undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

15
4,0 sur 5 étoiles
God & Guns
Format: CDModifier
Prix:14,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 octobre 2009
LYNYRD est de retour et je dois bien avouer que je craignais le pire pour le contenu. La pochette n' est pas terrible mais à la limite cela n' a pas grande importance.Le contenu n' évite pas les ficelles du rock-hard américain avec un son non personnalisé mais je le trouve plus diversifié que le précédent avec des morceaux qui rappelent bien d' ou ils viennent et le groupe reprend la main ou KID ROCK a tenté de s' imposer.On ne saura sans doute jamais la réelle participation de BILLY POWELL mais sans son apport les choses ne seront plus comme avant.Donc c' est un album écoutable et correct comme le public américain apprécie.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le dernier album de Lynyrd Skynyrd est quelque peu décevant. Où est passé le southern-rock jubilatoire que savait créé, avec talent, ce groupe inventif ? Certes, nous avons là du gros rock charnu, bien produit, avec un son d'enfer qui plaira aux radios U.S friande de rock FM. Bon , c'est vrai que L.S n'a pas eu un destin enviable, la plupart des membres créateurs ne sont plus là, seul Gary Rossington assure depuis le début (1970) , Johnny Van Zant ayant remplacé son frère Ronnie après l'accident tragique d'avion le 20 octobre 1977. L'échappé de Blackfoot, le guitariste Ricky Medlocke qui fait partie du groupe depuis 1996, donne du nerf par des interventions incisives, l'ensemble est de bonne tenue quand même, et des titres comme "still unbroken" ou "god & guns" percutent bien. Pas de titres à rallonge, 12 compositions pour près de 49mn de gros rock, a noter que l'édition "limited" propose un deuxième cd de 6 titres (30mn) dont 3 en live avec l'éternel "sweet home alabama".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 février 2010
Emmenés par le vétéran Gary Rossington, les Sudistes sont de retour, avec leur rock bien carré, à base de guitares saturées et de batterie qui tape fort. Thèmes patriotiques, défense des valeurs de l'Amérique profonde (c'est clair que ces gards-là ne votent pas Obama!), tout l'univers de Lynyrd Skynyrd se retrouve dans cet opus.
Les fans apprécieront. Quant aux autres, passez votre chemin...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
On ne présente plus"lynyrd skynyrd"aux afficionados de vrai rock'n'roll.Pionnier du rock sudiste,le groupe lache la grosse artillerie(sans mauvais jeux de mots), sur ce"god and guns"de toute beautée.Gros morceaux rock bien inspirés du pays des cowboys,donts les refrains sonts absoluments irrésistibles et ballades aux accents country,sonts au menu de ce disque franchement génial.Sincérement,si l'on ferme les yeux on s'y crois.Ou ça???Sur la route 66,entouré de merveilleux paysages désertiques entouré de"redneck"à faire une teuf d'enfer sur ce skeud que je recommande à celles et ceux,qui souhaites se réchauffés musicalement en ce début de printemps pourris sur notre hexagone.Bienvenue à la "skynyrd nation"!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Pardon à tous pour ce cri aussi soudain qu'inattendu..
Pour quoi inattendu ? Parce que je ne pense être un grand fan du rock sudiste même si je possède quelques disques de Lynyrd Skynyrd et de 38 spécial. J'avais déjà adoré le live de 2003 sur la tournée de Vicious cycle mais la....
La claque. Je commence par adorer le titre "Still unbroken" sur une compil sortie récemment. Je fonce acheter le disque en me disant que ça peut le faire! Et paf !!!!
Mes joues sont rouges et je ne le quitte plus. Même ma femme me le pique pour écouter dans la voiture.
Du gros rock ( oui Fm, américain, sudiste, ) De la bonne musique, c'est pas ce qu'on recherche tous ???
Des super compositions qui touchent directement le coeur, les oreilles, qui donnent envie de chanter même si on ne comprend pas les textes et qui en plus, me donnent de faire des solos et des impros avec ma guitare. Ce n'est pas si souvent!
La chanson " Skynyrd nation" défonce tout sur son passage, et "unwrite that song" me prend les tripes et cela faisait franchement longtemps que je n'avais été si enthousiaste pour un disque de hard rock.
Pourtant, j'en ai une pile à la maison....
Alors, après je vous laisse à vos analyses historiques de la vie du groupe car personnellement, ce que j'attends d'un disque, même de mes groupes préférés, c'est de la bonne musique.
POINT. Et je l'ai eu avec cet album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 octobre 2009
Ce groupe est revenu de tout : addictions et excès divers, conflits, maladies, sans oublier le funeste accident de 77. Et justement cet accident représente en quelque sorte une "frontière" entre l'avant et l'après Skynyrd.
Avant, avec Ronnie Van Zandt, le groupe nous a offert le meilleur (Free Bird, Simple Man, Sweet Home..., That Smell, I know a little, et j'en passe) et après avec son frangin, où le groupe glisse progressivement vers un style plus mainstream, plus classic rock que sudiste (de bonnes choses quand même : 1991, The Last Rebel).
Et cette dernière livraison n'échappe pas à la règle avec en outre une approche disons Hard FM sur quelques titres (je n'irai pas jusqu'à Bon Jovi comme le commentaire précédent, Skynyrd restant malgré tout et fondamentalement rock).
Pour ma part, j'accroche à cet album et le prend tel qu'il est : un album de classic rock, avec des riffs bien balancés (Skynyrd Nation par exemple, un très bon morceau), des refrains sympas et plutôt accocheurs (même si cela donne l'impression de déjà entendu), une bonne production, et franchement un bon chanteur. On pourra reprocher au groupe de s'éloigner de son côté roots et purement sudiste, mais je pense qu'il suit une évolution entamée déjà depuis quelques années.
Là où je partage l'avis du commentaire précédent, c'est effectivement cette redondance dans la fierté d'être américain et d'en défendre certaines "valeurs" (Southern Ways, God and Guns - tout un programme ! - This ain't my America), qui pour nous européens semblent tout à fait discutables. Maintenant, il nous reste un bon groupe avec de bons musicos, revenu de tant de galères, que pour cela au moins il mérite un certain respect.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 novembre 2009
Album indispensable et excellent de Lynyrd Skynyrd qui rend hommage à Billy Powell & Ean Evans récemment disparus...
au dire de ricky medlocke, il s'agit du meilleur cd de Lynyrd depuis son arrivée dans le groupe en 1996 et à son écoute , on peut sans doute lui faire confiance...indispensable aux fan de LS et de southern rock...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 29 octobre 2009
ayant pas mal d'albums de lynyrd skynyrd et n'ayant l'album que depuis peu de temps j'ai l'impression que c'est le meilleur depuis la reformation du groupe pour l'instant je suis fan de 3 morceaux :still unbroken, little thing called you ,skynyrd nation mais je pense qu'il y en aura plus bientôt vive lynyrd skynyrd !!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 novembre 2009
Pas besoin de grands discours : cet album est exceptionnel !

On pourra certes taxer la production d'être très américaine, mais quelle puissance ! Tous les titres, sans exception, décoiffent. La voix de Johnny Van Zant n'a jamais été aussi puissante, sauvage. On reste dans la lignée du très grand Lynyrd, mais dopé aux amphétamines. Certes, les puristes diront que ce n'est plus le bon vieux Lynyrd. C'est vrai, et c'est tant mieux ! Après 40 ans de carrière et plus rien à prouver à personne, on ne peut que s'incliner devant une galette qui remet les pendules à l'heure, avec des compositions si abouties et si puissantes que bien des groupes de petits jeunes actuels n'atteindront jamais.

Pour ne rien gâcher, le coffret en édition limitée est somptueux ! God & Guns [Special Edition]

Chapeaux bas !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
14 sur 18 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le groupe dans sa formation actuelle n'a plus grand chose à voir avec le Lynyrd Skynyrd de la grande époque, celle des légendaires premiers albums. Mais qu'importe suis-je tenter de penser, l'essentiel est qu'il existe encore en 2009 des groupes capables de produire du classic rock de haute volée.

Le problème est que cette nouvelle livraison n'est pas exempte de défauts. C'est du gros rock certes mais qui vire parfois à la caricature. Les guitares sonnent beaucoup trop souvent « hard FM » et ont totalement perdu le côté roots que l'on aurait été en droit d'attendre de la plus célèbre des formations southern rock. D'ailleurs, tout au long des deux premières écoutes de l'album, quelque chose me chagrinait, sans vraiment savoir quoi... une sensation de déjà entendu... et puis la lumière fut ! Mais c'est bien sûr, mais c'est horrible ! Lynyrd Skynyrd sonne désormais comme... Bon Jovi !

Autre problème majeur : le titre de l'album. God & Guns... tout un programme ! Un programme que n'aurait pas renié l'ami Georges, ex-locataire de la Maison Blanche et qui, à mes yeux, synthétise à lui seul les pires vices du pays de l'Oncle Sam. « Dieu et les flingues », un titre qui sonne décalé et un rien désuet pour moi, citoyen moderne de la vieille Europe mais qui, je le crains, parle encore à de nombreux ricains... Mais bon, ce titre est peut-être la seule chose qui raccroche encore les Lynyrd Skynyrd au style southern rock... Parce que côté musique, je le répète, c'est une autre affaire.

Ceci étant, il y a quand quelques bons passages sur cet album. Les deux premiers titres, les singles, ne sont pas vilains et même plutôt efficaces. Southern Ways fait sourire tant il tourne à l'auto-parodie. Il semble reprendre les choses là où les avait laissé Kid Rock l'année dernière avec son All Summer Long, titre qui était déjà largement inspiré du... Sweet Home Alabama des Lynyrd. La boucle est bouclée ! On se surprend tout de même à taper du pied à l'écoute de ce titre... pas totalement vain donc !

Le reste est à l'avenant, tantôt convaincant (Skynyrd Nation) et trop souvent sans grand intérêt (Little Thing Called You, Floyd, Comin' Back For More, Storm).

Unwrite That song et Gifted Hands sont des ballades sirupeuses qui se laisse écouter. La faute à des refrains imparables d'efficacité qui rentrent dans la tête pour ne plus en sortir. That Ain't My America est dans le même esprit. Dommage que son titre annonce une fois de plus la couleur : « Ceci n'est pas mon Amérique ». God & Guns qui démarre en acoustique, enfonce le clou et assène un sans appel « Dieu et les flingues rendent l'Amérique plus forte, c'est d'ailleurs pour ça que ce pays a été bâti » ! La messe est dite.

Au final, on peut penser, sans risque de se tromper, que cet album trouvera une large adhésion chez nos amis les ricains. De ce côté-ci de l'Atlantique, dans notre bonne vieille Europe, ce sera sans doute une autre paire de manches. Pour ceux que tant de bondieuseries et d'artillerie rebuteraient, il y a la solution de repli sur les premiers albums du groupe, les valeurs sûres.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Last of a dyin' breed
Last of a dyin' breed de Lynyrd Skynyrd (Album vinyle - 2013)

Second Helping
Second Helping de Lynyrd Skynyrd (CD - 2014)

Nuthin' Fancy
Nuthin' Fancy de Lynyrd Skynyrd (CD - 2011)