undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Clark Terry
(14/12/1920 - 21/2/2015)

D'égal à égal, avec le diable de pianiste en face n'est pas une maigre performance, Clark Terry rencontrait Oscar Peterson pour un album qui demeure une des plus belles références des co-leaders de circonstance, diantre ! Album joueur et varie, + One démarre très fort avec une entêtante et entraînante ritournelle, Brotherhood of Man, où les deux compères se renvoient joyeusement la balle sur l'impeccable rythmique de Ray Brown et Ed Thigpen, épatant ! Epatant comme le reste d'une galette qui de d'émotionels blues (Jim, I Want a Little Girl), d'autres nettement plus rythmés et joyeux (Blues for Smedley, Squeaky's Blues et, évidemment le foutraque Incoherent Blues signé Terry), de belles pièces de jazz classique comme Oscar savait si bien les faire (le groovy Roundalay, le caressant They Didn't Believe Me) à de purs exercices de fun (le Mumbles de Terry encore, ou l'homme scat comme un grand, la reprise de Mack the Knife glorieusement troussée), c'est un festival de tous les instants qui s'offre à l'amateur de jazz mélodique et imaginatif, classique mais encore totalement frais. Oscar nous a quitté en 2007, Clark en 2015, ces deux géants jouent encore pour vous, sur cet excellent cru de 1964, ne manquez pas l'aubaine !

1. Brotherhood of Man 3:32
2. Jim 3:01
3. Blues for Smedley 6:56
4. Roundalay 3:55
5. Mumbles 2:01
6. Mack the Knife 5:16
7. They Didn't Believe Me 4:21
8. Squeaky's Blues 3:28
9. I Want a Little Girl 5:10
10. Incoherent Blues 2:42

Clark Terry ' trumpet, flugelhorn, vocal
Oscar Peterson ' piano
Ray Brown ' double bass
Ed Thigpen ' drums
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Voilà un disque qui vient de sortir, quatre inconnus qu'il faut aider. Le pianiste a monté un trio qui a du mal à percer. Ils ont invité un copain trompettiste. Voilà un disque autoproduit enregistré au fond de leur garage. Pour des débutants ils se débrouillent pas mal du tout, ça sonne bien, on dirait un album "Verve" des années 60. Le trompettiste a du souffle et de l'humour. Il manie la sourdine avec aisance, son bugle est velouté et il improvise des blues tout en onomatopées "Incoherent Blues". Le pianiste a un touché prodigieux (Mack the knife). Le contrebassiste et le batteur donnent l'impression de jouer ensemble depuis des années. Cela swingue terrible (Squeaky's blues) et les ballades sont une totale réussite (They didn't believe me).
Je vais vous donner leurs noms. Attendez je cherche. Mince, j'ai mélangé les pochettes.
J'écoutais en fait le trio d'Oscar Peterson (p) avec Ray Brown (cb) et Ed Thigpen(dm) plus Clark Terry (tp) enregistré le 26 février 1964.
Des maitres absolus: on ne commente plus, on écoute.
Bougez pas je le remets!
55 commentaires| 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Il y a des mystères dans la vie que l'on peine à élucider....Qui a tué JFK ? Pourquoi Alvin Lee jouit-il d'une telle renommée ? Et, le plus étrange d'entre tous, pourquoi le plus célèbre disque d'Oscar Peterson est également l'un de ses plus mauvais ??? We Get Request

Mais rien de tel avec celui ci datant de 1964. Cet "Oscar Peterson Trio + One", à savoir Oscar Peterson (p), Ray Brown (b) et Ed Thigpen (d), plus Clark Terry à la trompette et aux "vocaux" (il ne chante pas vraiment...), est une petite merveille de sensualité et de bizarrerie. Je ne l'avais pas sorti depuis longtemps et, contrairement à celui d'hier, celui ci mérite tous les éloges dont peut se montrer digne un excellent disque de jazz, d'autant que la version remasterisée de 2007 ici possède un son tout à fait remarquable, qui faisait sans doute défaut à la précédente version parue en l'an 2000 Oscar Peterson Trio + One - Digipack.

Si vous cherchez à acquérir un disque d'Oscar, ne cherchez plus car vous ne trouverez pas mieux que celui ci !
77 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)