undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles90
4,6 sur 5 étoiles
Format: Format KindleModifier
Prix:3,99 €
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Affichage de 1-10 sur 69 commentaires(5 étoiles). Afficher tous les commentaires
VINE VOICEle 28 juin 2010
Ce livre a eu et continue d'avoir un énorme succès aux Etats-Unis. J'ai pourtant hésité à l'acheter, en me disant que le thème avait déjà été abordé maintes fois , puis finalement je me suis lancée et ne le regrette pas une seconde.
On connait déjà l'Histoire, on connait déjà le contexte et pourtant ce livre offre plus: le style de l'auteure, 'witty', teinté d'ironie, les personnages du livre et pas seulement les principaux, profonds, drôles, forts auxquelles (les femmes sont à l'honneur dans ce roman) on s'attache. La fin n'est pas inattendue et pourtant je n'ai pas lâché le livre du week-end.
Une chose m'a cependant dérangé, l'accumulation des clichés de la communauté noire américaine (où est-ce justifié?) mais ne m'a pas empêché d'aimer ce livre.
0Commentaire15 sur 15 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2011
Je recommanderai ce roman dans réserve à tous.

L'auteur parle avec talent des relations entre les aisées et leurs domestiques (The Help) à Jackson, Mississippi au début des années 1960. Elle raconte le courage, la dignité et même la noblesse d'esprit et de coeur dont les êtres humains quelque soir leur "couleur" sont capables, même en face de règles qui régentent toute la société d'une petite ville du sud des Etats-Unis à l'époque.

Ce qui m'a particulièrement frappé, c'est l'amour entre beaucoup de ces femmes noires domestiques et les enfants blancs qu'elles élévaient à la place de leur maman (dont la vie se passit en shopping, matches de bridges, évenements charitables pour lever des fonds pour nourrir "les pauvres enfants affamés d'Afrique" (quelle ironie!).

Si vous pouvez le lire en anglais, c'est mieux, car la narration est parfois des domestiques ("maids") noires elles-même, un transcription de leur manière de parler...

Je suis américaine vivant en France depuis 40 ans et, même en tant que "nordiste, j'ai bien connu cette époque. Je suis fière d'avoir marché avec Martin Luther King contre la ségrégation "de facto" des écoles à Boston.

Bonne lecture. Vous ne serez plus le/la même après avoir lu ce livre.
0Commentaire30 sur 31 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 octobre 2011
L'histoire se passe dans l'état du Mississipi, dans les années 60. Nous sommes donc en pleine ségrégation raciale et Martin Luther King commence à se faire entendre.
Trois personnes prennent la parole à tour de rôle dans ce livre, deux employées de maison noires et une jeune femme blanche. Chacune décrit la vie qu'elle mène, son travail et ses préoccupations. Les employées de couleurs font donc le ménage, la cuisine et élèvent les enfants qui leur sont confiés. Certaines sont pleines de révolte et d'autres préfèrent se résigner, mais toutes sont conscientes de ce qui peut leur arriver si elles osent raconter ce qu'elles vivent. Or c'est ce qu'une jeune américaine blanche de bonne famille va leur demander. Vivant sagement chez ses parents qui attendent qu'elle se marie enfin, Skeeter veut secrètement devenir journaliste. C'est en observant le comportement parfois révoltant de ses amies envers leurs employées de maison qu'elle va décider d'écrire un témoignage sur son temps, encouragée en cela par une éditrice new-yorkaise. Inconsciente au départ de l'impact de son manuscrit, elle va peu à peu découvrir la vie de l'autre côté de la barrière sociale et raciale, et se rendre compte de ce qui se passe vraiment.
Elle devra faire un choix entre sa vie sociale, ses amies et son désir d'écrire. Les employées noires sont dans une premier temps réticentes, voire hostiles à laisser une blanche se mêler de leurs affaires, mais elles finissent par accepter de témoigner.
Ce livre était passionnant d'un bout à l'autre, et l'on sent que l'auteur a effectivement vécu cette enfance dans le Mississipi, élevée par une domestique noire. Elle ne prétend pas se mettre à leur place, juste raconter. Je conseille à tous de l'écouter !
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 février 2011
Extraordinaire histoire, captivante d'un bout a l'autre. A book you can't put down, you are so anxious to find out what happens. And when you get to the last line you want to know more. You have become so attached to the characters you want to keep on hearing about them as you would friends.
0Commentaire11 sur 12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 mai 2011
Livre vraiment très divertissant et qui fait aussi réfléchir, avec des détails intéressants sur les USA du début des années 1960. Le top de ce que j'ai lu récemment!
Ce sont trois femmes qui racontent l'histoire, donc trois points de vue différents et très particuliers, sans chevauchement. Chacune reprend là où la précédente a terminé, donc il n'y a pas de redites et on ne s'ennuie pas. A lire cet été, d'autant que ça se dévore facilement :-)
0Commentaire9 sur 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2011
At first the "Mississipi" language is difficult to read, but once you get used to it you are hooked to a deeply moving story. Set in the early '60's in segregartionist Mississipi, we follow Aibileen, Minny and Skeeter, two coloured maids and a white young "writer" in a difficult but true and friendly relationship. They want to be heard, to "change" their world fighting against white people like "small town influential mean racist" Hilly and her friends, by writing a book about their every day life working for their white bosses, in a very truthful manner. A very courageous act in those days, when just being coloured could lead you right into jail or worst, be killed.
The Help is about the dedication of these coloured maids and the often, but not always, ungratitude of their white employers.
A must to read.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 septembre 2011
Excellent roman, (mais en fait est-ce vraiment un roman, c'était sans doute vraiment comme ça, et c'était il n'y a pas si longtemps!), à lire absolument en VO.
Le Sud, la chaleur moite, les blancs indifférents et nonchalants qui ne se doutent pas que tout va bientôt leur exploser dans les mains, les noirs soumis en apparence mais qui commencent à réaliser qu'il peut y avoir autre chose. J'ai beaucoup aimé ce livre, à la fois très intimiste et ancré dans un des grands moments de la société du 20ème siècle (le combat des noirs pour la reconnaissance de leurs droits civiques). Cela fait partie des livres qu'on a du mal à poser une fois qu'on l'a commencé.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 juillet 2011
Une bonne histoire avec une ecriture qui rends compte des accents de la langue de chacun, en lisant on entend parler les personnages. Un peu dans la lignee de "la couleur pourpre" avec toutefois moins de manicheisme (les noirs tous des gentils, les blancs tous des mechants) mais toute l'atmosphere pesante du Mississipi des annees 60 y est. Des personnages avec des caracteres tres forts qui vont jusqu'au bout de leurs idees malgre la segregation raciale qui regnait a l'epoque.
Attention! n'achetez pas la version francaise sous le titre "la couleur des sentiments", la traduction n'est pas a la hauteur.
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2011
Un livre qui fait replonger dans une époque pas si lointaine, puisque cela se déroule au tout début des années 60. Pas si lointaine non plus géographiquement puisque, à l'époque des marches pour les droits civiques au Mississipi... c'était la guerre d'Algérie puis son indépendance.
Outre le sort fait aux "nounous" par leurs employeurs blancs, c'est aussi le portrait sensible d'une société engoncée dans ses codes, ses non-dits et ses corsets mentaux (ah! le rôle des femmes etc.)... qui sont au bord de l'implosion dans toutes les sociétés occidentales : les enfants fleurs, la politisation des universités U.S sont en train de naître, en filigrane dans ce livre. Une époque très lointaine car cette révolution morale (merci maman) nous à emmenés bien loin.
Une époque proche de nous parce que le "backlash" moral et social est dans l'air 10 ans après le début de ce nouveau siècle : lire "the Help" est salutaire pour nous rappeler ce à quoi nous devons échapper et nous alarmer sur nos dérives.
Lire "the Help" en anglais est un plaisir même pour qui ne maîtrisera pas la langue à fond (mais éviter de prendre les histoires d'Abileen ou Minny pour un cours d'anglais, aussi tendres et cruelles qu'elles soient)et les 440 pages sont tournées en un clin d'oeil.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 juillet 2011
Un roman qui se dévore avec délectation: les dialogues, les images et le réalisme sont époustouflants - et instructifs pour peu que cette partie de l'histoire contemporaine du sud des USA vous soit peu familière...Les personnages campés sont si réels qu'on imagine facilement les avoir déjà rencontrés. A lire absolument en anglais...
0Commentaire2 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €