Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 incontournable, 17 mars 2010
Par 
earthlingonfire - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Fidelio (CD)
Ce Fidelio londonien placé sous la direction musicale d'Otto Klemperer est encore controversé, en raison surtout de l'esthétique du chef. Klemperer est un architecte, son Fidelio est monumental, donc statique. Ne fige-t-il pas l'opéra en oratorio ? On répondra en premier lieu que cette ambiguïté est d'abord interne à l'ouvrage, et qu'en ce sens Klemperer ne la trahit pas. Ensuite, sa conception, si elle exclut le mouvement, n'est pas exempte de tension, loin de là : comme toujours, le chef organise la musique autour de puissantes lignes de force. Enfin, à l'intérieur de ce cadre impressionnant, les chanteurs injectent une théâtralité vibrante. Ils sont tous excellents, de Christa Ludwig, mezzo certes, mais à l'extension apparemment infinie dans l'aigu comme dans le grave, au timbre velouté et brillant, au chant impeccable, à la sensibilité frémissante et héroïque, à son époux Walter Berry, un peu fruste mais qui trouve ici un de ses meilleurs emplois, en passant par le Florestan tétanisant de Jon Vickers, la Marzelline à la voix magnifique de lumière et de pureté d'Ingeborg Hallstein. Gerhard Unger (Jaquino) et Gottlob Frick (Rocco) répètent des rôles qu'ils connaissent mieux que quiconque. La prise de son met particulièrement en valeur les voix de ce plateau d'exception qui nous vaut un Fidelio incontournable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent, mais pas mon meilleur, 4 octobre 2011
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Beethoven : Fidelio (CD)
Malgré mon respect pour les Diapasons d'Or, le plus souvent pertinents et mûrement réfléchis, je n'adhère pas à celui-ci pour plusieurs raisons.
La première en est que ne suis pas fan de cette Leonore, qui a nous gratifie d'un vibrato presque incessant dans le grand air "Abscheulicher!" (cette manie du vibrato! Si on aime pas, on a bien du mal à y échapper).
La deuxième: ce Florestan (Vickers) que tout le monde adule me semble un peu poussif. Pourquoi chanter aussi fort lorsqu'on est au seuil de la mort dans un cachot? (cette manie de s'égosiller en toute occasion...!)

Bien entendu l'ensemble est remarquable, on a là des timbres magnifiques, des chanteurs vaillants, une osmose. Mais si l'on se penche sur la version de Bohm (1979), on remarque alors que le Pizzaro de Klemperer est un peu lent ("Welch Ein Augenblick"), que son final manque un brin de puissance (timbales?)...

Bref je me garderais bien de définir une version de référence pour un opéra. Personnellement je trouve Bohm plus proche d'une certaine perfection, ses chanteurs plus purs, la prise de son plus précise et puissante.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xb93dcdf8)

Ce produit

Beethoven : Fidelio
Beethoven : Fidelio de Ludwig van Beethoven (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit