undrgrnd Cliquez ici Baby RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

9
4,2 sur 5 étoiles
Star Wars - Episode III : La revanche des Sith [Édition Single]
Prix:21,99 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

7 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
"Star Wars" redevient pleinement adulte avec cet ultime volet de la prélogie. La guerre dure depuis trois ans, et Anakin doit faire face à son destin. Corrompu par Palpatine, habile politicien qui cache un seigneur Sith, le jeune Jedi va totalement sombrer dans le côté obscur de la Force, et sacrifier tout ce qu'il aime sans le savoir.
Voilà pour le scénario. Si brièvement résumé, il n'est pas tès engageant, mais Lucas parvient -enfin - à créer un film un tant soi peu dense. Après un début nous plongeant dans la plus grosse bataille spatiale de la saga (et c'est bien dommage, elle est très mal exploitée), nous découvrant le nouveau vilain de la prélogie : Grievous, un être bio-mécanique vindicatif, mais trouillard. Ce méchant au look excellent est assez marquant, mais son développement est un peu fluet. C'est l'un des points faibles du film, auquel il manque une bonne demie-heure pour totalement asseoir les enjeux et leurs conséquences. Dans l'édition 2 dvds, vous verrez dans les scènes coupées la création de l'Alliance Rebelle à travers trois scènes. Ce n'est certes pas essentiel, mais ça aurait permis de mieux appréhender les dissenssions entre Anakin et Padmé, lui se trouvant dans l'ombre de Palpatine, mentor manipulateur, elle cherchant la lumière à travers le renouveau démocratique.
La déchéance du jeune Jedi vient petit à petit. Rongé par son ambition, dominé par ses doutes, torturé par son amour qu'il ne peut exposer, Anakin lutte contre lui-même avant de finalement céder aux sirènes du côté obscur en mettant les deux pieds dans le plat! L'attaque du Temple Jedi où il massacre les Novices restera probablement l'une des scènes marquantes de ce film. Et il justifiera ses choix devant Padmé et Anakin sur Mustafar (où il aura préalablement tué tous les leaders séparatistes) avant de devenir Dark Vador dans une reconstitution digne de Frankenstein. Manipulé en permanence par le Chancelier, Anakin devient l'objet d'un pacte Faustien où le diable attend en coulisse le moment propice pour arriver sur le devant de la scène. Palpatine, devenant physiquement Dark Sidious, plonge la République dans l'Empire et s'auto-proclame Empereur afin de stabiliser un monde à la dérive. Il est amusant de voir à quel point Lucas fait dans cette prélogie des politiciens et de la politique un milieu ultra-sournois où les enjeux personnels l'emportent sur les besoins de la majorité!
Le film est baigné dans des effets spéciaux permanents et beaucoup plus visibles car dantesques : que ce soit la bataille d'ouverture, la grande présence de Coruscant, la bataille sur Kashyyyk et l'Ordre 66, le combat sur Mustafar et la poursuite entre Grievous et Kenobi, le film est clairement guerrier, d'où un classement PG-13 aux USA (parents accompagnant obligatoirement les enfants de moins de treize ans, une première pour la saga). John Williams compose enfin quelques bribes de musique qui vaillent la peine (l'introduction reprenant avec maestria "The Throne Room", l'Ordre 66) et parvient enfin à davantage captiver l'auditeur en renforçant les images par le son.
Le final du film, entre clarté et ténèbres, est aussi un de ces moments où l'on retrouve un peu de magie de la trilogie originelle : les jumeaux Leia et Luke sont adoptés, et représentent l'espoir, tandis que la mort de Padmé et la déchéance totale d'Anakin, ayant revêtu l'armure de Vador, représentent le sort de la galaxie. Les liens entre les deux trilogies se font plus forts (styles visuels des vaisseaux "usinés", proches des X-Wings et autres Star Destroyers, Yoda sur Dagobah [voir les bonus de l'édition double], le final) et malgré tout, on se dit que le film est loin d'être parfait. Padmé est quasiment inexistante (elle est tout de même la mère des jumeaux et l'une des fondatrices de l'Alliance!), le style narratif est encore balbutiant et tout s'enchaîne presque trop vite. Certains aspects devaient être mieux développés, mais Lucas (de son propre aveu un gros fainéant pour écrire!) n'a pas eu envie de trop se fouler avec son stylo et a donc conçu sa narration autour de scènes à effets spéciaux. On se dit qu'un scénariste comme Lawrence kasdan ou Frank Darabont aurait été bienvenu! Dommage, car ce film aurait pu être l'égal de "L'empire Contre-Attaque"!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 mars 2010
Ultime épisode de la saga Star Wars, la Revanche des Sith se démarque des deux premiers volets de la prélogie Star Wars par son histoire mais aussi par l'atmosphère qui y règne. dès le début du film, on est plongé dans le vif de l'action et on sent très vite les diverges de point de vue entre Anakin et Obi-Wan. une tension qui va monter crescendo au fil de l'histoire se recentrant par moment sur les doutes et les questions que se posent les Jedis mais aussi les personnages. l'Épisode III est très bon film pour ses décors toujours aussi grandiose que se soit dans l'espace ou sur les planètes comme Utapau ou encore Coruscant. on sent très vite la montée du coté obscur et les manigances de Palpatine, chancelier suprême.
outre l'avènement du seigneur Vador, c'est aussi l'avènement de l'Empire et son arme de destruction ultime: l'étoile noire.
un film à voir et à revoir.
Coté bonus, nous avons droits à des scènes supprimées qui permettent de mieux comprendre certains passages de cet épisode III, des reportages sur la conception du film de sa création à la fin et d'autres bonus.
l'image et le son permettent d'apprécier lez film à sa juste valeur.
En définitive, il ne reste plus qu'à attendre une sortie en version HD pour vraiment apprécier cette saga Star Wars pour encore mieux apprécier toute l'intensité de ces films.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 12 mars 2010
J'ai vu ce film en fausse avant-première. A minuit une. Déguisé en Empereur Palpatine.
Si, si. A 40 piges, je me suis baladé à 11 h du soir dans les rues d'une ville de banlieue de rupins franciliens avec une longue robe noire et une capuche qui cachait mon visage.
C'était une époque sombre pour moi également. Sombre comme ce film. Je me débattais pour retrouver le coté clair de la Force que j'avais perdu il y a fort longtemps... Je ne vous dirais pas si j'y suis arrivé, car je me doute que vous vous en fichez, et vous avez bien raison, on n'est pas chez Delarue !!!

J'ai eu l'intense satisfaction de me faire offrir la place avec quelques autres frappadingues attardés et déguisés, et ceci grâce à notre accoutrement. Et juste après, l'encore plus grande joie d'entrer avec mes coreligionnaires avant tout le monde. Je ne pus m'empêcher de saluer d'un petit signe moqueur mais très impérial la foule d'anonymes en tenue du XXIème siècle avant de gravir les marches et me choisir une place d'Empereur : la meilleure, au milieu, à la parfaite distance de l'écran
L'attaque de Coruscant est monstrueuse. Un pied total. L'exemple parfait de la technique au service de la narration. On en prend plein les yeux et les oreilles. Magnifique !!! Et tout ce qui suit ensuite, la libération de ce fieffé hypocrite de Palpatine... Magnifiques scènes d'action au rythme sans faille.
Obi-Wan évanoui... Dommage qu'il soit toujours le toutou d'Anakin...

Les scènes d'actions se succèdent aux scènes intimes ou calmes avec bien plus d'efficacité que dans les deux premiers épisodes.
- Anakin avec Amidala, c'est émouvant, enfin du sentiment, enfin, Lucas arrive à faire passer quelque chose !
- Obi-Wan avec Grievous, combat grandiose !
- Les manipulations de Palpatine sur Anakin, on en a froid dans le dos...
- Le combat entre les Jedi et Palpatine, on comprend que ce type est d'une puissance incroyable !
- Le massacre des jeunes Jedi par Anakin et les Clones, puis l'ordre 66 restent l'un des moments les plus émouvants des Star Wars. C'est la fin d'un monde. La mélancolie, le désespoir qui en ressort... Lucas s'est surpassé. Bravo.
- Le combat entre Yoda et Palpatine. Même Yoda n'arrive pas à découper cette ordure !!!
- la dernière entrevue entre Vador ex-Anakin et Amidala, quelle tristesse...
- Sur Mustafar, la planète en fusion, le combat entre l'ancien maitre et l'ancien disciple devenu traitre... quel gâchis.
- La prise de pouvoir de Palpatine au sénat avec cette phrase terrible "Ainsi s'éteint la liberté. Sous des applaudissements."
- L'accouchement d'Amidala qui accomplit le terrible cauchemar d'Anakin.

J'ai vu ce film deux fois. Il m'a ému de la même manière.
Presque un sans faute, car je reproche toujours à Lucas d'avoir fait d'Obi-Wan le "buddy", le pote d'Anakin, le faire-valoir, le comparse.

Pourtant, ce n'est pas n'importe qui !!! Il a vaincu Dark Maul; Grievous, le tueur de Jedi; puis Anakin, celui qui était l'Elu.
Obi-Wan est l'un des plus grands Jedi: sage, dévoué, modeste mais très puissant.

D'où seulement 4 étoiles...
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
500 PREMIERS RÉVISEURSle 25 novembre 2011
Ce sont les décors que j'ai admiré, même si parfois cela fait jeu vidéo mais c'est richement détaillé et coloré.
Pour ce qui est du film en lui-même, je suis plutôt déçu. La façon dont Anakin devient le méchant Dark Vador, même si elle est longuement préparée, ne me convainc pas. Beaucoup de superficialité et c'est bien dommage.
J'avais pourtant été étonné en bien par les deux précédents épisodes. Celui-ci me laisse sur ma faim. Il sert de transition à la trilogie (avec H. Ford) sans apporter de grandes surprises. Complète uniquement la saga.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 6 novembre 2011
Vous aimez le Cosmos, les effets spéciaux, les combats et les héros, vous avez ici tous les ingrédients d'un spectacle passionnant. Ne pas projeter devant des esprits étriqués ! Absolutely fabulous ! Une leçon à tirer : ne pas croire tout ce qu'on vous dit, ça peut finir très mal ....
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 5 avril 2013
super cadeau fait à mon fils qui est très heureux de pouvoir regarder ses films préférés. Bonne qualité d'image et son
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 septembre 2013
quand on est fana de la double trilogie comment trouver un défaut à ce film.
a acheter les yeux fermés
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 février 2010
Ce dernier volet de la nouvelle trilogie est bien plus intéressant que les 2 précédents car on y retrouve une atmosphère sombre du côté obscur qu'on avait pu ressentir lors de la toute première trilogie (qui se situe en fait après la nouvelle trilogie... tu vois ce que je veux dire ?! lol)
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 4 novembre 2009
J'avais acheté ce DVD le jour de sa sortie, mais j'étais en Argentine et n'ai pas pensé qu'il serait "incompatible" en Europe. Maintenant je peux le regarder tranquilement ... Ce n'est pas le meilleur de la série, mais nécessaire pour la completer. Dommage que les épisodes 7, 8 et 9 aient été sucrés.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Star Wars - La Prélogie [Édition Simple]
Star Wars - La Prélogie [Édition Simple] de Liam Neeson (DVD - 2013)
EUR 23,99