Commentaires en ligne 


7 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane
Après nous avoir fait languir pendant un peu plus d'un an, Murray Perahia se décide enfin à sortir son second volet des Partitas de Bach. En 2008, la sortie du premier avait produit une onde sismique si importante que l'évoquer donne encore des frissons. Habitués que nous sommes désormais au niveau d'excellence qui...
Publié le 4 novembre 2009 par HERVÉ Thierry

versus
7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du piano sans histoire
Beau disque de beau piano, trop beau peut-être, justement, trop beau pour être...vrai?

Les interprétations de ces pages au piano devraient être conçues pour nous en mettre plein la vue, pour nous sortir radicalement de la frustration dans laquelle nous laissent les interprétations au clavecin, du fait des limitations de cet instrument. Disons tout...
Publié le 13 novembre 2011 par Bernard Perthuis


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

19 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un disque pour Audiophile Mélomane, 4 novembre 2009
Par 
HERVÉ Thierry "Audiophile Mélomane" (France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
Après nous avoir fait languir pendant un peu plus d'un an, Murray Perahia se décide enfin à sortir son second volet des Partitas de Bach. En 2008, la sortie du premier avait produit une onde sismique si importante que l'évoquer donne encore des frissons. Habitués que nous sommes désormais au niveau d'excellence qui caractérise les enregistrements du pianiste américain, c'est moins étourdi que tout aussi admiratif que l'on dégustera ces trois dernières Suites, celles-ci s'inscrivant dans le plus parfait prolongement des précédentes. Servie par une prise de son de toute beauté, l'interprétation de Murray Perahia est toujours aussi fouillée. On la sent libre de toute contingence, et, dans l'ensemble, plus tournée vers l'extérieur que repliée sur elle-même. Si les Sarabandes se dansent avec la lenteur et la noblesse qui s'imposent - quelle notion de l'équilibre ! -, les tempos plus vifs des Courantes réclament la plus grande agilité. Reconnaissable entre tous, son jeu se distingue tout particulièrement par des cadences et des enchaînements très bien pensés. D'ailleurs, on y retrouve les mêmes tournures lyriques qui ont fait, jadis, les beaux jours de ses Variations Goldberg. Jouée de cette manière, la musique arachnéenne, délicate et transparente de Bach semble couler d'une source intarissable. Un disque phénoménal et intemporel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le chant de l'être, 15 avril 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
Il y a dans la musique de Jean Sébastien Bach, quelque chose de magique. Pour paraphraser Cioran : "Dieu peut remercier Bach, parce qu'il est la preuve de l'existence de Dieu".
On cherche bien souvent le surnaturel en des endroits où il n'est pas, alors qu'il vous ouvre ses portes juste là, au détour de quelques notes. Il suffit de s'extraire quelques instants du tohu bohu de la vie, pour savourer ce bonheur incroyable, quand on pense à tous ceux qui n'ont pu le connaitre : entendre chez soi, dans des conditions acoustiques idéales, cette musique exprimant la quintessence du génie humain, interprétée par un des meilleurs pianistes du monde, disposant d'un des plus parfaits instruments qui soient...
Rarement ces sublimes partitas n'ont été portées à tel niveau de perfection. La prise de son est quasi parfaite, dynamique, dense, pleine, mais sans réverbération excessive. Le toucher est d'une légèreté et d'une souplesse extatiques. Sous les doigts enchantés de Murray Perahia, la puissance, l'éclat, la profondeur, la couleur de ces mélodies apparaissent plus que jamais sans égales, et on peut dire qu'elles résonnent véritablement comme le chant de l'Etre...

Comment Bach qui n'a pas connu le piano, a-t-il bien pu anticiper avec une telle prescience toutes les richesses harmoniques et la puissance expressive de cet instrument ? Pas une version au clavecin ne saurait à mon sens rivaliser avec cette interprétation saisissante. Au piano, il y a d'autres versions non dénuées de qualité (Gould, Argerich, Schiff, Anderszewski...) mais je serai bien en peine dorénavant de citer quelque chose de vraiment comparable à celle de Perahia, tant on approche ici la plénitude artistique...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Perahia versus Gould, 21 février 2014
Par 
cinefil50 - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
L'écoute de ce disque a fait vaciller mon admiration pour Gould : j'ai repris par curiosité , immédiatement après , la version du jeune GOULD de 1957 ( il a 25 ans ) et ce dernier " court la poste " : les minutages confirment l'impression d'écoute et les écarts sont considérables :

Partita BWV 825 : GOULD : 10,1 mns ; PERAHIA : 17,45 mns !
Partita BWV 829 : GOULD : 8,32 mns ; PERAHIA : 19,08 mns !!
Partita BWV 830 : GOULD : 21,42 mns; PERAHIA : 29,13mns

Il s'agit donc de deux approches difficilement conciliables : curieusement , subjectivement , PERAHIA ne semble pas alangui ; son jeu peut sembler parfois ( trop ? ) lisse et policé : il n'en reste pas moins que le chant intérieur est bien là et se déploie , loin de la fébrilité gouldienne , avec tranquillité et force , amenant paix et sérénité ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 une référence, 5 juillet 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
Le jeu de MURRAY PERAHIA sert admirablement bien ces partitas, d'une grande sobriété,tout en étant très nuancé,un sommet de l'art du piano.
En plus de cela,l'enregistrement est excellent,très bien équilibré sur l'ensemble des registres.Certainement une référence à ne pas manquer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Du piano sans histoire, 13 novembre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
Beau disque de beau piano, trop beau peut-être, justement, trop beau pour être...vrai?

Les interprétations de ces pages au piano devraient être conçues pour nous en mettre plein la vue, pour nous sortir radicalement de la frustration dans laquelle nous laissent les interprétations au clavecin, du fait des limitations de cet instrument. Disons tout de suite que nous restons sur notre faim.

Ici, d'abord il y a le son de ce piano, très rond, trop rond: du son sans histoire, passe-partout, crémeux comme nous passer de la pommade. Ceci va de paire avec l'habitude de Perahia de ne pas trop s'engager, de rester finalement dans une certaine forme de pianisme: le piano avant tout, en fait, une tendance subtile au pianisme de salon qui ne dérange pas. On ne peut être que saisi par cette pâte et ce modelé, mais au bout de 2 minutes, on a compris: ce ne sera plus que ça tout au long de l'enregistrement. Ce n'est certes pas désagréable, mais la frustration reparaît. Oui, comme l'a dit un autre intervenant, c'est intemporel, mais dans le mauvais sens du terme: Perahia semble ne s'inscrire dans aucun temps car il n'a rien à dire. C'est très étonnant cette impression de vide qui me saisit sur des pages aussi bourrées d'intentions que celles des Partitas. Il me semble qu'il m'aurait été impossible d'"apprendre" mes Partitas avec cet enregistrement. Je les ai "apprises" avec Gould (que je rejette maintenant), Estrella, Ross (pas le meilleur Ross, hélas), Argerich, Lipati, Horzowski.

Lu plus haut dans les commentaires: cette enregistrement représenterait "une synthèse". A mon avis, ce sont des mots faciles pour masquer un certain vide, un manque cruel d'émotion, de conception d'interprétation, une absence de personnalité évidente. Rester en marge serait "une synthèse"? Non, je ne crois pas.

Bref, au moins pour moi, assez déprimant malgré le fait que ça peut être vu comme une leçon de piano sans aucun doute. Reconnaissons à Murray Perahia l'art de choisir ses pianos, de les régler, le legato, l'absence d'esbroufe, et plein d'autres qualités (la douceur des attaques, l'équilibre, du chant ....) mais admettons aussi qu'il peut nous endormir légèrement......

Je recommande tout particulièrement à ceux qui voudraient savoir ce qu'est une interprétation "couillue" et incarnée d'une Partita le live Horszowski de la deuxième paru chez BBC Legends (BBCL 4203-2). Pour moi du moins, c'est la pétrification instantanée depuis la première note, le "transport hors de moi-même" qui ne se dément pas tout du long. Ici, c'est la somnolence au bout de 2 pages, et le réveil qui oublie de sonner.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 UN BACH FRUITE, 18 janvier 2012
Par 
XENOPHON - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
Le jeu clair, délié, élégant de Murray Perahia donne aux Partitas de Bach un goût fruité, discrètement sucré et très aéré. La Musique, sans perdre de sa grande architecture, semble nettoyée de toutes sortes de lentes emphatiques et encombrantes lourdeurs. Un enregistrement à avoir.

SDG
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 C'est du Bach, 13 janvier 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Bach: Partitas 1, 5 & 6 (CD)
On aime ou on n'aime pas Bach et on aime ou on n'aime pas l'interprétation qui est chaque fois différentes.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Bach: Partitas 1, 5 & 6
Bach: Partitas 1, 5 & 6 de Johann Sebastian Bach (CD - 2009)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit