Commentaires en ligne 


34 évaluations
5 étoiles:
 (15)
4 étoiles:
 (15)
3 étoiles:
 (3)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pop save the Queen
Franz Ferdinand sont dans la ligne de mire de tous les programmateurs de festivals d'été... Ce sont de purs créatifs qui pensent d'abord en terme de son avant de se poser le problème de la technique. Certains membres du groupe ne savaient même pas jouer d'un instrument un an plus tôt ! Au départ, ils avaient songé à...
Publié le 29 juillet 2004 par stanlestan

versus
6 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Franz Ferdinand vs. Atomic Swing
Lorsque j'ai entendu pour la première fois le single de Franz Ferdinand "Take me out", j'ai immédiatement cru à un nouveau disque du groupe "Atomic Swing". Je vous conseille fortement de vous faire votre propre opinion en comparant la chanson "Matinee" d'Atomic Swing (Car crash in the blue - 1993) et celle de Franz Ferdinand "Take me out"... surtout...
Publié le 10 septembre 2004 par bonneau75


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Pop save the Queen, 29 juillet 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
Franz Ferdinand sont dans la ligne de mire de tous les programmateurs de festivals d'été... Ce sont de purs créatifs qui pensent d'abord en terme de son avant de se poser le problème de la technique. Certains membres du groupe ne savaient même pas jouer d'un instrument un an plus tôt ! Au départ, ils avaient songé à explorer l'électronique mais finalement ils ont décidé de remettre de l'humanité en invitant des amis à participer à l'aventure. Le résultat est étonnant, un vrai groupe de live avec une fraÎcheur qu'on rencontre rarement ailleurs. On retrouve des sonorités un peu à la Strokes ou encore à la Rapture... bref un son hétéroclite, unique, à découvrir d'urgence
Franz Ferdinand débarque avec des sonorités vraiment reconnaissables qui font partie du son d'aujourd'hui... en tout cas, l'ensemble du groupe ne souhaite pas qu'on les assimile à la vague post punk ... un mouvement qui ne leur est pourtant pas étranger !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


17 internautes sur 19 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 ne m'appelez plus jamais Franz, 31 mars 2004
Par 
deadleaf (Marseille, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
Franz Ferdinand, c'est un nom terrible, un design années 30 (pochette et clip) et un look décalé, et surtout un groupe attachant et honnête.
Loin de s'inscrire dans une démarche nostalgique, les ecossais fabriquent de formidables chansons rock, à la fois en suivant les grands frères Gang of Four, Talking Heads (qui s'en plaindra) mais aussi plus près de nous Blur et Interpol.
Avec des références pareilles les Franz mettent dans le mille à chaque fois que ce soit avec "Jacqueline" l'entrée en matière énergique (rappelant les excellents proches cousins de 20 Bline matchbox disaster), "darts of pleasure", leur premier single dans une veine un peu "Cramps" et l'incroyable "Take me out" et son ralentissement assez original. On a de vrais morceaux dansants qui évoquent le "girls and boys" de Blur comme "auf asche", "this fire" ou "come on home" ou bien des titres plus dépouillés au départ avec plein de guitare à la Chris Isaak ("Matinee" et "11,40 ft") qui finissent par décoller vers la fin.
Un excellent disque d'indie pop avec une voix géniale de belles guitares incisives qui donne un plaisir immédiat, met une pêche d'enfer et laisse vraiment présager des concerts de feu.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le salut vient d'Ecosse !, 19 février 2004
Par 
Xavier Rzepka "xavier-r" (Strasbourg, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
Voila la révélation de ce début d'année. Un album très réussi et assez varié, aux multiples influences (Wire, Chameleons, Talking Heads ou encore A Certain Ratio pour la froideur de certains riffs...). Il serait dommage de réduire ce groupe aux nouveaux Strokes, il est bien plus que ça!
Tous ceux qui aiment la pop à guitares se doivent d'acheter ce petit bijou qui met de bonne humeur et réveille vos guiboles !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Album festif !!, 26 juin 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
C'est certainement l'album idéal pour faire la fête et se mettre de bonne humeur ! On accroche d'emblée à tous les titres (eh oui, pas de déchets !) particulièrement bien ficelés.
Alors bien sûr c'est du déjà entendu (The Strokes, The Libertines....) mais on l'impression que ça n'a jamais sonné aussi bien !
Voilà un album pas prise de tête, qui ne révolutionnera certainement pas le rock, mais qui vous fera passer un bon moment. Que demander de plus ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ne boudons pas notre plaisir, 23 juin 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
"Nous faisons de la musique pour faire danser les filles" Telle est la vocation du quatuor écossais qui a bousculé les charts anglais et européens pendant l'année 2004. Mission accomplie. Le groupe mené par Alex Kapranos en a fait danser plus d'une avec cet irrésistible premier album blindé de tubes. Franz Ferdinand ont un sens du riff très punk (tiré de leur admiration pour les Buzzcocks et Gang Of Four sans doute) ajouté à une raideur rythmique (et vestimentaire) inspirée des groupes de la période charnière 1979-81 qui a vu le punk se muer en new wave (on pense à Joy Division notamment).
Si le jeu de batterie peut irriter - le non-jeu pourrait-on dire car celui-ci consiste en un boum-tchi boum-tchi répétitif - il apporte néanmoins un côté dansant et maintient le tempo à un niveau rapide. Cette simplicité met en valeur le jeu des guitaristes, en particulier les lignes de basse dansantes de Bill Hardy.
On l'a dit, l'album est blindé de tubes. La fausse intro de "Jacqueline" introduit le premier (officieusement intitulé "Better On Holiday") qui possède une attaque de guitare destructrice et un tempo échevelé (et aussi un refrain-philosophie : "It's always better on holiday, that's why we only work when we need the money"). Plusieurs morceaux fonctionnent sur ce modèle, comme l'agressif "Cheating On You", le controversé "Michael" (qui a eu un grand succès auprès de la communauté gay) et le génial "Darts Of Pleasure", certainement la chanson la plus jouissive de l'album. Ich heisse Herr Super-Fantastisch!
Franz Ferdinand réussit aussi à faire danser avec des chansons moins agressives comme le tube "Take me out" qui après un début pop se mue en machine à danser via un riff malin. Dans le même genre, "Matinée" et "This Fire" sont des chansons pop parfaites : lignes de guitares entraînantes, riffs saccadés, refrains qui restent en tête... tout semble facile au point que le groupe se permette des fantaisies géniales comme un "Tell Her Tonight" à la basse élastique et à la mélodie naïve.
Et puis Franz Ferdinand possède en Alex Kapranos un leader né à la voix reconnaissable entre mille qui donne une identité propre au groupe. Celui-ci se révèle par ailleurs un auteur doué et cultivé qui donne une vraie dimension poétique aux chansons du groupe. Des textes comme "Words of love, words so leisured, words are poisoned darts of pleasure" relèvent d'un talent d'écriture qui donnent au terme "art-punk" tout son sens (punk des art-schools, autrement dit à connotation universitaire). Pas mal pour un groupe qui veut simplement faire danser les filles...
Le succès mérité de cet album a fait de Franz Ferdinand les détonateurs d'une vague de groupes (art-punk donc) qui frappe le Royaume-Uni ces temps-ci : Bloc Party, Futureheads, Art Brut et Rakes n'existeraient pas - ou n'auraient pas de deal - sans eux. Franz Ferdinand sont là pour durer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Excellent First Album, 24 janvier 2005
Par 
Paul Poser (Puddletown, Dorset United Kingdom) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
I bought this album on the back of an excellent live performance at Glastonbury, No its not the awe Inspiring but it is a good sign of things to come. The moment I put on the album the firs track jaqulien starts with a slow acoustic opening before a punchy basline comes in and I knew I was going to like this album.
The whole album is very good with only the odd duff track and michael is absouloutly excellent. Now Go Buy and see what you think, And fingers crossed of the second album.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Ben du rock, quoi !, 23 avril 2010
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
J'avais découvert Franz Ferdinand lors de leur premier passage télé sur canal+, c'était frais, primesautier, énergique et efficace. Et depuis plus rien! Ne voulant pas mourir idiot (qui a dit c'est trop tard?) et toujours en retard d'une guerre, j'ai acheté leur premier album pour écouter de quoi il en retournait.

Malgré leur nom, les Franz Ferdinand ne sont pas austro-hongrois, mais bel et bien sujets calédoniens de sa majesté. Mais comme les terres au-delà du mur d'Adrien ont généré une multitude de styles musicaux et le groupe n'utilisant pas de cornemuses, nous occulterons le côté ethnologique de la force pour décrire leur musique.

C'est marrant, mais à la première écoute de l'album, j'ai eu l'impression d'avoir à faire avec un groupe d'anciens élèves des Beaux-arts qui auraient compris que la musique est plus efficace pour catcher les filles,plutôt que de leur tendre des pièges dans d'hypothétiques vernissages... Le style de la pochette n'est pas sans rappeler, euh!...

Niveau look, ils ont tout compris: tee-shirts des Daltons, coupes de douilles juvéniles, paire de Telecaster pour les guitaristes et Rickenbacker 4003 jetglo pour le bassiste ( la plus belle basse du monde, precision utile... Je n'ai rien contre les autres marques de basses, tout apport calorigène étant le bienvenu en ce début de période de barbecues!).

Musicalement, le groupe ne révolutionne pas le genre, mais se tient bien à son cahier des charges: faire danser les filles! Les musiciens ne finiront pas au "Rock'n roll hall of fame". Les guitaristes jouent à 95% rythmique, quelques incursions lead grâce à de gros soli trémolesques diablement efficaces. Le bassiste a bien compris le rôle de son instrument et qu'il joue de conserve avec le batteur, ou décalé, voire syncopé, il est toujours omni-présent, avec un son rond et claquant assurant la colonne vertébrale du son du groupe.

L'album commence mal par une suite d'accords pas renversants à la guitare acoustique et un chant approximatif, mais c'est une ruse, car la vraie intro, elle déménage! Pas de riffs géniaux, mais mélodie sur une corde et rythmique en accords légèrement saturés, efficacité avant tout!

Le deuxième morceau,"tell her tonight" est à mon avis le plus faible de l'album, rythme exotico-syncopé, vocaux énervés et énervants, dommage. La voix du chanteur est agréable, douée d'un certain charisme, mais je ne goûte guère leurs arrangements vocaux, notes trop proches, timbres aigus, perdant la concision du chant solo.

Je pense que ce groupe doit être plus intéressant sur scène, le côté visuel gommant un peu un certain manque d'originalité dans les compositions. Le son un peu trop propret sur l'album prendra plus de force et l'énergie dissipée sera plus efficace.

Mince, je viens de me rendre compte que je n'ai pas parlé de styles, ni fait référence à d'autres groupes, pas très encyclopédique tout çà! Ben... c'est du Rock, quoi!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un début très prometteur, 3 février 2004
Par 
evounette "evounette" - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand [Limited Edition] (CD)
Avec un nom pareil, on ne s'attend pas à un groupe anglais. Et avec un groupe anglais du début du 21ème siècle, on ne s'attend pas à un son pareil. Prenant de la graine chez Hot Hot Heat ou les Yeah Yeah Yeahs, Franz Ferdinand va encore plus loin et nous propose un retour à l'ère Disco-Punk. Pensez Blondie, Joy Division, peut être un brin de Pixies et vous y êtes ! Rien de tel pour commencer l'année 2004... Franz Ferdinand, retenez bien ce nom, il se pourrait qu'on en parle beaucoup prochainement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 God saves the Queen, 9 juin 2004
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
Que Dieu prenne bien soin de la reine, parce que quelques siecles apres l'invasion de l'Ecosse par nos amis Britons, ce sont bien ces fou-furieux d'Ecossais de Franz Ferdinand qui envahissent l'Angleterre et l'Europe.
Un groupe qui profite certe de la vague mediatique du rock anglais (disons britannique pour ne facher personne...), mais qui reste bien sur la crete et domine bien son sujet.
Leur musique me donne envie de sauter et chanter, ce qui etait devenu rare, et c'est fort agreable!
Merci a eux rien que pour ca, et esperons qu'ils restent suffisement indépendants pour évoluer de la meilleure des manieres.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Tout simplement, 10 mars 2011
Par 
Lester Gangbangs - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Franz Ferdinand (CD)
C'est tout leur mérite et peut-être la raison de leur succès autant phénoménal qu'imprévisible, que d'avoir remis la simplicité au coeur de la musique. Quatre jeunes Scottish qui se la pètent pas (enfin, pas encore, Kapranos est vite devenue un leader dictatorial), qui font une musique entraînante, simple et sans prétention, à des lieues de leurs pompiers ancêtres écossais Simple Minds ou pire, Waterboys ...
Une musique qui renoue avec les fondamentaux : du rythme, de la mélodie ... et que dansent les filles, cette curieuse engeance trop souvent oubliée par les machos du rock. Les Franz Ferdinand ont la lucidité de ne pas s'étendre outre mesure sur leurs influences évidentes, Gang of Four et Talking Heads pour la musique, Kraftwerk pour au moins l'aspect visuel du Cd ... Les Franz Ferdinand, très intelligemment, mettront la couverture sur le prêchi-prêcha marxiste des premiers, le côté fumeuse prise de tête des seconds, et la métronomie répétitive des derniers. Ils ne garderont que l'essentiel, ces rythmes gentiment énervés et sautillants, ces mélodies faciles mais évidentes, ces refrains à reprendre en choeur.
Et de ces petites bombinettes trépidantes, ce disque, leur premier, en est rempli (« Take me out », « Darts of pleasure », « The dark of the Matinée », ...). Autant de titres qui serviront de locomotives, entraînant le reste d'un l'album, au demeurant excellent, vers des chiffres de vente qui ont fait bien des jaloux, et les têtes d'affiche des festivals européens ... Ceux qui achètent encore des Cds verront que ce « Franz Ferdinand » est sorti sur le label Domino, qui faisait une entrée tonitruante dans le business, avant de signer plus tard les très vendeurs Arctic Monkeys, les très « cultes » Robert Wyatt, Stephen Malkmus, Elliott Smith, ou encore la dernière hype du moment, Anna Calvi ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Franz Ferdinand
Franz Ferdinand de Franz Ferdinand
Acheter l'album MP3EUR 6,99
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit