Commentaires en ligne 


23 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (8)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:
 (3)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un très bon album...
... à défaut d'être le meilleur album de la discographie de megadeth! si ce n'est pas un classique instantané (aucun ne l'a été: même rust in peace a été blackboulé par certains magazines a sa sortie!!!), il faut lui reconnaitre qu'il a de la patate, de la gnaque ainsi que beaucoup de saveurs. on y retrouve le groupe...
Publié le 3 avril 2010 par Vincent VZT

versus
4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Never Say Die!
Megadeth cuvée 2009, c'est Chris Broderick à la gratte, James Lomenzo à la basse et Shawn Drover à la batterie. Plus (bien sûr!) M. Dave Mustaine à la guitare, au chant (?) et ... au piano (!).
Qu'attendre de Dave Mustaine en cette fin de décennie, lui qui sortit son premier album en 1985 ?...
Un disque de vieux, le...
Publié le 31 décembre 2009 par Feelgood


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 un très bon album..., 3 avril 2010
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (Album vinyle)
... à défaut d'être le meilleur album de la discographie de megadeth! si ce n'est pas un classique instantané (aucun ne l'a été: même rust in peace a été blackboulé par certains magazines a sa sortie!!!), il faut lui reconnaitre qu'il a de la patate, de la gnaque ainsi que beaucoup de saveurs. on y retrouve le groupe à son plus haut niveau de jeu, certes avec des compositions guères innovantes, mais attend-on de la nouveauté de la part de megadave, ou de la qualité?
les deux! me répondrez-vous, et c'est ce à quoi nous aurions droit dans le meilleur des mondes. donc il faut nous satisfaire de ce endgame de haute tenue. sur les disques de megadeth, il y a toujours eu un peu de remplissage (des morceaux moins forts que d'autres) et cette proportion est plutôt faible sur ce disque qui compte pas mal de titres bien rageurs (headcrusher, dialectic of chaos, 1320, etc...)
pour ma part, il ne démérite pas au côté de so far, so good.. so what!, de countdown to extinction ou encore united abominations, vu que rust in peace et peace sells restent encore hors concours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 44 minutes...de plaisir !, 7 septembre 2009
Par 
F. Stephane (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Alors là quelle surprise !
Megadeth et moi c'est l'amour de loin depuis longtemps.
Pourtant ce fut intense quand j'ai découvert "Countdown to Extinction", "Rust un Peace" ou encore "So Far So Good..."
Ensuite, j'ai suivi le groupe pendant quelques années, mais mon intérêt allait décroissant.
Tous les derniers, même s'ils ont leur lot de bonnes chansons, me laissent assez froids, car une fois les deux trois morceaux forts passés, je n'entends que du remplissage réchauffé.

C'est donc sans grand enthousiasme que je me suis mis "endgame" dans les esgourdes, et la surpise fut d'autant plus forte :
ça envoie et ça rejoue ENFIN vite !
Une intro instrumentale épique, et un "This Day we fight" d'ouverture, qui déboule comme à la grande époque de 'Take no Prisonners' ! Plein de soli partout, de la double grosse caisse, des vocaux rageurs et des riffs purement thrash, on n'avait pas entendu ça depuis longtemps !
On revient en terrain plus connu avec 44 minutes, une mid temp mélodique bien sentie, mais dotée de rythmiques bien plombées.
1320 balance bien aussi, tandis que "The hardest part..." nous montre une facette mélancolique de Megadeth assez originale et rarement exploitée par le groupe.
'Endgame' assure bien le spectacle elle aussi, avec une super progression, de méchants relents thrash, et 26 soli.
Enfin, Headcrusher, que tout le monde connait maintenant, est juste le titre le plus aggressif que Megadeth ait écrit depuis presque 20 ans !

Bon, passé la surprise de la patate (non pas que les précédents étaient mous, mais on sent vraiment ici plus de rage et de hargne que par le passé), le renouveau n'est pas non plus fantastique, on est en terrain connu la plupart du temps, mais le soin apporté aux mélodies et le côté moins "écriture automatique" des chansons que sur les derniers opus fait mouche.
Je ne sais pas ce qui a poussé Mustaine a sortir un peu de ses stéréotypes et de ses tics de composition, mais ça fait un bien fou ! Il est revenu à un format 'metal 80's' de 40 et quelques minutes, ce qui rend l'album digeste et attractif.

Evidemment les plus grands albums de Megadeth sont loin derrière eux, comme tous les titans du metal, mais je ne m'attendais pas à écouter un album de ce groupe aussi inspiré et agréable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La fin d'une période, 15 septembre 2009
Par 
Guy Manin (Grenoble) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Cet album est tout simplement excellent! Rien n'est à jeter! Du pathétique et merveilleux "Hardest Part..." à l'ultraviolent "This Day...", Il n'y a vraiment que du bon!
A noter que je n'avais jamais autant aprécié un album de Megadeth à la première écoute! (et pourtant, je suis vraiment fan!)

Endgame marque la fin d'une trop longue période durant laquelle Megadeth s'est cherché lui-même. Ici, on revient à la musique des succès d'autrefois...
Autant United Abominations était trop heavy avec des mélodies souvent pompeuses, autant ici on revient à des riffs thrash de tueurs parfois saupoudrés de mélodies qui font touours mouche!

Musicalement, il est très teinté de So Far, RIP et Countdown.

N'héistez pas et foncez!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Du bon Megadeth à avoir, 4 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Un album assez inspiré. De très belles mélodies à retenir (Bodies me fait frissonner / Hardest Part également). Des riffs et des rythmiques à la hauteur de ce que Megadeth a pu faire dans sa carrière.
Des titres de grande qualité qui resteront : Endgame, How the Story Ends, Hardest Part et Bodies, Headcrusher, Bite the Hand.
Une cohérence d'ensemble qu'on n'a plus vue depuis longtemps sur un album de Deth. Et aucun titre bouche-trou inutile.
Un album à avoir sans le moindre regret... bien au contraire.

...mais qui loupe les 5 étoiles à mon sens à cause de certaines faiblesses qui demeurent :
- Une prod (notamment de la batterie) qui arrondit trop les sons et affaiblit l'agressivité de l'ensemble.
- des lignes de batterie globalement peu inspirées et loin de ce que Megadeth avait l'habitude de livrer de ce côté.
- des titres qui auraient pu être rallongés parfois et qui se terminent un peu trop vite... Mustaine n'ose plus aller aussi loin qu'à l'époque de Rust In Peace ! et donne l'impression de s'auto-limiter. Dommage, parce que ça ne passe pas plus à la radio et ça rend les titres moins intéressants ou riches qu'ils n'auraient pu l'être.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Retour de Megadeth au top, 1 octobre 2010
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Après une série d'albums décevants, Megadeth reprend le manche pour nous livrer un album sur lequel tous les titres valent le détour.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent album !!!, 17 septembre 2009
Par 
Kami_D "D" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Pour commencer, je dirais que la pochette n'est pas assez travaillée. En tout cas, cela ne vaut pas les jaquettes old school d'antan. Sinon, on retrouve une bonne photo à l'intérieur en page 2. Bien sûr, des photos du groupe sont présentes avec les paroles.

Faites comme moi, ne jugez pas à la pochette et découvrez ce nouvel opus qui balance du tonnerre !!
Je retrouve Le Megadeth old school que j'ai connu avec Rust In Peace, pour donner un exemple.

Cet album est à la hauteur de toute espérance et je le conseille à tout le monde. Il démarre comme une bombe et continue de plus belle. Chaque chanson est classe et quelle inspiration. Je suis largement satisfait de ce nouvel album. Le chant est excellent et la musique est culte avec des solos de guitare d'une grande qualité.

Jetez-vous sur cet album si ce n'est pas déjà fait!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Never Say Die!, 31 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Megadeth cuvée 2009, c'est Chris Broderick à la gratte, James Lomenzo à la basse et Shawn Drover à la batterie. Plus (bien sûr!) M. Dave Mustaine à la guitare, au chant (?) et ... au piano (!).
Qu'attendre de Dave Mustaine en cette fin de décennie, lui qui sortit son premier album en 1985 ?...
Un disque de vieux, le genre sur lequel on s'affole quelque temps, peu de temps en fait, et que l'on range vite fait, pour ne plus jamais le ressortir, comme - au hasard - les derniers Maiden?
Un album sonnant volontairement vintage et conçu avant tout pour caresser les fans dans le sens du poil, comme le - néanmoins fort sympathique - dernier Kiss?
Une monstruosité moderniste pleine de guitares sous-accordées et dépourvue de solos, flanquée de dégueulis black? Comme...?
Eh bien, autant l'annoncer tout de suite, le dernier 'Deth n'est rien de tout cela! Le 'Deth '09 se révèle au contraire empli à gueule-que-veux-tu de jouissifs solos de la mort qui tuent leur race, et ce dès le premier titre, l'excellent instrumental Dialectic Chaos...
Ce Chris Broderick n'est apparemment pas là pour plaisanter ou pour faire de la figuration... Ses solos véloces et agressifs transcendent littéralement l'ensemble de Endgame, cette fin de partouze qui permet à Dave Mustaine - pas en reste côté guitares, loin s'en faut - de proposer une oeuvre quasiment conceptuelle gravitant autour du thème belliqueux et effrayant de l'instauration d'un maléfique Nouvel Ordre Mondial, avec toute l'imagerie guerrière qui va avec, destruction de l'Ancien Monde, chaos généralisé, contrôle de la population via des puces électroniques sous-cutanées, tortures et camps de concentration...
Tout cela pour dire que l'ambiance générale est sombre et apocalyptique, suramplifiée par de puissantes cavalcades rythmiques méchamment syncopées et burnées. Pas le genre de trucs qu'on passe à l'hospice!
Dans ce contexte de mort, de sueur et de sang, la voix limitée (et limite) de Mustaine ne gêne pas. Au contraire... Les moments forts de cette oeuvre finalement très cohérente, si l'on met de côté la ballade The Hardest Part Of Letting Go / Sealed With A Kiss qui permet de souffler provisoirement entre deux déferlements de violence, sont - outre le terrifiant instrumental déjà cité - This Day We Fight, 44 Minutes, 1.320', Bite The Hand, sans oublier le maléfique morceau-titre et le violentissime Headcrusher...
De là à hurler au chef-d'oeuvre, il y a évidemment un grand pas que je me garderai certes bien d'effectuer. On est quand même loin de l'excellence d'un Peace Sells... (1986) et de sa floppée de classiques. Ou de la quasi-perfection d'un Rust In Peace (1990)...
Endgame n'en est pas moins un album hautement recommandable à tout amateur de metal, intéressant à plus d'un titre, et incontestablement l'une des meilleures nouveautés de l'année.
En 2009, le groupe de Dave Mustaine tue plus que jamais et la mort est toujours son métier. Killing is his business... and business is good, baby...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Très bon !, 17 octobre 2009
Par 
M. Florian Goujon "filmscultes" (Provins, France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Ce n'est pas le meilleur album de Megadeth (pour le meilleur, mieux vaut lorgner du côté de "Rust In Peace"), mais il est néanmoins très bon.
Les riffs sont rapides, carrés, et rentre-dedans. Les soli sont paradoxalement beaucoup trop parfaits, Broderick étant LE génie, mais ça enlève un soupçon de spontanéité. Bref, un album thrash ultra-carré, lêché, énergique, qui tabasse...
Le seul défaut que l'on pourrait trouver : un artwork vraiment minable ! J'ai du mal à comprendre comment Megadeth a pu cautionner une pochette aussi laide !
Pour terminer, on a heureusement du Megadeth comme les fans de la première heure aiment et ce retour aux sources est des plus convaincants.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 une tuerie, 27 juillet 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (Téléchargement MP3)
j crois qu on peut dire que cet album dechire grave ! ayant tous les albums de Megadeth sauf Risk ou j'ai un peu d mal, sur cet album, Mustaine a sorti des riffs devastateurs, et techniquement, je pense que c est le plus aboutit, les solos des deux guitaristes sont enormes et la production , peut on dire parfaite... évidement Dave a jamais été un grand chanteur mais je trouve que sur cette album, il s'en sort plutot pas mal.. donc pour moi, c est une belle leçon de thrash qu' on a la ..
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une bonne surprise qu'on n'attendait plus trop..., 8 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Endgame (CD)
Pour que les choses soient claires, comme mon pseudonyme l'indique, je suis fan de Megadeth. Mais pour autant je n'ai pas été emballé plus que ça par les album de la décennie écoulée.
Deuxième chose, pour libérer ceux qui ne veulent pas lire la suite: je considère que Endgame est le premier BON album de Megadeth depuis Cryptic Writings. Nous n'avions droit jusqu'ici qu'à des essais dispensables, parfois pas trop mauvais, voire intéressants, mais pas de quoi se relever la nuit pour en écouter. Je n'attendais donc pas beaucoup plus de Endgame.
Eh bien j'ai eu tort.

Ce qui saute aux oreilles dès la première écoute, et qui met tout le monde d'accord dès le premier titre (instrumental), c'est que Megadeth a enfin embauché un guitariste en mesure de succéder à Marty Friedman (sans rien enlever aux précédents). Chris Broderick est un monstre de technique, c'est clair, et il a prouvé aussi en concert qu'il pouvait reproduire sans problème n'importe quel solo de ses prédécesseurs. Mais mieux, il alimente Megadeth avec son propre jeu, qui nous fait retrouver enfin le vrai Megadeth, avec des parties de guitare assassines, des échanges de solis jouissifs. Et ça change tout.
Visiblement, Dave Mustaine s'est trouvé motivé par cette nouvelle recrue, au vu de l'inspiration des titres qu'il nous a pondus. Passé l'engouement du premier titre, on enchaîne sur d'autres bons vieux riffs assassins, tantôt speed ("1,320" met le batteur Shawn Drover à l'honneur), tantôt agressifs ("This Day We Fight!" n'aurait pas dépareillé sur "Rust In Peace" à côté de "Take No Prisoners"). Et l'on retrouve un Mustaine en forme avec son sens du refrain ("44 minutes", un "Bodies" aux relents de "Angry Again", ou encore "How The Story Ends"). Le jeu du bassiste James Lomenzo n'est pas non plus étranger à ce retour au sources, et on a même droit a une intro de basse ("The Right To Go Insane"). Mustaine se sent à l'aise avec son équipe et ça se sent, il se fait plaisir, et à nous par la même occasion.
Il y a dans cet album de quoi headbaguer, de quoi hurler, de quoi taper du pied. Il y a même une petite ballade, dont la partie du milieu se transforme en cavalcade. On regrettera d'ailleurs la brièveté de ce morceau (moins de 5 min), dont les différents éléments auraient mérité un peu plus de développement.

Mais on a bien droit avec cet album à du "vrai" Megadeth, et ça fait plaisir. Au niveau production, le son ne se veut ni trop rétro ni trop moderne, c'est puissant comme il faut. Pas de morceau faible à relever, pas de défaut majeur, on a juste envie de se le passer en boucle et c'est bon signe. Il s'agit tout simplement du nouvel album de Megadeth qu'on attendait depuis... 10 ans?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Endgame
Endgame de Megadeth (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit