undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles44
4,4 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 28 mai 2013
Énorme progression par rapport au pataud et même parfois ennuyeux épisode IV. Dû à des dialogues non maîtrisés, la réalisation de Georges Lucas, la nécessité de mettre en place un univers? Ne soyons sûrs de rien. Quoiqu'il en soit ce deuxième épisode est bien plus réussi.

La réalisation me paraît bien plus fluide et agréable à regarder. Par exemple les vols des vaisseaux rebelles au ras le sol filmés depuis la cabine de pilotage sont superbes, grand écran conseillé. Encore une fois je ne peux pas vraiment avancer d'argument, c'est un ressenti. La narration est mieux maîtrisée et plus rythmée.

Déjà pas mauvais dans le IV malgré quelques effets carton pâte au niveau des décors, les effets spéciaux font encore un bon en avant. Les décors sont plus que crédibles, les effets spéciaux spaciaux épicés - traduction de "epic" pour les non anglophones (à prononcer de plus en plus vite) impressionnent pour de bon.

Les dialogues sont 'achement plus intelligents, même quand il s'agit de la force. Autant Ken Obi était soporifique et un poil ridicule dans l'épisode d'avant, autant le magnifique Yoda gremlin est juste fascinant. Surtout il n'est pas tout numérique comme dans les derniers épisodes. Nan il est bien réel et palpable! Ca se ressent énormément, ça donne beaucoup plus de charme!

Le scénario quant à lui n'est pas vraiment original mais il y a un je ne sais quoi épique qui m'a scotché à mon écran pendant deux heures. Le tout est bien emmené par une bande son composée de compositions (oups, une répétition) tout bonnement énormes qui contribue beaucoup au côté épique et colle bien à l'ambiance fort moins joyeuse que dans l'épisode précédent.

L'entraînement dans l'espèce de marécage géant qu'est Dagoba est peut-être le point fort du film. L'endroit paraît véritablement réel. Et question réalisme il faut dire un mot de la cité dans les nuages, les quelques images larges qu'on nous montre sont bluffantes.

Ah, et le combat au sabrolaser est infiniment meilleur que le précédent. On enrobe le tout avec une romance clichée qui marche à tout les coups et le tour est joué!
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 août 2006
"L'Empire" est le seul des trois films à ne pas avoir été trop "charcuté" (quoique) pour l'édition spéciale. Certains décors revus, une scène en plus avec la navette de Vador, le Wampa en plan large... Pourtant, c'est un plaisir de se dire que l'on pourra enfin revoir le film tel que nous l'avons découvert dans les années 80. Avec le recul, c'est peut-être le meilleur des trois, et "La revanche des Siths" s'en rapproche dans l'esprit et dans la noirceur. Bien entendu, les esprits chagrins vont pouvoir encore se plaindre du coup marketing. Ils auront raison. Pourtant, il faut reconnaître que de trés nombreux fans attendaient cette réédition. Après tout, Lucas a déja fait le coup au moins cinq fois avant cette édition DVD, avec les coffrets collectors, les coffrets "super-collectors", les éditions "définitives" THX, les laserdiscs, les éditions spéciales, etc... La question se pose, aujourd'hui : que restera-t-il à faire après ? Peut-être une version d'origine avec de vrais bonus, un vrai making-of, les archives ne manquent pas! Il y a de quoi remplir deux ou trois DVD... Encore de l'argent à dépenser.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2010
En 1980, j'ai 15 ans. Autant dire plus aucun rapport avec le môme 3 plus tôt qui a découvert, émerveillé, le 1er Star Wars (je répète et j'enfonce le clou avec un bulldozer, épisode IV = 1er Star Wars, na !).
Probablement conscient de ses limites de réalisateur, ou trop occupé avec son business qui se développe en mode hyper-espace, George délègue la réalisation à Irvin Kershner. Ce gars avait fait un thriller très intéressant "les yeux de Laura Mars" (à redécouvrir), et plus tard, il fera "Jamais plus jamais", l'ultime James Bond avec Sean Connery, jouissif au possible.
Excellent choix que celui de ce gars, pas connu mais très pro.

Dès le premier plan, copie version XXL de celui de l'épisode précédent, la magie est là. A nouveau la magie ou plutôt le pouvoir Jedi qui opère. La Force était en nous. Et nous n'étions pas prêts de la perdre.
Nous étions des ados pas toujours boutonneux (zut aux clichés), les personnages avaient muri, nous aussi... enfin, un peu... L'histoire s'épaississait un brin, bien !
On continuait à explorer un univers qui nous surprenait quasiment à chaque plan. On découvrait Yoda, celui que l'on aurait aimé tous avoir comme prof ou mentor.

Coup de maitre, Lucas, gardait son public. Mieux, il le renforçait et en faisait désormais des légions de fans fidèles entièrement dévoués à des valeurs simples que les adultes essayaient en vain de nous inculquer.
Une marionnette verdâtre réussissait bien mieux que tous les profs : vieux croutons ou post-soixante-huitards nostalgiques.

Ce film est souvent considéré comme le meilleur de cette trilogie, car il est plus enlevé que le 1er et ne souffre pas des défauts du dernier.
Ce n'est pas un hasard, il y a un juste équilibre entre :
- action avec la bataille de Hoth, grandiose ouverture. Même maintenant avec les effets numériques machin-bidules, cette longue scène a une patate pas possible ! ... hé oui, c'est ça aussi la réalisation, savoir monter des plans, et faire avec ce que l'on a.
- humour, les altercations entre Solo et C3PO, toujours poilantes.
- émotion, "Je suis un gentil vaurien", ... rien que pour ce baiser, j'ai envié Harrison Ford pendant des années...
- réflexion, toutes les séquences avec Yoda sont des pauses captivantes
- tragédie, "Luke, je suis ton père"... quelle terrible phrase...

Cette série B, comme le disent leurs détracteurs (dont mon vieux père) est en fait d'une richesse incroyable. C'est bien la preuve que l'on peut faire un film commercial, pour les jeunes, mais bien écrit et tout sauf stupide.

A 45 piges, j'en reste fan.

Et toujours 4 étoiles au lieu de 5 car Lucas se moque des fans avec ses éditions DVD de #### !!!
11 commentaire|8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2009
L'épisode V est le plus abouti des VI.
Que ce soit l'histoire et les périples qui ici semblent pour chacun des protagonistes, initiatiques, l' Empire Contre Attaque avait à l'époque monté de deux crans en qualité et dramaturgie. Les effets spéciaux servaient complètement le récit sans être autres chose que des outils.
Revoir désormais ce film aujourd'hui c'est comme regarder un grand classique du space opera. Dans son genre, il reste inégalé.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 avril 2016
Je disposais déjà du coffret intégrale en Blu-ray, j'ai repris ce disque pour le steelbook. Concernant le film c'est certainement le meilleur de la trilogie originale, voire de la série. Le Blu-ray proposé est la version de 1997, quand pour les 20 ans de la saga les films avaient été redistribués en salles sous l'appellation "édition spéciale", plusieurs petites scènes rajoutées par rapport à la version de 1980 ainsi que les F.X retravaillés....bref c'est un vrai bonheur pour les grands écrans et les home cinéma
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 4 janvier 2016
Cette épisode de STAR WARS reste 30 ans après sa sortie un chef œuvre de narration et envergure, de mythologie emprunter a joseph Campbell grand philosophe qui inspira également JRR Tolkien pour trilogie du seigneur des anneaux. Ce film reste un monument du cinéma avec un créscendo jusqu a la révélation finale et le combat pére fils opposition du bien et du mal, un film qui reste a ce jour le plus abouti de la saga.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2014
C'est le cinq mais en vrai le deux enfin je me comprends ou pas, un classique du genre pour petits et grands.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2010
Seule possibilité de revoir les films tel qu'ils étaient à leurs sorties en salle, j'ose espérer qu'un jour un master numérique digne de se nom sera disponible pour cette saga dans son format cinéma d'origine.
Le faite que ces coffrets DVD relèguent la version cinéma en vulgaire bonus ne présage rien de bon en terme de conservation pour l'avenir,c'est très regrettable voir décevant.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2010
Alors que je trouvais il y a quelques années encore que cet épisode V était côté plaisir un peu en-dessous des IV et VI - probablement parce qu'il ne se termine pas par une grosse bataille et qu'il laisse au contraire plein de fils ouverts - en le revoyant à nouveau aujourd'hui il me marque par son rythme très bien géré et l'intensité de ce que nous fait vivre l'intrigue.

Rythme très bien géré, parce que à l'inverse de l'épisode IV on n'a quasiment aucun temps mort qui nous laisserait le temps de nous ennuyer. Non pas que ça défouraille tout le temps dans tous les sens, mais d'un bout à l'autre il y a un sens de l'urgence, urgence qui est contrainte par les évènements : il faut évacuer la base rebelle avant l'arrivée des troupes de l'Empire, il faut passer en hyperespace mais à trois reprises le Faucon Millenium n'y parvient pas, Luke doit suivre l'entraînement des Jedi mais doit aussi aller sauver ses amis...

Intensité, parce que de nombreuses scènes traitent du coeur des relations dans la série Star Wars : au-delà du "Je suis ton père" de Dark Vador à Luke, le jeu amoureux entre Leia et Han est excellent, le double-jeu de Lando est fin et bien amené, et surtout les enseignements de Yoda sont plein de la sagesse des Jedi - sagesse puisée pèle-mêle dans différentes religions et philosophies de notre galaxie à nous. A moins que ce ne soit du mode de vie et de pensée Jedi que sont tirées nos religions et philosophies ?

Tout quasiment dans ce film est excellent - même si bien entendu il ne vaut que par la place qu'il tient dans l'ensemble de l'hexalogie Star Wars. Ce qui veut dire aussi que finalement, en mettant 5 étoiles, je note aussi un peu le reste de la série.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 décembre 2015
C'est celui qui manquait à ma collection. Livré rapidement. Pas encore visionné. La seule chose qui soit dommage mais pas importante et peu visible sur la photo, c'est l''écriture argent alors que les miens sont dorés (sur la tranche et la couverture)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus