undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

13
4,8 sur 5 étoiles
Riceboy Sleeps
Format: CDModifier
Prix:19,50 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

28 sur 29 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 juillet 2009
Riceboy sleeps est le premier album solo du chanteur de Sigur Ros, et cela s'entend dès la 1ère écoute : la griffe Sigur est là, quelques minutes seulement et c'est assez clair. Mais c'est du Sigur éthéré au possible, encore plus gazeux, encore plus allégé : improbable, mais pourtant vrai. Du coup, l'impression que laisse ce disque est tout à fait insaisissable, autant écrire une revue sur de la vapeur d'émotion, décrire le goût d'un nuage, la couleur d'un voile, car c'est vraiment ce qui reste après ce disque : on n'est pas même sûr de l'avoir entendu autrement qu'en rêve...
Pas de parties rythmiques (que j'aime tant chez Sigur), peu de voix (elle n'apparait que de façon fantomatique par moment, je parle de celle de Jonsi) : à la place de nombreux choeurs en arrière-plan qui ajoutent un côté irréel et sublime, mais assez déshumanisé : je veux dire qu'on tend carrément vers le divin, peut-être parce que ça rappelle les musiques sacrées. Pas d'envolées déchirantes : rien que de longues plages musicales (le format des 3 mn atomisé) perdues dans des nappes de brume.
Le disque idéal pour dormir ? En tout cas celui qui vous fera croire que vous avez dormi : avec ses pistes tissées avec des fibres d'oreiller.
Je me doute que mes images sont saugrenues, mais je n'en ai pas d'autres qui me viennent. Si vous n'êtes pas prêt à voyager dans l'éther, dans la gaze de cette étoffe dont on fait les ailes, ce n'est peut-être pas la peine de se pencher plus en avant sur cet opus onirique et magnifique, éloge à la lenteur en ces temps pressés.
Je doute même de l'avoir jamais écouté.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 décembre 2009
Je dois l'avouer très honnêtement, après avoir été subjugué par les deux merveilleux albums "Ágætis Byrjun"et surtout "( )", Sigur Ros m'avait, avec "Takk...", bien qu'un peu moins, encore quelque peu passionné avant de m'ennuyer ferme à l'écoute de "Hvarf / Heim". A dire vrai, et en lisant la plupart des critiques, j'ai fini par me demander si je n'étais pas un temps soit peu trop exigeant. Imaginer une seule seconde Sigur Ros pouvoir réitérer l'exploit que fut la sortie de "( )" que je considère encore aujourd'hui comme le chef-d'œuvre du groupe et sans doute l'une des œuvres musicales les plus chargées en émotions était sans doute présomptueux de ma part mais que voulez-vous. Lorsque l'on y prend gout, on ne veut pas que ça s'arrête. Je suis tombé un jour dessus, et tout à fait par hasard, et depuis, rien n'y fait. Il faut que j'y revienne sans cesse. Parce que vivre aujourd'hui sans être traversé par la beauté des mélodies de Sigur Ros m'est devenu impossible.

Alors, lorsque je suis tombé, là aussi tout à fait par hasard sur ce très bel objet, je me suis rué dessus de peur d'être confronté à un attroupement de fans hystériques qui auraient fait du rayon chargé à bloc de cet album joliment nommé "Riceboy Sleeps", un espace aussi vide qu'une étendue désertique. Sans aucun doute, et ce malgré le statut d'album solo que semble indiquer la pochette, il s'agit bien d'une œuvre de Sigur Ros. Du moins de son chanteur accompagné d'un certain Alex. Ici, très peu de chant. La voix de Jonsi se fait encore plus diluée qu'avant. Des entrailles même de chaque titre, de fragiles vocaux viennent prendre le dessus avec une facilité déconcertante mais encore, me demande-je s'ils ne sont pas le fruit de cet extraordinaire artiste qu'est Jonsi. Une voix unique, chargée, troublante. Quand à la musique, davantage encore éthérée que celle entendue dans "( )", elle n'est rien de moins qu'une merveille pour les oreilles. C'est lent. Très lent même. Mais tellement beau que l'on ne peut que tomber sous le charme. Elle s'écoute un jour de pluie en fin d'après-midi. Lorsque la vie autour de nous semble ralentir et que chacun n'aspire qu'à un peu de repos et de bien être.

Alors, si même officiellement ce "Riceboy Sleeps" n'est pas le fruit de la collaboration d'un groupe dans son entière structure, on peut considérer cet album comme la suite logique du "( )" sorti en 2002. Ceux qui ne connaissent de Sigur Ros que le nom, et les autres aussi d'ailleurs, ne pourront que s'émouvoir d'une musique absolument bouleversante et d'une aussi rare beauté.

Merci Jonsi. Merci Alex.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 novembre 2009
Tout petit, outre la musique classique que mon père s'appliquait à nous faire écouter, les rares plages de cordes chantantes qui avaient ma préférence étaient données par Enya, une musique aux accents de nature, de rêve. Mon imagination en fut forgée, mon être en dépend aujourd'hui tout entier. Par la suite, la cacophonie du monde s'insinue dans l'esprit de tout un chacun désirant se faire une place dans un monde grouillant, et le calme méditatif des rêves glacés disparait peu à peu. On trouve parfois des petits morceaux qui nous rappellent les veilles de noël blanches à l'orée d'un bois nappé de neige, les satinés souvenirs de bonheur enfantins : Lisa Gerrard, Air, Sibelius... Un jour je découvre Sigur Ros, et je m'aperçois que je n'avais jamais autrement désiré que de retourner à une musique de paix, aux étendues infinies et à l'espace. Sigur Ros a été mon entrée dans un post rock plaintif et tortueux (Takk), la porte blanche. Aujourd'hui, avec Jonsi et Alex, Sigur Ros me porte enfin vers la musique que j'attends depuis des années.

Riceboy Sleeps est un album de musique étrange, légère comme un vent divin, ouverte comme la voute céleste et profonde comme l'espace. Les pistes longues et douces s'introduisent sans heurt et disparaissent sur des pattes de chat dans la neige. C'est une musique blanche pour nuit noire et constellée. C'est une musique de solitude pour observateur du monde. C'est une ode à la paix, au calme, au divin. Jonsi & Alex nous plongent dans un monde magnifique, tout de silence et de souvenirs fragiles, un monde de poussière qu'on ose à peine toucher. On a visiblement un retour vers l'album (), mais avec un effacement de tout ce qui était trop coloré : les mélodies ne sont plus que des voiles. Le post-rock disparait complètement pour laisser la place à une musique aérienne sans démarcation. Pour moi, Riceboy sleeps n'est pas un chef d'oeuvre, c'est juste la quintessence de mon intimité dévoilée en musique, qui se manifeste par des larmes incompréhensibles, mi joix mi mélancolie. Merveille absolue.
33 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 15 février 2010
Jonsi et Alex offrent ici une atmosphère apaisante dans des univers sonores délicieux et grandioses.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 juin 2010
Ca peut ressembler à du Sigur Ros, mais ce n'est pas du Sigur Ros. Aussi étrange que celà puisse paraître le chanteur de Sigur Ros décide de faire un album solo dont tous les titres sont dépourvus de chant! Mais cela n'enlève absolument rien aux qualités de cette album; bien au contraire. Tous les titres semblent plus aérien les uns que les autres. On a l'impression que Jonsi a retiré tout le superflu pour ne garder que l'extrême concentré de la crème de la crème.
Cet album se transforme en 1 heure de pur bonheur pour les oreilles, et qu'est ce que cela fait du bien.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 septembre 2009
Completement d'accord avec le commentaire au dessus.
Je suis tombé sur cet album dans une boutique (donc pas acheté chez amazon, je le reconnais), je me suis dit "tiens c'est joli comme packaging, on va l'ecouter pour voir", je vais voir le vendeur pour l'ecouter, qui ne connait pas, on demande à une collegue, qui nous répond que c'est comme Sigur Ros en encore plus doux et calme. Donc j'ecoute un peu, et en effet, c'est tout ce qu'a dit "Coke Babies", je suis ressorti super zen du magasin apres juste 2 minutes d'ecoute.
Bref, que du bonheur cet album, que je viens de mettre en lecture chez moi, aucun bruit dehors ni chez les voisins donc conditions parfaites :D
Tiens, voila justement le premier son d'origine humaine, tres doux, comme le reste :D
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Comment décrire ?
Il suffit d'écouter, et d'oublier on ne peut qu'être touché au plus profond.
Une vision chimérique d'un monde blanc où tout flotte et où le sens du mot émotion est présent à tout endroit.
Une merveille, à posséder.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 septembre 2010
L'un des plus beaux albums de musique. Quelque chose de très doux, qui vous prend au ventre. Jonsi nous fait découvrir une autre facette de sa sensibilité musicale. J'adore l'écouter avant de m'endormir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 novembre 2012
Album réalisé à la maison par 2 potos, très atmosphérique...
Des refrains entêtants montés créchendo en variation.
De quoi passer un bon WE sous la couette.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Si comme moi vous suivez Sigur Ros depuis pas mal d'années, n'hésitez pas : ce CD est parfait pour prolonger l'expérience que représente toujours une écoute forcément attentive des œuvres du groupe islandais.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Go
Go de Jonsi (CD - 2010)