undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,8 sur 5 étoiles17
3,8 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 19 mars 2010
Ce cycle de Schubert "die schöne Müllerin", est abordé par le ténor avec une maestria digne des grands. Ses personnages sont admirablement campés, tout y est : émotion, tristesse, joie, fougue etc... Ce chanteur de 40 ans nous promet de grands plaisirs. Sans oublier que chaque pochette de disque comporte une iconographie choisie avec un à-propos judicieux. Que du bonheur !
0Commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2010
Dieu sait si j'ai écouté ce cycle chanté par une infinité d'interprètes et non des moindres ! Et voici que je découvre un meunier jeune, fringant, aventureux au début, pas "intellectualisé" comme trop souvent à mon goût, et qui révèle insensiblement sa déception, ses blessures, ses souffrances pour plonger dans le désespoir et le suicide que l'on devine imminent. Je suis épatée par la capacité de Jonas Kaufmann à communiquer immédiatement ses intentions d'interprète, sans chichis, sans prise de tête, mais aussi par la beauté de sa voix, son raffinement musical et son génie de la nuance, sa technique infaillible de grand chanteur. Une version que je recommande à 110% !
0Commentaire|16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
De lied en lied, la voix, l'intelligence, l'expressivité, le coeur de Jonas Kaufmann rendent tous les états d'âme du jeune meunier qui, prenant la route, rencontre sur son chemin Sa Belle Meunière. Nous ressentons tous les sentiments du jeune homme qui passe de l'insouciance à la joie puis au bonheur et à la crainte de le perdre. Nous nous attendrissons nous aussi sur un ruban vert et nous éprouvons de la rage et de la jalousie quand passe le chasseur que la belle inconstante préfère. Le meunier est accablé d'une tristesse si profonde que c'est le ruisseau, dans lequel il se jette par chagrin après qu'elle a choisi ce chasseur de passage, qui lui chante, pour son repos éternel, une berceuse d'une très grande douceur. Jonas Kaufmann ne chante pas le meunier, il EST le meunier. Du très grand art. C'est la première fois que je peux écouter ce cycle d'un bout à l'autre sans sentiment de monotonie.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Cela pourrait sembler un paradoxe, mais voilà un chanteur allemand dont on a parfois l'impression, dans ce cycle, qu'il ne comprend pas ce qu'il dit.

Cela vient de ce que le mot, la phrase, ne sont pas habités de l'intérieur: une diction théâtrale, une projection opératique hors de propos, une lecture presque superficielle de certains passages (je mettrais ma main au feu que certains lieder, sans doute considérés comme "faciles", n'ont pas, ou presque pas, été répétés), et, peut-être plus grave encore, une incapacité à faire évoluer le drame, à raconter l'histoire, pourtant tragique et bouleversante, du jeune apprenti meunier égaré par un amour chimérique: de la première à la dernière note du cycle, le chanteur nous propose un jeune meunier athlétique, charmeur, en pleine forme... bref, totalement à côté du drame.

Pourtant Kaufmann, avec son expérience de la scène, pourrait parvenir à incarner un personnage.
Mais il y faudrait une technique de lieder-Sänger, une connaissance de ce répertoire et de ce style que le ténor ne possède visiblement pas.

Dommage, le timbre est beau et, sur les scènes internationales, Jonas Kaufmann est un des ténors les plus électrisants du moment, alliant physique séduisant et investissement scénique. Pour la Belle Meunière, cela ne sert à rien, et ne remplace nullement une connaissance intime de Schubert.
u
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 avril 2010
Passionnant. Poignant. On a le sentiment de découvrir ce cycle si célèbre et plus on l'écoute, plus on est bouleversé. Vive Schubert !
11 commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 30 septembre 2014
Bel enregistrement. Jonas Kaufmann soutient que le cycle de la Belle Meunière doit être interprété par un ténor jeune. D'où une certaine jeunesse du timbre. Cette opinion se défend. L'accompagnateur Helmut Deutsch a retenu un piano de concert moderne et non le piano forte de l'époque de Schubert. Je suis réservé sur ce point: mon impression est que la voix est parfois à la lutte avec le piano moderne...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2013
JK dans la BM, il fallait s'y attendre : la jeunesse du rôle ? tu parles ! L'esthétique du marketing plutôt. Il n'y a rien dans ce disque qui mérite l'attention. JK est habile mais ne comprend rien à ce qu'il chante. L'intelligence s'un Schreier ou les intuitions d'un Wunderlich nous feront toujours nous approcher au plus près des mystères et trésors schubertiens, que cette daube à la mode.
44 commentaires|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2014
Kaufmann a un beau timbre et un chant expressif mais cet apprenti-meunier pète la santé et ne s'autorise aucun doute.
Dans "Mein!" il exprime une joie qui ne tolère aucune contradiction. Dans "Mit dem grünen Lautenbande" il caricature la voix de la meunière (Schad' um das schöne grüne Band, daß es verbleicht hier an der Wand) de sorte qu'il ne peut en être éperdument amoureux: il a gardé une saine distance d'avec l'objet de sa flamme.
Il provoque le chasseur illico en duel. Dans "Eifersucht und Stolz" on pense qu'il va filer une paire de baffes à sa belle pour lui apprendre comment se conduit une jeune fille sérieuse.
Ce jeune meunier est très extraverti. La où Patzak dans les "Farben" donnait cours à sa colère, on sentait que c'était la colère d'un introverti - il n'était aucunement exalté face au chasseur - et que cette colère se retournerait contre lui. Avec Kaufmann en revanche, on a l'impression qu'à la fin de "Die Böse Farbe" il va claquer la porte avec fracas.
Impression semblable avec "Der Müller und der Bach". Là où Patzak chantait: "tu as de bonnes intentions, mais c'est un mensonge charitable", Kaufmann dit: "ton intention est bonne, mais au fond tu n'as rien compris". "Des Baches Wiegenlied" est trop épisodique: les strophes sont bien différenciées mail il manque justement le côté répétitif, incantatoire.
La fin de cette "Belle Meunière" se ressent ainsi:
Le meunier: tu as de bonnes intentions, mais au fond tu n'y comprends rien. Maintenant je pique un sommeil, chante si cela te dit.
Le ruisseau: Ok boy, tu es fatigué, toute cette histoire t'a crevé, mais je suis ton copain. Oublie les filles, les chasseurs et les fleurs. Le ciel est si loin, tu as encore un tas de choses devant toi et tu es encore jeune. Repose-toi bien, demain sera un autre jour!

Est-ce encore la Belle Meunière de Schubert?
11 commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 mai 2015
Une interprétation vivante et inspirée de La Belle Meunière par le grand ténor Jonas Kaufmann. Toute mièvrerie disparue, on est tout simplement ému par les malheurs du pauvre meunier!

L'interprétation du Voyage d'hiver est aussi remarquable. Deux disques à avoir impérativement dans sa discothèque.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 2 mai 2010
Bien reçu. Merci. Kaufmann est superbe. A recommander pour les amateurs de voix grandioses, voici le grand ténor de ce début XXIe siècle. Hervé et Michèle PAUL
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)