Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Magnifique, mais..., 26 septembre 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Songs of Love and Desire (Audior) (CD)
"Airs ou Chansons à 4 parties, de telle sorte que toutes les parties ensemble, ou seulement certaines d'entre elles séparément, puissent être chantées avec le luth, l'orpharion ou la viole de gambe...", ainsi se présentent presque tous les recueils d'airs (ou Ayres) anglais élizabéthains (vers 1600), notamment ceux de John Dowland, Robert Jones, John Danyell, etc...(la disposition intérieure du texte musical permet aux chanteurs et musiciens de se grouper -en rond- autour d'une table, et de lire sur le même exemplaire posé sur la table...très convivial !)

La variété d'interprétation induite par le titre ne nous est, hélas, que bien rarement offerte au disque aujourd'hui, où l'on nous abreuve de versions chanteur soliste accompagné au luth, ce qui est réducteur (au sens propre, la partie supérieure est chantée, les trois autres sont "réduites" en tablature de luth, selon la terminologie de l'époque); c'est bien souvent, aussi, longuet le temps d'un CD entier.
Heureusement, au milieu des années 70, le valeureux Consort of Musicke d'Anthony Rooley et Emma Kirkby enregistrait, pour le label Oiseau-Lyre, l'intégrale des Airs de Dowland en jouant sur les contrastes offerts par cette liberté d'interprétation, mentionnée par les titres mêmes des recueils : du soliste
accompagné par le luth (ou, occasionnellement, 3 violes) aux versions purement vocales, à 4 voix (magnifique "Fine knacks for Ladies"). La musique apparait beaucoup plus variée et se trouve magnifiée, le génie mélodique de Dowland est pleinement restitué.

Une judicieuse et superbe compilation extraite de ces enregistrements nous est ici proposée par ce CD.
Hélas, le livret est totalement indigent : couverture passe-partout, à l'intérieur publicité -quasi illisible- pour les autres CDs de cette collection "économique" au mauvais sens du terme, pas même les noms des membres du Consort of Musicke ! Voici les principaux (à l'intention de ceux qui auraient la bonne idée d'acheter ce très beau CD) : Anthony Rooley (luth et direction), Emma Kirkby (soprano), John York Skinner (contre-tenor), Martyn Hill (tenor), David Thomas (basse), Trevor Jones (basse de viole).
Les quelques pièces pour luth seul proviennent d'un autre coffret Oiseau-Lyre, des années 80 (John Dowland, solo lute music, extraits par Anthony Bailes et Jakob Lindberg, luthistes)

Si vous n'êtes pas un aficionado de la Musique Renaissance, et voulez cependant découvrir la qualité des airs de John Dowland (musique de l'époque de Shakespeare) par un seul CD, ce disque est LE disque qu'il faut acheter.
Cinq étoiles pour la compilation et l'interprétation, moins une pour l'indigence de la présentation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Songs of Love and Desire (Audior)
Songs of Love and Desire (Audior) de the Consort of Musicke (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit