là est de loin la meilleure, costumes fabuleux, décors comme on les aime pour un tel spectacle, mise en scène intelligente, orchestre de haut niveau, prises de vues en HD 16/9 magnifiques .......... Je vous le répète que du bonheur, alors n'hésitez pas foncez !!!Au prix Amazon très compétitif et livraison le lendemain de la commande !!
0Commentaire5 sur 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2011
Voici que 27 ans après Baryshnikov qui détenait la référence, le théâtre Mariinski (ex Kirov) nous livre sa version de Don Quixote. Une version complète telle que dansée au temps de Marius Petipa. Une pure merveille. Malgré certaines longueurs, on ne se lasse pas d'admirer ce ce corps ballet fabuleux; dans les premiers au monde et peut-être le premier.
Mis à part les costumes (magnifiques), l'atmosphère et les danses de ce ballet sont loin de l'Espagne antique. C'est l'éternel reproche que les puristes ont adressé à Minkus. Cependant sa musique est l'occasion de prouesses techniques qui en font un des ballets les plus difficiles à danser. Une pépinière de danseurs de haut niveau l'interprètent pour nous avec brio. La réserve d'artistes du Théâtre Mariinski est telle que des étoiles sont placées dans des seconds rôles! Impensable chez nous où une étoile de la danse fait un drame historique si la surface carrée de sa loge mesure 50 cm de moins que celle de sa voisine de même niveau technique.

Chaque mouvement est interprété avec une précision absolue, au millimètre près. Voyez Novikova évoluer sur les pointes autours de verres posés sur le sol à 50 centimètres les uns des autres ! Ses jetés et ses rotations sont époustouflants et se font pratiquement sans élan quand à Sarafanov, il défie tout simplement les lois de la pesanteur et fait la pige à Baryshnikov dans le rôle. Tous deux se jouent des difficultés techniques. Infatigables, ils nous régalent d'un spectacle de près de deux heures (Novikova est encore capable d'exécuter au final une série de 40 fouettés doubles en tournant ! Admirable !). L'école est dure mais le résultat impressionnant.

La taille de la scène permet d'y placer de nombreux acteurs sans jamais laisser une impression de surcharge. L'orchestre emmené par Pavel Bubelnikov est enthousismant et brillant. L'image est filmée en haute définition et, pour une fois, le DVD ne ressemble pas au NTSC (Never Twice the Same Color).

Un grand bravo à tous ces danseurs de très haut niveau. La Russie a toujours su produire des artistes talentueux qui, enfin, ont franchi les frantières librement pour notre plus grand plaisir.
0Commentaire10 sur 11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 décembre 2012
Trés fraiche, trés bon humour et ravissante couleurs Mediterranean. Un Don Quixote, grande et mince comme en aime, une petit entrée en chaval blanc, il ne dance pas, ni l'un ou l'autre, mais le ballet continue pour le plus grand plaisir de nos yeux.
A le fin, on est decontracté et content. Bravo Marinsky dancers.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 octobre 2015
Représentation superbe d'une œuvre fort intéressante. Danseurs et danseuses de 1er ordre, excellent orchestre, très belle direction, chorégraphie splendide d'un esthétisme parfait. Une référence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 février 2013
Un très grand ballet avec une distribution de haute facture. Une version découverte via la chaine Brava HDTV. A disposer impérativement dans sa discographie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2013
Une version élégante de Don Quixote avec de jeunes interprètes prometteurs et talentueux...Le Marinsky est le temple du ballet classique !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2012
C'est pour moi le deuxième très bon ballet "Don Quichotte", chorégraphie différente de celle du ballet de Cuba qui pour moi est le summum, mais j'adore aussi celui-ci. Les danseurs sont excellents, la mise un scène plus discutable, mais c'est un vrai moment de bonheur.
0Commentaire0 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

27,24 €