undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,9 sur 5 étoiles
40
3,9 sur 5 étoiles
Format: Blu-ray|Modifier
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 19 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 26 avril 2013
Tourné par un réalisateur davantage habitué aux blockbusters de la franchise Marvel(X Men 1 et 2 pour ne pas les nommer) et DC Comics (Superman returns en 2006 c'était encore lui) "Walkyrie" étonne autant qu'il instruit et lève le voile sur une forme d'héroïsme au sein de la Seconde Guerre Mondiale peu montré à l'écran jusqu'alors.

Une fois n'est pas coutume, Tom Cruise y tient le rôle principal qu'il interprète avec une grande retenue et une grande sobriété soutenu par une distribution d'acteurs reconnus (Terence Stamp, Kenneth Branagh) ou aux visages familiers qui tous démontrent à l'écran une grande implication personnelle. Soit un travail d'ensemble de qualité au service d'une intrigue passionnante.

"Walkyrie" est donc un film pédagogique dans le bon sens du terme, rigoureux et mené d'une main de maître, qui parvient à susciter l'intérêt pour ce point d'histoire peu connu grâce à un rythme qui ne faiblit jamais et un suspense omniprésent,même si l'issue est déjà connue.

Cette édition blu ray mérite de figurer parmi l'une des meilleures références sur ce support grâce à une image et un son parfait. RAS tout est parfaitement équilibré. (film visionné en VOST)
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 septembre 2012
Que dire de ce film qui m'a littéralement conquis. En effet, il aborde la préparation, la tentative d'assassinat et les conséquences de cet acte pour le Colonel Stauffenberg et une poignée d'officiers allemands qui ont perpétré l'une des nombreuses tentatives sur la personne d'Adolf Hitler. Ce film s'est inspiré de nombreux faits réels et essaye de se rapprocher au plus près de l'Histoire. Bien sûr, certains diront que Tom Cruise ne colle pas au rôle, qu'il n'est pas à sa place... Perso je pense qu'il s'est très bien investi dans son personnage et je le trouve plutôt crédible en laissant apparaître très clairement la crainte, la terreur qu'inspiraient Hitler et son régime à l'ensemble de son entourage et à l'Allemagne toute entière. De plus ce Bluray est d'une qualité exemplaire et les nombreux bonus lèvent le voile sur un événement historique que trop peu porté à l'écran. En conclusion, je dirai que l'on ne s'ennuie pas une seconde et que la tension est permanente pour le spectateur autant que pour les protagonistes du film. A voir absolument !!
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2016
J'ai adoré ce film qui traite de la tentative de renverser Hitler le 20 juillet 1944.

Tom Cruise est excellent dans ce thriller où on se prend au jeu de l'infiltration, et où l'on retient son souffle jusqu'à la dernière minute.

Bryan Singer signe une magnifique oeuvre d'art...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Si quelques approximations ont été faites sur le plan historique, le film reste passionnant et a le mérite de traiter un pan de la seconde guerre mondial peu envisager au cinéma. Bien entendu, on connaît plus ou moins la fin ou en tous cas l'issue de l'opération Walkyrie, mais le suspens et la tension restent entiers jusqu'au puissant final. Un très bon film. Je me pencherais davantage sur son édition au format blu ray.
Comme souvent, TF1 vidéo fait bien les choses avec un boîtier métallique du plus bel effet. Même si le tout est stocké sur un seul disque, les bonus (4 heures au total)sont intéressants et en HD avec des modules divers sur le film et surtout un très beau documentaire d'1h55 sur la résistance allemande au régime nazi. La fonction BD Live est active. Les encodages audio sont excellents en DTS HDMA en VF comme en VO.
Côté image, ce transfert AVC 1080p frôle la perfection. Si la majorité des scènes tournées en intérieur sous une lumière artificielle ne permettent pas un étalage de profondeur de champ, le transfert est net et limpide, sans défaut et offre un niveau de définition optimal compte tenu des conditions précitées. Le piqué sur les gros plans des visages notamment est formidable. Les contours sont ultra nets parfois même appuyés et l'impression tridimensionnel se fait quelques fois agréablement sentir. Pour tous les plans extérieurs, la définition est réellement au top avec une foule de détails qui surgissent de l'écran. La profondeur de champ est absolument fantastique sur tous les plans larges extérieurs. Du pur bonheur HD. Pratiquement aucun bruit n'est décelable sur les scènes sombres qui sont même très bien gérées. Les couleurs sont en concordance parfaite avec les environnements : chaudes en Afrique, plus naturelles dans les magnifiques forets d'Europe... Pratiquement aucun grain n'est visible bien que la texture argentique soit tout de même heureusement décelable sur plusieurs plans. Il est vraiment difficile de reprocher quelque chose à cet excellent transfert HD qui fait honneur au format blu ray et à ce grand film. Hautement recommandable.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 février 2011
Le colonel Claus von Stauffenberg fut détaché dans la Dixième Division Blindée de l'armée allemande sur le front d'Afrique du Nord, au coeur d'une région désertique de Tunisie. Les combats battent leur plein en cette période de l'année 1943. Les forces alliées gagnent de plus en plus de victoires décisives et Hitler tombe conséquemment en discrédit auprès de nombreux membres de la Wehrmacht. Stauffenberg, quant à lui, semble ne jamais avoir adhéré aux discours et à la politique du Fürher lorsque, sous sa tente, s'accordant de rares moments de pause pour tenir son journal, il écrit : « ...mon devoir d'officier est de sauver des vies humaines » ou encore « Hitler n'est pas que l'ennemi absolu du reste du monde. Il est aussi l'ennemi absolu de l'Allemagne... »

Ainsi occupé par les affaires courantes de l'état-major de sa division dans le contexte ô combien menaçant d'un poste militaire susceptible de subir à tout moment une attaque aérienne, le colonel est victime d'une rafale de mitrailleuses venue du ciel sur les ailes d'un chasseur ennemi.

Plus tard, le 13 mars 1943, l'avion d'Hitler atterrit sur la base aérienne de Snolensk, en Russie, point stratégique du Front de l'Allemagne. Là, plusieurs membres de son état-major envisagent de l'éliminer et, ce faisant, s'entendent pour lui offrir un cadeau piégé au moment de son retour sur Berlin, une caisse de bouteilles de Cointreau, de fait, où ils sont parvenus à dissimuler un explosif. La charge, programmée pour détoner en plein vol, demeure malheureusement sans effet. Le général Henning von Tresckow, à l'origine du projet d'attentat, se voit obligé d'aller récupérer la caisse piégée au Haut Commandement de l'armée à Berlin, malgré les soupçons qui paraissent peser sur sa démarche.

Pendant ce temps, à l'hôpital de Munich, la comtesse Nina von Stauffenberg est au chevet de son époux. Claus von Stauffenberg a été amputé de la main droite et a perdu l'oeil gauche. Pour autant, son projet de renverser le Fürher est toujours plus prégnant. Au terme de son hospitalisation, c'est en écoutant presque par hasard un passage de « La Valkyrie » de Richard Wagner, dans le contexte d'une alerte bombardement, de surcroît, que germe en lui l'idée d'élaborer un complot contre Hitler dont la première étape consisterait à modifier l'opération du même nom que la pièce musicale, autrement dit « l'opération Valkyrie », un secret d'État connu seulement d'une poignée d'initiés, dont Stauffenberg fait partie, qui fonde la prise de pouvoir du dictateur et destiné, entre autres, à contenir tout mouvement antinazi (« En agissant, je deviendrai un traître. Je l'accepte [...] Il faut tuer Hitler. »)

Inspirée d'un fait historique, cette réalisation de Bryan Singer met en évidence les vertus d'un jeune officier de l'armée allemande devenu, à force d'abnégation au service des valeurs de la résistance contre la dictature nazie, une figure emblématique de la libération de son pays, de l'ouverture de ses frontières à une éthique partagée avec les Alliés eu égard notamment au massacre de la population juive. Tom Cruise, par la qualité magistrale de son interprétation, confère du reste à ce personnage du colonel Claus von Stauffenberg l'authenticité et la dimension tragique justifiant son statut de héros, au sens aristotélicien du terme. Enfin, le réalisme de la mise en scène convoque le spectateur à titre de témoin à décharge au regard des actes trop méconnus de cette autre armée des ombres, Outre-Rhin.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 octobre 2015
Bonjour,
Un pan d'histoire peu connu. Magistralement interprété, tous les acteurs sont excellents. Le scénario nous tient en haleine tout le long du film.
A conseiller :)
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 mars 2013
comme dans chaque film ou chaque role que TOM CRUISE interprete un role il joue les séducteur dans chacun de ces film
action comédie etc...
c'est un tres grand acteur américain et quoi que l'on dise sur cet acteur de cinéma
il est toujours au top de ces films
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 octobre 2009
Walkyrie est un film que je pourrais aisément qualifier de "Thriller Politique psychologique". En effet, l'histoire, on la connait dans les grandes lignes à savoir que Hitler a, de multiples fois, échappés à des attentats. Par la suite, que sait-on de ses hommes de la Résistance Allemande où pour la première fois un film de grande envergure leurs rend hommage en particulier au Baron Von Stauffenberg.

S'agissant de notre héros, le Baron Von Stauffenberg, il est de confession catholique, von Stauffenberg est imprégné des traditions libérales, chrétiennes et humanistes. Il fait ses études au lycée de Stuttgart. C'est un élève brillant, il connaît parfaitement la culture antique, l'histoire, la philosophie, la littérature. Une fois devenu soldat, il poursuit une brillante carrière militaire et gravit rapidement les échelons de la hiérarchie. Stauffenberg est opposé à la démocratie égalitaire de masse de type communiste. Il veut retrouver dans l'armée l'esprit aristocratique de service et de sacrifice. Pour lui seule une révolution par les élites (l'armée) peut encore préserver la foichrétienne, l'amour du prochain, le patriotisme. Stauffenberg est élève du 17e régiment de cavalerie de Bamberg, il combat enPologne et en France au début de la Seconde Guerre mondiale. Déçu par le nazisme, il est convaincu, après quelques mois sur le front russe en 1941, de la nécessité absolu de libérer l'Allemagne du régime hitlérien. L'incompétence et l'irresponsabilité de Hitler le plonge dans le désespoir et la colère. C'est à partir de là que l'idée d'éliminer Hitler ne le quitte plus. Le 8 février 1943, Stauffenberg est muté en Afrique et rejoint l'Afrikakorps en tant que chef des opérations militaires. Notre Film commence dans cette campagne de L'Afrikakorps où il sera grièvement blessé le 7 avril 1943 lors de la campagne d'Afrique, il perd l'oeil gauche, la main droite et deux doigts de la main gauche. La force du film est de se positionner et de traiter de l'Opération Walkyrie à travers une pression psychique pour le spectateur.

L'astuce du réalisateur, Bryan Singer, est de nous jouer de nos émotions, elles seront diverses et variées, où la peur et la panique de ses hommes et visible au plus point aussi bien lorsqu'ils en discutent entre eux ou alors quand ils sont au contact de leurs familles. D'ailleurs, c'est dans la relation avec sa famille où l'on peut trouver des éléments de sa conscience Chrétienne par l'amour, la protection et l'inquiétude qu'il montre. Mais cette peur ne dérogera pas à l'intérêt superieur de la Nation car Nos hommes sont des hommes de devoirs, militaire, affrontant l'ennemi de l'intérieur autrement dit dans sa toile d'araignée sans aucun espoir de s'en sortir si ils venaient à rater leur coup. Le spectateur la ressentira de tout son corps et je vous le dis que personnellement, j'étais tapis tout au fond de mon fauteuil m'agrippant aux accoudoirs. Autre point extrêmement intéressant et que le film réussit à réaliser la distinction entre l'armée Allemande, hommes d'honneurs et de valeurs humaines, La Wehrmatch et les milices du régimes politique du National-Socialisme à savoir les SS, SA ou encore Gestapo. On y ressent, d'ailleurs, toute la pression politique de ce genre de milices et ça ne fait que contribuer à la qualité du film qui s'oriente donc sur une pression permanente pour le spectateur. Poids que vivent les organisateurs de l'Opération Walkyrie ce qui permet, accessoirement, d'être dans la même situation de nos protagonistes. On stress, on ressent le poids de la terreur, on n'a peur et s'en est effrayant. Bref, pour moi, Walkyrie a été une ENORME surprise et ce n'est pas pour rien que je lui rends hommage par ce petit commentaire d'autant que historiquement, elle rends hommages à ces grands hommes de l'armée des ombres tout en offrant un autre visage de l'Allemagne de cette époque souvent méconnue et occultés. Chose importante puisque ils ont agis en sachant les conséquences que cela aurait pour leurs familles dont femmes et enfants furent envoyer dans des camps de concentrations.

Durée: 1h50minutes

Aussi, vous voulez en savoir plus sur l'Opération Walkyrie, notamment y lire des témoignages d'hommes d'époques, je ne peux que vous conseillez Opération Walkyrie : Stauffenberg et la véritable histoire de l'attentat contre Hitler Mêlant rigueur historique et enquête journalistique, Jean-Paul Picaper a interrogé les derniers grands témoins de l'événement : Franz Ludwig, fils de Claus von Stauffenberg ; Philipp von Boeselager, décédé en 2008 ; ou encore Heinrich Ewald von Kleist-Schmenzin, dernier vivant des conjurés de l'Opération Walkyrie, et nombre d'enfants de résistants incarcérés et exécutés par Hitler.
1919 commentaires| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 octobre 2009
Je découvre un personnage dont on parle bien peu dans les livres d'Histoire ...... bien TROP peu ...... on ne parle que de l'attentat mais quel film et quels risques ! Un film inoubliable, glacial avec des images et un son à tomber..... à montrer dans toutes les écoles ..... pour la LIBERTE ........ et pour avoir une vision aussi de la rébellion Allemande !
11 commentaire| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Quelle riche idée d'avoir transposé sur grand écran la (courte) vie et la mort de Klaus von Stauffenberg.
Les acteurs sont géniaux et la mise en scène parfaite.

A ne pas manquer : le supplément (reportage) de plus d'une heure sur la résistance allemande au nazisme et les témoignages des aristocrates et de leurs enfants qui ont risqué leur vie pour sauver l'honneur de leur patrie.
22 commentaires| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

22,90 €