undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
0
At Kilburn 1977 [Blu-ray]
Format: Blu-rayModifier
Prix:14,28 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

6 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Le concert de décembre 1977 à Kilburn a été organisé pour les besoins du film "The Kids Are Alright". Apparemment le résultat ne devait pas être satisfaisant car ils ont retourné plus tard "Baba O'Riley", "Behind Blue Eyes", "Won't Get Fooled Again" et "Who Are You" devant une audience encore plus restreinte (ce que l'on voit dans "The Kids Are Alright").

Quoi qu'il en soit ce concert reste très intéressant, malgré une forme toute relative du groupe (les Who n'avaient pas joué depuis plus d'un an). Et puis c'est l'avant-dernière apparition de Keith Moon. Le son est bon, c'est bien filmé, mais il manque un peu trop de plans larges pour bien restituer l'ambiance d'un concert.

Le répertoire est sans surprise, mais l'on se rend compte que les musiciens sont un peu dissipés, voire perturbés par la présence des caméras (sauf John Entwistle, évidemment). Cela enlève pas mal de spontanéïté à l'interprètation du groupe. Keith Moon est habillé en mère maquerelle avec un superbe ensemble mauve constellé d'un ciel d'étoiles dont il est l'astre central, mais un astre tellement déclinant qu'il en fait un peu peur.

Bien qu'imparfait, c'est le seul témoignage acceptable de la période post-Who's Next (il existe un live in Texas de 1975 épouvantable). Ce document nous montre une fois de plus l'exceptionnelle importance du jeu de John Entwistle dans le son des Who, car trop souvent on croit que tout l'energie provient de Townshend (pour les accros du matos, il utilise ici une basse Explorer (spyder) Alembic).

Le deuxième DVD propose un concert en 1969 au Coliseum de Londres. Contrairement à ce que j'ai pû lire, ils ne jouent absolument pas l'intégralité de Tommy, mais une toute petite partie (juste quelques notes de Pinball Wizard). Le concert est un peu un équivalent filmé du Live At Leeds (ou At Hull, ne fâchons pas les spécialistes).

Malgré le son pourri du film, les Who ont la grande forme et Daltrey n'a jamais aussi bien chanté (période veste à franges). Même si j'aime pas trop le son de la Gibson SG (à part chez AC/DC) Townshend assure comme une bête et Keith Moon est bien dans les clous.

L'image est filmée en 16mm, très mauvaise définition, il y a peu de light-show, à part quelques poursuites, mais l'ambiance est là. Un beau concert historique pour ceux qui supporteront la mauvaise qualité du support.

Le livret du DVD est un peu spartiate, pas de set-list (à part dans le menu, mais c'est pas pratique à consulter). Pas trop grave, vu que le fan de base connait tout par coeur.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 13 février 2013
Prévu à l'origine pour le film "The Kids Are Alright", ce concert filmé au Gaumont State dans le nord de Londres le 15 décembre 1977 (le seul de 1977 et l'avant-dernière apparition de Keith Moon sur scène. Comme le "Live At Leeds", le son comportait des défauts qui ont poussé à laisser ces bandes de côté à l'époque. La restauration du film réserve une excellente surprise: la performance est très bonne (même si Daltrey oublie le texte de "Dreaming from the Waist", qu'Entwistle fusille la fin de "I'm Free" et que personne ne parvient à chanter "Tommy's Holiday Camp" dans la bonne clef), le son est excellent (même si la guitare manque un peu de pêche) et l'image est quasiment parfaite (avec de nombreux angles de prise de vue). En apparence beaucoup de bémols... Mais, en fait, c'est le charme d'un concert: tout peut arriver, ce n'est pas un clip!!! Les Who s'égaraient peut-être par moment mais retombaient toujours musicalement sur leur pieds... Ils expérimentaient sur scène et leur magie opérait. Tous les classiques sont présents (de "My Generation" à "Won't Get Fooled Again" en passant par des extraits de Tommy, Quadrophenia et By Numbers) et on trouve même leur première performance live de "Who Are You", dans une version encore loin de la définitive, mais pourtant si parente. Moi, qui n'ai jamais vu les Who (avec Keith Moon) live autrement qu'en vidéo, je considère ce DVD comme l'un des meilleurs des Who (avec "Live At The Isle Of Wight Festival 1970", "Thirty Years Of Maximum R&B Live", "The Kids Are Alright" et "Live At The Royal Albert Hall").
Le second DVD est d'une qualité visuelle et sonore nettement inférieure (il y a même des coupures), et surtout manque d'angles de prise de vue. Par contre, il s'agit là du concert du London Colisseum le 14 Décembre 1969, soit la set list de "Live At Leeds" (un gage de qualité). Le groupe est au top et la performance est éblouissante (notamment Keith Moon: la batterie est déchaînée). À ranger aux côtés de "Live At The Isle Of Wight".
Bref, un double DVD nécessaire à tout fan de rock, indispensable à tout fan des Who et suffisant à faire succomber tous ceux qui ne connaissaient pas encore les Who.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Ce coffret comporte deux vidéodisques de grand intérêt. "Live from the London Coliseum" tout d'abord nous offre l'une des premières représentations publiques de l'opéra rock "Tommy": la qualité d'image qui apparaît initialement un peu datée s'améliore au fil du concert. Roger Daltrey arbore sa fameuse tenue de scène à franges, et Pete Townshend sa combinaison blanche, façon peintre en bâtiment ... Un document musical et historique indispensable!
Le second vidéodisque "Live at Kilburn" est assez stupéfiant de par l'énergie scénique déployée par le groupe... Incontestablement, ils avaient "mangé du lion" au repas précédent... De plus, le répertoire du groupe s'est entre-temps considérablement enrichi avec les inoubliables morceaux d'anthologie tirés de "Who's next", Who by numbers" et "Who are you".

A posséder et à déguster sans modération!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 6 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 septembre 2012
Des bonus de la grande époque (70) jusqu'au dernières représentation de Tommy avec Keith, ce Blue Ray est un monument pour les amateurs de ce groupe. Moi qui jurais que par le coffret digipack 3 DVD qui reprends les 2 oeuvres majeures de Pete en live avec ses potes (là encore avec des bonus superbes pour les connaisseurs), j'en reviens à celui ci bourré d'énergie ... de l'époque et avec LE groupe dans son entier... Respect et encore bravo pour cette édition
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 février 2014
Houlà... je sais que ce que vous êtes en train de vous dire : "un mec qui met une note en dessous de 5 concernant les Who" est un c.. qui a rien compris au Rock"... Mais si vous aimez les Who, et si vous êtes un peu objectif après avoir vu ces 2 lives "London Coliseum (1969)" et "At Kilburn (1977)" vous ne pouvez pas donner 5 étoiles !

Moi qui avait acheté ce live, car j'avais été scotché par l'interprétation de "Baba O'Riley" et "Won't get Fooled Again" dans le documentaire "The Kids Are Alright"... J'ai, à ma grande surprise, constaté que ces dernières ne sont pas tirées de ce concert, car ce live (si on lit Who I am) a été une "performance effroyable" et donc il a été décidé de refaire une prise de ces deux chansons quelques jours après... et c'est vrai que si on compare les deux titres précités avec ce concert, il y a une différence notable (et je ne parle pas que de la tenue de Keith Moon)... on sent une certaine fébrilité dans le groupe pour faire le job... et ça se ressent... Que retenir de ce concert ? La qualité de l'image, l'ultime concert du batteur fou (mais pas au meilleur de sa forme).... et l'interprétation de "Who Are You" (alors que l'album sortira plusieurs mois après)

Pour ce qui est de "London Coliseum", on sent plus de hargne et de cohésion, mais malheureusement ce live n'a qu'une valeur documentaire tant l'image est mauvaise... Pour le spectateur, on a essayé de remonter le concert, quitte a amputé certaine chanson : "Quick One" par exemple (coupé en plein milieu pour enchainer par "Happy Jack") et ne parlons de "Tommy" plié en 20 minutes ! Il faut alors chercher du côté des extras pour voir ces morceaux en entier : dans le flou et dans le noir... (parfois inaudible)

Donc au final, si vous avez un peu d'argent à dépenser, opter pour le documentaire The Kids Are Alright (leurs performances les plus cultes y sont) et le The Who - Live at the Isle of Wight Festival 1970. Au moins vous aurez quelques choses de bon à montrer à vos amis et vous ferez des adeptes !

On peut adorer les Who, mais Don't get fooled again !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 novembre 2013
les who ils sont plus, que 2 d origine musiciens des who mais ils assure quand même et a cette époque des année 70 c étais super quand je pense ils avez quand meme presque 30 tonne de sono cet a dire 80000 watts et c étais le groupe qui avez la plus grosse sono et la plus puissante des année 70 et le seul chanteur qui balancer le micros au tour de lui Roger daltley et heureusement il etais pas sans fil (rire) et ils existé pas a cette époque et maintenant quand je regarde les concert y des who de 2000 ou 2006 Roger daltley il balance toujours le micros et il veut pas utilisé un micros sans fil et puis il pourra pas le balancer ces logique bon allez bon concert
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

The Who : Live at Shea Stadium 1982 [Blu-ray]
The Who : Live at Shea Stadium 1982 [Blu-ray] de Roger Daltrey (Blu-ray - 2015)
EUR 15,99

Live In Texas 75
Live In Texas 75 de The Who (DVD - 2012)
EUR 14,00