undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW Cloud Drive Photos nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

  • Horses
  • Commentaires client

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles12
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
9
4 étoiles
0
3 étoiles
3
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: Téléchargement MP3|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 février 2006
Dans le monde des rééditions-anniversaires-avec-deuxième-cd-bonus, il y a ceux qui repassent les plats, il y a ceux où les 'rares démos' auraient mieux fait de ne jamais sortir du tirroir et il y a les diamant, cachés. Celui là en est: Horses, on connait par coeur, depuis trente ans qu'on s'use les oreilles dessus. Oui, l'album accuse ses trente ans, Patti Smith en fait un peu trop dans le poètique et oublie de travailler sa voix et ses chansons et du coup fait un chef d'oeuvre pour esthètes de ce qui aurait pu transformer durablement l'histoire du Rock en 1975 et nous éviter l'échauffourrée punk de 1977 et les réaction thermidoriennes d'après dont nous ne sommes pas encore tout à fait sortis. Peu importe, je revis comme si c'était hier l'écoute de cet album en 1975 avec tout ce qu'il apportait de nouveau et ne s'est jamais démenti.
Bon alors, bandes d'impatients, qu'est ce qu'il a le CD bonus du 30ème anniversaire ? Simple, les survivants du Patti Smith Group + Tom Verlaine + Flea des Red Hots, sur scène, en 2005 à Londres, rejouent l'album, dans l'ordre des chansons (avec même la face B de Gloria, My Generation). Cela va au delà de tout ce que vous pouvez imaginer de grâce, d'energie, de sincérité. En plus c'est original et bien plus agréable que des démos bricolées dans la cuisine à l'époque. A 59 ans, Patti Smith montre quel monstre sacré elle est.
Inégalé.
Vivement 2008 et 2009, les 30èmes anniversaires de Easter et de Wave si elle nous reserve quelque chose du même niveau...
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Madame Patti Smith fut punk avant les punks, poétesse de tous temps, presque chanteuse des hard rockers de Blue Öyster Cult, féministe toujours mais femme avant tout, sensible et dure à la fois, résolue... Une artiste de paradoxes, une créature complexe et sans concession... Et un premier album, crévindiou, venons-y :

Déjà il y a la pochette avec une Patti n'essayant aucunement de capitaliser sur sa féminité ou de sourire au chaland, pas de ça ici, on fait de la musique sérieuse, pas de la pop saccharosée pour flatter l'oreille radiophonique. Pour réussir l'exercice d'un rock à la fois brut et arty, la Dame s'est, il faut dire, entouré d'un sacré groupe de furieux zigomars à commencer par le gallois ex-Velvet Underground John Cale, producteur ô combien compétant de la galette, avec qui Mlle Smith a plus d'un point commun et qui apparait, donc, comme une évidence. Aussi, deux fameuses guests ont été convoqués en la personne de Tom Verlaine (Television) et d'Allen Lanier (Blue Oyster Cult, alors intime avec Patti) parfaits compléments de ce qui deviendra le "Group" dès le suivant, Radio Ethiopia. Présentement, c'est une Patti Smith survoltée, qui se dévoile sur son inaugural long-jeu, une Patti Smith en marraine de la scène punk new yorkaise alors en développement, une Patti Smith qu'on n'a aucun mal à imaginer en avant-gardiste de toutes les consaeurs (de Chrissie Hynde à Debbie Harry, de Courtney Love à Beth Ditto) qui afficheront le droit, que dis-je la légitimité de rocker avec les c***les en-dedans sans craindre la comparaison avec la mâle majorité. Parce qu'encore plus que les chansons (qui, ceci dit, se défendent très bien, de Gloria adapté/remanié de Van Morrison à l'épique final Land convoquant le fantôme psychédélisé d'un autre Morrison, Jim), c'est par son intensité particulière, sa capacité à faire de l'art ET de la sueur ET du sang que la Dame se démarque, s'impose.

Horses est un grand album. Horses est un album important, influent, aussi. Un indispensable d'une artiste qui ne l'est pas moins.

Patti Smith - vocals, guitar
Jay Dee Daugherty - drums, consultant
Lenny Kaye - guitar, bass guitar, vocals
Ivan Kral - bass guitar, guitar, vocals
Richard Sohl - keyboards
&
Allen Lanier - production, guitar, keyboards
Tom Verlaine - guitar
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Patti Smith est une grande rockeuse et 1975 est à marquer d'une pierre blanche dans sa carrière car elle voit la parution de l'album par lequel tout a commencé : Horses. C'est avec ce disque et les quelques monuments qu'il renferme que la chanteuse, égérie du mouvement punk qui s'annonce, influencée par le Velvet de John Cale (qui a produit Horses) et de Lou Reed, va être reconnue comme la prêtresse du rock. Je n'ai pas aimé la période punk dans son ensemble mais Horses et Patti Smith m'ont d'emblée séduites. Séduite par son interprétation incomparable de Gloria (moi qui suit un vrai fan de Van Morrison, je dis : il fallait oser ! Et elle l'a fait.).Féministe, militante, poète, à la voix haletante et aux textes rageurs ou sensuels, Patti Smith s'est imposée comme une grande star et Horses est son aeuvre de référence. Des potes sont venus lui filer le coup de main comme Allen Lanier du Blue Oyster Cult, Tom Verlaine. Ce qui ne gâche rien. A écouter aussi : Birdland, Horses, Free Money. « Jesus est mort pour les péchés de quelqu'un d'autre, pas les miens ». D'entrée, c'est insolent (vers de l'ouverture de Gloria, le premier morceau d'Horses) et ça incite à se rebeller. Ah ! Que j'aime ça !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voici un album qui fait partie des classiques du rock. C'est le premier disque de Patti Smith, produit comme il se doit par John Cale et avec une pochette mythique. Bien. Cet album représenterait une sorte de coup de pied dans la fourmilière du rock qui, en 1975 et de surcroit aux US, était devenu bien pâlot. Très bien.

A l'écoute, ça démarre plutôt bien par une reprise de "Gloria". C'est que, loin d'être simplement rétrograde, Patti Smith développe une longue intro pour mieux envoyer la sauce ensuite. Si elle se réfère à l'énergie des années 60, on comprend donc aussi qu'elle les réinsère dans le temps présent. Le second morceau, "Redondo Beach", maintient une saine électricité et une belle énergie. Ce faisant, Patti Smith impose un réel nouveau style de chanteuse rock, de la rage qui déborde et qui écume en un flot de paroles mi-ahanées mi-haranguées.

Mais voilà, malgré tout cela, le disque devient pénible dès le troisième morceau, "Birdland". Plus de 9 minutes d'un sérieux imputrescible et d'un ennui profond. Ok, le fun des années 60 n'est peut-être plus de mise mais si c'est pour tomber dans les mêmes écueils que ceux qu'on était supposé combattre (soit les écarts maniérés et vaniteux des groupes prog). Certes, Patti Smith veut également redonner du sens (et de la chair) à un rock embourgeoisé et pris à parti par une pop sans substance. La production de John Cale s'en veut une preuve d'authenticité et de crédibilité. Oui mais le Velvet savait composer de vraies pop-songs imparables de trois minutes comme il pouvait vous emporter dans de tortueuses pièces expérimentales sans concession. Alors qu'avec Patti Smith, on reste dans un entre-deux indécis et un peu mou.

A partir de là, "Free Money" déboule gentiment, "Kimberly" est un reggae rock un peu gauche et moche, "Break It Up" est assez lourd et mal fagotté, puis arrive "Land", de nouveau plus de 9 minutes prétentieuses et ampoulées même si avec parfois de belles envolées fiévreuses, mais c'est fatigant sur la longueur. On a compris, Patti, tu te la joues poétesse. Ca se clôt avec "Elegie" qui se veut solennel et apaisé.

En fait, Patti Smith et ses comparses ont un vrai problème au niveau des compositions. D'ailleurs, dans la carrière de Patti Smith, qu'a-t-elle laissé de marquant à ce niveau ? Citez-moi un morceau pour lequel elle resterait ancrée dans les mémoires ("Because The Night", je le rappelle, est de Springsteen). On ne peut même pas parler d'univers musical bien à elle, on reste dans un rock basique gentiment électrique.

Un ton, concédera-t-on, pour cet album surcoté. Patti Smith a bien ce petit truc, rafraichissant sans doute à l'époque, dans un disque dont la production sobre l'aide également à se tenir. Un disque pas non plus vraiment désagréable, certes, mais tout de même assez mal foutu et qui se prend un peu trop au sérieux. Ca a suffit pour hisser "Horses" au rang de chef-d'œuvre, ce qui reste difficilement compréhensible. Sans être vraiment mauvais, l'album n'est pourtant pas terrible terrible. Mais Patti a du chien et de l'allant, elle y croit, elle se démène comme elle peut, et je ne peux lui enlever ça.

En conclusion, album passable mais sauvé par une production sobre et raide électrique alliée à l'exubérance vindicative d'une Patti Smith habitée (mais qui peut fatiguer). Ca cache alors la misère le temps qu'il faut. Perso, je ne possède pas d'autre disque de Patti Smith.
1313 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Patti smith qui a 62 ans (moins que Jagger, Richards...) est Là chanteuse de rock incontournable.
Elle a été influencée par les Stones, mais aussi par le Velvet Undergroud.
Son album "HORSES" qui est aussi son premier vrai disque est produit par John Cale (une référence).
Sa reprise du "Gloria" des Them est tout simplement extraordinaire.
Il n'y a que du bon dans cet album, sa version fabuleuse de "Gloria" bien sur mais aussi "Birdland", "Land:Horses" et "Free money".
Patti Smith a peut être sans le vouloir influencé le mouvement Punk.
A 62 ans, elle est toujours, la grande rockeuse que l'on aime.
Incontournable.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 janvier 2014
Ce coffret m'a été offert par un amoureux anglais qui me savait fan de La Dame : naturellement j'avais racheté Horses en CD mais là en plus la reprise intégrale de cet album fulgurant à Londres pour le 30e anniversaire !!! Magique ! Mythique ! Et morte d'envie pour tous ceux qui ont pu assister à ce concert. Et moi où étais-je le 22 janvier 2011 ? Salle Pleyel à Paris devant la scène à attendre Lady Patti pour...la reprise intégrale de Horses!!! OUI j'ai réussi à entrer grâce à un ami bien plaçé (désolée) et elle est arrivée sur scène, toute grande toute simple, dans ses jeans et ses bottes et elle a commençé : "Jesus died for somebody's sins but not mine..." là devant moi et toute la salle l'a entonné avec elle c'était magique, unique, pour moi inégalable car depuis le dimanche matin où regardant Chorus j'ai vu apparaitre cette grande bringue complétement dézinguée qui se roulait par terre et qui chantait avec cette voix...j'ai eu le coup de foudre et j'en suis toujours amoureuse et ce soir là à Pleyel j'ai pu lui serrer la main : Merci Merci Merci!!!
Elle entre sur scène, elle prend un micro, pas de fumée de feu d'artifice d'effet de lumières elle est sur scène et elle EST le ROCK ! Tout simplement oserais-je dire. A quand une édition DVD de ce concert mythique ? Première partie : Horses 2éme partie : titres variés avec en clôture le My Generation...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 mars 2014
Cet album de Patti Smith est un grand classique à ne pas manquer si vous ne le connaissez pas, et a avoir si vous le connaissez, toujours à réécouter, des morceaux inoubliables.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 27 octobre 2015
Horses, c'est Patti Smith dans toute sa splendeur, c'est unique, inimitable et ça s'écoute sans modération! Excellent achat que je ne regrette pas!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 septembre 2001
Pour un coup d'essai, ce fût un coup de maître. Avec cet album parfait, la grande prêtresse du rock de New York s'est imposé comme une véritable star. Avec son univers tout en poésie, ses références à Rimbaud et son répertoire implacable (ah, cette reprise de "Gloria" !), Patti Smith a déboulé dans ma vie et depuis tout a changé!
0Commentaire|10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 juin 2013
je découvre sa jeune voix .Elle fait pratiquement ce qu'elle veut avec et ça me plait beaucoup . Elle peut tout faire à ce niveau de créativité.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €
13,99 €
10,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)