undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

7
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Bring It Back Alive
Format: Téléchargement MP3Modifier
Prix:10,99 €

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 juin 2011
CHRONIQUE DE HERVE PICART MAGAZINE BEST MAI 1978 N°118 Page 86
4° Album 1978 33T Réf : Arista 2 C 164 60568/9
Voici un double album qui restera sans doute avec le fameux « Allman Borthers Band Live at The Fillmore East » et le « One more for the road » de Lynyrd Skynyrd , une des pièces d'anthologie live du rock sudiste. Quatre faces d'un rock rougeoyant et incandescent comme la pochette, d'un rock qui fonce tête et guitares baissées droit devant lui, pour brûler encore une énergie qui semble bien inépuisable.
Après trois albums studios parfaits qui les avaient établis comme l'un des plus originaux groupes sudistes, les Outlaws devaient de laisser un témoignage de tous ces concerts insensés qu'ils avaient donné par les States et qui avaient fait d'eux un des groupes les côtés pour les performances live.
« Bring it back alive » Est-ce témoignage, accablant de talent, de puissance et de classe pure. Depuis leur dernier album « Hurry sundown », les Outlaws ont renforcé leur formation et se présentent maintenant avec deux batteurs et trois lead guitars (l'ABB et Lynyrd réunis). Il faut dire qu'on les appelle là-bas la « Guitar Army » à présent. Et tous ceux que les folles escapades de six cordes réjouissent et comblent vont être emmenés au septième ciel par cet album qui n'est qu'une longue et ascendante éruption de guitares frénétiques, avec des solos qui fusent de partout, de ces solos où la performance est permanente, mais où elle se double d'un feeling hérissant. Hughie Thomasson, Billy Jones et Freddie Salem se livrent ici corps et tripes, avec un savoir faire ahurissant, et crescendos après crescendos font monter la tension jusqu'à la saturation électrique ultime, l'overdose magnifique,
« Gree grass and High tides » qui dure ici toute une face vous mènera à ce point d'extase du rock à sa quintessence, parvenant même à faire oublier le « Free bird » de Lynyrd. C'est dire si les Outlaws ont de la puissance à revendre.
Admirablement mis en son par Bill Szymczyk, le sorcier des Eagles et de Wishbone, ce double album fait paraître bien pâlotte toute la production actuelle, parce que son électricité démentielle est bien plus efficace que celle du hard-rock, et bien plus naturelle que celle des punks. Avec « Bring it back alive », les Outlaws confirment qu'ils font bien partie des cinq meilleurs groupes américains actuel. Si seulement ils pouvaient venir en France.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 avril 2010
The Outlaws fait partie des meilleurs groupes de Rock Sudiste et cet album un des meilleurs de leur discographie, donc vous savez ce qu'il vous reste à faire. Pour vous faire saliver un peu plus sachez que cet enregistrement en concert de 1977 est de grande qualité, la formation du groupe comporte deux batteurs, trois guitaristes !!! Les chansons mélodieuses et bien rythmées,le son des guitares aussi bien clair que saturées, de longs passages instrumentaux avec des soli jaillissant tel un volcan en éruption etc...
Je possède cet album( en vinyle ) depuis 1980 et ne m'en lasse pas, alors ACHETZ CE CD !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Formé en 1972 en Floride, The Outlaws fusionnent la country-rock et le blues-rock pour distiller un rock sudiste transcendé par Lynyrd Skynyrd dont l'influence est évidente. Après 3 albums studio, le live Bring It Back Alive sort en 1978, il a été enregistré au cours d'une tournée aux USA en 1977. Dans une cohésion incroyable, les trois guitaristes tissent des solos d'enfer, ensemble ou à tour de rôle, nets et précis, ils créent des entrelacs mélodiques autour d'une rythmique énergique (2 batteurs quand même !). Des compos enlevées et entraînantes et puis, pour terminer magnifiquement, un « Green Grass And High Tides » qui vous entraîne pendant plus de 20mn dans une avalanche de guitares en feu à la sauce sudiste ! Pour les rockers, encore un incontournable live des années 70.
( 12 titres / 72mn ).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
VINE VOICEle 14 janvier 2009
Voila le plus grand live sudiste bien avant "One More From The Road" des LS. 3 guitares en folies et en finesses, 2 batteurs et des harmonies vocales extraordinaires, tout est parfait ici, le dernier morceau est une tuerie absolue
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 8 septembre 2013
Superbe live avec une puissance extraordinaire, une vrai tuerie !!!! Idéal pour découvrir le groupe Outlaws et ces guitares en furies !!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 avril 2013
Le preneur de son avait du trop consommer de boisson colaisée à l'asparthame car les 6 premiers morceaux donnent l'impression d'écouter les kinks avec comme batteur Ginger Baker ( c'est atone, mal équilibré et peu réjouissant quand on connait les versions studio) et puis au 7°morceau ça s'équilibre les voix se replacent les guitares sortent de leur trou et les Outlaws sont enfin à la hauteur. Le dernier morceau en hommage aux membres de Lynyrd Skynyrd est de toute beauté.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 avril 2013
très bon album pour les fans de gros rock qui tache précipiter vous c'est digne d'un bon lynyrd skynyrd ou d'un bon molly hatchet
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus