undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles
11
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
1
1 étoile
2
Prix:13,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 novembre 2009
L'année dernière était diffusée dans le réseau Presse une collection Romy Schneider où figurait déjà ce DVD. Mais le film (de 3h30) tenait sur un seul DVD et était donc très compressé. Ici, et contrairement aux informations ci-dessus dans la fiche produit, il y a bien deux DVD et le film est divisé (comme au cinéma) en deux parties, chacune occupant un DVD. L'image devrait donc être bien meilleure.
11 commentaire| 26 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2009
Hélas !!
Film magnifique massacré par les deux versions doublées proposées, en français et en italien, toutes les deux ignobles.
Le film est sorti en salle en anglais, la version choisie par Visconti.
J'ai acheté le DVD, je l'ai regardé 10 minutes et je l'ai donné.

Je mets une étoile parce qu'on ne peut pas en mettre zéro..
88 commentaires| 39 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 avril 2014
Très long, près de 4 heures, le film est en deux parties. Si le rythme du début est lent et fait craindre une rechute du guépard car on met en place un univers aristocratique à l'étiquette guindée dans un décor de palais, l'ambiance est vite créée avec un univers aux personnages nombreux et riches, au premier rang desquels Louis II de Bavière, roi qui veut laisser une trace à travers le mécénat artistique et qui se focalise sur Wagner. Ce dernier est dépeint dans le film comme un affreux profiteur dépensier. Louis ne lui refuse rien, aux dépens du Trésor royal durement impacté par ses largesses et plus encore par la construction de somptueux châteaux. Le film relate également ses penchants homosexuels. S'il annonce néanmoins ses fiançailles, il les rompt juste avant le mariage, malgré les conseils du confesseur qui lui dit qu'il doit un héritier au trône et qu'après tout dans la pénombre un corps en vaut bien un autre. Il sombrera dans la folie et la fin du film montre le cheminement difficile vers sa destitution. Une belle et tragique histoire, fort bien mise en scène.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 décembre 2009
J'ai espere ....patiente.....cherche...depuis longtemps la sortie de ce film en dvd...et il est arrive....c'est un film d'une grande beaute...d'une grande poesie....tout y est magnifique ...les acteurs..la musique..l'histoire..les decors..Pour moi le plus beau film de Visconti... Impossible de ne jamais voir ce film..
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 février 2010
A priori, on serait plus retords et critiques qu'autre chose, historiquement, selon le parcours d'un responsable politique, tout héritier de la couronne soit-il, tel que Louis II de Bavière, et ce qu'on nous raconte de sa " folie " de châteaux construits. Mais, Visconti en a décidément autrement. Il nous raconte si bien le parcours d'un type, héritier du pouvoir avant même d'avoir bien compris qui il était lui-même. A peine a-t-il eu le temps de se reconnaître amoureux de l'art plus que du pouvoir, homo plus qu'homme de devoir, torturé entre sa véritable identité et celle qu'on lui impose, qu'on en aurait presque voulu encore, plus d'esthétisme, logique, et d'expansions de sentiments de ceux-là rarement traités aussi superbement. Saga qui vous tient à la gorge d'un bout à l'autre, et cette option du luxe, à priori imaginaire, là, vu la position suprême
du personnage, devenant réalité matérielle, vous entraîne dans ce dilemne, insoluble. Helmutt Berger y est plus que magnifique, et Romy Schneider y est le contraire de Sissi.
0Commentaire| 5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 juin 2010
Pour qui ne connaitrait pas ce film il est indispensable. Certainement le film de Visconti que je prefere et enfin en DVD ce que j'attendais depuis des années. A quand le Bluray ? avec la version allemande bien meilleure que l'italienne ou la francaise.
0Commentaire| 7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 novembre 2009
Enfin en DVD et en français, le chef d'oeuvre de Visconti, des acteurs et des images inoubliables, un monument du cinéma à posséder absolument
0Commentaire| 13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juin 2013
J'aurai aimé qu'on me permette de me débrouiller avec ce film qui a eu une histoire compliquée. Ce n'est probablement p as l'édition que j'ai vu il y a environ 35 ans voire plus. Je crois que l'esprit change d'une édition à l'autre. J'ai trouvé beaucoup de longueur,
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 février 2016
film à voir absolument!!!!!c'est juste super....je dévore le film,et romy et magnifique...comme dab !!! il faut être mordu d'histoire et des acteurs!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 mars 2010
Corrections nessaires à la confusion très dommageable entre deux immenses chefs-d'oeuvre de Luchino VISCONTI,Principe di Mondrone ...

"LUDWIG" porte le titre voulu expréssément par le cinéaste,alors que "le crépuscule des Dieux"("die Götterdämmerung",la quatrième et dernière partie du Ring der Nibelungen,de RICHARD WAGNER est le le titre expréssément et obsitément voulu par L.VISCONTI de ses producteurs Américains qui lui ont préférés le titre plus accrocheur des "DAMNES"...Le même acteur fétiche de L.VISCONTI,qui fut , dans "Ludwig" comme dans "Les Damnés",son amant,Helmut BERGER fait en effet,le trait d union entre les deux films.Mais, le premier,"Ludwig"retrace,de façon grandiose la pathétique déchéance du roi Louis De Bavière ,les"DAMNES"relatent de façon non moins géniale,la décadance et les compromissions d une grande famille industrielle de la Ruhre avec le nazisme montant,dans les années '30, au sein de laquelle H.BERGER incarne un fils esthète,pervers,incestueux,qui symbolise la chute de ces grandes dynasties industrielles allemandes de la fin du XIX siècle.Donc ne confondez pas "Ludwig" et "les damnés"!...
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €