undrgrnd Cliquez ici ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles19
4,4 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:18,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-2 sur 2 commentaires(2 étoiles). Afficher tous les commentaires
le 14 novembre 2009
Transatlantic fait ...du Transatlantic (ah bon ?) soit un mélange de Flower Kings, Spock's Beard, Genesis et Yes en gros. Alors bien sur, vu les pointures, c'est très bien joué, technique, bien en place, et la production excellente.
Mais au final cet album n'apporte rien ou si peu : on a tous déjà entendu cela ailleurs.
En outre les mélodies ne sont franchement pas très inspirées mis à part un ou deux titres, et le côté grenouille de bénitier de Mister Morse finit par agacer (il paraît selon lui que la reformation du groupe était la volonté de Dieu !!!).
J'ai découvert ce groupe avec Bridge Across Forever, et franchement j'avais été emballé; ici j'ai l'impression d'entendre le même disque en moins bien.
Il y a bien quelques ambiances jazz rock sympas, des soli de Stoilt bien sentis, et un batteur remarquable, mais le tout me semble un brin grandiloquent...
0Commentaire11 sur 18 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 octobre 2009
J'ai acheté ce CD le jour de sa sortie, impatient de retrouver Morse, Stolt, Portnoy et Trewavas. Je dois dire que tout ça commence très bien. L'ouverture du Whirlwind est d'une incroyable efficacité. Le son et l'énergie sont là, et on sent bien que nos quatre musiciens sont à l'unisson. Le deuxième morceaux est efficace, mais moins étonnant.... on s'inquiète. Le troisième morceaux puis la suite de l'album s'enfoncent peu à peu dans la même direction : on est trop peu surpris et ça ressemble à tout ce qui a déja été fait par chacun des musiciens dans leurs groupes respectif. Comme si la sauce n'avait pas pris cette fois. Neal Morse arrive avec ses ballades pop/folk (qui semblent être son fond de commerce aujourd'hui). Roine Stolt fait du Flower Kings (style "The sum of no evil "), Mike Portnoy se débrouille comme il peut pour placer ses phrasés entre les accords avec un invraisemblable manque d'originalité (un comble pour ce batteur !!!) et seul Pete Trewavas tire son épingle du jeu avec un jeu de basse toujours très précis (et ce son génial). On a là un collage de titres plutôt moyens, parfois franchement inutiles. Une chanson pour N.M, une chanson pour R.S., un instrumental pour P.T. et un break pour M.P. Et on recommence. Vous ajoutez à ça des mélodies tortueuses et prétentieuses (le beau se marie mieux avec le simple à mon avis) et vous avez ce que le rock progressif a de plus pénible : des morceaux interminables et ennuyeux, aux prétentions vaguement jazz-rock, très rarement éclairés par des passages de guitare inspirés mais déjà entendus. Les musiciens, il parait, on pris un immense plaisir à se retrouver pour la troisième fois. Pas moi.
44 commentaires16 sur 29 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

11,00 €
21,60 €