Commentaires en ligne


5 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Fantasy moderne et magique, 28 janvier 2011
Par 
Jean-loup Sabatier - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the Edge (Poche)
Un roman de fantasy contemporaine, qui commence lentement, qui devient très accrocheur en se poursuivant, pour finir dans une grande conflagration assez satisfaisante même si elle n'est pas complètement imprévisible.

Rose Drayton vit entre deux monde dans une région appelée "the Edge" par ses habitants. "The Edge" se trouve entre le "Broken" (notre monde où roulent les voitures, où fonctionnent les ordinateurs et où on fait ses courses au supermarché, et dans lequel il n'y a pas de magie) et le monde du "Weird", un monde ultra-magique, où les aristocrates au Sang Bleu dominent, où les Changelins vagabondent et où votre destinée dépend de la force de votre magie. Seuls les "Edgers" peuvent circuler librement de l'un à l'autre. Ce sont souvent des campagnards un peu miséreux, qui n'ont pas toujours une existence légale dans notre monde ("the Broken") mais qui parfois ont des papiers d'identité et vivent parfois de petits boulots dans les villes de la frontière avec "The Edge" comme c'est le cas de notre héroïne.

Rose est une jeune fille élevant seule ses deux jeunes frères, elle travaillant pour le salaire minimum dans une société d'entretien et de nettoyage du Broken. Son père a cédé aux sirènes de l'aventure dans le Weird et n'est jamais revenu, parti à la recherche d'un trésor qu'il n'atteindra jamais. Sa mère est morte après des excès et de erreurs qui ont hâté sa fin. Rose survit avec ses deux frères, elle sait se défendre du monde sauvage dans lequel elle vit (the Edge) grâce à sa magie (extrêmement intense pour un Edger, même si elle est beaucoup plus spécialisée que la magie des gens du Weird) et elle trime et tente de nourrir sa petite famille au jour le jour.

Jusqu'au jour où un beau guerrier super costaud puissant magicien, arrogant et hautain débarque, venu des profondeurs du Weird: Declan, Earl Camarine. C'est un Sang Bleu, élevé depuis des centaines de génération comme un pur-sang de course pour renforcer son pouvoir magique et sa perfection physique par des mariages arrangés. Il a
derrière lui des siècles de sélection et de croisements calculés entre familles de Sang Bleu. Il débarque dans la vie de cette petite famille et s'installe là d'autorité, commençant à courtiser nonchalamment la jeune fille, tout en chassant des monstres qui viennent d'apparaître dans la région et y font des victimes et des dégats. Notre chasseur de monstre soupçonne que les monstres qui hantent la région soient l'oeuvre d'un traître à la couronne venu de son royaume magique (et/ou ne soit un complot magique visant à ravager le royaume) dont il est originaire. Ces monstres/complots/traîtrises tueront vraisemblablement tous les habitants du Egde au passage et par dégâts collatéraux, ce qui fait que Rose et Declan vont avoir à travailler ensemble, en dépit du fait que Rose soit fortement énervée par l'individu en question, tout en étant passablement séduite en même temps.

Declan est un peu trop parfait dans son genre, il est le représentant d'un certain type de fantasme d'homme, trop beau pour être vraiment intéressant: c'est un grand beau légionnaire super-fort, de haute noblesse, avec une magie super puissante, chevaleresque attentionné, possessif, arrogant, très sur de lui, plein de confiance en lui et
plein de maîtrise de lui même, plein de gros muscles, vétéran de combats incroyables, avec un pouvoir magique plus fort que tout le monde, de gros muscles et plein de cerveau. Et en plus c'est un prince, et il est super beau. Je suppose que c'est la contrepartie féminine de certaines fantasmes masculins de fantasy, on se rappellera certaines princesses de fantasy, femmes parfaites, bourrées de charme d'intelligence et de magie (le genre qui se ballade à demi-nue et dont tous les mâles du coin sont amoureux si je caricature un peu)...

Ce roman est le premier d'une série. Il est pas mal du tout et je lirai volontiers la suite, qui était prévue pour la fin de l'année 2010... et que je me procurerai probablement un de ces jours...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellente urban fantasy menée tambour battant, et avec une vraie fin!, 29 septembre 2013
Par 
Lady Lama (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
D'Ilona Andrews je ne connaissais que la série bien connue "Kate Daniels". Une lectrice qui se reconnaîtra m'avait signalé cette série. Je n'ai pas été déçue, j'ai dévoré ce premier tome, excellent (4 je crois existent, chacun basé sur l'histoire d'un personnage, un peu à "Black Dagger Brotherhood").

Dans ce premier tome, nous découvrons l'univers imaginé par le couple Ilona Andrews (un monsieur et une madame se cachent derrière ce pseudonyme). Ce que nous connaissons est appelé "the Broken", où la magie n'existe pas. A la frontière (frontière mystérieuse et connue de très très peu de personnes) se trouve "the Edge", monde semble-t-il assez rustique où la magie existe, sans être systématique ni trop présente. The Edge est un territoire tournant autour de toutes les terres de notre monde, mais généralement peu large. En conséquence (monde méconnu et pas bien grand), peu d'individus l'habitent. C'est un monde assez peu structuré: pas de prison, pas de loi etc. Il faut survivre et s'adapter aux coutumes. Et de l'autre côté de "the Edge" se trouve "the Weird", monde miroir de the Broken mais devenu un monde de fantasy classique avec nobles, magie à gogo, chevaliers et gentes dames. Un nombre très limité de personnes connaît l'existence de ces mondes, et encore moins les visite. C'est physiquement extrêmement douloureux de traverser chaque monde, souvent même mortel. Les habitants nés dans "the Edge" arrivent à circuler, car dotés d'assez de magie pour le climat du Weird, mais pas tant que cela pour ne pas être suffoqués par l'absence de magie chez the Broken.

L'héroïne, Rose Dayton, est née dans the Edge. Elle est orpheline et n'a pour famille que sa grand-mère (107 ans et en pleine forme, on vit vieux là bas si on évite les problèmes) et ses deux petits frères dont elle s'occupe. A 18 ans, elle mène une existence dure: elle est femme de ménage en semaine dans the Broken (un des rares métiers où l'on n'est pas trop regardant sur les papiers d'identité) pour gagner un salaire minable permettant à peine de faire vivre ses deux frères et elle. Et dans the Edge elle est une paria. Trop douée en magie (immensément douée même), elle est vue comme une proie de choix pour devenir la mère de futurs enfants doués de magie. Entre jalousie et convoitise, elle n'a guère d'amis ni de vie sociale. Elle n'a pas non plus de petit ami, devenue extrêmement méfiante après plusieurs tentatives d'enlèvements.

Un jour de nombreux bouleversements arrivent. Des créatures à la magie noire menaçante arrivent dans the Edge, cherchant à dévorer les personnes douées de magie. Dans the Broken, elle va rencontrer un homme mystérieux et séduisant, amateur de comics. Et devant chez elle apparaît l'homme le plus puissant et le plus beau qu'elle ait jamais vu, menaçant de suite les fondements de son existence paisible.

Le roman va permettre de résoudre le mystère des créatures malfaisantes, va narrer une adorable romance autour de personnages très réussis (les enfants tourmentés, Rose, sa grand-mère, ses prétendants...) et dresser l'évolution psychologique de l'héroïne, certes rapide d'un point de vue temporel, mais tout à fait crédible suite à la série d'événements.

C'est un roman que je recommande chaudement à tout amateur de fantasy "féminine" (et ici l'héroïne ne porte pas de cuir... Eurf, le héros si ^^)

Note: j'ai tenté de lire le tome suivant ("Bayou's moon") et j'ai lu les critiques des deux autres tomes. Hélas je vais m'arrêter là dans la série. Tout comme une autre lectrice, le prénom de l'héroïne du deuxième tome a complètement pollué ma lecture (elle s'appelle Cerise! Je voyais des pois verts à chaque mention de son nom!). Et j'ai trouvé que sa personnalité était trop similaire à celle de Rose, du premier tome (elle aussi est responsable de sa famille, doit être farouchement indépendante etc.). De plus, le roman se passe dans un bayou, lieu qui ne m'intéresse ABSOLUMENT PAS (c'est même assez répulsif). Enfin, j'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de nouveauté dans ce tome par rapport au précédent. Les critiques des autres tomes ne m'ont pas donné envie non plus. J'ai beaucoup de livres à lire et peu de temps, donc j'arrête les frais ici.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 De la fantasy comme j'aime !, 14 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the Edge (Poche)
C'est le premier roman du couple Ilona Andrews que je lis.
Et quelle agréable surprise ! <3 Dès le premier chapitre, j'ai été aspirée dans ce monde et à peine la dernière page tournée que je voulais le relire à nouveau.

L'idée des mondes parallèles m'a séduite. Surtout The Edge, l'entre deux-mondes, peuplé de gens qui n'ont leur place ni dans The Weird (le monde magique) ni dans The Broken (notre monde, sans magie).
J'aime le personnage de Rose, dévouée, fière et très attachante. Mention spéciale à ses deux petits frères, aux pouvoirs intéressants et tous deux très présents (et trop mignons !!) tout au long du roman. La magie tient une place importante et est différente de ce que j'ai l'habitude de lire, du coup, ça avait un côté rafraichissant !
Declan est l’archétype même de l'homme (trop) parfait. Je l'ai certes haï au début du roman, mais comme Rose, je suis peu à peu tombée sous son charme. (Tss... je me suis faite avoir !) Certaines de leurs joutes verbales m'ont bien faite rire d'ailleurs !

Chaque tome se concentre sur un couple (avec des clins d’œil sur des persos déjà développés - ce que j'apprécie tout particulièrement), le tome deux suivra donc William, un changeling fort intéressant. J'ai hâte de le lire !
Je conseille ce roman ! Il est bourré de bonnes idées, de personnages attachants et d'un monde original, qui fait rêver. A lire sans modération !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Superbe !, 14 décembre 2013
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the Edge (Format Kindle)
Ça rappelle un peu Kate Daniels. C'est dynamique et marrant. L'idée de départ est bonne et je l'ai lu en très peu de temps. Allez zou, je cherche la suite !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Love it !, 17 janvier 2010
Par 
Anelyne Roig "Morigena" (Montpellier, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : On the Edge (Poche)
I have the other books of Ilona Andrews and I was quite afraid that I would not like as much as them. But, it's a really good book.Rose is quite the same kind of caracther than Kate and their univers are very different. It's very interresting !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

On the Edge
On the Edge de Ilona Andrews
EUR 6,20
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit