Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


40 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 1969 : OK !
Lorsque arrive dans les bacs des disquaires en 1969 l’album que nous connaissons sous le titre* de « Space Oddity », David Bowie a 22 ans et déjà cinq années de métier. Mais s’il s’est créé un nom (il a changé « Jones » en « Bowie » en 1966) il ne s’en est pas encore fait un auprès de la...
Publié le 18 février 2004 par damien

versus
1.0 étoiles sur 5 Le colis n'est jamais arrivé à destination !
J'ai commandé cet album que j'adore pour l'offrir à un ami à qui je l'avais fait découvrir et qui le voulait aussi.
J'ai reçu un courriel d'expédition et le montant de la commande a été débité, mais le colis cadeau n'est jamais arrivé à destination, en Belgique. Quelle déception...!
Publié il y a 1 mois par C. Dionet


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

40 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 1969 : OK !, 18 février 2004
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
Lorsque arrive dans les bacs des disquaires en 1969 l’album que nous connaissons sous le titre* de « Space Oddity », David Bowie a 22 ans et déjà cinq années de métier. Mais s’il s’est créé un nom (il a changé « Jones » en « Bowie » en 1966) il ne s’en est pas encore fait un auprès de la critique et surtout du grand public.
Cet enregistrement (qui est le deuxième** de Bowie) est donc important dans sa carrière à deux titres :
D’abord avec le morceau « Space Oddity » qui ouvre le CD, Bowie connaît là son premier grand succès et, « petit coup de pouce » d’importance, la chanson est utilisée en Angleterre comme générique aux émissions T.V. consacrées à l’alunissage d’ Apollo XI ;
Ensuite avec son disque Bowie s’affirme en tant qu’auteur dont l’univers oscille entre fiction—voire S.F. (« Space Oddity », « Wild-Eyed Boy…», An Occasionnal Dream ») et expériences vécues (« Letter To Hermione », « Memory Of…»), entre mythologies personnelles (« Cygnet Commitee ») et influences majeures (« Unwashed And… » très dylanesque).
Si les arrangements et la tonalités des morceaux différent selon les ambiances imposées par les sujets (blues rock pour « Unwashed and… », ballade folk pour « Letter To… », psyché pour « Space Oddity » et « Memory Of… »), l’instrument se distinguant le plus est la guitare sèche ; d’ailleurs les démos originales*** ont été enregistrées à deux guitares (Bowie jouant avec son ami Hutch). Quant à la voix de Bowie, elle se place souvent dans les médiums, flirtant tout de même de temps en temps avec les hautes : le maniérisme dandy à la « Ziggy » n’existe pas encore.
Bowie ne joue pas encore dans la provocation et ses textes sont sensibles et touchants, parfois naïfs dans le sens noble du terme, « Letter To Hermione » en étant le parfait exemple ; il s’agit de la plus belle chanson d’amour écrite par lui où il met à nu son désespoir amoureux derrière un mince voile de poésie réaliste en décrivant avec justesse les moindres soupirs de tristesse de l’amant délaissé.
Les années d’ effort et de galères commence à payer avec « Space Oddity » mais David Bowie ne va pas s’arrêter en si bon chemin ; la célébrité ne se gagne pas, elle s’achète : mais à quel prix ? Le prochain album de Bowie sort l’année d’après, en 1970. Son titre ? « The Man Who Sold The World ».
Le Coin du Collector :
*cet album est paru à l’origine sous trois titres et pochettes différentes : « David Bowie » (chez Philips en Angleterre, 69), « Man Of Words/Man Of Music » (chez Mercury aux USA, 69) puis « Space Oddity » (chez RCA pour l’international en 1972).
**Le premier album de David Bowie est paru en 1967 sous un titre éponyme sur le label Decca/Deram.
***Trois chansons figurants sur la démo originale ne sont jamais sorties : « Lover To The Dawn », « Life Is A Circus » et «Love Song ». On peut trouver la version « originelle » de « Space Oddity » sur les compilations suivantes : « London Boy » (version longue non remasterisée) et « The Deram Anthology 66-68 » (version courte mais remasterisée ).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 j'adore, 8 juin 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
Pour tout dire je suis né en 1961, donc Bowie, je devrais connaitre par cœur, et bien non, je l'ai stupidement boudé pendant 40 ans, parce que j'avais cru discerner un brin de snobisme chez ceux de mes contemporains qui se gargarisaient de lui. Et j'ai stupidement perdu 40 ans de plaisir à m'enivrer de ses mélodies, de sa voix, de son génie... pffff... Dons, je regardais voici 3 semaines, "la vie rêvée de Walter MITY", excellent film qui utilise avec justesse le titre "space oddity" lors d'une des scènes les plus fortes du film. J'ai voulu acheter ce titre et j'ai découvert un disque de 9 titres (10 en fait, mais 9 plus justement, enfin vous verrez) dont au moins 5 sont de merveilleuses pépites, la 5ème chanson notamment est à elle seule un monument, dès la troisième écoute on en est accro... Quant à "space oddity"... quel talent... Bon je vous laisse, j'ai 40 ans d'écoute à rattraper.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1.0 étoiles sur 5 Le colis n'est jamais arrivé à destination !, 28 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
J'ai commandé cet album que j'adore pour l'offrir à un ami à qui je l'avais fait découvrir et qui le voulait aussi.
J'ai reçu un courriel d'expédition et le montant de la commande a été débité, mais le colis cadeau n'est jamais arrivé à destination, en Belgique. Quelle déception...!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 c'est parfait, 8 juillet 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
un chef-d'œuvre du jeune David Bowie: harmonie, enchantement, ardeur, tout y est déjà. J'aime tout et je ne comprends pas pourquoi je suis passée à côté de ce disque depuis plus de 30 ans que j'écoute Bowie. Je suppose qu'il n'est jamais trop tard pour bien faire!!! Je recommande à tous très vivement.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Un excellent album, 30 avril 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
Tout a deja été dit sur cet album de Bowie qui est celui de l'explosion et du succès. rappelons que 'space oddity' ne signifie pas 'Odyssée de l'espace' mais 'curiosité de l'espace'.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 First but not Least, 11 mai 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
Cet album (le premier de Bowie) est intéressant. Il n'est pas dans le même style que les suivants, ceux qui recouvrent la periode Mick Ronson/Ziggy Stardust. Il n'en a pas la valeur non plus. Mais il permet de suivre l'évolution artistique de David Bowie. Quelquepart on comprend ces futurs changements et on va constater aussi l'amélioration (merci Ronson). Certes, ce disque n'est pas déplaisant. Le tube "Space Oddity" est une réussite. Le reste pour ceux qui ont connu Ziggy préalablement est un peu déroutant. Bowie est ici plutôt folk alors qu'il deviendra rock et même hard-rock sur son vinyl suivant "The Man...". Donc, attention, je le répète ce disque n'est pas vraiment dans la même veine que ceux à venir et certains auront du mal à accrocher. Mais cet album, assez sixties en fait, aura aussi ses afficionados. Aucune composition, à part celle citée, ne ressort du lot, mais l'ensemble est sympathique.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 7 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Pas mauvais pour une première, 17 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Space Oddity (CD)
Album du début mais assez différent des productions suivantes (sauf "Space oddity"); Bowie ne chante pas trop haut et c'est tant mieux parce que sa voix de fofolle peut être parfois dérangeante. Plus folk, on sent encore l'influence de l'état d'esprit de l'époque (Flower power). J'aime bien le morceau "Letter to Hermione", assez émouvant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit