undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles8
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: DVD|Modifier
Prix:19,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Débutant comme un drame social situé dans le Berlin de l'entre-deux guerres, L'œuf du Serpent prend peu à peu des atours kafkaïens... Décrivant minutieusement le climat qui a permis la montée du nazisme, Bergman livre son film le plus déroutant. S'il détonne pas mal du reste de sa filmographie, c'est réellement une œuvre à découvrir. Le final est surprenant et audacieux, comme on n'ose plus le faire aujourd'hui !
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 août 2010
Film effectué en 1977 par le plus grand réalisateur suèdois Ingmar Bergman sur la montée du fascisme allemand en 1923. Excellente mise en scène mais différente de ses autres films il s'agit de mon film préféré de ce grand réalisateur. David Carradine joue le rôle d'Abel Rosenberg juif américain acrobate au chômage à Berlin . L'oeuf du serpent c'est à dire la dévaluation du mark en 1923 entrainera le chômage, l'antisemitisme, le fascisme et ce qui conduira aux atrocités de la 2ème guerre mondiale de 1939-1945.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2011
Nerveux, prenant, ténébreux, pessimiste, "L'oeuf du serpent" réalisé par Ingmar Bergman possède toutes les qualités du cinéma intelligent, distrayant, engagé et dénonciateur. David Carradine effectue dans ce long-métrage l'une de ses meilleures compositions, alternant sobriété, colère, violence et désespoir dans une intrigue se passant dans l'Allemagne des années 1920 soit quelques temps après l'odieux traité de Versailles qui réduisit le peuple allemand à l'état de misère sociale. Le réalisateur suédois organise très bien son long-métrage en exhibant sans tabou tout ce qui implique un état en crise: la prostitution, le travail très mal payé, le racisme, le profit des fortunés qui payent les plus misérables pour des expériences odieuses, l'alcoolisme qui s'empare du personnage principal, lui qui était formé pour effectuer des numéros de trapézistes et qui a perdu tout espoir en voyant son frère mort qui s'est suicidé pour des raisons que l'on connaîtra plus tard. On assiste ainsi à un chaos total qui s'installe parmi les Allemands qui ne peuvent plus payer pour manger correctement et cette déprime qui s'installe partout dans la société crée des phénomènes de violence, on évoque d'ailleurs la tentative de putsch d'Adolf Hitler qui échoua à ce moment-là. Toujours est-il que l'on constate que les juifs sont les premiers visés, harcelés, torturés par la police. Ce film montre que déjà dix ans avant l'arrivée d'Hitler au pouvoir, le nazisme commençait à devenir un mouvement qui prenait de plus en plus d'ampleur. Le film est évidemment très subjectif, il présente les pauvres juifs contre les nazis, thème qui est évidemment devenu très récurrent mais il démontre que la solidarité en temps de crise économique n'existe pas, que l'on laisse mourir les pauvres et que l'on s'acharne sur une communauté mineure, le film est donc extraordinairement moderne. Le film dispose d'un scénario très riche, très dense, très développé, très profond et à aucun moment l'on ne s'ennuie tant la force révoltée de David Carradine donne vie à ce film qui montre la mort partout. Le protagoniste représente l'opposé de la population, lui est indigné, lui est dégoûté, lui refuse de continuer à vivre dans un pays dans le chaos dont il devine que le sang va bientôt couler. Ingmar Bergman filme la misère et la violence avec intelligence et analyse maîtrisée et l'on ne peut que réfléchir après la vision de ce chef-d'oeuvre qui nous interroge sur la réalité de l'humanisme et de la solidarité qui ici ont disparu au profit de la haine et de l'égoïsme.
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2005
A travers cette histoire d'un acrobate juif américain et de son ex-belle soeur dans le contexte du Berlin de la république de Weimar (le film se passe en 1923), Bergman se livre à un hommage à l'expressionisme allemand(tableaux de Otto Dix, clair-obscur) et montre les circonstances ayant permis l'arrivée des nazis au pouvoir(les jeunes auraient voulu venger leurs parents des humiliations dus au traité de Versailles). Comme dans Cabaret de Bob Fosse, il décrit aussi le climat d'hédonisme de cette époque(fréquentation des cabarets, dancings et bordels).
Ce film n'a pas la profondeur des grands Bergman(Persona, Cris et chuchotements) mais il présente un intérêt historique et esthétique indéniable.
0Commentaire|22 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 novembre 2013
j'avais déjà vu ce film il y a très longtemps , j'ai apprécié moyennement et avec le recul je le vois différemment , j'en avais gardé un meilleur souvenir malgré tout les acteurs jouent bien
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2014
Très beau film à découvrir où redécouvrir pour les amateurs de bon cinéma
indispensable dans une vidéothèque je recommande.

Cordialement
Michel
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 novembre 2012
Ce film est le geste le plus significatif et le plus direct, mais non le seul, de Bergman contre l'horreur de l'Histoire, lui qui s'est surtout consacré à la métaphysique (le non-sens tragique et mystérieux de la Création) et au destin du couple (son espérance déçue, le courage et la beauté des femmes, parfois la réconciliation...solitaire, mais digne de ceux qui se sont aimés...il y a longtemps). Qui dit Histoire dit violence, attentat contre la dignité humaine, réalisme et vulgarité de la cruauté des hommes. Il faut voir une fois de plus cette grande œuvre du Maître.

Georges Duquin
Villeneuve-sur-Lot
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 octobre 2011
très bon état. La livraison s'est faie très rapidement. Le Cd était sans rayures. Quel plaisir d'avoir revu ce film. Merci
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

13,78 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)