Commentaires en ligne 


177 évaluations
5 étoiles:
 (73)
4 étoiles:
 (33)
3 étoiles:
 (22)
2 étoiles:
 (16)
1 étoiles:
 (33)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Waltz a mis le temps !
Il aura fallu à Christoph Waltz ce rôle d'officier SS pour être reconnu en France.

J'ai une histoire d'amour avec Tarantino plutôt vallonnée: estomaqué par "Reservoir dogs", collé aux néons comme un papillon de nuit par le brillantissime "Pulp Fiction", début d'ennui avec "Jackie Brown" et endormissement pendant "Kill...
Publié le 3 septembre 2010 par Hervé J.

versus
1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Quand Tarentino se perd dans ses propres références
Avec un film qui cherche à multiplier les références au cinéma de genre, Tarentino parvient à la fois à ennuyer (« Inglorious Basterds » est lent et désespérément long) et à défigurer l'Histoire (la Résistance réduite à des vengeances personnelles, des exécutions...
Publié il y a 17 mois par Semper Victor


‹ Précédent | 1 218 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Waltz a mis le temps !, 3 septembre 2010
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (DVD)
Il aura fallu à Christoph Waltz ce rôle d'officier SS pour être reconnu en France.

J'ai une histoire d'amour avec Tarantino plutôt vallonnée: estomaqué par "Reservoir dogs", collé aux néons comme un papillon de nuit par le brillantissime "Pulp Fiction", début d'ennui avec "Jackie Brown" et endormissement pendant "Kill Bill" ! Depuis calme plat et comme l'époque du film m'intéresse tout particulièrement (mon grand-père est tombé d'un mirador) c'est avec une impatience un peu simulée que j'attendais le visionnage de ce film qui a fait, et fera encore, couler beaucoup d'encre.

Premier tableau: au loin, une moto et une voiture arrivent, un homme coupe du bois près d'une petite maison dans la prairie. "Lettre à Elise" de Beethoven couplée à une espagnolade guitaresque, la caméra hoquète, patine, ça sent bon son petit Ennio Leone ou je ne m'y connais pas. Avec un début comme ça, je me dis que ce film ne pourra pas être raté, c'est gagné, je me renfonce dans le fauteuil avec la concentration désinvolte nécéssaire à la dégustation d'un grand cru.

Ce premier chapitre est un film dans le film, un chef-d'oeuvre d'intelligence cinématographique. Cela m'a fait penser aux "Diaboliques" de Clouzot: On sait pertinemment que c'est pour de faux, mais cela fonctionne, on a la trouille quand-même, et c'est là, la marque des grands. Une chose m'a frappée: la ressemblance de Christoph Waltz qui joue l'officier nazi avec notre Salvatore de chanteur belge à moumoute. Mêmes mimiques, même machoire daltonesque, la raie de côté, tout y est, je ne sais pas s'il a été son coach, mais si c'est le cas, il est Fort Adamo ! Christoph Waltz est épatant tout au long du film et il mériterait un prix d'interprètation.

On a reproché à Quentin Tarantino la violence gratuite de ce film: bien que traité sur un ton de tragi-comédie, le film se passe pendant la seconde guerre mondiale qui n'a pas été caractérisée par son ambiance de patronnage, il me semble... La scène des scalps n'est peut-être pas si innocente que cela: est-elle là pour rappeler aux Etats-Unis leurs "déboires" avec les "Peaux rouges" et qu'au niveau des génodécideurs, ils ne sont peut-être pas les derniers?

Bratt Pitt, dans son rôle de crétin des alpes chevronné, est assez jouissif, son accent du Kansas à scalper au couteau, faut l'assumer, pas sûr que n'importe quel acteur aurait accepté ce rôle. Diane Krueger est sublime dans son emploi de traitresse arriviste et toujours aussi belle. Mélanie Laurent n'est pas en reste non plus, voir la scène de la robe rouge (la musique de Bowie, quelle trouvaille). Beaucoup l'on trouvée insipide, mais je pense que c'est juste un peu de jalousie pour la régionale de l'étape...

Ce film est un hommage, une ode au cinéma toutes périodes confondues, les clins d'oeil sont innombrables, la technique est parfaite, les couleurs sublimes, du Grand Art quoi! Je comprends que de nombreuses personnes soient passées à côté du film, mais y faudrait songer à enseigner le second degré à l'école.

Petit reproche chronologique: l'histoire principale est sensée se passer quatre ans après la scène introductive de la traque de la famille juive. Comme chacun sait, les raffles ont commencé en 1942 en France, ce qui nous mêne en 1946 , alors que la guerre était déjà finie...

Mais non,suis-je bête! C'est une fable, c'est juste du très bon cinéma.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Quand Tarentino se perd dans ses propres références, 26 novembre 2012
Par 
Semper Victor "FB" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 10 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (DVD)
Avec un film qui cherche à multiplier les références au cinéma de genre, Tarentino parvient à la fois à ennuyer (« Inglorious Basterds » est lent et désespérément long) et à défigurer l'Histoire (la Résistance réduite à des vengeances personnelles, des exécutions à coup de battes de base ball ou des à des prises de scalps).

Il ne reste pas grand-chose du rythme et des scénarios bien construits de ses plus grands films (au premier rang desquels « Pulp Fiction »), et il ne subsiste ici qu'une sorte d'auto-caricature de Tarentino par lui-même, une sorte de transposition de « Kill Bill » dans le contexte de la Seconde Guerre Mondiale. L'ironie et l'irrévérence qui ont fait le succès de Tarentino sont ici ravalées au rang de la provocation de bas étage. Les dialogues, cette fois, sonnent complètement faux.

Notons enfin une utilisation particulièrement mauvaise des acteurs, la palme allant à une Mélanie Laurent remarquablement médiocre dans son rôle.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Waltz a mis le temps !, 21 juillet 2013
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Il aura fallu ce rôle d'officier SS pour que le talent de l'excellent Christoph Waltz éclate en France.

J'ai une histoire d'amour avec Tarantino plutôt vallonnée: estomaqué par "Reservoir dogs", collé aux néons comme un papillon de nuit par le brillantissime "Pulp Fiction", début d'ennui avec "Jackie Brown" et endormissement pendant "Kill Bill" ! Depuis calme plat et comme l'époque du film m'intéresse tout particulièrement (mon grand-père est tombé d'un mirador) c'est avec une impatience un peu simulée que j'attendais le visionnage de ce film qui a fait, et fera encore, couler beaucoup d'encre.

Premier tableau: au loin, une moto et une voiture arrivent, un homme coupe du bois près d'une petite maison dans la prairie. "Lettre à Elise" de Beethoven couplée à une espagnolade guitaresque, la caméra hoquète, patine, ça sent bon son petit Ennio Leone ou je ne m'y connais pas. Avec un début comme ça, je me dis que ce film ne pourra pas être raté, c'est gagné, je me renfonce dans le fauteuil avec la concentration désinvolte nécéssaire à la dégustation d'un grand cru.

Ce premier chapitre est un film dans le film, un chef-d'oeuvre d'intelligence cinématographique. Cela m'a fait penser aux "Diaboliques" de Clouzot: On sait pertinemment que c'est pour de faux, mais cela fonctionne, on a la trouille quand-même, et c'est là, la marque des grands. Une chose m'a frappée: la ressemblance de Christoph Waltz qui joue l'officier nazi avec notre Salvatore de chanteur belge à moumoute. Mêmes mimiques, même machoire daltonesque, la raie de côté, tout y est, je ne sais pas s'il a été son coach, mais si c'est le cas, il est Fort Adamo ! Christoph Waltz est épatant tout au long du film et il mériterait un prix d'interprètation.

On a reproché à Quentin Tarantino la violence gratuite de ce film: bien que traité sur un ton de tragi-comédie, le film se passe pendant la seconde guerre mondiale qui n'a pas été caractérisée par son ambiance de patronnage, il me semble... La scène des scalps n'est peut-être pas si innocente que cela: est-elle là pour rappeler aux Etats-Unis leurs "déboires" avec les "Peaux rouges" et qu'au niveau des génodécideurs, ils ne sont peut-être pas les derniers?

Bratt Pitt, dans son rôle de crétin des alpes chevronné, est assez jouissif, son accent du Kansas à scalper au couteau, faut l'assumer, pas sûr que n'importe quel acteur aurait accepté ce rôle. Diane Krueger est sublime dans son emploi de traitresse arriviste et toujours aussi belle. Mélanie Laurent n'est pas en reste non plus, voir la scène de la robe rouge (la musique de Bowie, quelle trouvaille). Beaucoup l'on trouvée insipide, mais je pense que c'est juste un peu de jalousie pour la régionale de l'étape...

Ce film est un hommage, une ode au cinéma toutes périodes confondues, les clins d'oeil sont innombrables, la technique est parfaite, les couleurs sublimes, du Grand Art quoi! Je comprends que de nombreuses personnes soient passées à côté du film, mais y faudrait songer à enseigner le second degré à l'école.

Petit reproche chronologique: l'histoire principale est sensée se passer quatre ans après la scène introductive de la traque de la famille juive. Comme chacun sait, les raffles ont commencé en 1942 en France, ce qui nous mêne en 1946 , alors que la guerre était déjà finie...

Mais non,suis-je bête! C'est une fable, c'est juste du très bon cinéma.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Surprenant mais un peu decevant, 2 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds [Blu-ray] (Blu-ray)
Je dois dire que mon coeur balance au sujet de ce film. Il est vrai qu'il traine un peu en longueur et que Mr Tarantino s'est autorisé une vision très personnelle de la seconde guerre mondiale... Mais je dois reconnaitre aussi que les longues phases de dialogues sont finalement assez captivantes. Le colonel SS interprété par Christophe Waltz est vraiment étonnant. Son coté raffiné dissimule un personnage imprévisible et cruel et le jeu d'acteur est remarquable. Diane kruger s'en sort très bien également, reste un brad pitt dans un rôle un peu spécial (scalpeur de nazis) et une Mélanie Laurent surprenante dans son rôle de rescapée juive qui prépare sa revanche.

Bref un film un peu spécial qui manque de rythme mais c'est le style Tarantino. Les scènes de dialogues restent un vrai régal selon moi.

En ce qui concerne le blu-ray: Excellent, dès le premier plan dans la campagne française on se rends compte immédiatement que l'encodage est très bon. De ce coté là y'a rien à redire.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Moralement, ce film est une horreur, 17 avril 2014
Par 
Jacky P. (Versailles, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (DVD)
Dans ce film, on fait comme si à la barbarie nazie on avait opposé une barbarie égale (avec de très bons résultats, d'ailleurs). Cela remet en cause tout le discours autour de la Shoah, qui dit, en gros, que certaines crimes sont humainement inacceptables. Au contraire, le message du film est que l'on est toujours en droit d'être barbare avec les barbares, et que cela donne de bons résultats.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Western en pleine seconde guerre, 15 avril 2014
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds [Blu-ray] (Blu-ray)
Cow boys contre indiens? Non... Juifs contre nazis . Et on réinvente l'histoire via le cinéma façon de s'éloigner des modèles aseptisés et classiques comme '' la liste de Shindler''. Tarantino soulève donc une polémique qui n'a pas bcp plu aux critiques en prenant des libertés avec l'histoire . Il réalise ici un de ses meilleurs films depuis ''Pulp Fiction'' . Complètement maîtrisé ce parti pris de s'amuser avec des événements gravissimes . Ici ce sont les juifs qui font la loi. Rien à dire sur les interprètes tous excellents avec mention spéciale pour Brad Pitt étonnamment bon! Passé outre un bug avec les sous titres si on regarde la VO ( choisir le français 14 car sinon même le scènes en français sont titrées ) et un français en VO curieusement bas si on n'augmente pas le son , le bluray est réussi . La rougeur des scènes est très bien rendue . On peut être troublé voire choqué par le traitement du propos , de mon côté j'ai trouvé ça terrible. On peut tout faire via le cinéma même modifier l'histoire ... Et tout est dit dans la scène de l'incendie . Des vieilles pellicules inflammables permettent de gagner une guerre. Tout est là...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 Que dire ! Du pur Tarantino !, 6 avril 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (boîtier métal) [Blu-ray] (Blu-ray)
Je suis un grand fan de Tarantino et une fois de plus, ce long métrage m'a laissé ébahi ! Sa manière de traiter avec les grands événements de l'histoire de l'humanité est sans égale.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellentissime !!, 11 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds [Blu-ray] (Blu-ray)
Une version plutôt revisitée de l'histoire, mais on s'en moque.
Quel bonheur de découvrir la patte de Tarantino, toujours déjanté, et de découvrir un Christoph Waltz impérial dans son interprétation de ce colonel nazi.
Hormis les américains qui sont doublés en français, chaque acteur interprète un role de sa nationalité et donc de sa langue.
Une touche de réalisme intéressante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 super, 7 janvier 2014
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (DVD)
Quel réalisme quelle durete dans certaines scènes de ce film des personnages remarquablement interprétés et une diversité de talent d'acteurs et actrices super
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 enorme, 10 décembre 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Inglourious Basterds (boîtier métal) [Blu-ray] (Blu-ray)
Ce film est très bon pour ce qui aime Tarantino et les autres, peut être pas le meilleur mais on passe quand même un bon moment,
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 218 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa98e6234)

Ce produit

Inglourious Basterds [Blu-ray]
Inglourious Basterds [Blu-ray] de Quentin Tarantino (Blu-ray - 2010)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 7,60
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit