Commentaires en ligne


16 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Marielle et Rochefort au sommet de leur art
A force de voir et revoir les extraits de ce film injustement oublié sur Youtube, j'ai fini par l'acheter pour pouvoir voir l'ensemble et je ne suis pas déçu.

Un film cru, très osé, spécialement pour l'époque, mais qui est un régal de drôlerie. Avec des super pointures : Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort,...
Publié il y a 8 mois par Jérôme Vigliano

versus
11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'originalité pour principale qualité
Brusquement pris de misogynie aiguë, un gynécologue (Jean-Pierre Marielle) plante là sa patiente, quitte son cabinet sans dire un mot et s'exile à la campagne, accompagné d'un inconnu compatissant (Jean Rochefort), croisé dans la rue. Le rejet que tous deux éprouvent vis-à-vis des femmes s'avérant partagé par...
Publié le 31 août 2009 par Ouhman


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

11 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 L'originalité pour principale qualité, 31 août 2009
Par 
Ouhman (Paris 18) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Brusquement pris de misogynie aiguë, un gynécologue (Jean-Pierre Marielle) plante là sa patiente, quitte son cabinet sans dire un mot et s'exile à la campagne, accompagné d'un inconnu compatissant (Jean Rochefort), croisé dans la rue. Le rejet que tous deux éprouvent vis-à-vis des femmes s'avérant partagé par une majorité d'hommes, ils initient une révolte que leurs compagnes d'hier entreprendront vite d'écraser.

Même sans être un grand fan de Bertrand Blier, on est bien forcé de reconnaître que, à l'instar d'un Lelouch ou d'un Mocky, cet homme réalise des films ayant de la personnalité. On ne peut dès lors que se réjouir de la sortie en DVD de celui-ci, réalisé en 1976, entre Les Valseuses et Préparez vos mouchoirs. L'ode à l'amitié virile du début glisse doucement vers le film d'anticipation, lorsque des femmes armées dominent les hommes par la force, et l'ensemble s'acheve sur une scène inoubliable dans laquelle se disputent science-fiction, message existentiel et kitsch absolu. Généralement considéré comme misogyne, Calmos contient un message plus nuancé qu'on ne croit, puisque les manières de soudards adoptées par les femmes accusent clairement le machisme de nos sociétés. Dommage que ce message féministe soit moins réussi que le reste, car du coup ce n'est pas celui qu'on retient !

Amusé, comme la plupart des spectateurs masculins, par les premières minutes du film, je déplore un essoufflement assez rapide : en effet, après une demi-heure de tirades louant la bonne chère contre la mauvaise chair, alors que le virage vers la SF s'amorce, l'ennui a déjà pointé et il faut se montrer persévérant pour mériter le dénouement, moment mémorable il est vrai. Disons que l'ensemble forme un film étrange, pour adultes, à conseiller un soir où l'on ne sait pas ce qu'on a envie de regarder.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Marielle et Rochefort au sommet de leur art, 18 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
A force de voir et revoir les extraits de ce film injustement oublié sur Youtube, j'ai fini par l'acheter pour pouvoir voir l'ensemble et je ne suis pas déçu.

Un film cru, très osé, spécialement pour l'époque, mais qui est un régal de drôlerie. Avec des super pointures : Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort, Bernard blier, Claude Piéplu et tous les autres, nombreux seconds rôles totalement immergés dans le délire de Bertrand Blier.

Quelques savoureuses références aux Tontons flingueurs : Pierre Bertin (le père d'Antoine dans les Tontons), jouant ici un chanoine bon vivant aux mêmes intonations drôlatiques, quelques scènes de bouffe et de beuverie aux répliques cultes tout à fait dans l'esprit de la fameuse scène de la cuisine et le fameux "Ca, d'la grive, y en a, c'est sûr", asséné par Rochefort lors d'une scène de repas pantagruélique concocté par Blier, truculent curé de village.

Le clou du film restant pour moi la scène de bouffe totale entre Rochefort, déprimé, et Marielle, déprimé aussi, mettant le réveil à Minuit pour bénéficier d'un deuxième "premier sommeil". Cette scène est un modèle de finesse, d'intelligence, de drôlerie et de talent de comédie.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bertrand Blier, 2 avril 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
En plein mouvement féministe Paul et Albert décident purement et simplement d'abandonner femmes et enfants.Alors que la gentes féminine appelle à un désir de reconnaissance et d'égalité, les deux hommes eux ne demandent rien d'autre que de vivre selon leurs envies.Paul tout d'abord, Gynécologue, n'en peut plus de voir s'allonger sur le siège dédié aux consultations, les femmes dénudées, jambes écartées, attendant qu'il vienne les exciter à l'aide de ses doigts gantés...Alors que l'une d'entre elles attends patiemment, allongée les cuisses ouvertes tout en se grattant le vagin, Paul, assis derrière son bureau, se prépare un gargantuesque sandwich.Alors qu'il s'apprête à l'engouffrer, il tombe nez à nez avec cette vision peu ragoûtante d'un sexe usé par les années et qui semble l'inviter à l'ausculter d'un oeil mort.Laissant tomber blouse blanche et patiente, il s'échappe du cabinet pour retrouver l'air de la ville, respirant un bon coup alors qu'il se retrouve enfin sur le bitume.Maintenant qu'il vient de réussir à fuir ses responsabilités, voilà qu'une femme s'approche de lui pour lui demander un service.Il se fera bien sûr un devoir de l'envoyer chier avant de croiser la route d'Albert...

Albert lui-même a fuit ses responsabilités.Sa femme fait déjà partie du passé mais il en a tout de même gardé un souvenir de valeur pécuniaire : Une forte somme d'argent.Lui et Paul, tergiversent sur leur condition d'hommes et décident très rapidement d'aller se réfugier à la campagne loin de toute civilisation et surtout loin des femmes afin de vivre enfin pour eux seul le genre d'activités propres aux hommes.

Manger, encore et encore.Et dans des proportions hallucinantes, comme une cure de jouvence que Paul se fera un devoir de faire suivre à un Albert pas tout à fait encore sevré de sa femme.Les repas ressemblent très vite à du gavage d'autant plus que la nourriture y est riche, très riche même.On se fiche d'attraper cholestérol et diabète à l'image des héros de "la grande bouffe" tant qu'on reste entre hommes et que l'entité féminine ne vient causer aucun désordre dans la vie paisible de nos deux hommes.Le pire, c'est que ça commence à se savoir et que derrière eux se rallient des dizaines, des centaines de leurs congénères qui fuient dans les campagnes tels les juifs de 39-45, les nazi(e)s en porte-jarretelles.

L'armée finit toutefois par venir prêter main forte aux femmes en chaleur qui n'ont jamais autant regretté l'absence de leurs conjoints (maris et (ou) amants).Une armée (re)composée exclusivement par un "beau" sexe agressif et surentraîné.L'homme a de quoi se faire du soucis d'autant plus que depuis quelques temps il semble s'être ramolli.Une solution de repli tout à fait inattendue va le voir se réfugier à l'abri d'une "grotte-vagin" aux proportions inimaginables, comme un retour dans le ventre maternel...

Film à mille lieues des conventions,"Calmos" ressemble au film d'un homme misogyne décidé à régler une bonne fois pour toute son compte à celle qui partage son existence depuis la nuit des temps.Halluciné, surréaliste, misogyne, guerrier, orgiaque, "calmos" l'est.Le film démarre de façon plutôt classique pour devenir au fur à mesure un délire presque totalement incontrôlé.Comique, dramatique, musical "calmos" l'est aussi.Les dialogues eux sont simplement irrésistibles comme à chaque fois chez Blier même si vers la moitié du film l'ennui s'installe.Mais même involontaire, ce petit passage à vide nous prépare à l'incroyable guerre que prépare la gentes féminine pour reconquérir l'homme.Certaines scènes ne peuvent avoir été pensées que sous certaines drogues telle celle ou les deux personnages principaux (interprétés par les géniaux Marielle et Rochefort) servent de cobayes sexuels à des myriades de femmes en manque de sexe qui les unes après les autres vont s'empaler sur ceux en perpétuelle érection des deux hommes.La fin elle même fait figure d'e classique puisque pour échapper de manière définitive à leurs chasseresses Paul et Albert ne trouvent rien de mieux que d'escalader une falaise pour enfin se réfugier dans une grotte que l'on reconnaîtra sans mal comme étant un immense vagin...

Un film dont le sujet fera peut-être encore malgré les années grincer les dents de certaines mais qui il faut l'avouer, avec ses dialogues incisifs et son interprétation magistrale sera un véritable moment de détente, jouissif et drolatique à vivre seul.................ou accompagné de sa moitié.....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Du Blier mal perçu !, 9 juillet 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Pour situer le film, on doit d'abord évoquer le fait que Bertrand Blier traite toujours les sujets avec excès et avec une tendance provocatrice à l'extrême. Il est à mon sens un brin Felinien mais dans un esprit graveleux auquel il tient beaucoup ,comme pour exorciser une forme d'hypocrisie collective qui consisterait à occulter la perversité de notre société contemporaine qui se cache derrière le " politiquement correct " et pour dénoncer une morale qui en est réduite à un folklore pathétiquement risible face à la réalité ! Ce film en est un exemple frappant ! Il faut évoquer également que ce film fut un pied de nez aux élans extrémistes de certains mouvements féministes qui venaient de naitre moins de 10 ans auparavant. Le film trace un portrait de l'époque, ou il faut dire que beaucoup d'hommes ( surtout les quadragénaires ) étaient désemparés et ne comprenaient pas cette révolution féminine qui s'exprimait, et surtout prônait le fait qu'à travers la contraception, les femmes pouvaient enfin décider de se libérer sexuellement et surtout à l'égal de l'homme ! Je crois qu'à travers cette fiction, Bertrand Blier a voulu exprimer le désarroi des hommes qui voyaient les femmes singer le comportement de la gente masculine à beaucoup d'égards. le cliché provocateur qui à mon sens est le plus exploité dans ce film, c'est celui qui tend à dénoncer la perte de féminité de certaines femmes , pour adopter un comportement machiste , parce que les femmes qui étaient des mères, des sœurs, des filles ,pouvaient dès lors employer un langage incongru, grivois et très masculin en employant des mots comme : " putain, con, fais chier , tu m'emmerde !
La féminité au sens large du terme qui se caractérisait jusqu'alors par la douceur , la délicatesse, et le caractère posé de la femme , s'évaporait peu à peu en s'accompagnant d'une mode vestimentaire quelque peu masculine ! Les femmes s 'habillaient en jeans et en baskets, les hommes voyaient s'éteindre la symbolique du raffinement féminin au point de penser légitimement qu'elles n'avaient pas besoin de cela pour se frayer un chemin sur le terrain des égalités.
Dans cette comédie, Bertrand Blier dépeint cyniquement une société ou les hommes fuient les femmes, rejettent cet élan de sexualité féminine qui leur fait peur et qui bouleverse l'ordre des choses établies. Une seule chose les interpelle : Le calme ( d'ou le titre du film Calmos) , la sérénité, les bonnes choses de la vie, la nature la bonne bouffe et la paix ! Une sorte de plaidoyer aux " copains d'abord " de Brassens, qui traduirait le fait qu'entre mecs il n'y a pas d'embrouilles ! Bref un film très misogyne et très cru ou les femmes se lâchent au point de se comporter comme des mecs, comme de vulgaires blaireaux bien lourds ! C'est aussi une manière de nous dire, et si les femmes se comportaient réellement comme nous, comme certains machos ? Cet aspect des choses ne fut pas envisagé par les critiques de l'époque qui ne voyaient en ce film que le coté grivois et gratuitement graveleux du réalisateur !
Je crois que malgré l'exagération employée au paroxysme dans ce film, Blier fit en quelque sorte une analyse visionnaire et pathétique des rapports hommes/femmes ! Jean Pierre Marielle, Jean Rochefort, Bernard Blier, Claude Piéplu, Gérard Jugnot ( dans ses débuts ) , Brigitte Fossey ( oui vous avez bien lu )et une pléiade d'acteurs ,se lâchent sans commune mesure, dans les délires d'un Bertrand Blier très provocateur ! Pour la petite anecdote, Giscard D'estaing aurait quitté la salle au bout d'un quart d'heure lors de la sortie de ce film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 jubilatoire, 2 mars 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Mal accueili à sa sortie, je ne sais pourquoi, le public cette année-là était sans doute "frileux" et " coincé ", je l'ai beaucoup apprécié à l'écran et cela a été un plaisir de le revoir.
Bertrand Blier prétend que c'est son plus mauvais film. Je ne suis pas d'accord. Certains autres films de lui, je ne les nommerai pas ne m'ont pas attiré.
Le défilé d'acteurs de haut niveau est pour beaucoup dans ce plaisir que j'ai eu à le voir: les incomparables Marielle, Rochefort,
Pieplu,Bernard Blier (inénarrable curé) sans parler des dames, très nombreuses et toutes excellentes. Hilarant, surréaliste.
Beaucoup de rire et de bonheur.
Merci Monsieur Blier
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


15 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 hors de l'ordinaire, 8 février 2010
Par 
Béraud (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Quand le film est sorti, suite à l'énorme succès des Valseuses le film a beaucoup déçu. Sa misogynie triomphante passait mal. Avec le recul le film a pris des allure de canular et dégage une saveur d'ironie et un bonheur de dialogue rare. Complètement délirant et très abouti dans sa démesure, on peut se féliciter qu'en France on ait pu produire ce genre de film. Avec tous les fonctionnaire qui décident de la production dans les chaînes de TV et ailleurs, ces temps ont définitivement disparus.
Luc Béraud
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un véritable bréviaire du bon vivant, 26 août 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Une majorité qualifie Calmos de film mineur dans la filmographie de Bertrand Blier. Pourtant le film recèle de nombreuses pépites tant en terme de scènes truculentes (Marielle dégustant du pâté dans son cabinet de gynécologue avec la patiente sur les étriers, la grande bouffe chez Blier en curé de campagne, ...) que de répliques inoubliables ("tiens, bois une Tuborg, ça remet la bouche à neuf", "tu préfères la charlotte ou la Claudine ?", "vous voyez pas qu'il est à deux doigts du break !").
Alors peut-être que ce ne sont pas de bonnes scènes et répliques qui font un grand film mais quand des images et des mots vous accompagnent durant des années et qu'à leur seule évocation une folle envie de rigoler vous prend, on se dit que le film est devenu un compagnon. Et cela est malgré tout assez rare.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 enfin!, 5 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Ravie de pouvoir enfin découvrir ce film...Marielle et Rochefort excellents et puis Blier, Piéplu et les autres! Certes le film part joyeusement en vrille mais on y trouve tout ce que j'aime chez Blier et la vision d'une époque. J'ai adoré et les personnes à qui je l'ai prêté aussi.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 BRIGITTE FOSSEY, 4 novembre 2011
Par 
BAGRATION "MOLTO LENTE" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Brigitte Fossey, talentueuse, belle et nue..La scène où elle s'allonge pour "s'offrir" en disant : "Paul, je suis prête" est hors du commun...d'un torride hallucinant...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 CALMOS pas si calme, 1 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Calmos (DVD)
Inconditionnel de Bertrand Blier et de la plupart des interprètes du film, je ne m'ennuie pas une seconde. Merci à je ne sais pas qui d'avoir enfin édité ce DVD, ça faisait une trentaine d'années que j'attendais. J'ai vu CALMOS au cinéma à sa sortie ( détail amusant et qui prouve l'intelligence de ce film, un bonne moitié des spectateurs a quitté la salle avant la fin), j'y suis retourné le lendemain en emmenant tous mes aînés.
A part Canal qui l'a diffusé en 1984, il serait bon qu'une chaîne gratuite le diffuse maintenant ( peut-être ARTE ) Ce film mérite une nouvelle évaluation par le public d'aujourd'hui et par celui de l'époque qui a un peu vieilli.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Calmos
Calmos de Bertrand Blier (DVD - 2009)
EUR 9,26
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit