Commentaires en ligne 


51 évaluations
5 étoiles:
 (41)
4 étoiles:
 (7)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une vraie qualité Blu-ray !
Énorme effort de mise en qualité Blu-Ray effectuée pour résultat excellent !
Seuls (petits) bémol :
- certains plans, très peu nombreux", n'ont sans doute pas pu être mis en qualité Blu-Ray ou oubliés, mais cela ne concerne que des plans de très courtes durées et n’entachent donc pas la...
Publié il y a 8 mois par Brouzouf

versus
3.0 étoiles sur 5 Très belles séries pour les nostagiques
Très belles séries pour ceux qui aiment cette anciennes séries télévisées. On y retrouve le meilleur. Beaucoup de suspens et toujours de l'émotion
Publié il y a 16 jours par Navarro Ponz


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Une vraie qualité Blu-ray !, 15 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (Blu-ray)
Énorme effort de mise en qualité Blu-Ray effectuée pour résultat excellent !
Seuls (petits) bémol :
- certains plans, très peu nombreux", n'ont sans doute pas pu être mis en qualité Blu-Ray ou oubliés, mais cela ne concerne que des plans de très courtes durées et n’entachent donc pas la qualité excellente de manière générale.
- pour ceux qui ne regardent que la version française, des épisodes (3, je crois) ont été redoublés : effet de "cabine" en décalage avec les scènes et une voix différente pour l’acteur principal. Cela peut paraître si dérangeant, que le passage à la VO sous-titrée, si besoin, semble préférable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


40 internautes sur 46 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Comment ne pas perdre son identité et sa liberté ?, 16 juin 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Pour l'essentiel, j'adresse cette critique à ceux qui ne sont pas encore pleinement familiarisés avec la série « Le Prisonnier ».
Cette série tv n'est réellement marquée par son époque que par les coiffures des personnages et quelques autres détails, tels que les Austin « Mini-Moke » et détails d'ameublement et accessoires. Le reste est intemporel, d'un intérêt qui est parfaitement d'actualité, et qui le restera encore longtemps : je veux parler du récit et du fond, dont plusieurs lectures sont possibles.

En première lecture, « Le Prisonnier » est une série fantastique intégralement basée sur le mystère, et c'est très réussi, sans aucune fausse note depuis le premier épisode jusqu'au dernier.
La deuxième est infiniment plus intellectuelle et aucunement fantaisiste, et elle justifierait à mon sens l'écriture d'un livre sérieux traitant de sujets tels que la psychologie et plus particulièrement le behaviourisme, la dimension anthropologique du secret tel que perçu dans le monde de l'espionnage, le pouvoir et le despotisme éclairé dans la société contemporaine, ou même, plus prosaïquement, le harcèlement et les manipulations mentales.

Ce qu'il est possible de dire sans gâcher le plaisir de la découverte, c'est que chaque épisode du Prisonnier raconte une tentative de manipulation psychologique que le héros s'efforce de déjouer, sans ne pouvoir échapper au contexte physique qui est « Le Village », dans lequel celles-ci sont tentées. Au long des 18 épisodes du Prisonnier, une guerre des nerfs s'installe entre le héros prisonnier d'un village, et les maîtres de l'endroit. Si vous avez apprécié l'autre série télévisée « Lost », sachez que celle-ci n'est qu'un absurde cafouillage sans fondement ni réflexion plus ou moins basé sur la série « Le Prisonnier ».
Chaque épisode du Prisonnier a un sens précis, et l'ensemble des 18 épisodes a également un sens précis. J'invite ceux qui se sont étonnés du dernier épisode, ou qui n'ont pas su le comprendre car il est vrai qu'il est plus complexe encore que les tous les autres parce qu'il dissimule son sens profond sous un décorum un peu yéyé façon années 70, à bien le regarder à nouveau et à en analyser tout les détails ; ceux-ci sont tout à fait sérieux, et ne réclament en fait qu'une solide culture générale, car tout y est métaphore ou allégorie sur le thème du pouvoir.
Mais gardez à l'esprit que le réalisateur et acteur Patrick McGoohan n'est nullement un homme de fantaisie, ni un opportuniste capable de faire du « remplissage ». Je le répète, tout à un sens précis dans « Le Prisonnier ». A vous de le trouver...
Je me risquerai à dire que tous les psychologues, psychanalystes et psychiatres ne peuvent qu'apprécier « Le Prisonnier », en temps que vadémécum de « tout ce qu'il faut savoir pour ne jamais se faire avoir, ni manipuler, ni influencer, ni corrompre ».

La série « Le Prisonnier », prise dans son ensemble, est le voyage initiatique d'un homme mature exposé à toutes les tentations, lesquelles sont toutes basées sur la crédulité ordinaire et la tromperie. Le moindre faux pas de cet « Ulysse des temps modernes » le mènerait à l'état de serf terrorisé, obéissant et ayant renoncé à son identité (en nom et personnalité) pour un simple numéro, auquel sont réduits tous les autres habitants du Village. On a donné le « numéro 6 » au héro, et le chef du village est le « numéro 2 ». Personne, y compris le « numéro 2 » lui-même, ne semble savoir qui porte le « numéro 1 », vrai chef supposé de ce mystérieux endroit dont presque tous les habitants ignorent même le pays dans lequel il se situe. « Le Prisonnier », en temps qu'oeuvre télévisuelle, peut au passage être considéré comme une critique des excès de la société collectiviste et du pouvoir contemporain, tout comme le sont les magistraux romans « Atlas Shrugged - La Révolte d'Atlas » et « Grandoria » (« Grandoria » est d'ailleurs une version contemporaine et littéraire du « Prisonnier » à bien des égards).

L'excellence de la série « Le Prisonnier » tient pour une large part au talent du metteur en scène, et tout à la fois acteur principal, Patrick McGoohan. Patrick McGoohan était un connaisseur averti du monde des services secret et du pouvoir, et c'est pour cette raison qu'il a pu faire du « Prisonnier » une série qui continue à se fort bien vendre, et à encore fasciner près de 40 ans après avoir été réalisée. En raison de cela, on imagine mal qui pourrait aujourd'hui s'aventurer à tenter d'en faire une réadaptation cinématographique (irréalisable parce que trop riche) ou une nouvelle série télévisée...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Je ne suis pas un prisonnier., 15 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Pour tous ceux de ma génération (J'ai 60 ans),cette série a marqué les esprits.Même si à l' époque ,on l'a regardait sur un
écran noir et blanc.Dès le générique,on était happé.Cela ne ressemblait à rien d'autre de jamais fait auparavant.Du jamais vu.
Etrange et incompréhensible mais pas moins captivante.006,bonjour chez vous,Portmeiron,je suis pas un numéro.,la Lotus.Merci Mr Patrick McGoohan pour cette série mythique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Bienvenue au Village; et bonjour chez vous..., 25 octobre 2013
Par 
Ada Leema (Finistère + Québec) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Chez vous, chez vous... mmm, faut le dire vite: qui peut réellement se sentir chez soi, en se sachant observé, scruté, surveillé, manipulé, voire persécuté, interrogé, dérangé, bousculé, ou encore soupçonné et crucifié?!
Rien n'est fait pour faciliter votre intégration. Au contraire, vous n'êtes qu'un numéro et ceux ou celles qui vous font face sont interchangeables à volonté. Et que dire de ces boules blanches et hurlantes surgissant des fonds marins pour venir se saisir de vous sans aucun ménagement?
Précipitez-vous sur cette formidable intégrale remastérisée qui, si longtemps après sa création, poursuit sa quête et bouleverse autant qu'elle fascine.
Excellentes multiples séances de torture au Village... l'endroit dont on ne s'échappe jamais vivant!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Conte Parabolique à interpréter soi-même, 23 juin 2013
Par 
R. David (france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Coffret intégral de la série culte LE PRISONNIER (The Prisoner, 1967-68) : cette série à la fois très marquée par son époque (les 60s) et très en avance sur son temps. C'est une parabole sur la condition humaine, ce qu'est être libre, les pièges de notre société, ceux de nos semblables, et enfin cette prison où nous vivons et que nous avons créé nous-même (psychologiquement avant tout). Cette série est l'une des rares à mériter le terme de chef-d’œuvre... et comme pour tout chef-d’œuvre, ses détracteurs existent, il n'y a pas de consensus sur cette création : on aime ou pas, on y adhère ou non, on se forge sa propre interprétation ou on maudit P. McGoohan pour avoir terminé sa série "de cette manière là"...
Pour entrer dans cet univers, il ne faut pas être sectaire, étroit d'esprit, mais il faut accepter de sortir des sentiers battus par les séries TV habituelles...
Les DVDs sont de très bonne facture, il y a beaucoup de suppléments et d'inédits, MAIS attention certains BONUS présents sur le 1er coffret (le noir paru vers 2001) ont totalement disparus et c'est bien dommage (Docu avec Alain Carrazé, conversation téléphonique avec McGoohan, quiz avec bonus cachés, etc).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Je ne suis pas un numéro, je suis un homme LIIIIIIIIIIIIIIIIIBRE !, 1 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Tout le monde se rappelle de ce mec vêtu de noir et qui court à perdre haleine sur une plage déserte poursuivi par une énorme boule blanche qui le rattrape et l'engloutit, ou encore de ce jeu d'échecs géant sur une place de village où les pions sont de curieux humains tous habillés en orange avec des capes et des chapeaux ... Sans parler des flonflons de fêtes foraines bizarres, des voitures-vélos à pédales comme on n'en trouve que dans les parcs d'attraction, et puis surtout des habitants de ce village qui n'ont pas de noms mais seulement des numéros ... On se souvient bien entendu tous du célèbre numéro 6 et de son cri récurrent : "Je ne suis pas un numéro, je suis un homme liiiiiiiiiiibre !"

Jamais série plus envoûtante et un brin paranoïaque n'aura été diffusée à la TV. Créée et jouée en 1967 par le charismatique Patrick Mc Goohan de (Destination danger), cette série britannique a drainé dans son sillage des millions de fans à travers le monde, fans toujours extrêmement actifs aujourd'hui pour que jamais cet Ovni unique en son genre ne tombe dans les oubliettes.

L'intrigue est plantée dès le générique (fabuleux générique avec une musique lancinante inoubliable). Un agent des services secrets britanniques très en colère, balance violemment sa démission sur le bureau de ses supérieurs, puis il part dans sa "Lotus Seven" couleur jaune canari, et rentre chez lui. Pendant son sommeil, un homme en noir, envoie un gaz par le trou de la serrure et il se réveille le lendemain toujours dans sa chambre, sauf qu'elle n'est plus située à Londres, mais dans un village étrange genre "Disneyland", dont il ne parviendra pas à s'échapper ...

On lui demande "des informations" (probablement sur les raisons qui l'ont poussé à démissionner et que jamais le spectateur ne connaîtra) contre sa liberté. Informations que bien entendu il ne voudra jamais donner. Il est baptisé N°6 et sa vie va devenir un enfer. Le Chef du village est le N° 2, régulièrement remplacé, et le Prisonnier n'aura jamais de cesse de demander à rencontrer le N° 1 ...

Le dernier épisode donne plus ou moins la clef de l'énigme, mais il a été diversement apprécié, vu qu'il est un brin psychanalytique, sur la musique des Beatles "All You Need is Love" et que chacun peut y trouver la signification qu'il veut.

Série génialissime que je possède déjà en coffret intégral VHS mais que bien évidemment je vais remplacer par ce coffret indispensable (au choix en VO ou en VF et VOST) à tout fan du Prisonnier qui se respecte !

Belle allégorie sur les mondes totalitaires et la rébellion d'hommes jusqu'auboutistes, envers ces mondes, j'engage ceux (mais il ne doit pas en exister beaucoup) qui ne connaitraient pas cette merveille absolue à se la procurer vivement. Même si l'ambiance a certes un peu vieilli, jamais jamais aucune autre série TV n'a à ce jour, dépassé celle ci question mise en scène, intrigue, et interprétation, sachant aussi que pour son plus grand malheur, Patrick McGohaan ne parvint jamais à sortir de ce rôle un peu à l'instar d'Anthony Perkins avec "Norman Bates".

Diamant brut à posséder ABSOLUMENT dans sa vidéothèque !

Acteurs : Patrick McGoohan, Angelo Muscat, Peter Swanwick, George Markstein
Réalisateurs : Patrick McGoohan, David Tomblin, Don Chaffey, Pat Jackson
Producteurs : Le Prisonnier , The Prisoner - Complete Series - 5-DVD Box Set, The Prisoner - Complete Series - 5-DVD Box Set, Le Prisonnier
Format : Import, PAL
Audio : Anglais (Dolby Digital 2.0)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 12 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 A l'origine de bien des séries., 9 septembre 2011
Par 
Aristide France - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
Un agent secret britannique démissionne est est fait aussitôt prisonnier dans un village mystérieux peuplé d'habitants désignés par des numéros, soit eux-mêmes prisonniers, soit eux-mêmes gardiens, (voire les deux à la fois?). Tout le long de cette série de 17 épisodes, le prisonnier n'aura de cesse de déjouer les pièges tendus par les différents n°2, sorte d'autorité temporelle du village sous les ordres apparents d'un obscur n°1, afin qu'il avoue les raisons de sa démission, acte ici institué comme l'essence de l'homme libre. On a de prime abord tous les ressorts d'une honnête série d'espionnage conçue en plein traumatisme totalitaire: le village est hyper sécurisé, l'ambiance est on ne peut plus orwellienne, toute fuite est systématiquement matée par une sphère blanche, terrifiante qui étouffe les fugitifs. Tout est tenté: des techniques scientifiques les plus avant-gardistes aux séances de tortures mentales, mais à chaque fois le prisonnier retourne la situation à son avantage,sans pour autant qu'aucune issue crédible et même plausible se fasse jour. Et c'est ici que la série glisse dans un univers kafkaïen, qu'elle s'élargit à une riche réflexion sur le (non) sens de la vie: le village sous des aspects idylliques et ses habitants toujours gais figurent notre société de consommation douillette qui endort notre vigilance; le comportement du prisonnier qui tout en résistant et prenant progressivement la main ne parvient pas à s'extraire d'un système carcéral - si ce n'est dans l'ultime épisode au prix d'un délire onirique somptueux - signifie parfaitement la difficulté et la douleur paradoxale de lutter contre un système que nous alimentons. Cette série est la parfaite métaphore de toutes nos angoisses, qu'elle soit politique ou philosophique. Last but not least, la réalisation particulièrement soignée, qui emprunte à différents styles cinématographiques, donne des épisodes qui sont de vrais petits bijoux. Un chef d'œuvre de storyrelling auquel bien des séries contemporaines doivent à l'évidence beaucoup.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 GENIAL, 18 mars 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
J'ai adoré revoir cette série vue quand j'étais plus jeune et j'ai adoré, j'ai saisi cette fois ci toute la dimension philosophique de l'auteur. J'ai également beaucoup aimé le côté "déjanté" des scénari. Je recommande vivement de le voir et revoir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le Prisonnier, 24 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
le destinataire de cette intégrale a été super heureux de son cadeau. Ainsi il revit son adolescence ! A chaque fois, qu'il prend un DVD, son regard se remplit de paillettes, il aime...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Collector!!! MAIS !!!....., 19 août 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Prisonnier [Édition Ultime] (DVD)
beaucoup se sont gargarisés à chanter cette série,
pour ma part elle est EXCELLENTE!!!....MAIS!!!....
La fin n'a aucune cohérence avec l'en cours qui LUI est cohérent !!,
on à l'impression qu'il s'agit tout simplement d'une coupure de budget,
c'est tellement dommage...de rester sur sa faim..

Encore le fric démon, c'est très dommageable pour ce qui a été fait
et vu jusqu'à ce DERNIER épisode.
On ne peut même pas imaginer une fin et on n'est même plus sùr
de qui tient le village ni pourquoi car il veut des renseignement inutiles pour lui
qui quitte en "fusée" sans aucun renseignement sans aucune chance de revenir.
Il ne s'agit pas d'une navette!!
Bref:
"Soleil vert", "Orange mécanique", et bien d'autres ont une bien plus grande portée
au sujet des politiciens et autres sectes toxiques,
tandis que là, on ne peut même pas croire à l'implication
d'un gouvernement, ce qui était suggéré tout du long.
EAU de BOUDIN en final: très DOMMAGE.
Ce n'est QUE mon humble avis bien entendu!!
Et je recommande tout de même le visionnage,
Éric
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 26 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Prisonnier [Édition Ultime]
Le Prisonnier [Édition Ultime] de Robert Asher (DVD - 2009)
EUR 31,20
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit