Commentaires en ligne


9 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le premier, 28 avril 2011
Par 
DUNCANIDAHO "DUNCANIDAHO" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Premier album de Neil Young donc, pas le meilleur assurément (d'ailleurs quel est le meilleur de Neil ?) mais on trouvera ici presque tout ce qui fera la légende de ce grand type à la voix unique et au jeu de guitare diabolique.
"The Emperor Of Wyoming" splendide introduction à ce disque, le rugueux "The Loner" (et quand tu sortiras du wagon il saura qui tu es), les superbes "I've Been Waiting For You" et "The Old Laughing Lady" vous donneront un aperçu de ce disque et de la suite auquelle ce musicien pas tout à fait comme les autres va nous convier pendant plus de quarante ans.
L'ambiance sera soit faussement calme ou carrément hard, les guitares sèches ou gorgées d'électricité, l'humeur sera soit bucolique soit querelleuse, le bonhomme sera soit "frais comme un gardon" soit gavé de substances illicites mais la voix sera toujours aussi haut perchée et la lucidité accérée comme un rasoir.
Pas le meilleur de Neil mais une carte de visite qui déjà sent la poudre...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le premier d'une longue série..., 8 janvier 2010
Par 
Amazon clientèle "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Nous sommes en 1968 et Neil Young quitte les Buffalo Springfield pour des problèmes d'entente avec Stephen Stills et se lance dans une carrière solo. Neil Young nous sort très vite, voire trop vite l'album Neil Young, passé quasi inaperçu du grand public (aucun titre sur la pochette, ni aucun nom, ce qui sera corrigé lors de sa troisième impression en janvier 1969). Cet album fait avec Jack Nitzsche (piano, arrangements), Jim Messina (basse), George Graham (batterie) et Ry Cooder (guitare, arrangements) fait un peu le lien entre le son de Buffalo et le travail que va réaliser Neil Young par la suite. Le disque est totalement surproduit et Neil ne cache pas sa déception quant au son de l'album, étant par ailleurs totalement satisfait du travail artistique effectué. En effet, la maison de disques n'avait rien trouvé de mieux que de tester un nouveau procédé de son sur cet album qui souffrait incontestablement d'une mauvaise qualité d'enregistrement rendant la voix spécifique de Neil Young quasiment inaudible. Très gênant pour un artiste qui n'était pas encore très à son aise au chant... Neil Young corrigea bien vite le tir envers son public en partant aussitôt en tournée acoustique pour démontrer tout son talent (ce dont je n'ai personnellement jamais douté).
Côté album, Neil Young, disque mélancolique démarre par un instrumental à la touche Buffalo (The Emperor Of Wyoming). Suit The Loner (complainte électrique adressé, selon la légende à Stephen Stills et qui deviendra le surnom du canadien). Je retiens également sur cet album The Old Laughing Lady, titre assez long pour l'époque, I've Been Waiting For You (qui sera repris par David Bowie en 2002) et surtout The Last Trip To Tulsa , une divagation acoustique plus que sympathique qui clôt l'album et qui dure 9mn25. Toutes les chansons ont été composées par Neil Young qui a tout enregistré avec le seul Jack Nitzsche.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


22 internautes sur 27 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Tout est bon chez Neil, y'a rien à jeter...!, 30 juin 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Personellement, j'écoute NY depuis 1972 et je dirai que "tout est bon chez Neil, y'a rien à jeter". En effet, l'artiste poly-gratte nous offre une large palette de styles, parfois avec plus ou moins de réussite: country, rock, grunge, blues, rockabilly, synthetique, etc…Il y a un morceau que je conseille entre autres (mais faut surtout s'arreter là...!) c'est "THE LAST TRIP TO TULSA" dernier morceau de ce premier album solo de NY qui s'appelle tout simplement "NEIL YOUNG" sorti fin 1968, année charniere, entre le festival de Monteray et celui de Woodstock, entre les Buffalo Springfield / les Rockets et C.S.N & Y / Crazy Horse.
Dans ce morceau, NY tout seul avec sa gratte acoustique et sans doute au volant de son regretté "Dead", corbillard Buick Roadmaster de 1948, nous entraine pendant presque 10 minutes dans un voyage totalement déjanté ! Voyage à suivre…
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Chef d'oeuvre du XX° siècle, 10 octobre 2013
Par 
Chasseuil "cachi" (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Chef d'oeuvre du XX° siècle par le barde du "Last trip to Tulsa" et autre Loner. 43 ans plus tard c'est toujours aussi bon
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Générique, 25 février 2012
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Début de l'ère solo et premier chef d'oeuvre. Ici, le Canadien introduit son personnage de Loner, affirme son style et balance deux ou trois classiques de son répertoire. Solo mais aussi esseulé, le disque a un côté bricolo finalement très sympa mais qui peut surprendre (les sons de guitare électrique sont carabinés). Le sorcier Jack Nitzsche est présent sur certains titres et le fidèle David Briggs assure à la production. Vrai, une épopée commence. Les disques suivants seront tout aussi indispensables que celui-ci et, dès le prochain, Neil sera accompagné de Crazy Horse. C'est le premier album, il est toujours un peu spécial, à part, mais très réussi, et un des meilleurs de son auteur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Assuétude, 8 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Réhabilitation du premier album solo de Neil Young que j'adore , mais que beaucoup de gens jugent inférieur à ce qu'il a fait par la suite . Cela dit , encore faudrait - il l'avoir écouté et surtout s'entendre sur la nature de cette suite tant le loner n'a cessé de brouiller les pistes tout au long de sa carrière ...
Pour moi , c'est simple , à part deux ou trois albums récents , j'aime tout de lui ... J'avoue que je suis bien incapable de critiquer son travail ( ce serait une prétention que pourtant certains osent ) ce qu'il fait est toujours bien , intéressant ... j'aime sa voix , elle me touche , elle m'est familière ... J'aime le voir sur scène avec le Crazy Horse quasiment en état d'hypnose s'approcher de la transe en mimant une danse indienne à pas tapés , j'aime aussi son jeu de guitare à visées hendrixiennes qui est l'un des rares à ne pas finir irrémédiablement par m'ennuyer . C'est aussi un guitariste acoustique merveilleux et "simple" ( en apparence ) qui ne donne pas de complexe , a priori ... On peut s'essayer à jouer et chanter bon nombre de ses chansons qui sont néanmoins d'une remarquable profondeur derrière la naïveté apparente ... Beaucoup de ses fans ont un titre fétiche qui sort de la guitare dès qu'on la touche , sans même qu'on y pense . En ce qui me concerne , c'est "Powderfinger" ...
D'emblée dans ce premier album solo , sorti en 68 , tout est là , les thèmes et les aspects de sa musique ( certains déjà présents avec le Buffalo Springfield ) qu'il développera par la suite de manière toujours plus intense .
L'album commence par "The Emperor of Wyoming" , un instrumental countrysant et primesautier ( ambiance Petite maison dans la prairie ) qui nous plonge au coeur du grand pays d'avant l'homme blanc à la langue de serpent . Et puis la voix magique arrive , chantant d'un haut d'on ne sait où des mélodies parfaites ( la très beatlessienne "If I Could Have Her Tonight" , les sublimes "Here We Are In The Years" , "Oh I've Loved Her So Long" et surtout "The Old laughing Lady" une de ses plus belles chansons ) qui ont , comme souvent avec cet homme , le sens de la peine et de l'espace ... Bien sûr , dans cette vallée enchanteresse au calme trompeur , un album de Neil Young ne serait pas un album de Neil Young s'il n'y avait pas ces embrouillaminis de guitares dont il se fera une spécialité par la suite notamment dans After The Gold Rush ( "Southern Man" ) ou Harvest ( "Alabama" , "Words" ) un album certainement pas si apaisé qu'on pourrait le croire ... cette façon si particulière ( qu'il développera magistralement en live ) ici dans "The Loner" et le pourtant très court "I've Been Waiting For You" de chatouiller sa machine au coeur même de sa disharmonie , puis de s'employer dans les solos , à chevaucher la bête furieuse avec élégance , à l'instar des Indiens immergeant jusqu'au poitrail leurs mustangs dans la boue afin qu'après l'effort une noble beauté émerge de cette gangue sauvage et primitive ...
Dans ce très bon album , qui annonce des merveilles , Neil Young est d'abord un doux , un folkeux ( "I used to be a folk singer" dit le narrateur dans "The Last Trip To Tulsa" ... ) déjà un Américain maladif seulement plus tard préoccupé de rock and roll , pour l'instant un poète solitaire et rêveur , un bel artiste aux longs cheveux tristes .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 que de souvenir, 14 décembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
Enfin,

un des premiers albums de Neil Young que j'ai écouté quand j'était petit (15ans)...que de souvenir. a ré-écouter dans le calme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Neil Young, 24 septembre 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
J'ai le vinyle depuis sa sotie, maintenant j'ai le CD que je peux couter partout, c’est parfait. La boucle est bouclée. Le produit est conforme à mon attente.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 TRES BON ALBUM, 26 septembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Neil Young (CD)
je ne regrette pas cet achat très bon album de musique dans la lignée de son auteur je le recommande à tous
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Neil Young
Neil Young de Neil Young
Acheter l'album MP3EUR 10,49
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit