undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

16
4,8 sur 5 étoiles
Battlestar Galactica - Saison 1 [Blu-ray]
Format: Blu-rayModifier
Prix:17,12 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

19 sur 19 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
D'abord, oubliez les images et la narration de la 1ère série "Galactica" de 1978, période naive ou les 2 héros males, Starbuck et Appolo, sauvaient périodiquement leur flotte sans abimer leur broshing, avec des histoires prévisibles style "brouille interne pour les yeux d'une fille - combat tous unis contre les méchants cyborgs - réconciliation obligatoire en interne".

Le remake de 2003 est très différente.
L'histoire de base est pourtant la même : après des années de trêve, les Cylons, des machines crées par l'Homme, mais qui s'étaient révoltés, anéantissent en quelques heures la civilisation en bombardant les 12 planètes occupées par les hommes. Les survivants à cet holocauste, environ 50 000 ames, guidés par le Général Adama, Ct du vaisseau Galactica, s'enfuient en quête d'une planète mythique d'ou l'Humanité serait issue : la Terre. Partant de là, la série nous montre la quête de ces hommes et femmes vers une planète dont nul ne connait la localisation, une quête halletante, ponctuée de batailles avec les ennemies externes d'abord, les Cylons, mais surtout les guerres internes pour survivre. Le tout bien rytmée, avec des clifhangers qui vous obligeront à regarder 2/3 épisodes d'une traite, et donc de vous coucher à minuit, même si demain on bosse...
Et, attention, ici l'histoire et les personnages crés pour reprendre le flambeau de la série originales sont bien différents. A commencer par les personnages féminins comme Starbuck, une femme désormais, forte et casse-cou, hantée par un passé pas très rose, ou la Présidente Roslin (incarnée par Mary Mc Donnelle, ou "Dressée avec le point" dans "Danse avec les loups"), puis d'autres personnages d'hommes ou de femmes moins manichéens que dans la série d'origine, plus des Cylons à forme humaines (qui connaissent ou ignorent leur identité Cylons), ce qui est le pretexte à des réflexions gentilles ou édifiantes sur la condition humaine.
A mon avis, ce qui accroche surtout le spectateur ce sont les relations inter-humaines (plus que les combats pourtant très bien faits), avec une vision imparfaite du futur ou l'on continue de croire en des mouvements religieux modérés ou intégristes, de fumer (notamment le médecin), de faire des erreurs, d'avoir des relations sexuelles (et oui, ce n'est pas Star trek dont je suis pourtant une fan), voir de torturer si nécessaire ses ennemis, auxquels d'ailleurs on refuse toute humanité... Sans compter des histores de haine, d'amour, de famille, etc...
Bref, un excellent coktail plein de rebondissement à consommer sans modération !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 octobre 2009
Je viens de revoir en BD la série Battlestar Galactica, saison 1.

Que dire de plus de ce qui a déjà été dit ici et ailleurs ?
Apport de la HD : Indéniable, nécessaire, voire indispensable.

Seul petit bémol : L'étalonnage du noir varie trop d'un épisode à l'autre et l'on retrouve les mêmes défauts issus des masters de la série initiale provenant des DVD. Dommage.

Côté contenu : Série de SF vraiment à part et méritante d'être analysée et surtout, conservée dans sa DVD-Thèque ou BD-Thèque.

Pour moi une série sans conteste de référence des années début 2000.
Vivement la suite, tout en souhaitant plus de contrôle sur le pré-mastering et lors des encodages, toujours ce niveau de noir perfectible selon épisodes.

Pour le reste, les effets photos sont expresséments voulus et désirés, selon souhaits des réalisateurs / producteurs et éditeurs.

Ne pas hésiter à acquérir l'intégralité de la saga...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 septembre 2009
Tout est fait pour que la série soit magnifiée par le support blu-ray. Images splendides en full HD, son en DTS Master-Audio, suppléments dont parmi ceux-ci, cerise sur le gâteau, la bande originale de la série en DTS Master-Audio (2 canaux).
Si vous avez aimé la série en DVD ou à la TV, cette version va vous refaire découvrir l'univers unique de Battlestar Galactica.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 janvier 2010
Tout d'abord au niveau Amazon, livraison et produit impeccablement emballé. Aucun soucis, comme d'habitude dirais-je.

Au niveau du packaging, simple mais efficace. Pas d'édition collector en France (pour l'instant) cela dit le contenu est identique hormis le packaging et une figurine. Bref pas indispensable étant donné que le plus important pour nous c'est directement le contenu !

Le contenu maintenant, l'interaction avec le film est poussé à son paroxisme. De tous les blu-ray achetés jusqu'à présent c'est le premier où je constate une entrée dans le vif du sujet dès l'allumage ! Ils sont allés jusqu'à pondre des animations concernant les textes de loi contre le piratage.. c'est bluffant, c'est bien la première fois que je n'ai pas envie de zapper ces textes inutiles..
Pour la série rien à redire, parfois c'est bruité, parfois la luminosité ou les couleurs surprennent. Si ca peut en rebuter certains, il faut bien se dire que tout ce que l'on voit a été contrôlé par les gars de la post-production, il n'y a donc pas d'ersatz dans l'image. Tout est tel que le souhaite le réalisateur et au niveau de cette première saison je n'ai pas été déçu.
Le scénario du début est plutôt bien, après comme dans toutes séries il y a des épisodes qui sont supérieurs à d'autres.. la fin de la saison 1 est explosive à ce niveau bien sûr ! Et si la majorité de la série se passe dans l'espace on appréciera que certains personnages soient "cloués" au sol, ca permet un changement au niveau paysage/photographie tout à fait appréciable (sans parler du travail de l'image sur ces séquences terrestre).

Les personnages sont variés et attachant, ils ont tous leurs défauts et leur passé. Même si cette première saison ne nous les présente pas en profondeur il y a suffisamment de consistance pour nous tenir en haleine. Ils mélangent humour, sérieux, engueulade, fou rire.. bref ils sont vivant et les acteurs derrière eux le sont tout autant.
A noter quand même une chose très importante pour l'immersion, visualiser la série en VOSTFR au moins 1 fois ! Même si je n'ai rien contre les doubleurs français, les voix anglaises collent bien mieux à l'oreille (mention spéciale pour Gaïus Baltar en anglais !!!!). Il y a aussi des expressions anglaises qui sonnent bien mieux (les "old man" qui remplacent le moins original "commandant".. par exemple)

Concernant les bonus ils sont d'excellentes factures, je n'ai même pas finit de voir la quantité énorme de bonus disponible. Il y a de tout.. scènes coupées, commentaires, interactions pendant le film.. on est gâté.

Pour une première saison c'est un très beau spectacle qui nous est offert, la fin met en appétit pour la suite..
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Having grown up on the old Battlestar Galactica and similar science fiction, I wasn't sure how I would react to this new series.
In this series, with a few nods to the original ideas, there are still humans on twelve planets who have an advanced civilisation, but an aging military fleet. They've been at peace for twenty years, since the Cylons (here the humans' own creation) departed, having never signed a formal peace treaty. There is no peace conference here - rather, the aging battlestar Galactica is about to be decommissioned, when an unexpected attack by dramatically more advanced Cylons takes place, incorporating not only direct military strikes but also computer internet/network hijacking, facilitated by the mentally unbalanced but ingenious Dr. Baltar. Adama takes the Galactica to a safe location while the rest of the colonies fall quickly to the Cylons; various ships in the interstellar routes survive, including one with a cabinet minister elevated to the presidency due to the emergency, Laura Roslin. The ragtag fleet assembles at a forgotten supply depot, and does a sort of light-speed jump to safety after fighting (and essentially losing) against a new Cylon death star.
There are small nods to the old series - on the Galactica preparing for decommissioning, a museum has been set up, which has models of old Cylon death stars (these are models from the original series). The specifications for Cylons show the old metallic storm-trooper, but we are also informed that no one has seen a Cylon in twenty years (they've outgrown their shiny metal armour). In one scene, the museum chatter about the history of the Galactica mentions a Commander Hatch as its first commander, an obvious nod to Richard Hatch, the star of the original series.
The character of Laura Roslin is new, and the figure of Adama is a very different one from the original. Perhaps the most shocking change is that Starbuck here, while still a cigar-chomping, swaggering, swearing, card-playing rogue of an ace pilot, is also a woman.
The pilot shows people to be very human - whereas in the original series, they were almost playing archetypes of hero, villain, father-figure, etc., in this new show the roles are nowhere as distinct. The characters have flaws, and not Persian-carpet flaws, but real, honest-to-goodness problems and personality quirks. Adama is adamant about keeping the Galactica safe but also in engaging the enemy; his clashes with the authority of Laura Roslin, a president essentially without a nation, promises to be an interesting one. Apollo is still the solid captain of the fighter squad, and Starbuck and Boomer his able lieutenants, but there are secrets lurking here, too. And then there is Dr. Baltar, in whom the line between genius and insanity is constantly being redrawn.
The fleet is assembled, and heading off toward Earth. Here, however, Earth is not the ancient migratory memory of Adama as in the original series as much as it a mythical invention to give people hope in the fleet - this could set up a very different character to their run from the Cylons. Also, the fact that the Cylons are ultimately the creation of the humans, and now look like the humans, will factor heavily into a revised story line.
The storylines across the different episodes lead from a desperate attempt to outrun the Cylons into a growing community with its own culture similar to but distinct from that they left behind. The deepening mystery about the Cylons continues enigmatically, and the quest for Earth eventually takes a dramatic turn as the fleet discovers the ancient home world of Kobol. This was the perfect set-up for a new season; the 1970s series never really had the chance, but the characters here will continue to develop across several more seasons.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Totalement relookée, la lutte des derniers survivants humains contre les Cylons, cette race de robots qui veut les anéantir, est tout simplement renversante.

Les 2 pilotes de chasse sont maintenant un homme et une femme à la personnalité bien marquée. Ils se font voler la vedette par les acteurs séniors, le commandant Adama, et la présidente des survivants. Un épisode sur deux est plutôt martial, action dans l'espace et un épisode sur 2 est plutôt politique.

Les cylons peuvent prendre apparence humaine, et même être faits de chair. Certains sont des agents tellement dormants qu'ils ne savent même pas qu'ils en sont. Et certains de ces agents doubles sont vraiment très très troublants.

La saison 1 ne fait que 13 épisodes et se finit sur un triple cliffhanger. Terrible.

Le seul truc qui me plait pas trop, c'est les résumés des épisodes précédents ou ils racontent des trucs qu'on n'a jamais vu en fait. Je crois qu'il doit manquer l'épisode pilote.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 octobre 2009
Coffret superbe pour série exceptionnelle. Image au top même si un peu trop de grain sur certains plans de l'épisode pilote( vu sur un écran 1080p) car il a été tourné en super 16. N'étant pas équipé en 5.1 je ne dirais rien sur le son. En ce qui concerne les bonus et la navigation dans les menus c'est un sans faute,il y a tout ce qu'il faut savoir sur le pilote et la 1ère saison plus les B.O.
Au rayon des moins on peut noter que les épisodes sont présentés avec le générique américain(moins bon que l'européen à mon goût) et qu'il n'y a pas de chapitrage des épisodes.
Si vous ne connaissez pas cette série il n'y a pas meilleur moyen de s'y plonger.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 décembre 2009
De très belles images, un rendu H.D très propre et une histoire captivante, avec de nombreux effets spéciaux.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 janvier 2010
Très bon rendu de l'image, La BO permet de s'immerger totalement dans l'univers de cette série. Les
bonus sont intéressants (info sur les personnages et les vaisseaux pendant la lecture du film) et très SF.
Menu animé différent de l'habituel menu de chez Universal et VF en 5.1 DTS HD Master. Aussi dans les bonus
toutes les bandes sons de tous les épisodes de la série. Personnellement je découvre cette série et je vous
dis : A acheter d'urgence.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 mai 2015
En toute honnêteté, Universal a frappé très fort avec ce coffret Saison 1. La qualité visuelle est au rendez-vous. Elle présente néanmoins certaines irrégularités (bruits vidéos notamment sur le pilote )mais qui sont dues aux conditions de tournage et souvent aux choix photographiques affirmés par l’équipe. La version originale en DTS-HD est succulente et très démonstrative pour une série TV. La VF, également en DTS-HD, assure une prestation convaincante mais qui n’est pas non plus 100% équivalente à la VO. Pour la VF, le rendu n’est pas déplaisant mais il accuse tout de même d’une fragilité par rapport à la version originale. L’encodage 16 bits contre 24 bits sur la VO ici n’aide pas forcément à atténuer les différences. On préfèrera regarder Galactica en version originale.
review image
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Battlestar Galactica - Saison 2 [Blu-ray]
Battlestar Galactica - Saison 2 [Blu-ray] de Edward James Olmos (Blu-ray - 2009)
EUR 23,99

Battlestar Galactica : Blood & Chrome [Blu-ray]
Battlestar Galactica : Blood & Chrome [Blu-ray] de Luke Pasqualino (Blu-ray - 2013)
EUR 7,70