undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

19
4,4 sur 5 étoiles
Whirlwind
Format: CDModifier
Prix:19,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 décembre 2010
Pour tous les amateurs de "bonne" musique, il ne faut absolument pas passer à coté de ce CD. Dans la lignée de ses 2 précédents opus, TRANSTLANTIC nous offre une petite perle qui s'écoute (s'écoute, s'écoute et s'écoute encore) avec beaucoup de plaisir et d'intérêt! Bien sur, c'est du pur PROG comme on en faisait il y a longtemps mais malgré tout très actuel quand aux arrangements et pas du tout "poussiéreux". Que du bonheur! A quand le quatrième?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
13 sur 16 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 novembre 2009
Je trouve la chronique de mon collègue internaute bien sévère, je pense que "The whirlind" est bien supérieur à ses prédécesseurs que sont le premier album et "Bridge across forever", je ne pensais pas franchement en recevant ce CD d'avoir affaire un trés bon opus.
Aprés bien des années voici que Portnoy, Trewavas, Stolt et Morse se retrouvent.
Ca démarre trés fort avec "Overture/ the whirlwind" la suite se déroule magistralement.
Les morceaux s'enchainent avec bonheur, le groupe alterne avec succès les périodes calmes avec les passages violents accompagnés d' instruments à cordes qui donnent un bel aspect symphonique à cet album.
La belle surprise de cet album c'est que Roine Stolt n'a jamais aussi bien joué, écoutez le final de "Rose colored glasses" ou "On the prowl".
Quand à Steve Portnoy c'est vraiment la force motrice de "The whirlwind", il nous gratifie de rhythmes et de contre-rhythmiques qui en fait l'un des meilleurs batteur du circuit.
Pete Trewavas est lui carrément le taulier avec son jeu de basse qui est sublime.
Neal Morse confirme avec bonheur son statut de "Mc Cartney" du rock progressif.
Ses interventions au piano et au claviers sont tout bonnement délicieuses.
C'est avec une joie manifeste que se sont retrouvés ces musiciens d'exception.
Cet album est fait de mélodies chiadées et tourbillonnantes (d'où le titre de ce CD) que nous propose ces quatre compères.
Bien sûr il y a des influences évidentes tout au long de cet opus, on songe à Yes de l'album "Relayer" ou de Genesis du "Trick of the tail".
Certains morceaux évoquent les Beatles époque "Abbey road" (tendance déjà sur l'album précédent) ou le Santana de "Soul sacrifice" avec les titres "the wind blew them all away" et "Out of the night".
Le final de "the whilwind" est somptueux avec l'instrumental "PIeces of heaven", "Is it really happening?".
En somme Transatlantic nous a sorti une oeuvre comportant tout ce qui s'est fait de mieux dans les années 70.
Cet album ravira sans aucun doute les amateurs de mélodies aventureuses, généreuses et recherchées, les qualités d'un bon rock progressif.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 5 octobre 2010
Il m'a fallu du temps. J'ai approché Transatlantic avec la plus grande prudence, les afficionados néo-prog ayant parfois tendance à vouloir faire prendre des vessies pour des phares à iode. Je suis pourtant fan de Porcupine Tree, mais on ne trouve pas un Wilson à tous les coins de rue.
Et puis 4 chevaux de retour qui officient (ou officiaient) dans des groupes "reconnus" qui se mordent la queue depuis des années... Pouvaient-ils vraiment faire un bon disque?
Ben oui.
Parce qu'ils ont fait le choix de ne pas se prendre le chou et de jouer la musique qu'ils aiment pour le simple plaisir de jouer. Et Transatlantic n'est finalement que le dénominateur commun de 4 excellents instrumentistes nourris au prog-rock des seventies, qui n'ont pas oublié leurs premiers émois.
Alors on peut trouver que Whirlwind sonne trop comme ses prédécesseurs ou que les Transats abusent des sons de synthés eighties. Ou encore que Neil Morse chante comme un rocker FM ou que Portnoy en fait trop. Moi, je trouve ce CD tout simplement excellent.
Il a une pêche énorme, regorge de mélodies sympas et tire profit d'arrangements qui n'hésitent pas à évoquer les Grands Anciens: Tull, Gentle Giant, Yes, etc. Les quatre complices se complètent parfaitement et la qualité des reprises (sans prétention) présentées sur la version de luxe prouve que tous les horizons musicaux leur sont ouverts.
Quel autre groupe est capable d'accomplir ce genre de prouesse aujourd'hui? Qui marie aussi bien nostalgie, compétence et efficacité avec une aussi délicieuse naïveté. Parce que, après tout, il faut être bien "naïf" pour enregistrer une musique que l'on aime, seulement parce qu'on l'aime, sans tenir compte de l'air du temps, des impératifs du bizness et des attentes des grincheux.
Neil Morse est un ex-alcoolo catho qui fait dans le prêchi-prêcha? Et alors? J'aimerais bien avoir le dixième de ses qualités de musicien. Et ses collègues ne sont pas mal non plus.
Bref: si on vous a dit le plus grand mal de The Whirlwind, essayez quand même de l'écouter (au moins) deux fois. La première, pour vous débarrasser de vos aprioris. La seconde pour apprécier véritablement le son de quatre artisans musiciens au sommet de leur art.
Personnellement, j'ai découvert Transatlantic avec ce disque (mieux vaut tard), et j'ai écouté depuis tout ce qu'a produit le groupe. Franchement, c'est The Whirlwind que je préfère, pour le souffle épique qui le mène de bout en bout. Mais peut-être suis-je biaisé?
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 20 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La navette Transatlantic est de retour après 6 longues années d'absence. Ils nous avaient dit que c'était fini, que tout avait été dit et puis ça les démangeaient tellement que Neal Morse, Roine Stolt, Pete Trevawas et Mike Portnoy se sont retrouvés pour le meilleur comme s'ils s'étaient quittés la veille. Cet album est constitué d'un seul long morceau épique de plus d'une heure en 11 parties enchaînées où tous chantent et apportent leur grain de sel. Il faudra de longs mois, voire des années (lumière) pour faire le tour de cet album ambitieux, mais d'ors et déjà, il s'agit d'un chef d'oeuvre de rock progressif du 21ème siècle. Avec un album bonus de compositions originales et de reprises + un documentaire sur la création du disque, cette édition limitée s'impose.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Du prog comme on l'aime, et que ceux à qui ce mot donne des boutons passent leur chemin et ne critiquent pas!!!
77 minutes de prog épique qui dit mieux??? Des musiciens bien sûr hors classe (quel guitariste ne rêverait ps de faire un solo comme Stolt dans "The wind blew...."? Mike Portnoy bien plus intéressant que dans Dream Theater et une distinction particulière pour Pete Trewavas dont la basse percute à souhait tout au long du disque.
des bons vieux sons de moog et de mellotron, de phasings et autres flangers commes les amateurs les aiment : indémodables!!!
Pas d'ennui dans ce disque, tout juste un final peut-être un peu long, rien de grave. Une grande cohérence dans les enchainements, des mélodies riches, des rythmes époustouflants.... Les vieux sont encore là et si c'est pour nous faire ça on espère pour longtemps!! A déguster sans modération!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 février 2010
D'accord, cela aurait pu être un nouvel opus de Neal Morse. On aurait à peine fait la différence.
Un nouveau Morse saupoudré de The Flower Kings.
A la première écoute, j'ai été déçu, fustigeant la longueur de l'ensemble et des passages inutiles, dénonçant ce flirt permanent avec tout ce que nos 4 gredins ont déjà commis... de bon (quand même).
Et puis, à la faveur d'une écoute plus libre et totale, j'ai quand même pu apprécier la qualité, la finition et surtout le jus, l'enthousiasme que cet album procure ! Jubilatoire !
Pour sûr, cela ne s'écoute pas à l'apéro avec des amis : pour écourter une soirée, y a pas mieux. Tout le monde n'est pas réceptif. Les longs passages, les changements de rythme, le jeu de Portnoy, ... faut un peu d'entraînement ;-)
Alors, si le côté messe peut gaver, je me suis fait une raison. Après tout, il vaut mieux chanter ça qu'inciter au meurtre. Et puis d'autres artistes pop/rock anglo-saxons (et des plus connus) nous servent ça tous les jours ou régulièrement. Alors, pardonnons mes frères.
Oui pardonnons. Alors, les p'tits gars, on accepte parce que vous avez sacrément bien bossé, parce que votre musique nous fait pétiller le coeur.
Mais qu'on ne vous y reprenne plus !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 juillet 2011
Pour moi cela ressemble fort a leur meilleur album. Comme quoi cela valait le temps d'attendre.
Pas la peine de comparer ce groupe a d'autre groupe de prog etc
Pour moi cet album et ce groupe a, je trouve, son identité propre avec une note jazz voir plutôt jazz rock qui n'est pas pour me déplaire.
Cela s'écoute super bien et Transatlantic a trouvé son identité propre.
donc pour résumer: Super album.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 novembre 2009
Le quatuor est vraiment là ! On n'est pas dupé : on retrouve bien le, les arrangements et tout le talent de Transatlantic !
Un album a avoir dans sa discothèque !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 19 avril 2015
Que du bonheur, mélodique et tout simplement inspirant.
Transatlantique est simplement le meilleur dans ce style de musique : Rock rogressif
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Superbe album concept, moi dedans je n'entends ni Yes, ni Genesis, mais bon... J'ai pas souvenir d'avoir entendu un batteur de la trempe Portnoy ni dans Yes, ni dans Genesis, mais bon... Le fil conducteur de l'album est génial et sur scène à Lyon au transbordeur, 3h15 d'un concert énorme.
Des mecs qui se font plaisir comme ça, avec une véritable complicité, c'est quand même pas souvent.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Kaleidoscope
Kaleidoscope de Transatlantic (CD - 2014)


Smpte
Smpte de Transatlantic (CD - 2009)